Tout à l’heure, alors que je mangeais un pancake beaucoup trop cher acheté dans un café, je regardais autour de moi. Non loin de ma table, des gens parlaient des Anges de la télé-réalité, sur mon smartphone, un article sur Camille du Meilleur Pâtissier, qui après quelques sanglots a été consolée par Cyril Lignac, sur une table, un magazine de potins qui titre « Tout savoir sur la vie sexuelle des nains célèbres ». Une question me taraudait : qu’est-ce qui a bien pu nous pousser à nous renseigner sur les positions préférées des personnes de petite taille ? C’est alors que j’ai reçu un message d’Eric : « Hey, je suis sûr que tu te demandes actuellement ce qui a bien pu nous pousser à nous renseigner sur les positions préférées des personnes de petite taille ! Justement, j’ai la réponse : l’évolution ! » À la suite de quoi Eric m’a donné un code pour un jeu proposant de revivre les débuts de la race humaine (ça s’est passé exactement comme ça, si si). Bon… eh bien, c’est parti pour mon test d’Ancestors: The Humankind Odyssey ! Merci à Panache Jeux Numériques !

L’homo ça pince

Ancestors: The Humankind Odyssey est un jeu d’aventure un poil bac à sable qui nous permet de revivre l’évolution. C’est avec plaisir que je me suis lancé dans ce titre ! Tout commence par une cinématique qui nous dit « Nous ne vous aiderons pas beaucoup » et où un poisson se fait tuer par un oiseau, qui se fait tuer par un croco, qui se fait tuer par un tigre à dents de sabre. Le poisson tombe dans l’eau, est ramassé par un membre de notre tribu, qui se fait tuer par un oiseau géant… « Okay jeu, j’ai bien compris que tu me veux du mal, calme-toi maintenant ! » Sérieux, on se croirait dans un cours de grammaire allemande…

Test Ancestors The Humankind Odyssey
Les ennemis sont sympas, mais le jeu est techniquement un peu en retard.

Après la cinématique, je suis enfin aux commandes. Je suis de bonne humeur, parce que je suis accompagné de l’esprit de Noël grâce à Eric. Je peux enfin vivre la grande aventure de l’évolution, cette merveille lyrique et majestueuse de la… Merde, je me suis fêlé un os en tombant de trop haut… Pas grave, je disais donc, cette merveille de la nature qui… Bordel, l’os est maintenant carrément fracturé à cause d’un random potamochère agressif. Vite, je m’éloigne. Donc, je disais… de la nature qui nous éblouit par sa singula… « Mais d’où il sort ce mamba qui vient de m’empoisonner ? Put***, j’y vois plus rien, tout est flou. » Ouais euh donc… elle nous éblouit par « Mais merde, pourquoi il y a un croco là !? » Je… suis mort… C’était… court et violent…

Test d’Ancestors: The Humankind Odyssey : un pré-gameplay ?

Bon, je suis maintenant aux commandes d’un autre membre de la tribu. Je disais donc, l’évolution est en marche elle… « Ah, tiens, ça se mange ça ? Oh… On dirait que non… Comment ça je me suis intoxiqué ? Hey, je suis pas ici pour souffrir okay ?! » Vous l’aurez compris, ce test d’Ancestors: The Humankind Odyssey s’annonçait tendu… Ce titre met l’évolution où il veut, et c’est souvent dans la gueule. Au programme : de la souffrance et de l’incompréhension, et le pire, c’est qu’on en redemande. Pas de mensonge ici, le joueur ne reçoit pas beaucoup d’aide, il reçoit des objectifs sans trop savoir comment les remplir. Même avec le didacticiel, il est difficile d’identifier les moyens de parvenir à nos fins. Mais c’est le jeu. L’évolution s’est faite à coup d’essais et d’erreurs, rien n’a été facile.

Marais Ancerstors The Humankind Odyssey
Les environnements sont variés !

