Les hypothèses se bousculent concernant la date de sortie de la PS5. Alors que certains sites de piètre qualité adeptes du conditionnel pensent déjà tout savoir sur la PS5 et son prix (399 €), nous préférerons ici débattre sur la potentielle date de sortie de la PlayStation 5 et sur les specs de la nouvelle console de Sony avec les éléments officiels dont nous disposons réellement. Car en effet, toutes les révélations annoncées jusqu’à maintenant se sont avérées fausses. Julien Chièze annonçait la PS5 pour 2018 (la bonne blague), l’analyste Michael Pachter a fait croire à une date de sortie entre 2019 et 2020 (ça fait aussi rire). Bref, quelle est la véritable date de sortie potentielle de la PlayStation 5 ?

Date de sortie de la PS5 et cycle de vie

Les révélations de Michael Pachter et les plus ou moins récentes annonces d’emploi émises par des studios de développement prétendant travailler sur de futurs jeux next-gen nous laissaient à penser que la prochaine console de Sony sortirait entre 2019 et 2020. Or, il s’avérerait que cela soit vrai puisque la PS5 sortira bien à la fin de l’année 2020. Sa grande sœur la PS4 aura donc occupé le premier rôle pendant près de sept ans. La PS2, qui fut introduite en 2000, fut déployée six ans après la PlayStation, tout comme la PS3 vit le jour six ans après la PS2 (elle fut proposée à la vente dès 2006). Pour terminer, la PS4 fut introduite sept ans après la PS3. Niveau timing, on ne pouvait donc pas faire mieux. La PS5 en 2020, Sony Interactive Entertainment l’a annoncé en bonne et due forme !

Quelle date de sortie pour la PS5 ?
Certains rigolos s’amusent déjà à imaginer la manette de la PS5…

PlayStation 5 : les dernières news officielles

Sony n’apparaîtra pas à l’E3 2019. Si le constructeur n’a jamais manqué ce rendez-vous mondial depuis ses débuts en 1995, pour la première fois de son histoire, il compte faire l’impasse dessus. Par ailleurs, on ne sait toujours pas si Sony organisera son propre événement fait maison, ni s’il optera pour une approche du même type que le Nintendo Direct.

Quel sera le prix de la PS5 ?

Selon les analystes qui se sont penchés sur la question, la PS5 pourrait coûter entre 400 € et 500 €. Bien évidemment, le prix de la PS5 dépendra des spécifications et caractéristiques techniques de la nouvelle console de Sony, point que nous abordons plus bas. À noter qu’en avril 2019, Mark Cerny, architecte en chef de Playstation, a laissé entendre que la PS5 coûterait plus cher que la PS4.

Quelle fiche technique ?

Les informations relatives aux caractéristiques techniques de la PlayStation 5 sont tombées au compte-gouttes. L’on sait aujourd’hui que la PS5 sera équipée d’un processeur AMD Ryzen de troisième génération sous architecture Zen 2. Cette console next-gen sera aussi dotée d’une puce graphique Navi 20 compatible Ray-Tracing. La PS5 sera en mesure de proposer des jeux en 4K native, mais aussi en 8K avec un taux de rafraichissement très haut. Niveau stockage, Sony a fait le choix du ray-tracing pour l’hardware. Les jeux PS5 se présenteront sous la forme de disques Blu-ray dont le poids pourra aller jusqu’à 100 Go. Le lecteur de la console permettra de lire les films Blu-ray 4K. Grâce au SSD, l’utilisateur pourra installer tout ou partie d’un jeu. Pour terminer, en plus d’une nouvelle interface utilisateur, la PS5 sera accompagnée d’une manette inédite de type haptique.

La PS5 sera rétrocompatible

Sony Japon a déposé un mystérieux brevet concernant la rétrocompatibilité de sa future console. Ainsi, la PS5 sera capable de faire tourner tous les jeux émis sur les précédents supports. En théorie, la technologie discutée dans le brevet susmentionné permettra à la future plateforme de lancer n’importe quel jeu PS1, PS2, PS3 ou PS4 en imitant leurs technologies respectives. À noter que la PS5 sera une fois de plus architecturée par Mark Cerny ; elle sera montée d’un processeur AMD Zen 2, l’outil parfait pour émuler des jeux antérieurs. Le dépôt d’un tel brevet est bien entendu une fantastique nouvelle car les joueurs PlayStation pourront s’appuyer sur un portefeuille de jeux exceptionnel, lequel donnera accès à de nombreux jeux qui n’ont jamais pu être réédités. Nous serions également curieux de savoir si les jeux antérieurs à la PS3 réédités sur le PS Store feront l’objet d’améliorations visuelles ou d’un support de trophées, plutôt que d’une simple émulation. 

