Test d’Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express, Poirot 2.0 !

Hercule est de retour, et il ne poirote pas ! Voici notre test d'Agatha Christie : Le Crime de l'Orient-Express sur PS4.

Sorti le 27 septembre 2023 sur tous les supports du moment, un jeu français a fait une entrée quelque peu discrète. Pourtant, avec Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express, Microids Studio Lyon a rempli son ambition d’adapter le roman policier de la célèbre femme de lettres tout en le modernisant, allant même jusqu’à revisiter l’intrigue initiale ! Jeu vidéo d’enquête par excellence, le nouvel opus de la licence Agatha Christie met une nouvelle fois en scène l’indémodable Hercule Poirot — « probablement le plus grand détective au monde » —, avec beaucoup d’audace, de volonté et de bonnes idées. Nous remercions chaleureusement Microids pour l’opportunité qui nous a été offerte de vous proposer ce test d’Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express sur console PlayStation.

Test d’Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express (mais sans Merlu)

Imaginez le mythique Orient-Express, train le plus luxueux et fascinant d’Europe qui mène ses passagers aux Portes de l’Orient depuis 1883. Eh bien ce dernier est toujours en activité (non, ce n’est pas une blague !). Le 15 décembre 2023, Hercule Poirot monte à bord du train créé par la Compagnie internationale des wagons-lits (CIWL), invité par son grand ami monsieur Bouc, directeur de l’Orient-Express. Il faut dire que ce dernier célèbre son cent-quarantième anniversaire. Le détective aux moustaches en croc soigneusement cirées et aux vêtements impeccables ne pouvait manquer cela pour rien au monde, hein ?

test du jeu Agatha Christie: le Crime de l'Orient Express sur PS4 (JSUG.com)
L’aventure débute dans un somptueux hôtel d’Istanbul.

Malheureusement, ce qu’Hercule Poirot ignore encore, c’est que le voyage jusqu’à Paris sera quelque peu mouvementé. En effet, le train est rapidement bloqué par une avalanche. Mais il y a pire : un meurtre est commis à bord de l’Orient-Express. Les choses sérieuses vont alors commencer pour l’ancien chef de la Sûreté de Bruxelles, qui devra faire bonne usage de ses cellules grises afin d’identifier l’auteur du crime, dans une véritable course contre la montre ! Mais la tâche sera tout sauf aisée pour Hercule Poirot, car les treize passagers qui voyagent à bord du train sont tous des suspects sans exception…

Une adaptation moderne d’un grand classique de la littérature policière

Si vous faites partie de celles et ceux qui ont déjà eu l’occasion de lire le roman d’Agatha Christie, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas étonné par l’intrigue du jeu. Normal, me direz-vous, le soft de Microids Studio Lyon se veut fidèle à l’œuvre originale après tout ! Sauf qu’Agatha Christie: Murder on the Orient Express (oui, je balance le titre en anglais, et alors ?) vous réserve tout de même son lot de surprises ! Et il y en a pas mal !

revue du jeu Agatha Christie: le Crime de l'Orient Express sur PS4
Les graphismes et textures du jeu sont propres, y compris sur les consoles old-gen.

La première d’entre elles, c’est la modernisation de l’intrigue initiale. Effectivement, les faits se déroulent en 2023, si bien que smartphones, ordinateurs portables et autres connexions Wi-Fi font partie du quotidien des protagonistes. En outre, un tout nouveau personnage est introduit dans le jeu : Joanna Locke, une inspectrice de police qui par un concours de circonstances enquête sur la même affaire que le détective belge, et se retrouve donc elle aussi à bord de l’Orient-Express. Si la présence de ce personnage dénature quelque peu l’œuvre originale, celui-ci présente tout de même l’avantage d’offrir plus de profondeur au récit et de davantage développer le lore du roman paru en 1934.

Critique du jeu Agatha Christie: le Crime de l'Orient Express sur PS4
Poirot a la chance de déguster de délicieux desserts à bord du train.

Par ailleurs, l’investigation menée par l’inspectrice est narrée sous forme de flashbacks entièrement jouables, ce qui représente pour le joueur l’opportunité de sortir du train et de voir un peu de pays, un ajout que j’ai trouvé très appréciable durant mon test d’Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express ! Cerise sur le gâteau : le prologue du jeu n’est pas le même que celui du roman, car une enquête supplémentaire vient se greffer aux funestes événements qui se sont déroulés dans le train… Microids a donc joué la carte de l’audace. Et c’est très bien car ces prises de risque ont, selon moi, abouti à de franches réussites !

test du jeu vidéo de Microids Agatha Christie: Le Crime de l'Orient Express
Le personnage de Joanna Locke nous permet de nous évader loin du train.

La modernisation de l’œuvre d’origine ainsi que l’introduction de nouveaux personnages (Joanna Locke croisant sur sa route des protagonistes ne figurant pas dans le livre) font que le jeu dispose d’une durée de vie solide. Il m’a fallu à peu près 25 heures pour terminer les 13 chapitres que compte le troisième opus des aventures d’Hercule Poirot portées dans un jeu vidéo (les deux premiers sont The London Case et The First Cases, des jeux soit dit en passant bien plus modestes que celui que nous étudions dans ce test).

