Je suis tombée dans la marmite des jeux d’enquête indépendants dès mon plus jeune âge, avec toute la série L’Album Secret de l’Oncle Ernest, qui m’a captivée des heures et des heures durant. Résoudre des énigmes, voilà une gymnastique du cerveau qui me plaît énormément ! Lorsqu’ils sont bien faits, les jeux d’enquête offrent un beau mélange de puzzles, de narration et d’exploration, bref c’est un genre qui se prête bien au média vidéoludique et qui permet des approches de gameplay très différentes.

Tous les jeux d’enquête ne sont pas du Point’n Click !

Et pourtant, en général, on associe toujours ce type de jeux avec le bon vieux Point’n Click. Attention, j’ai adoré les Blackwell et Bear With Me, mais d’autres angles d’attaque méritent également ton attention. Il était donc temps que je dépoussière ce genre avec toi, pour te proposer des jeux d’enquête indépendants qui offrent un chouette scénario élaboré et trouvent différentes manières de te plonger dans l’histoire, de te forcer à démêler le vrai du faux et de faire chauffer tes neurones. Voici donc quelques jeux à te mettre sous la dent pour ces longues soirées d’automne !


1. The Vanishing of Ethan Carter

(PC, PS4, Switch, Xbox One – 2014)

Je commence par un de mes titres cultes en la matière, une pépite indé de première catégorie que je recommande chaudement à tous ceux qui n’en auraient pas encore entendu parler : The Vanishing of Ethan CarterCette merveille a été développée par trois Polonais (du studio The Astronauts) et te met dans la peau d’un homme qui cherche à lever le voile sur la disparition d’un jeune garçon. 

Une des particularités de ce jeu, c’est qu’il n’est pas dirigé : tu peux te balader sur l’ensemble de la map et tu ne découvriras donc pas forcément les faits dans le même ordre que les autres joueurs. Lorsque tu tombes sur une scène de crime, il te faudra résoudre quelques puzzles, et ton personnage aura une vision à décrypter pour reconstituer l’action. L’histoire est tout simplement captivante, et je tire mon chapeau aux développeurs pour avoir réussi à la faire tenir debout en laissant une si grande liberté au joueur. Et cerise sur le gâteau : les graphismes somptueux qui te donneront envie de parcourir Red Creek Valley pendant des heures, juste pour prolonger le plaisir. Un must-have en matière de jeux d’enquête indépendants !

À voir aussi : 

Bohemian Killing (PC, Mac) : un autre gameplay original, toujours sur la reconstitution des faits, mais basé sur le mensonge et dans la peau du coupable !


2. Unheard

(PC, Mac, PS4 – 2019)

Changeons totalement d’atmosphère et de concept pour ma prochaine suggestion côté jeux d’enquête indépendants : voici Unheard, un titre de Next Studios sorti en mars 2019 et qui a fait beaucoup parler de lui pour son gameplay. À travers cinq chapitres, ce jeu te propose d’espionner des conversations pour trouver la vérité. En pratique, tu peux te promener sur une carte et écouter les discussions à proximité, mais aussi faire défiler le temps en avant et en arrière pour tenter de ne rater aucune interaction. Ensuite, il te faut identifier chacun des personnages et répondre à des questions bien précises pour valider le chapitre, prouvant ainsi que tu as compris l’ensemble de l’affaire.

L’idée est follement originale, ludique et savamment exécutée. Le travail du son est impeccable, et la mission se complexifie à mesure que tu avances dans les chapitres (avec des personnages qui donnent un faux nom, ou jouent un double jeu, je te laisse imaginer le bazar). Par contre, il n’est disponible qu’en anglais (et en chinois), sans sous-titres : ça peut être vu comme un bon exercice de compréhension ! Je trouve que le concept s’essouffle un peu avant la fin, avec des tableaux de plus en plus longs, mais ça reste une expérience à tenter !

À voir aussi :

Alt Frequencies (PC, Mac, Android – 2019) : un jeu français qui se base sur des extraits d’émissions radio et des doublages de belle qualité. Chouette idée !


3. A case of distrust

(PC, Mac, Switch – 2018)

Comme c’est parfois le cas dans la sphère indépendante (c’est l’occasion de rappeler à ton bon souvenir l’excellent Supraland, entre autres), A Case of Distrust est le fruit d’un seul développeur du nom de Ben Wander. Il a d’ailleurs tenu un devblog très intéressant qui parcourt les presque trois ans de création du jeu. Je l’ai testé dernièrement et je dois dire que j’y ai pris beaucoup de plaisir, on sent une grande maîtrise du game design et de la direction artistique. Il mérite donc bien sa place dans ce bric-à-brac des meilleurs jeux d’enquête indépendants.

On plonge ici dans le San Francisco des années 20, avec musique d’ambiance et personnages sortis tout droit de films en noir et blanc. Les graphismes épurés sont terriblement efficaces, et tu diriges une détective privée qui peine à se faire un nom dans le milieu malgré ses compétences. Une narration incisive et non linéaire, une bonne dose de déduction et des personnages plus vrais que nature en font une expérience de jeu qui ne s’oublie pas et qui laisse présager de belles choses pour la suite. En quelques traits, le décor est posé, et c’est désormais à toi de prendre les rênes et de tirer les bonnes conclusions pour déstabiliser les témoins et faire éclater la vérité. Belle réussite, beau développement d’intrigue, j’en redemande !