Bethesda a laissé échapper plusieurs indices

Tandis que le PDG de Sony, Kenichiro Yoshida, a déclaré lors d’une interview accordée au Financial Times qu’une nouvelle génération de consoles était désormais nécessaire, le vice-président de Bethesda Softworks, Pete Hines, a laissé entendre que son entreprise était au courant de certaines choses. Dans une récente entrevue donnée à The Telegraph, Pete Hines a en effet admis être en relation étroite avec Sony, les studios de développement d’envergure internationale ayant déjà reçu des kits de développement logiciel permettant de concevoir des jeux compatibles PS5 (ou du moins des prémices de jeux PS5). Toutefois, Pete Hines a également nuancé ses propos : « On est au courant de certaines choses dont nous ne pouvons évidemment pas parler. Mais nous ne savons pas tout. Et puis surtout, nous n’avons aucune idée de l’ampleur du changement qui nous attend. »

kit développement de la PS5
Des visuels enregistrés auprès de l’INPI concernant la PS5 ont fuité.

Un kit de développement pour la PS5

Au sujet desdits kits de développement, des visuels relatifs à la PS5 enregistrés auprès de l’Institut National des Propriétés Industrielles (INPI) ont récemment fuité. Dans le document déniché, l’appellation PlayStation 5 apparaît clairement, tout comme le nom de Yusuhiro Ootori, qui n’est autre que le responsable du département réservé à l’ingénierie chez Sony Interactive Entertainment. Les images en question semblent lever le voile sur un appareil volumineux en forme de V (référence au chiffre 5 de la future console de Sony), probablement un kit de développement.

Prévue pour fin 2020, la PS5 sera bien en concurrence avec la Xbox Scarlett et Google Stadia. Nous nous engageons à mettre à jour cet article régulièrement à l’aide des informations que nous aurons recueillies et vérifiées.

Cet article a été mis à jour le mercredi 09 octobre 2019.


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

24 Commentaires »

  1. Citer Michael Pachter après avoir critiqué les prédictions d’un site quelconque, c’est un joli clin d’oeil :p
    Sinon oui, 2019-2020 semble tout à fait logique pour une nouvelle console du côté de chez Sony. L’interrogation se place plutôt, pour moi, sur la nature de cette console, ou plus précisément de son hardware. Mise à jour de la PS4 ou architecture différente ? En adoptant une architecture très proche de ce qui se fait sur PC avec la PS4, Sony (comme Microsoft d’ailleurs) s’est ouvert un boulevard pour proposer non pas de futures consoles avec des architectures totalement différente, mais plutôt quelque chose de stable en se limitant à une évolution hardware et software. D’abord pour économiser sur les coûts, mais aussi pour assurer une continuité et une rétrocompatibilité totale avec les jeux PS4. Un peu comme Microsoft le proposera d’ailleurs avec la Xbox One X.

    • Je suis content que tu aies remarqué ce petit clin d’œil Anthony ! Je me pose aussi la question… Personnellement je n’ai aucune information au sujet de l’architecture de la PS5. Les gros sites ne doivent pas en avoir non plus…

  2. Analyse très juste ! J’aurai eu tendance à dire que 2019 ou 2020 ça aurait été trop tôt pour la PS5 mais en te lisant je touve ça évident maintenant. Tu es convaincant 🙂

  3. C’est un peu la tranche de vie d’une Playstation 2019-2020, pour de la réalité virtuelle mieux aboutie et avec les téléviseurs 4k. Après je ne vois pas ce qu’ils vont faire de révolutionnaire, parce que les manettes, ça allait être quelque chose et finalement rare est le jeu qui l’exploite complètement. De plus je ne pense déjà pas à la base qu’elle va se vendre comme s’est vendue la ps4 étant donné qu’en cours de route on te vend une console plus puissante ps4 pro. Tout cela en aura fait réfléchir plus d’un à l’achat d’une nouvelle console dès sa sortie. Honnêtement on arrive à peine à faire quelques bons jeux et hop on passe à une autre console, idem du ps2 vers le ps3 et peut-être encore pire pour la ps4.
    En même temps Avalanche quand tu vois juste cause 3, ils ont raison de recruter, car le jeu est mauvais sous tous rapports, le jeu a 15 ans de retard. Personnellement je vois de moins en moins ce qu’on va faire d’exceptionnel sur une console. Cela risque de se limiter a une console plus puissante et stable. Je ne pense pas que le prix dépassera les 400euros. ils ont compris la leçon de les vendre à 500 ou 600 euros.^^