Dans ce jeu, chaque action fait évoluer les neurones de l’individu que l’on contrôle : marcher, manger, communiquer… Il s’agit alors de mettre de l’énergie neuronale dans les connexions que l’on souhaite renforcer. C’est ainsi que l’on peut apprendre de nouvelles manières d’interagir avec notre environnement. Dépenser de l’énergie dans la motricité nous permettra par exemple de pouvoir faire passer les objets de la main droite à la main gauche, ce qui nous permettra alors d’altérer des objets pour en faire des outils. Le but ? Faire évoluer notre lignée pour qu’elle se développe et apprenne de nouvelles choses. Mais attention, obtenir un savoir nécessite également de le transmettre ! Ainsi, il sera nécessaire de prendre un enfant sur son dos afin qu’il soit témoin des actions que l’on effectue. Ceci a pour effet de remplir notre jauge d’énergie neuronale, sorte d’expérience indispensable pour renforcer les connexions neuronales.

L’origine des espiègles

Test Ancestors The Humankind Odyssey
Sacré ciel !

Ancestors: The Humankind Odyssey est un jeu bien pensé, mais incroyablement dur et taquin. Il ne vous donne que rarement des informations sur ce que vous devez faire, que ce soit en termes d’objectifs ou de survie. Le but étant d’avoir un maximum de membres de la tribu qui survivent pour pouvoir mettre en marche l’évolution, perdre des primates s’avère assez embêtant, et des primates, vous allez en perdre ! Parfois sans savoir pourquoi d’ailleurs. Genre, l’hystérie est une mécanique de jeu. Et durant ce test d’Ancestors: The Humankind Odyssey, il m’est arrivé des dizaines de fois de perdre des primates parce qu’ils ont pété un plomb sans que je ne comprenne pourquoi. Je ne vais pas vous mentir, je suis resté coincé entre six et huit heures dans ce qui est censé être, je pense, les trente premières minutes de jeu. Alors, clairement, ce test d’Ancestors: The Humankind Odyssey s’est révélé assez laborieux, j’ai bien cru que je n’y arriverais jamais. Il sort sans aucun doute du lot quand on le compare avec les jeux qu’on a l’habitude d’avoir entre nos mimines de gameurs. Ceci explique peut-être en partie les difficultés que j’ai rencontrées pendant mon test.

De quoi grimper partout !

Il demande de nombreuses heures d’apprentissage afin d’entrevoir ne serait-ce qu’une infime partie de ce que le jeu nous propose. En effet, étant donné que vous êtes livré à vous-même, comprendre comment fonctionne le monde du jeu prend du temps, beaucoup de temps (trop de temps ?). Il ne plaira pas à tout le monde, c’est le moins que l’on puisse dire : techniquement un peu en retard et d’une difficulté extrêmement frustrante, la plupart des joueurs s’en détourneront très vite. Mais pour les plus persévérants, il offrira la préhistoire sur un plateau, d’une bien belle manière.


En conclusion, Ancestors: The Humankind Odyssey, disponible au tarif de 40 euros, est un jeu exigeant et particulièrement complet. Naturellement, il est fort possible qu’il ne plaise pas à tout le monde. En effet, il lâche le joueur dans la nature, un peu comme nos ancêtres. Cette nature est impitoyable, et en fera probablement péter un plomb plus d’un. Cependant, Pour ceux qui auront la patience et la persévérance de continuer, le jeu révèlera tout son potentiel.

La note de la rédaction
  • Gameplay - 6/10
    6/10
  • Bande-son - 7/10
    7/10
  • Graphismes - 6/10
    6/10
  • Durée de vie - 9/10
    9/10

Les plus et les moins

✔︎ Une nature luxuriante !
✔︎ Et impitoyable !
✔︎ Un gameplay basé sur des commandes simples, mais varié.

✘ Une difficulté de malade !
✘ Nécessite énormément de patience !

7.0/10

 


Pierre-Yves Houlmont

Ceinture noire d'haltérophilie en parachute et passionné par la généalogie des pommes de terre, j'ai décidé de devenir rédacteur dans le domaine du jeu vidéo ! Einstein ne nous a-t-il pas mis en garde contre les pierres ayant tendance à rouler ?

