Aujourd’hui chers lecteurs, je vous propose mon test de God Wars The Complete Legend, un retour aux sources nippones. Testé sur la plateforme Switch, ce RPG tactique saura en séduire plus d’un ! Jeu de rôle développé par Kadokawa Games et publié par NIS America en dehors du Japon, God Wars The Complete Legend est un concurrent de taille à Persona 5. Remportera-t-il la bataille ?

God Wars The Complete Legend : une narration captivante

Durant mon dernier test de Shining Resonance Refrain je vous faisais part de ma crainte concernant la narration trop présente et trop soporifique à mon goût. Dans God Wars The Complete Legend, j’ai retrouvé cet aspect narratif qui monopolise toute l’attention du joueur, mais de manière positive. En effet, God Wars reprend les légendes nippones à travers un Japon médiéval fictif. Un récit qui comporte plusieurs chapitres, lesquels regroupent une rejouabilité importante, le joueur pourra profiter d’une histoire passionnante et pourra même assister à plusieurs fins différentes.

test de God Wars The Complete Legend
Malgré les apparences, le game system de God Wars The Complete Legend est complexe.

Mais que nous réserve l’histoire de God Wars The Complete Legend ? Eh bien elle ressemble à ça : les habitants de la terre Mizuho vivaient en harmonie jusqu’à ce que certains, désirant toujours plus, commencèrent à envahir d’autres terres, ce qui amena la guerre aux quatre coins du pays. L’homme, par la suite de ce désastre, fut puni très rapidement par la colère des dieux. Afin d’apaiser leur courroux, la reine Tsukuyomi prit la décision de sacrifier une de ses filles et l’autre fut emprisonnée en guise d’offrande aux dieux protecteurs du pays. Treize ans plus tard, la princesse emprisonnée décida de se rebeller en s’enfuyant. Kintaro, son ami d’enfance, retrouve la princesse au bon moment et c’est ici que commence votre aventure ! En gros, l’expérience propose ici une certaine genèse du Japon revisitée. Le joueur est dans ce jeu, immergé en pleines traditions et contes japonais.

Qui aime les remakes ? Quels sont les atouts de cette édition ? 

En effet, si God Wars vous rappelle quelque chose, c’est tout à fait cohérent. En ce moment, les remakes poussent comme des champignons ! Surtout dans le monde du jeu de rôle ou autres RPG en tout genre ! Le J-RPG plaît à un nombre conséquent de personnes, faut-il encore savoir reconnaître les pépites d’or parmi ce gros tas de pierres. God Wars Future Past, sorti il y a un an de cela par Kadokawa Games, revient dans une nouvelle édition aujourd’hui renommée The Complete Legend en choisissant THE plateforme du moment : la Switch. Comparée à la version précédente, il fallait bien que cette nouvelle édition renferme des atouts considérables : des nouveaux personnages, des fins alternatives, un labyrinthe et un donjon inédit. De plus, les combats sont optimisés pour devenir plus rapides (pour des combats tour par tour, c’est pratique !).

God Wars The Complete Legend, un RPG tactique basique et efficace

God Wars The Complete Legend respecte les règles du RPG tactique simple mais efficace. Les joueurs ciblés ne peuvent qu’adhérer à ce gameplay intuitif qui fait avancer les personnes dans un parcours initiatique.  Pour chaque phase de combat, tout se passe sur un terrain divisé. Vous pouvez déplacer votre guilde en choisissant n’importe quelle stratégie. En somme, la stratégie dépendra bien sûr du placement des ennemis et surtout des terrains qui sont plus ou moins hauts. Un avantage conséquent d’ailleurs pour les IA adverses mais les challenges ne me font pas peur. D’autre part, vous vous doutez bien que chaque personnage a des skills (compétences) différents ! Tout est très équilibré : attaque longue portée ou combat corps-à-corps, sorts spéciaux pour soigner son équipe (support) ou apporter de gros dégâts (mage). En somme, les personnages types d’un RPG classique !

Le jeu n’est pas disponible en français. Pour vous, ça sera donc soit anglais, soit japonais !

En parallèle, Il faut souligner le fait que le jeu est hyper intuitif ! Les mécaniques de combat sont claires (malgré une version FR absente), ce qui ne crée aucune frustration de compréhension pour le joueur. Le jeu offre également beaucoup de variétés concernant les protagonistes. Trente classes sont disponibles au total, ce qui donne au joueur la possibilité d’avoir un choix considérable. Autrement, je parlais ci-dessus de parcours initiatique et pour rebondir sur ce sujet, la progression du personnage au cours de son aventure est primordiale. Le joueur pourra faire évoluer ses différents protagonistes à l’aide de sa jauge d’XP (points d’expérience) qu’il développera au cours de ses différents combats mais pas que ! Chaque personnage a la particularité d’avoir un job. Cela permet de progresser plus rapidement ; il suffira au joueur de se référer à l’arbre de compétences de chaque personnage.