  4. Lorsque j’ai lu les premières lignes de l’article, j’étais mitigé sur la sortie aussi rapide de la PS5. Mais après lecture du reste de l’article, notamment la partie sur laquelle tu compares les durées de vie de la PS2, PS3, … je pense que tu as raison.
    Je croise juste les doigts pour que la console soit capable de tourner en stand alone, sans connexion internet et surtout avec un support physique pour chaque jeu. Je suis vraiment contre le démat, un jeu physique cela se prête, ce revend, …

    Plus généralement, les constructeurs font une course à la puissance, aux nombres d’images par seconde, … et la presse alimente cette course. C’est dommage, les constructeurs devraient plutôt investir sur ds nouvelles licences, des nouvelles façons de jouer. Je ne sais pas, par exemple, utiliser son smartphone en parallèle lors d’une partie.

    En tout cas, comme habituellement j’attendrais quelques temps avant de passer sur la nouvelle génération de console.

    • Oui tu as raison ! Ne jamais acheter de nouvelle machine day one (j’ai compris la leçon personnellement). Pareil lorsque tu dis non au dématérialisé, j’approuve totalement, bien que cela soit pour des raisons différentes (je suis un collectionneur dans l’âme). Je pense que les constructeurs misent tout sur la puissance de leurs consoles tout simplement parce qu’ils n’ont rien d’autre à proposer… Plus on avancera dans le temps, moins nombreuses seront les innovations majeures !

    • Ce que tu dis est dans ce que je pense pratiquement mais hélas une console sans connexion à l’heure actuelle, hormis un nouveau constructeur ne se fera pas, quand tu vois que certains jeux ne sont fait que pour le multi et dont certains même en solo demandent une connexion obligatoire…..
      C’est pour cela qu’une connexion détruit tout. La génération PS3 et PS4(idem pour Microsoft, peut-être moins pour Nintendo) sont des générations poubelle, surtout pour les collectionneurs, la valeur des jeux maintenant ne vaut plus rien du tout, et c’est peut-être bien pour cela qu’ils font des versions collectors des jeux avec figurines pour laisser plus tard une valeur marchande pour les collectionneurs plus aisés, une demande en limitant les choses comme dans la BD. Ils limitent les séries et les prix s’enflammeront plus tard. C’est pour cela que collectionner s’est bien quand tu peux te permettre de le faire car tu sais que ce que tu achètes vaudra des pépètes dans le temps .On peut dire que c’est comme les tableaux, c’est devenu un investissement.
      Sans le vouloir j’ai une ancienne console portable, game watch de l’époque, je l’avais acheté peut-être moins de 25 euros, le même objet que j’ai, vaut 200 euros maintenant. À l’époque j’avais acheté aussi une montre Mario, on m’a ri au nez quand je l’ai acheté, regardez la valeur d’une montre comme cela et encore plus quand c’est du Zelda. Attention les piles de ma game watch fonctionne encore, je vous assure que mon jeu tourne avec ses piles d’origine et Nintendo c’est du solide ^^
      Pour dire qu’au niveau du rétro gaming, ces générations-ci vont avoir du mal à passer.

    • Bonjour Jean Michel ! Merci pour votre intervention. Je pense que Sony n’a pas grand chose à craindre. Depuis 2013, il se vend trois PS4 contre seulement une Xbox One partout dans le monde (j’avais déjà écrit un article à ce sujet). L’avance de Sony est en réalité confortable. De plus, certains de nos abonnés sur Facebook (et clients de Micromania) nous ont interpellé ce matin : ils auraient reçu des bons d’achat pour l’acquisition d’une PS5. Sur ces mêmes bons d’achat, on peut lire que la sortie de la PS5 est prévue pour 2019-2020. Voilà qui confirme les dires de JSUG. Je ne suis pas supposé vous dire cela mais certains de nos partenaires grossistes (basés au Canada et en Australie) nous ont également communiqué les mêmes informations : lancement de la PS5 en 2019-2020. À bientôt sur JSUG !