Une production AA caractérisée par une approche cinématographique

Vous l’aurez compris, Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express est le troisième jeu de la licence à paraître en l’espace de trois ans. Sauf qu’Agatha Christie: Murder on the Orient Express est bien plus abouti que ses aînés. Véritable jeu d’enquête et d’aventure à la troisième personne, le nouveau titre de Microids est ce que l’on pourrait appeler un AA (à mi-chemin entre le jeu d’un gros studio et celui d’une structure indépendante). Durant mon test d’Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express sur PS4, j’ai réellement apprécié le jeu comme s’il s’agissait d’un bon film. Et cela n’est pas surprenant puisque le soft joue à fond la carte de la cinématographie ! C’est très simple, on a l’impression d’assister à un film d’animation : les cinématiques sont très bien exécutées et proposent une belle variété de plans, les doublages, qu’il s’agisse de la VF ou de la VO, sont un délice pour les oreilles (j’ai une préférence pour le Hercule Poirot qui parle en anglais, son accent franco-belge est juste mémorable), la musique, quant à elle, est bien dosée. Enfin, l’utilisation de flashbacks, un procédé courant dans l’industrie du cinéma, renforce le côté « film » du jeu. 

Venise dans le jeu Agatha Christie: Le Crime de l'Orient Express.
Dans le chapitre qui se tient à Venise, Hercule Poirot et Joanna Locke enquêtent ensemble.

Toutefois, vous le savez, le nerf de la guerre dans un jeu vidéo n’est autre que le gameplay. Et là aussi, il y a de quoi être satisfait. À la manière des jeux de la licence concurrente Sherlock Holmes, l’identification de l’assassin passe bien sûr par de nombreux mystères à résoudre. Pour ce faire, nos deux héros doivent commencer par explorer les différentes zones qui s’offrent à eux afin d’interagir avec des éléments et objets placés dans le décor. Par exemple, une fois que l’on prend possession d’un objet, on peut le manipuler et le retourner dans tous les sens à la recherche de traces ou d’indices. En outre, il va de soi que les deux détectives devront récolter de nombreux témoignages à bord du train. Une fois que nous avons suffisamment de matière pour faire avancer l’enquête, c’est au tour de la carte mentale d’entrer en action : ce schéma heuristique regroupe toutes les preuves et indices dont nous disposons. Le joueur n’est jamais perdu en cours d’enquête car les actions qui n’ont pas encore été réalisées apparaissent dans une couleur différente de celles qui l’ont été. C’est un point positif : le jeu permet à l’utilisateur de ne pas se perdre en cours de route, sans pour autant faire dans l’assistanat. Et en plus de la mindmap, un menu des personnages est à disposition pour s’assurer de bien profiler chaque suspect.

test d'Agatha Christie: Le Crime de l'Orient Express (PS4)
La difficulté des puzzles est plutôt équilibrée, bien que certains d’entre eux vous donneront du fil à retordre.

Enfin, l’une des nouveautés que j’ai découvertes durant mon test d’Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express n’est autre que les confrontations. En effet, lorsque les suspects font des déclarations, vous pouvez les mettre face à leurs mensonges en leur présentant une preuve inéluctable ! Cela implique que vous ayez bien suivi les différents événements ainsi que leur chronologie… Car en effet, Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express est un jeu vidéo qui aime bien tester votre mémoire ! Pas de droit à l’erreur, ou presque…

Mes petites cellules grises ne mont pas laissé tomber !

Pour terminer ce test d’Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express, un mot sur les graphismes. Le jeu est globalement beau, y compris sur console old-gen. Microids Studio Lyon a réalisé un très bon travail sur les décors, lesquels sont tous convaincants. La modélisation du train est une réussite, notamment à l’intérieur : les boiseries, les dorures, la moquette sont fidèles au style Art déco. Pour le reste, tout y est : les cabines et couloirs, le restaurant, la cuisine et même le bar nous plongent dans un lieu en dehors du temps. 

critique jeu vidéo : Agatha Christie Le Crime de l'Orient Express
Preuve que le jeu est une adaptation moderne : on peut fouiner dans le dark web.

J’ai également beaucoup apprécié le contraste entre le train et les différents lieux visités, cette opposition permanente entre tradition et modernité qui rend l’expérience tout à fait unique en son genre ! Quant aux personnages, on les distingue tous très nettement de par leur physique inégalé ; tous ont une identité qui leur est vraiment propre. Alors il est vrai que les animations faciales sont parfois un tantinet rigides et que le jeu souffre souvent d’une impression de lenteur, mais je pense que ce deuxième point est totalement voulu. Après tout, malgré l’horrible crime qui a été perpétré, Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express nous plonge dans une ambiance volontairement paisible. Alors pourquoi se faire violence, quand on sait que ce genre de jeux s’apprécie en prenant son temps ?