14 Commentaires »

  1. Si toi tu as eu du mal à comprendre certaines choses, avec le cerveau que tu as, alors…

    J’ai pas toujours facile à te suivre dans des tests, une partie de mon cerveau se débranche… tu es sûr que tu manges ce qu’il faut au matin, on ne te met pas un truc dans ta boisson….tu es vraiment belge? mdr…dès fois je me pose des questions sur toi mdr…si je ne te voyais pas en vidéo, j’aurais peur lol ^^

    Je pense à toi justement je joue un peu à Ride 3, jeu de moto, là je suis en course avec une Paton de 1969, j’adore le bruit du moteur une 500cc

    Bonne fête de fin d’année si je ne te lis plus d’ici-là Androïde P-Y ^^

    De toute façon on ne sait rien sur l’évolution de l’homme, ce sont des hypothèses.
    On ne nait pas de la poussière, hors pour avoir un enfant il faut être deux, la seule conclusion c’est que un départ, il en a fallu un, ils étaient obligatoirement deux, hors comment deux êtres auraient pu arriver en même temps puisque obligatoirement un des deux doit être conçu par une femme. Si on suit une certaine logique….il a forcément fallu que quelque chose se passe, le big bang mais tout ça c’est pour la nature,galaxie,univers ect, pas pour l’être humain donc il y a obligatoirement quelque chose. Et nous ne le saurons probablement jamais car il fallait être là au moment où tout ça a eu lieu. Que nous soyons la forme évoluée du singe, je suis d’accord avec cette logique, Mais tous les animaux mâles et femelles , je me demande comment tous ça est arrivé. Je suis même fasciné que l’on sache réfléchir, parce qu’on y pense pas mais au fond c’est marrant on arrive à penser, dire son opignon..au fond c’est dingue quand même alors qu’un animal ne peut pas le faire de la même façon, quoique le chien et le chat arrivent à penser mais ils sont plus primaires…M..Bip..de je me transforme en P-Y

    Autodestruction programmée 5..4.3.2 Bip crac Boum mdr

    • Mon cerveau s’est déconnecté assez rapidement quand j’ai commencé à y jouer xD

      Pas certain pour ton histoire d’hypothèse par contre. La vidéo de C’est pas Sorcier est pas mal dans mes souvenirs sur le sujet : C’est pas Sorcier -THÉORIE DE L’ÉVOLUTION : de Darwin à la génétique

      Bip crac boum xD c’est cruel de faire ça !

  2. Encore une fois, tu as déployé une sacrée plume pour ton test. On m’a dit beaucoup de bien de Ancestors et je savais plus où moins à quoi m’attendre, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit si complexe ! Il faudra que je le teste à l’occasion. 😀

  3. Oulala c’est assez incroyable de voir ça, franchement je m’en remets pas lol Se dire que les singes sont capables de tels prouesses, fin, je sais bien que c’est pas des vrais singes dans le jeu mais bon, c’est bluffant aussi. Je me doutais bien qu’un lascar comme toi aimait bien les animaux vu que t’es quand même un bon gars dans le fond même si je te connais pas mais bon je crois qu’on peut quand même se faire une idée a travers les tests lol ça laisse transpirer ta personnalité, mais pas trop sinon ça pue mdr Enfin voilà super test encore franchement, du plaisir à l’état pur, a l’état brut je dirais même ! tu vois moi aussi des fois je peux écrire de façon compliqué lol meme si c’est pas aussi genial que toi, je t’aime py

  4. Ahah ces putains de mambas et crocos 😂, L’évolution n’a pas eu pitié de toi PY ! Ton test est génial mais je commence à avoir l’habitude 😉. Je ne pensais pas qu’Ancestors était à ce point difficile. Mais ce n’est sûrement pas un choix dû au hasard ! En tout cas moi je préfère pas tenter… Reste que ce jeu est une super initiative je trouve ça change !

    Purée le quizz de Noël est en ligne j’ai peur de le tenter et de me louper…

  5. J’ai pas mal souri en listant cet article, tu as une sacrée plume! Ancestors m’intriguait par son principe et son idée de jeu, sans que je sois pour autant tentée de forcément le tester. La difficulté n’est pas toujours pour moi, mais je trouve qu’ils se sont vraiment lancés dans une belle idée et aventure. C’est un contexte passionnant, et visiblement pensé avec réflexion, notamment pour le savoir qu’il faut transmettre pour permettre la naissance de l’humanité…

Laisser un commentaire