      • 2019-2020 ça fait quand même 1 an d’écart… ce n’est pas rien. Je trouve dommage qu”on rentre à nouveau dans un système de pré-commande aussi tôt.

  5. Merci pour cet article riche en informations ! La date ne me paraît pas si tôt que cela. Les progrès technologiques sont de plus en plus rapides, dans une société ou on aime nous pousser à la consommation. En plus, comme tu le dis, ce n’est pas si tôt que cela, en comparaison aux durées habituelles de vie des autres Play. De toute façon, il y a toujours une période où deux Plays cohabitent, avant que la plus récente ne devienne plus abordable au niveau tarif, ou plus intéressante au niveau du nombre de jeux. J’espère que cette Play continuera à avoir des jeux comme on les connaît, qu’ils soient en format cd ou numérique… J’ai essayé la réalité virtuelle quelques fois, et je ne me vois vraiment pas faire des jeux entiers dessus… Sans compter que le matériel est encore peu abordable…

  6. Tu as probablement bien raison niveau date de sortie, vu la durée de vie générale d’une génération de console. Mais je trouve malgré tout ça dommage, la PS4 étant une console qui aura mit le temps avant d’être intéressante, les premières années ayant surtout livrées des remasters, remake et compagnie…
    Sinon comme toi Eric, je suis un collectionneur, bien entendu j’achète quelques jeux en démat (quand il n’y a pas de support physique, ou récemment parce que la lentille fait des siennes et je crains une fois sur deux de ne pas pouvoir lire les jeux), mais que ce soit les films en Blu-Ray ou les jeux, j’aime le support physique, la boite, la pochette, la notice… bon ça maintenant il n’y en a quasi jamais plus mais bon…

  7. Oui j’ai vue sur un article que les responsable Sony voudrais lancer la ps5 pas avant 2020 car il voudrais que 50%des gens soit équiper de la 4K car d’ici cette date la plus part des personne auront la 4K il dit que la lancer maintenant ne serai pas d’actualité car peux de gens en sont équiper dans l’Europe, pourtant à 400 euro on a un écran 4K maintenant. mais le fait et que en matière de jeux la technologie saura un peu plus avancer donc en clair pour la ps5 faudra avoir un écran 4K ou autre

  8. J’ai vu des rumeurs comme quoi la console serait en fait un Cloud avec tout en dématérialisé. Ca m’inquiète car je n’adhère pas du tout. Je suis de la veille école et surtout je n’ai pas envie de devoir avec une connexion internet pour jouer : quid si je suis dans un trou perdu ou en zone blanche sans internet je peux pas jouer. La course à la puissance faut voir, je ne ressens pas le besoin d’avoir une TV 4k mon matos actuel me convient. La VR c’est joli mais je reste sceptique car ça isole beaucoup de toute interaction avec les autres personnes de la maison (femme, enfant… 😉 ) je crois plus dans la réalité augmentée.

    • Salut Anthony ! Je suis tout à fait d’accord avec toi, ou plutôt contre le Cloud Gaming car moi aussi de l’ancienne école ! 😉 Je pense que le fait qu’une console doive être constamment connectée à internet est déjà un problème en soi (cela se ressent déjà dans certains jeux où une connexion web est obligatoire…). La VR est un flop. Les constructeurs et éditeurs de jeux vidéo n’ont pas réussi à convaincre, la VR par contre fait sensation dans bien d’autres domaines (médecine, architecture, BTP, aéronautique). Je pense aussi que la réalité augmentée a plus d’atouts dans sa manche !

      • Je suis assez d’accord avec toi. Effectivement contrairement à ce qu’on en dit, la VR “patauge”. Ca reste un marché de niche et il y a de vraies applications concrètes dans les domaines professionnels. En mode récréatif je reste sceptique 🙂 comme toi.

        Il y a eu de gros efforts ces dernières années sur les aspects mobilité… de l’expérience utilisateur, cross play, platform…. Quand je vois le succès de la Switch, je me dis que là on tient peut être qq chose. une console qui apporte une bonne expérience mobile et qui enrichi cette expérience dans le salon avec un surcroît de puissance…

Laisser un commentaire