En conclusion, j’ai fortement apprécié Agatha Christie : Le Crime de l’Orient-Express. Il faut d’emblée saluer le travail de Microids Studio Lyon, qui a su remettre au goût du jour l’un des meilleurs romans policiers du vingtième siècle. À la manière du livre, le jeu est soigné, porté par une direction artistique qui met l’accent sur l’élégance et fait honneur à l’un des moyens de transport parmi les plus iconiques de l’Histoire. L’autrice britannique s’est toujours démarquée par sa plume douce et raffinée, et on ressent fortement son influence dans les répliques et dialogues du jeu qui, en plus d’être distingués, ne sont pas dénués d’humour. Les fans de jeux d’enquête, et plus globalement de jeux narratifs, ne pourront qu’aimer ce titre mêlant subtilité et audace. Les concurrents n’ont qu’à bien se tenir, car la licence Agatha Christie est désormais taillée pour dominer la scène des jeux vidéo appartenant au genre policier ! Et vous, vous laisserez-vous tenter par le jeu ?

La note de la rédaction
  • Gameplay - 8/10
    8/10
  • Durée de vie - 8.5/10
    8.5/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Scénario - 8.5/10
    8.5/10

Les plus et les moins

✔︎ Un jeu particulièrement fidèle au livre.
✔︎ Un gameplay solide et assez riche.
✔︎ Une bien jolie patte graphique.
✔︎ Un scénario ficelé d'une main de maître !
✔︎ Les doublages excellents en VO et VF !
✔︎ Des énigmes originales et intéressantes.
✔︎ Les lieux visités : Istanbul, Venise, Genève, etc.
✔︎ Une très bonne durée de vie !

✘ Des problèmes de caméra dans les lieux cloisonnés.
✘ Les expressions faciales un peu figées.
✘ Les collectibles, qui sont (trop) bien cachés !

8.3/10

PARTAGER SUR :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Publications suggérées

6 réponses

  1. J’en fais déjà beaucoup des jeux narratifs dans toutes les sauces. Donc pourquoi pas celui-ci, un qui n’est pas cher du tout en démat, c’est The council. Il est souvent en promo, j’ai dû donner 5 ou 7 euros max pour la saison complète. J’ai fais aussi Sherlock Holmes.

    1. The Council ? C’est intéressant, c’est un autre jeu français, développé à Bordeaux il me semble. Je pense que tu passeras un assez bon moment sur ce jeu Hercule Poirot. Vous êtes belges tous les deux ^^

  2. Aie si Eric commence à faire des jeux de mot à la PY on est pas dans la merde XD.

    Plus sérieusement, merci pour ton excellent test ! Je n’avais pas trop fait attention à ce jeu mais ton article me donne très envie de le découvrir, surtout que j’ai pas mal aimé les derniers jeux Sherlock Holmes.

    En parlant de Microids avez-vous prévu de tester le jeu Tintin ? Il a beaucoup de mauvais retour pour le moment…

    1. Mais PY est une source d’inspiration pour nous tous voyons ! XD

      De rien Bruno, je suis content que tu aies apprécié ce moment de lecture.

      Oui, c’est prévu, du moins nous avons fait une demande auprès de Microids. Wait & see…

  3. Ton test du jeu est très détaillé et intéressant, merci Eric ! J’avais vu l’annonce de ce jeu de l’Orient-Express, sans pour autant m’y intéresser trop (j’adore Sherlock Holmes, Hercule Poirot moins). Je suis ravie et surprise de voir que l’intrigue a été modernisée, ajoutant de nouveaux personnages et un nouveau contexte temporel ! Cela donne un rafraîchissement de l’oeuvre et la vraie possibilité de surprises, j’apprécie beaucoup cette intention !

    1. Merci Hauntya ! J’avais moi aussi une préférence pour ce bon vieux Sherlock, mais je te jure qu’Hercule est maintenant passé devant (son anglais impeccable, parlé avec un accent bien français, c’est juste mythique, tu es obligé d’aimer le personnage) ! Pour le reste, on est sur le même type de jeux, il n’y a pas grand-chose qui les différencie ; Le Crime de l’Orient-Express est peut-être légèrement plus abouti techniquement, puisqu’il s’agit d’un jeu PS5.

Laisser un commentaire

Table des matières

À lire aussi
En vrac
On fait aussi des vidéos !

Je suis un gameur.com utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la loi nationale en vigueur, vous êtes informés que vos données font l'objet de traitements. Pour plus d'informations, vous êtes invité à consulter les mentions légales et conditions d'utilisation du site, qui déterminent notamment quelles données sont collectées et traitées, dans quelles finalités (dont des activités de marketing et de prospection), qui en sont les destinataires et quelle est la durée de conservation. Les droits dont vous disposez ainsi que les modalités d'exercice de ceux-ci y sont également exposés.

Fermer