Robo Recall est un jeu de tir orienté arcade et en VR (Réalité Virtuelle). Il sort tout droit des studios d’Epic Games et est exclusivement disponible sur Oculus Rift. Pour ceux d’entre vous qui se demandent pourquoi ce titre peut être considéré comme l’un des meilleurs jeux en réalité virtuelle à l’heure actuelle, eh bien laissez-nous essayer de vous l’expliquer dans ce test de Robo Recall

L’Oculus Rift au service de Robo Recall

Pour profiter un maximum du jeu, il faudra se prémunir d’un casque Oculus Rift, cela sera même indispensable. Le scénario bien ficelé de Robo Recall nous transporte à une époque où les robots de service occupent une place importante dans tous les secteurs. Mais un jour, un virus se propage à travers ces humanoïdes qui se rebellent subitement et se mettent à supprimer la race humaine en orchestrant des assassinats. À la lecture du script, Robo Recall fait tout de suite penser à Detroit: Become Human. C’est donc la panique générale, notamment chez RoboReady, leader mondial de la robotique et gros fournisseur de robots de service qui craint la faillite. L’entreprise organise alors un rappel de toutes ses machines, une opération qui va être confiée à l’agent 34, que nous incarnons.

test de Robo Recall
Un jeu qui s’annonce des plus stimulants.

À première vue, la mission paraît très risquée et suicidaire, voire impossible d’autant plus que tous les robots doivent être détruits. Comme tout joueur devant adopter la bonne stratégie au poker, il va falloir recourir à des astuces pour aller jusqu’au bout de l’aventure et montrer la domination de l’homme sur les machines. Vous devez avoir compris que ce scénario se présente comme une satire de notre société actuelle. Nous pouvons ainsi nous interroger quant à la robotisation progressive des entreprises tout en nous amusant. La narration se fait non seulement par les commentaires de la voix off donnant des instructions, mais aussi par le biais de descriptifs avant chacune des missions. Peu à peu, nous avons pu comprendre l’origine de la rébellion. 

Un gameplay du tonnerre !

Robo Recall est gratuitement offert avec Oculus Touch. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il exploite vraiment tout le potentiel des contrôleurs à détection de mouvement du Rift. Pendant que nous jouions, nous avons eu l’impression d’utiliser nos mains naturellement. Le joueur a le choix entre deux fusils (fusil à énergie et fusil à pompe) et deux armes de poing (revolver et pistolet). La récupération et l’utilisation des armes sont plutôt simples. Dans les deux cas, nous avons eu recours aux Oculus Touch. Et lorsque nous étions à court de balles, ce n’était pas à nous de nous occuper du rechargement. En fait, le jeu ne s’encombre pas d’un système de rechargement comme d’autres jeux tels qu’Arizona Sunshine, et ce n’est pas plus mal. Dès que vous êtes à court de balles, la seule chose à faire est de vous séparer de l’arme. Mais elles sont surtout bonnes à jeter sur les robots. Elles apparaîtront à leur emplacement initial peu de temps après.

test de Robo Recall
Saleté de drone, tu vas voir toi !

Par ailleurs, vous pouvez éradiquer un robot à mains nus, le démembrer et jeter ses membres sur un de ses congénères. Et ce n’est pas tout. Il est également possible d’utiliser les armes des robots, d’attraper leurs balles et de les leur renvoyer, et bien plus encore. En fait, tout ce que vous serez en mesure de faire pour vous débarrasser de ces assassins est le bienvenue. Et pour cause, le jeu fait la part belle à notre imagination sadique. Plus vous serez inventifs, plus votre score sera élevé.

Téléportation à gogo

Robo Recall s’appuie sur un système de déplacement par téléportation. Le système créé par les développeurs d’Epic Games est très ingénieux, en ce sens que la téléportation s’effectue en deux temps. Dans un premier temps, il faut pousser le joystick vers l’endroit où vous souhaitez atterrir. Ensuite, vous tournez le joystick pour choisir la direction dans laquelle vous serez orienté une fois téléporté. C’est clairement plus pratique, car autrement il est facile de s’emmêler dans les câbles. De plus, la téléportation peut se faire en continu et sans cooldown. Cela nous permettait de nous placer derrière les robots à leur insu et de les tuer. Mais ne pensez pas non plus que l’exécution sera simple, puisque le nombre des ennemis et l’intensité de l’action mettront parfois votre réactivité à rude épreuve. De toute façon, il faudra vous habituer à vous déplacer continuellement car le fait de rester statique est une condamnation à mort. Tout cela est sans compter le fait que la téléportation ralentit le temps de manière temporaire. Un gain de temps qui peut s’avérer précieux pour mieux considérer une situation avant d’agir, pour éviter les tirs ennemis, ou encore pour attraper des balles.

test de Robo Recall
Eh les copains, ça vous dit une petite partie de poker ?

Au début du jeu, vos ennemis sont les robots humanoïdes qui deviennent de plus en plus redoutables avec le temps. Vous aurez ensuite à affronter d’autres ennemis tout aussi dangereux comme les drones volants, les araignées lance-roquette, ou encore les boss gigantesques qui font leur apparition à certains moments pendant les différents niveaux. Croyez-le ou non, c’est comme si vous, débutant, étiez à une table de Texas Hold’em pendant un tournoi de poker face aux plus grosses pointures. Vous commencez d’abord par affronter les concurrents les plus faibles, et en évoluant, vous rencontrez des ennemis plus forts. Si vous ne déterminez pas rapidement les ennemis les plus redoutables, vous serez vite dépassé par la situation.