Visuel, mélodie et durée de vie

Parlons maintenant de choses dites sexy dans le monde du gaming. Vous le savez, une bande-son et une qualité visuelle changent complètement la donne ! God Wars The Complete Legend regroupe plusieurs cinématiques bien ficelées et visuellement agréables à regarder. Ces cinématiques permettent d’avoir plus d’activités : elles rendent le jeu plus punchy. Le studio a choisi un style atypique, qui fait penser à des bulles dessinées façon manga. Un mélange de bande dessinée et de vidéo donc. Vous retrouverez aussi des animations en Chibi : référence encore ici au Japon, style graphique simplifié utilisé dans les mangas et les animés. En résumé, le studio a mis le paquet côté visuel, une initiative qui permet à ce RPG de se démarquer de ses camarades. Niveau sonore, on reste sur de l’atypique nippon qui me fait beaucoup penser à la bande son d’Okami. Enfin, en matière de durée de vie, God War The Complete Legend fait presque un sans-fauteVous aurez donc le droit à quatre chapitres complets qui regroupent plusieurs épisodes. Sans parler des quêtes annexes qui vous seront proposées au fil de votre aventure ! Comptez une trentaine d’heures avec le labyrinthe de Yomi pour boucler l’aventure.


Eh bien, je n’ai pas vu de choses négatives en jouant à God Wars The Complete Legend. Ce fut une expérience agréable et intuitive avec un scénario qui tient la route. J’aime particulièrement les jeux vidéo proposant une histoire tirée de mythes, légendes surtout lorsqu’il s’agit de contes nippons. En gros, si vous aimez les RPG tactiques qui respectent les mécaniques propres du jeu de rôle, je ne peux que vous le conseiller. C’était mon test de God Wars The Complete Legend !

La note de la rédaction
  • Gameplay - 7/10
    7/10
  • Durée de vie - 7.5/10
    7.5/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Scénario - 8/10
    8/10

Les plus et les moins

✔︎ Le visuel très inspiré !
✔︎ Le scénario regroupant les légendes nippones.
✔︎ Les chapitres illustrant un schéma initiatique.

✘ Des combats parfois trop longs...
✘ Certaines maps de combats peu équilibrées.

7.6/10

 


Johanna Biasinutto

Étant Game Designer, le jeu vidéo est omniprésent dans ma vie et j'en suis très heureuse ! Adepte des jeux de rôle, je suis aussi une grande cinéphile : je me perds souvent dans des contrées lointaines et fantastiques. Chaque jour est pour moi une nouvelle aventure.

6 Commentaires »

  1. Après lecture la concurrence avec Persona 5 s’arrête uniquement au titre de JRPG de l’année.

    Persona 3 reste mon JRPG préféré en tout cas alors quand j’ai lu qu’il y avait un concurrent j’ai cru que ça s’étendait au gameplay !

    Car après les jeux sont très différents et pas sur les mêmes plateformes.

    En tout cas il commence a y avoir pas mal de bons tactical sur Switch, et c’est une bonne chose pour la console qui peut être en retrait sur d’autres segments au niveau de l’offre.

    Le jeu à l’air assez complet et se rapproche dans sa construction d’un Disgaea apparemment même si ce jeu garde une durée de vie plus raisonnable. Le côté Chibi fait penser aux final fantasy tactics également.

    Un bon mélange en somme !

  2. Je ne peux pas juger, je ne suis pas fan de ce genre de jeu. Je n’aime pas cette mécanique de tour par tour.

    Child of light, lui je l’avais apprécié et pourtant c’est la même mécanique, je pense… Le Rpg c’est du pur jus japonais. J’avais fait aussi secret of Mana sur super Nintendo. Je trouve qu’il y a beaucoup de jeu barbant dans ce domaine, et toujours blabla pendant des temps infinis, comme final fantasy 8 dont j’avais touché, c’était beau et tout, mais je piquais vite du nez. Du coup c’est un genre que j’ai laissé très vite de côté, j’en ai loupé un paquet dans ce domaine. Ce n’est pas un peu faible 30 heures pour ce genre de jeu?

    On sent que tu connais ton sujet, tu y as joué ça se voit tout de suite. au moins ta switch tu l’as fait tourner. C’est bien s’il n’y a pas de chose négative, c’est que le jeu est plaisant à parcourir même si tout n’est peut-être pas parfait. C’est un bon titre pour celui qui aime le genre. Toujours sacrifié des filles, c’est bien Japonais et si on mettait un garçon, elle a bon dos la femme à prendre cher Lol ^^

    Je retourne sur Rocketbirds 2 Evolution je suis entrain de découper du volatiles à plein tube, faut que je regarde parce que je suis bloqué ^^. Je ne voyais pas les coqs et les poulets sous cet angle ^^

  3. Encore un très agréable sur jeu que je ne connaissais pas du tout. Et, je l’avoue, que je ne souhaite pas découvrir non plus vu que les JRPG et moi, c’est une histoire d’amour qui existe peut-être dans une autre dimension, mais dans la mienne… (et il en va de même pour la switch). ^^
    Par contre, je retiens la comparaison avec l’ost d’Okami, et ça, ça me donne envie d’y jeter une oreille.

Laisser un commentaire