Les constructeurs de consoles se mènent une guerre sans merci. Pour autant, la génération actuelle de consoles est largement dominée par la PS4, et cela serait mentir que de ne pas l’admettre : cela fait bientôt quatre ans que la PS4 et la Xbox One ont vu le jour en Europe et en Amérique du Nord, et il se vendrait trois PlayStation 4 contre une seule Xbox One ! Au jour d’aujourd’hui, la console de Sony s’est déjà écoulée à 60 millions d’exemplaires. Il y a donc de fortes chances que le record de vente de la PS3 (86 millions d’unités) soit battu. En conséquence, Microsoft n’a d’autres choix que de vite riposter…

Microsoft cherche à rassurer ses fans

Microsoft répète avec insistance qu’il a plusieurs exclusivités classées X dans sa manche. Mais étant donné que les studios internes de Microsoft sont déjà pas mal occupés à travailler sur les franchises déjà connues de sa console phare (Rare travaille sur Sea of Thieves, The Coalition planche sur Gears of War, 343i bosse sur Halo, Turn 10 et Playground Games s’agitent respectivement sur Forza Motosport et Forza Horizon), la société derrière Windows et Xbox a deux options qui s’ouvrent à elle : monter de nouveaux studios de développement de A à Z et recruter du personnel, ou bien faire affaire avec des petites entreprises indépendantes, lesquelles pourraient travailler sur des jeux et licences inédites.

Microsoft cherche à travailler avec des développeurs de jeux vidéo indépendants
L’exclusivité Xbox One Stormlands ne verra jamais le jour.

Évidemment, la première option est plus gourmande en termes de temps. Les dirigeants de Microsoft comptent donc se diriger vers des studios indépendants, chose qui a été confirmée par le co-dirigeant d’Obsidian Entertainment, développeur qui a conçu des jeux tels que Star Wars: Knights of the Old Republic II, Neverwinter Nights 2 ou encore Alpha Protocol. Il se trouve qu’Obsidian Entertainment travaillait sur Stormlands avant que le projet ne soit avorté. Mais le studio a plusieurs cordes à son arc.

Un partenariat entre Obsidian et Microsoft ?

D’après nos informations, Obsidian ainsi que d’autres studios indépendants ont été contactés par Microsoft pour élaborer de tous nouveaux jeux. Même si nous n’avons aucun nom à vous donner pour le moment, il s’agirait possiblement de titres AAA (l’on sait déjà qu’Obsidian Entertainment a largement les moyens de concevoir des jeux répondant à cette exigence, à condition bien sûr de disposer du budget nécessaire). Concernant Stormlands, la direction d’Obsidian Entertainment aurait proposé le projet à 2K et Ubisoft mais aucun des deux éditeurs n’ont donné de réponse favorable. Affaire à suivre !

Eric Lemattre

Photographe et cinéaste amateur d'origine mauricienne (je suis très fier de ma double nationalité), je suis journaliste de métier et fondateur de Je suis un gameur.com. En fait, plus complet que moi sur le marché, y'a pas.

10 Commentaires »

  1. C’est marrant de voir les jeux indépendants prendre une place aussi importante. Quand on voit certains jeux indépendants, ils n’ont rien à envier à des jeux AAA. En plus de cela, on dit que le démat gagne du terrain sur les jeux en boîte, mais j’en suis pas persuadé parce qu’on voit de plus en plus, des jeux indépendants vendus en boîte, cela devient même un marché important. Il y a deux années d’ici, on en voyait pratiquement pas. Maintenant quand tu commandes ton jeu en ligne, on voit plein de jeu indépendant et d’ailleurs j’ai pris le pack d’outlast. C’est ce que je disais il y a un temps, tu ferais une console qu’avec des jeux indépendants, que cela pourrait fonctionner, tellement le marché est devenu plus énorme. Ce n’est pas complètement bête de faire cela pour Microsoft, bien que les consoles de cette génération commencent à dater.

    • Oui Steph, les jeux dématérialisés qui gagnent du terrain sur les versions physiques, je n’y crois absolument pas… Cela est tout simplement de la désinformation : qui dit version digitale, dit moins de coûts de production et de fabrication. C’est dans l’intérêt des éditeurs d’avancer ce genre de foutaises. Oui, pourquoi pas une console spéciale Indie Games ! 😉

  2. Faut pas s’étonner que la xbox one soit larguée par rapport à la PS4. Pour moi ce qui compte c’est l’offre de jeux et microsoft est vraiment à la traine à ce niveau la. Tous mes amis qui ont une xbox one se plaignent du manque de jeu. Du coup cette news m’étonne qu’à moitié car ca fait longtemps que microsoft aurait du penser à bosser avec des studios indépendants. Sur PS4 des indie games y en a à la pelle et là on croirait que microsoft a eu l’idée du siècle MDR !

  3. Je trouve que c’est une bonne initiative de la part de Microsoft, peut être que cela permettra de mettre en avant de nouvelles licences qui deviendront des AAA dans le futur. En revanche, est-ce que le fait de travailler avec une grosse boite telle que Microsoft laissera toujours la possibilité au studio d’être vraiment indépendant…

    • Salut Alex ! Content de te revoir parmi nous ! Comment étaient les vacances ? Et ta jambe ? Oui c’est sûr, il y a je pense un risque à prendre quand tu gères un studios indé mais une collaboration avec un gros éditeur est toujours bonne à prendre dans le sens où cela peut rapidement de faire gagner en notoriété. Autre chose importante : les studios de développement doivent également veiller à bien négocier les contrats et faire jouer la concurrence si ça bloque à un moment des discussions (c’est un spécialiste de la négociation qui parle ^^).

      • Les vacances étaient pas mal du tout ! mais comme bien souvent ça passe trop vite !!! Ma jambe va bien puisque c’est l’épaule que je me suis fracturé… 😉 C’est ressoudé et bientôt je pourrai de nouveau lâcher les freins en descente !
        Je n’avais pas du tout pensé à ce point : la négo des contrats. Effectivement si ils ne veulent pas se faire avoir ça semble indispensable. Une étape assez difficile je pense. Quand je vois comment Microsoft avait réussi à rendre exclusif temporairement Rise of TombRaider, Microsoft doit avoir de sacré malins dans ses rangs.

  4. C’est pas si nouveau, après tout c’est Microsoft qui aidé à la popularisation de la scène indé grâce à son programme du même nom sur Xbox 360 (avec Braid, Limbo, Super Meat Boy…)
    Par contre je doute que ça permette de sauver leur console : les indés se sont massivement déplacés sur Steam, sortent leurs jeux sur les autres consoles et surtout, Nintendo s’est lancé dans la même stratégie avec sa Switch en aidant largement les développeurs indés au portage de leurs jeux.
    Bref ça ressemble sacrément à un dernier coup de Microsoft pour sauver sa Xbox One.

Laisser un commentaire