Risk est un jeu de société particulièrement populaire qui se pratique à plusieurs, par opposition à d’autres jeux qui se pratiquent seul, comme le Solitaire par exemple. Depuis 1991, une grosse dizaine de jeux vidéo adaptés du célèbre jeu de société sont sortis. D’après nos informations, un nouveau titre développé et édité par Ubisoft devrait débarquer en 2022 sur PS5 et les consoles Xbox Series. 

Risk : un jeu de société qui a trouvé sa place sur la scène vidéoludique

À ne pas confondre avec le site de jeux de casino en ligne Rizk Canada, le jeu de société Risk a fait l’objet de nombreuses adaptations vidéoludiques parmi lesquelles on trouve le premier jeu original estampillé Risk sorti en 1988 sur DOS, Windows, Mac, Amiga, Atari ST et Commodore 64 : The Computer Edition of Risk: The World Conquest Game.

À ce jour, pas moins de seize jeux vidéo issus du jeu de société original sont sortis sur une multitude de consoles, et il y a fort à parier que vos grandes tantes et oncles connaissent aussi bien Risk que vous ! Rappelons que les derniers jeux vidéo à avoir vu le jour datent de 2016. Il s’agit de Risk: The Game of Global Domination, un titre exclusif aux PC Windows développé et édité par Marmalade Game Studio, et Risk: Urban Assault, un autre jeu sorti sur les consoles old-gen (PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One), cette fois-ci développé par Zoë Mode et édité par la firme française Ubisoft.

jeu vidéo Risk
Le parallèle entre le jeu de société et les jeux vidéo est évident.

La guerre toujours plus moderne que jamais dans le nouveau Risk

D’après nos sources, le mythique jeu de société aura bientôt droit à une nouvelle version en images de synthèse. Ce nouveau jeu de conquête stratégique sera une fois de plus édité par Ubisoft et sera réservé aux consoles next-gen, pour une sortie probable en 2022. 

Tandis que Risk: Urban Assault nous plongeait dans une ambiance plutôt futuriste, le nouveau Risk à venir proposera aux joueurs de s’amuser à travers différentes périodes de l’histoire. En outre, ils pourront combattre dans un rendu en 3D des précédentes cartes et jouer en mode classé à l’aide du PS Plus et du Xbox Live, l’occasion pour eux de défier les stratèges du monde entier. Il va de soi que le but du jeu restera intact, à savoir conquérir les territoires limitrophes afin de faire régner la suprématie de la nation choisie sur les pays adverses.

Ubisoft a la main mise sur la licence

Le fait qu’Ubisoft soit désormais l’éditeur attitré des jeux vidéo Risk n’est pas étonnant. Pour rappel, Ubisoft travaille depuis longtemps avec Parker, la société éditrice des jeux de société Risk (laquelle appartient au groupe Hasbro). Ainsi, les deux entités ont déjà mis au point un jeu de société Risk Assassin’s Creed disponible en version française au tarif de 28 €. D’autres collaborations impliquant les jeux de l’entreprise française de développement, d’édition et de distribution de jeux vidéo sont prévues.


4 Commentaires »

  1. C’est vieux Risk, je connais et Parker , on remonte à la préhistoire ^^, mais je n’ai jamais joué au jeu de société, justement c’est de la stratégie, je n’aime pas comme les échecs, je suis mauvais. Les jeux de société, je crois, à cause des jeux vidéo , ont eu une très mauvaise période, où les ventes ont du faire de la chute libre, d’ailleurs le prix d’un jeu de société, a diminué de moitié, avant il fallait facilement débourser 50 euros alors que maintenant pour une 20ène d’euros tu en as un. L’alliance entre jeux vidéo et jeux de société , si c’est bien réalisé peu donner quelque chose de très sympa, apporter une autre dimension. Ce n’est pas le seul jeu de société qui a sa part dans les jeux vidéo.(trivial poursuit,monopoly)

    Les jeux de société, heureusement ont eu une seconde chance et maintenant je pense que les ventes sont repartie vers le haut. Il y a de l’engouement avec les jeux de plateau, de carte.

    J’aimais bien c’était la bonne paye

    • Oui tout à fait ! Il y a énormément de nouveaux jeux de société qui sortent chaque mois, à tel point qu’ils sont la cible de fans et de collectionneurs ! C’est devenu un marché à part entière. D’ailleurs, certains sites autrefois spécialisés dans les jeux vidéo se sont reconvertis dans les jeux de société (exemple : ExtraLife, créé par les anciens de JeuxVideo.com et où a bossé Pierre-Yves) !

      Personnellement, j’ai beaucoup joué au Monopoly, à Qui veut gagner des millions, Money Drop, et même au jeu de société Tintin LOL.

Laisser un commentaire