Mes chers ouistitis, proposé ce mois-ci aux abonnés PS Plus, Until Dawn est d’après moi l’une des meilleures exclusivités jamais proposées sur PS4. Pour rappel, dans Until Dawn, huit jeunes gens se rendent dans un chalet en montagne en plein hiver afin de rendre hommage à deux de leurs copines décédées l’année précédente. Perdus au milieu de la neige, ils sont pris d’assaut par un psychopathe qui veut mettre fin à leurs beaux jours. Si le jeu en tant que tel est tout simplement génial (surtout pour les adeptes des slasher movies), il serait quand même vachement moins flippant sans l’excellente bande-son composée par un spécialiste du genre, Monsieur Jason Graves, le compositeur des musiques de The Order: 1886, Evolve et Tomb Raider notamment. Que diriez-vous de mater tout ça de plus près ?

Until Dawn : l’ascenseur émotionnel musical

Jason Graves est reconnu dans toute l’industrie du jeu vidéo pour être le grand spécialiste de l’angoisse. Ses bandes-son, on se les arrache comme du petit pain. Et je trouve que son travail dans Until Dawn reflète toute l’étendue de son talent. En effet, Until Dawn est tout d’abord un jeu très cinématographique, et la composition musicale d’Until Dawn est pour moi celle d’un grand film d’horreur. Les morceaux conçus par l’équipe musicale du jeu sont, je trouve, super ambigus. O Death par exemple, qui est le thème principal du jeu et le dernier morceau de la playlist, est brillamment composé : mystère, aventure, détresse, on retrouve tous les ingrédients d’un bon film dans ce morceau.

L’ambiguïté musicale à son paroxysme

L’ambiguïté, c’est un personnage à part entière dans Until Dawn. Si vous faites bien attention et ouvrez grand vos oreilles, vous remarquerez que la musique d’ambiance du jeu comporte des tonalités très contrastées, très ambigües, à tel point que l’on ne sait pas si elles sont mineures ou majeures. Ce choix de cordes est volontaire : la musique évoque-t-elle la joie ou la tristesse ? On ne le sait pas. Et on ne le saura jamais. Dans Until Dawn, il y a huit personnages jouables dont un tueur. Mais qui est-il ? Fait-il partie du groupe ? Qui est le grand méchant ? On ne le sait pas. L’ambiguïté est présente partout dans Until Dawn. Elle est bien évidemment intentionnelle et ça fonctionne à merveille. Si vous voulez acheter le jeu en version physique, sachez que vous pouvez maintenant le trouver pour 25 €. No ambiguity !


Joanne Salaun

Sportive quand je suis motivée, fanatique de Leonardo DiCaprio, fashionista mais pas trop car ça fait quand même mal au porte-monnaie, j'ai le bonheur d'être rédactrice pour Je suis un gameur.com et j'en suis vraiment très fière. Mince, j’ai oublié de dire « parce que je le vaux bien » !

18 Commentaires »

      • Et oui ma petite dame ^^ Oui les trois Dead Space il me semble non ? (je demande confirmation, je n’ai que les OST du 2 et 3 alors que je n’aime pas le 3 haha). Tout à fait, il faut que je te réponde, mais là j’ai la tête dans le pâté, laisse moi le temps de boire mon café jeune demoiselle.

  1. Je suis complètement d’accord : on ne sait pas qui est le méchant, tout est tellement bien ficelé. Beaucoup de joueurs ont pesté ce jeu parce que c’est juste un jeu que l’on regarde et on appuie sur des touches… grosse boulette ! Le scénario est redoutable, l’ambiance du jeu aux petits oignons. J’ai bien sursauté de temps en temps ! Alors oui c’est du tout cracher de certains films mais ça le fait quand même, il est visuellement très beau ce qui ne gâche rien. Quand on connaît la fin, on se dit le scénario était vraiment bien amené. Après c’est vrai que c’est dommage qu’on n’a pas une totale réelle liberté d’aller et venir, fouiller comme on le voudrait car lorsqu’on plonge dans ce jeu. On se dit Until down, ça c’est un survival horror…un vrai et pas besoin de zombi. Même si ce jeu ressemble un film interactif ,il y a plus de temps réel à avancer dans le jeu que dans un jeu telltale games, il se rangerait plus dans un life is strange.A noter qu’il a une rejouabilité, les choix ici sont plus cruciaux, obliger de faire le jeu au moins deux fois.

    • Comme d’habitude tu résumes tout très bien mon p’tit Steph. Moi il m’a bien fait flipper par moment. C’est un concentré de tous les films du genre (c’est volontaire puisque le jeu se veut cinématographique et photo-réaliste). Perso vers la fin je l’ai même trouvé bien dégueulasse avec les hallucinations de Mr Robot MDR. Oui la rejouabilité est top, surtout qu’il y a une multitude de dialogues déblocables (j’ai pas eu le courage de toutes les faire par contre…). Life is Strange je suis d’accord oui et non. Par exemple, les choix dans Life is Strange ont pas vraiment d’incidence sur la suite de l’histoire. Dans Until Dawn, les choix sont vraiment déterminants !

  2. Je suis bien trop trouillarde pour tester ce jeu (et j’ai pas de PS4, accessoirement), mais j’ai regardé un tas de let’s play et j’ai été vraiment fascinée, autant par les graphismes que par l’histoire ! Et tu as bien raison, la musique joue un grand rôle dans l’ambiance générale, et elle est franchement soignée 🙂

    • Je ne sais plus trop, une tranche entre 9 à 10 heures, logiquement il faut le faire au moins deux fois. Il y a un grand nombre de fins différentes, tout dépend de ce que tu feras avec les personnages. Le platine est facile si tu es un chasseur mais devoir refaire le jeu plusieurs. Le Hic c’est qu’une fois que l’on connait la fin du jeu…ben il ne fait plus peur ^^. Il est gratuit en ce moment avec le ps+
      Attention cela reste un quantic majoritairement. Tu peux te permettre de faire 1 chapitre chaque jour, car un résumé de l’épisode se fait à chaque nouveau chapitre(10 chapitres) Voilà

    • Je dirais plutôt 15 bonnes heures pour obtenir le platine. 8-9 heures pour terminer l’histoire, encore moins si tu prends ton temps. Bien sûr il te faut ce jeu ! Si tu es membre PS Plus, fonce ! Si tu n’es pas membre PS Plus, ben… euh… fonce aussi !!! ^^

      • Pour le platiner, je ne sais pas mais je mettrais le double de 15 h.
        Rooo la mauvaise foi je marque 9-10 h et 8 -9 h c’est du pareil au même, te jure les femmes, ça veut toujours avoir raison. Je rigole, tu es maitre de ton article, je l’avais renseigné pour information ^^

          • On va pas chipoter sur un platine, même si j’en fais de temps en temps, c’est qu’il est facile mais souvent c’est le double de temps que je mets, ou alors c’est une personne qui a l’habitude de cet exercice, sachant qu’il souffre de son épaule en plus, je peux t’assurer qu’il mettra au moins 16h donc ce sera plus que 15h dans tous les cas. Dans toutes les matières c’est la vanne qu’elle préfère: c’est la vanne !

  3. Curieusement, je ne me souviens pas vraiment de la musique du jeu… Mais effectivement, il avait une sacrée ambiance, pour diverses raisons, et la bande son en fait partie ! Un grand jeu ! (Bon, RE7 m’a plus effrayé cela dit…)

Laisser un commentaire