Aaaah… Le mois d’octobre ! Halloween… Les décos macabres… Une période qui fait vibrer mon petit cœur d’amoureux de l’horreur. Mais étrangement cette année, pas de titre horrifique à l’horizon ! Après avoir essuyé une petite larme de déception (oui, je suis sensible), j’ai eu un grand sourire (oui, je suis bipolaire aussi…) en voyant que le premier épisode de la deuxième saison de Life is Strange venait de sortir. Après la belle claque de la première saison, et le merveilleux préquel Before the Storm, mes attentes étaient placées très haut. Place à mon test de Life is Strange 2 Épisode 1! Merci Square Enix !

Nouvelle saison, nouveaux personnages !

Eh oui, pour tous ceux qui s’attendaient à retrouver Max et Chloé, la surprise sera grande ! En effet, cette nouvelle histoire met en scène deux personnages masculins (une première pour la franchise) à savoir Sean, un ado de 16 ans et son petit frère Daniel, plus jeune de 5 ans (je vous laisse faire le calcul, ah ah !). À la suite d’un tragique accident, dont la scène choc est vraiment très bien réalisée, les deux garçons vont se retrouver à devoir quitter leur paisible foyer et mener une vie de fugitifs. Même si le plot et le rapport entre les deux protagonistes s’éloignent beaucoup de ce que Dontnod nous a habitué, on retrouve quand même de nombreuses thématiques liées à l’enfance, l’adolescence, les amours de jeunesse et les rapports amicaux et familiaux délicats.

Les deux nouveaux personnages, à savoir Sean et Daniel !

Nouvelle histoire, nouveau gameplay ?

Au niveau de la prise en main, cette nouvelle saison reste plutôt identique à ce que nous avons pu avoir dans les deux autres jeux Life is Strange. Déplacements, mouvements de caméra, séquences de discussions, utilisation de téléphone portable et des réseaux sociaux, choix difficiles, nous retrouvons avec grand plaisir tous ces éléments qui s’étaient avérés efficaces dans les opus précédents. Petite nouveauté cependant, la possibilité de voir ce que contient le sac à dos du héros, et l’obligation d’en gérer son contenu. Fonction courante dans ce genre de jeu (je me souviens de ces heures douloureuses passées à devoir gérer les objets de George Stobbart dans Les chevaliers de Baphomet), pour l’instant j’ai trouvé l’option plutôt agréable, même si la gestion d’une somme d’argent très limitée était assez anxiogène à certains moments ! Mais la grande question que nous avions tous en tête était de savoir si ce nouveau personnage disposerait de l’intriguant pouvoir de Max, à savoir remonter le temps. La réponse n’est pas si évidente, car même si on comprend bien rapidement que l’histoire comprendra elle aussi un twist surnaturel, le pouvoir du héros nous est honteusement caché ! En effet, pendant toute la durée de l’épisode, cette partie importante de l’histoire va rester discrète et la révélation n’arrivera qu’à la dernière minute. Préparez-vous à un nouveau choc !

Préparez-vous à de nouveaux choix douloureux dans Life is Strange 2 !

Et les graphismes, ça donne quoi ?

Du côté des graphismes, pas de grande nouveauté. On reste sur le même style « légèrement cartoon » que pour les deux autres titres mais cela s’avère être toujours aussi efficace. Évoluant dans des décors plus sauvages que le charmant Arcadia Bay de Max et Chloé (même si ces petites ingrates passaient leur temps à le critiquer !), les paysages ont quand même un facteur « wow » qui ressort à plein de moment. Les lumières, la musique, et l’ambiance générale si particulière à la première saison sont toujours bien présentes et toujours aussi jouissives. Après, je ne sais pas si c’est à cause de l’histoire, des décors, ou des personnages mais j’ai retrouvé un côté « The Walking Dead » dans cet épisode. En effet, j’ai eu des flashs de Lee & Clémentine à plein de moments, notamment dans les phases d’itinérance et durant les passages où les personnages sont en mode « survie ». Cela sera tout pour ce test de Life is Strange 2 Épisode 1. Mais soyez-en sûrs, j’évaluerai pour vous chaque épisode !

