La musique a toujours été au premier plan dans les jeux Need for Speed. Cela tombe bien, car ce soir, j’ai très envie de vous en dire un peu plus sur la bande originale du dernier jeu de course édité par EA. Parmi les artistes sollicités pour sonoriser les sprints de Ventura Bay, on trouve de grands noms tels qu’Avicii ou encore Zeds Dead. Au total, pas moins de soixante-et-un artistes provenant de seize pays différents se sont prêtés au jeu ! Moi qui ai terminé Need for Speed sur PS4 il y a bien deux mois de cela, j’écoute toujours sa playlist et je vais vous révéler ce qu’elle a de si exceptionnel.

Un florilège de morceaux électroniques contemporains

Niveau musique, je ne suis pas difficile. J’écoute absolument de tout. Mais la bande originale de Need for Speed excelle véritablement pour sa diversité à toute épreuve. Les pistes relèvent majoritairement de l’électro mais on trouve aussi des morceaux plus mélodieux et symphoniques, avec ou sans paroles. Pour vous donner un aperçu de la grande variété de la playlist de Need for Speed, il faut savoir qu’elle combine des titres comme Pure Grinding d’Avicii avec des compositions ultra-dynamiques imaginées par Major Lazer ou encore Aero Chord. Si le vétéran Photek est lui aussi de la partie, les amoureux de rock’n’roll ne sont pas en reste : par exemple, le groupe californien Battle Tapes a également produit quelques morceaux pour le jeu.

Une playlist idéale pour les plus sportifs d’entre vous

J’aime la playlist de Need for Speed parce qu’elle propose à peu près tous les genres de musique. Je la trouve aussi très énergétique. Je l’écoute dès que j’ai un petit coup de fatigue ou bien quand je fais du sport, notamment lorsque je cours. Avec des bons écouteurs dans les oreilles, la bande originale de Need for Speed vous mettra le rythme dans la peau. S’il y a des sportifs parmi vous, je peux vous garantir que vous allez carburer !


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

2 Commentaires »

  1. ça manque un peu de Rap US pour moi, comme à la grande époque de Need For Speed Underground 🙂

    Mais ça fait plaisir de trouver des groupes comme The Prodigy ou Major Lazer dans l’ost. Merci pour le partage !

    • Hey l’ami ! Oui, tu as raison, vraiment peu de rap US dans cet opus. Le genre était beaucoup plus présent dans Underground voire même Carbon. Je ne saurais expliquer cette tendance à l’électro…

Laisser un commentaire