Une durée de vie consistante

La difficulté du jeu est également accrue par des missions ponctuelles qui viennent rythmer les chapitres. Tantôt il faut balancer des robots dans un vortex, de temps à autre massacrer un certain nombre d’ennemis dans un délai imparti, et bien d’autres. La plupart du temps, ces missions s’avèrent très difficiles à réussir. Mais comme nous l’avons dit plus haut, vous aurez besoin de développer des stratégies. À la fin de chaque mission, et en fonction du score obtenu, le joueur a droit à des points d’expérience et des points pouvant être dépensés pour améliorer ses armes. Vous pouvez par exemple équiper votre pistolet d’un laser pour avoir une meilleure précision de tir ou augmenter la taille du chargeur pour bénéficier de plus de coups de feu.



test de Robo Recall
Euh… Son module de téléportation est en panne ?

Un système de mode donne la possibilité au joueur d’augmenter la durée de vie du jeu de façon considérable. Et pour altérer l’expérience de jeu, vous pouvez télécharger plusieurs modes, y compris ceux créés par d’autres utilisateurs. Seul bémol, il n’y a pas de mode multi-joueurs, ce qui constitue un désavantage face à la concurrence. Autrement, nous avons vraiment apprécié la direction artistique et les graphismes de Robo Recall. Il faut dire que les ingénieurs qui ont travaillé dessus ont mis les bouchées doubles pour nous offrir des textures détaillées et des pixels presque imperceptibles. Que ce soit au niveau de la fluidité des animations ou de la qualité graphique, ce jeu a largement de quoi surpasser les autres jeux en réalité virtuelle. Il en est de même pour le côté cartoon et le level design, ce qui rend chaque niveau magnifique, avec une atmosphère propre. Pour ce qui est de la bande-son, les doublages vocaux sont d’excellente qualité, au même titre que les bruitages, ce qui renforce véritablement la sensation d’immersion. En effet, nous nous sommes vraiment sentis dans la peau de l’agent 34. Le réalisme des impacts ainsi que la qualité des animations contribuent sans doute à renforcer l’expérience. Toujours est-il que la sensation d’immersion est excellente. Le seul truc qui vient atténuer cette sensation est le système de téléportation.


Pour conclure ce test de Robo Recall, nous pouvons dire que le jeu est une merveille sur presque tous les plans. Avec son atmosphère originale, un gameplay magnifique et des graphismes impeccables, il serait injuste de ne pas considérer ce FPS futuriste comme l’un des meilleurs jeux en VR du moment. Ce titre est la preuve que des jeux vidéo extraordinaires peuvent être créés en réalité virtuelle, ce qui ne présage que du très bon pour le futur de cette industrie.

LA NOTE DE LA RÉDACTION
  • Gameplay - 9/10
    9/10
  • Durée de vie - 8/10
    8/10
  • Graphismes - 8.5/10
    8.5/10
  • Scénario - 7/10
    7/10

Les plus et les moins

✔︎ Le jeu est beau et fluide.
✔︎ L'immersion au rendez-vous !
✔︎ Une vision sinistre du futur.
✔︎ Une bonne durée de vie.
✔︎ La VR au sommet de son art !

✘ Pas de mode multi-joueur...
✘ Certains niveaux difficiles.

8.1/10

Je suis un gameur.com

Je suis un gameur.com, c'est un blog indépendant sur le jeu vidéo. Créé par un vrai passionné, il retrace l'actualité majeure de la scène vidéoludique et passe en revue les derniers jeux. Longue vie au jeu vidéo!

10 Commentaires »

  1. Encore un jeu dont je n’avais pas entendu parler, et que je ne jouerai probablement (surement ?) pas vu que c’est VR.
    Mais c’est cool de voir que la proposition en réalité virtuelle se développe bien et produit de plus en plus de bons jeux. L’univers a l’air bien cool et l’ambiance au rendez-vous.
    Par contre, et je sais que je chipote (en plus d’employer des verbes un peu ringard comme “chipoter” justement), mais pourquoi mettre dans les moins “pas de mode multi-joueur” ?

    • Salut Gilles. Étant donné tout le potentiel du jeu (à lire les autres commentaires il fait l’unanimité), c’est vraiment dommage qu’il n’y ait pas de mode online. Pouvoir affronter d’autres joueurs, ça aurait tout simplement été démentiel !

  2. Intéressant… Il a l’air beau ce jeu ! Dommage qu’il faut un casque VR pour pouvoir y jouer (surtout l’Oculus Rift qui reste l’un des plus chers je trouve…). Du coup au vu des images du test on voit que le tout se déroule dans une ville c’est ça ? Est-ce qu’il y a des changements de décor dans l’histoire ou bien ça se passe uniquement en zone urbaine ?

  3. A mon avis le jeu fait plus référence à total recall, d’où robo recall. Vu le test, le jeu a l’air d’être l’un des tout meilleur jeu sorti en VR. C’est peut-être aussi qu’il est en solo parce que le multi ne permet pas de faire ce que l’on veut, trop de contrainte. Cela tenterait à prouver qu’une campagne solo en VR peut donner quelque chose de très bon mais que le multi empêche certaines choses…..
    Petit à petit les jeux VR vont s’améliorer, il faut du temps. Quand on voit les jeux en 1990 et maintenant, on se demande comment on faisait pour tenir sur ces jeux pendant des heures.

    • Pas mal la référence avec Total Recall, je n’y avais pas pensé. Oui, je suis d’accord avec toi. Ce genre de jeux montre que la VR peut révolutionner l’industrie du Gaming. Le seul souci, c’est qu’ils ne sont pas assez nombreux pour le moment.

  4. C’est très sincèrement le meilleur jeu en réalité virtuelle qui existe à l’heure actuelle. Rythme, gameplay, intensité il y a vraiment tout ! Bravo pour ton test !

Laisser un commentaire