Des décors aussi enchanteurs que dans la première saison de Life is Strange !

En bref, cette saison démarre fort ! Une histoire bien travaillée, des personnages attachants, une partie de surnaturel bien amenée, un gameplay et des graphismes toujours aussi efficaces ! Tout comme pour les saisons précédentes, j’ai vraiment aimé me retrouver dans l’ambiance à la fois douce et violente si particulière à la franchise. Il me tarde la sortie du nouvel épisode car, comme à leur habitude, les développeurs ont laissé finir l’épisode sur une intrigue grandissante !

La note de la rédaction
  • Gameplay - 10/10
    10/10
  • Durée de vie - 9/10
    9/10
  • Graphismes - 7/10
    7/10
  • Scénario - 10/10
    10/10

Les plus et les moins

✔︎ Le gameplay toujours aussi efficace !
✔︎ L'ambiance générale.
✔︎ Les nouveaux personnages !
✔︎ Le scénario.

✘ Un léger déjà-vu pour les joueurs de The Walking Dead.
✘ Pas beaucoup de nouveautés.

9.0/10

 


Arnaud Troupenat

Gameur depuis 20 ans, j'ai exercé ma passion sur tous types de supports ! Jeux de combat, d’aventure, de survival horror et de plateforme, je suis un amoureux incontestable du jeu vidéo dans son ensemble.

11 Commentaires »

  1. Beau test pour le premier épisode de Life is strange 2 ! Je craignais que le charme n’opère pas une seconde fois, une fois Max et Chloé quittées. Ça me rassure de voir que l’ambiance de la licence est conservée, ce mélange doux-amer surnaturel avec des thématiques assez adolescentes mais universelles, en tout cas très émouvantes. Du coup, ta critique me rassure pas mal car je craignais vraiment que la saison 2 se casse la figure, même si là ce n’est que le défi. Est-ce que les choses sont aussi “lentes” à se mettre en place que le premier épisode de Life is strange ? Je suppose qu’on ne voit aussi pas encore le lien avec Captain Spirit ?

  2. S’il a un petit côté walking Dead, ce n’est pas pour me déplaire. Le mois prochain pour moi, ce sera Life is Strange : Before the Storm. J’aime bien ce jeu, ça change un peu. La seule chose qui me déplaise dans ce genre de jeu, c’est de ne pas pouvoir interagir avec tout son environnement, pouvoir déplacer des choses etc…, cela permettrait d’avoir des alternatives réelles dans le jeu et pas juste de petites bifurcations, parce que les choix sont mieux que chez telltales, vu que c’est du zéro pointé chez eux mais pas encore suffisant en ce qui me concerne. De pouvoir interagir avec tout, on aurait une liberté immense dans un jeu, j’adorerais cela, d’ailleurs c’est pareil pour les jeux de David cage.

  3. Bravo pour ce test Arnaud ! Super agréable à lire ! Eric m’a dit que vous serez à la PGW je vais essayer de venir vous voir 😉 Je me rappelle du test de Joanne à l’époque sur Before the Storm, elle avait trouvé le jeu moyen. Du coup comment tu situerais Life is Strange 2 par rapport à Before the Storm ? Y a vraiment des surprises ou bien le 1er épisode démarre sur un rythme lent, voire anecdotique ?

    • Salut Bruno, oui je suis heureux de t’annoncer que je serais bien présent à la Paris Game Week ! Par rapport à “Before the storm”, il y a plus de twists scénaristiques et des actions qui viennent chambouler l’histoire. Comme il s’agit d’une nouvelle histoire, je pense que les scénaristes sont moins bloqués qu’avec la prequel de la saison 1 !

Laisser un commentaire