4. Return of the Obra Dinn

(PC, Mac, Xbox One, PS4, Switch – 2018)

Et je termine en beauté avec ce titre qu’on ne présente plus (mais qui vaut la peine que j’en remette une couche si par hasard tu ne le connais pas). Là aussi, le projet d’un seul homme, Lucas Pope, qu’on connaît déjà pour Papers, Please et qui revient en force en 2018 avec ce jeu d’enquête inédit et tout simplement bluffant. Le pitch est simple : tu dois retourner sur l’Obra Dinn, un bateau dont les 60 membres de l’équipage ont connu un sort terrible. Armé d’une boussole permettant d’obtenir une image figée de la mort des différents cadavres, tu devras reconstituer le puzzle, attribuant à chaque passager son sort et son meurtrier. 

Entre les graphismes qui rendent un bel hommage aux tout premiers jeux d’ordinateur tout en mettant parfaitement en évidence les moindres détails utiles à l’enquête et la musique qui risque bien de faire l’objet d’un prochain Gaming Tempo tant elle accompagne à la perfection tes investigations et les tableaux tragiques qui se succèdent sans répit, la direction artistique frôle le génie. Un délice pour les yeux et les oreilles, mais aussi un beau défi intellectuel pour retracer les événements glaçants de ce voyage maudit. C’est simple, un sans-faute qui allie audace et talent et un titre que je t’encourage vivement à te procurer sans attendre !


Alors, envie de mettre tes neurones à l’épreuve ? De découvrir des histoires bien ficelées et d’incarner un enquêteur, au lieu de simplement en voir à l’action dans la littérature ou au cinéma ? Ces quatre jeux, dans des démarches et des univers très différents, proposent de jolis défis, des narrations captivantes et des expériences qui valent le détour. Je suis friande de jeux d’enquête, j’espère donc que tu pourras m’en suggérer d’autres. Et en attendant, je retourne écouter la musique de Return of the Obra Dinn, pardi !


Coline Métrailler

Scientifique dans l’âme et lectrice compulsive, les jeux vidéo forment un excellent moyen de combiner mes différentes passions. J’achète tous les jeux qui contiennent des animaux mignons, des meurtres mystérieux ou des bruitages à la bouche… J’espère que tu gères les grands écarts !

10 Commentaires »

  1. Super article sur un genre qui me plaît généralement bien souvent. Et c’est cool de voir citer A Case of Distrust, j’avais un peu suivi le projet au début avant de carrément le zapper. Donc grâce à toi il va pouvoir rejoindre de nouveau ma liste de jeux à faire.

    Obra Dinn, je sais pas comment me positionner, à la fois il m’intrigue beaucoup et en même temps j’arrive pas à me lancer.

    • Merci Gilles ! Ah j’étais tombée dessus par hasard personnellement, et franchement il a de chouettes mécaniques 🙂

      Quand j’aurai fait mon gaming tempo, tu ne pourras PLUS résister à Obra Dinn !! La musique tourne dans mes oreilles en ce moment d’ailleurs, je me prends pour un pirate 😀

  2. The Vanishing of Ethan Carter, je vois que tu marques 2014, il est pas récent , pourtant en vidéo, il a l’air vraiment beau, fin sauf la fin de la vidéo ….c’est violent .

    Unheard Ah oué je vais le tenter en mandarin ou le chinois ça me tente mdr ^^

    C’est pas mal Return of the Obra Dinn, j’aime bien le design, ça change

    Comme quoi il ne faut pas toujours être nombreux pour faire un bon et beau jeu vidéo.

  3. Eh eh ça y est JSUG est passé en mode Noël c’est beau ! Vivement le quizz de Noël de cette année on va brûler nos neurones ! Encore une très belle sélection de jeux qui sortent de l’ordinaire ! Tu as une sacrée culture vidéoludique, chaque fois que je te lis j’apprends/découvre de nouvelles choses !

  4. Il y a une série de jeux indé à essayer si tu aimes le volet d’enquête et d’histoire, même si le volet enquête est moins poussé, c’est les jeux This Is The Police.

    Le premier est assez intéressant dans la gestion du quotidien du poste de police et dans les choix disponibles.

    Je te le conseille vivement.

  5. J’avais adoré the Vanishing of Ethan Carter, même si je ne m’en souviens pas hyper bien. C’était l’un de mes premiers jeux indépendants sur PS4 et j’avais été émerveillée par la beauté des graphismes, l’ambiance, les interactions à découvrir…et la fin était très triste aussi. Unheard a un concept hyper intéressant, mais malheureusement je doute d’être en capacité de saisir ainsi l’anglais à l’oral. Mais je note Alt Frequencies. J’adore quand les jeux se permettent des concepts complètement novateurs !

    Merci encore pour cette belle présentation de jeux très variés et souvent inconnus !

Laisser un commentaire