Disponible au tarif riquiqui de 26,90 € sur consoles (PS4, Xbox One, Nintendo Switch) le jour de sa sortie officielle le mardi 21 mai dernier, Team Sonic Racing est un jeu vidéo de kart qui suit une recette différente de son ainé Sonic & All Stars Racing Transformed, à l’époque paru sur PS3 et Xbox 360. À l’heure où les portefeuilles vidéoludiques des consoles actuelles proposent peu de jeux de kart (à l’exception peut-être de All-Star Fruit Racing), Sonic, Tails et sa bande de copains tentent de rivaliser avec leurs homologues à moustaches et tenues de plombier, sans oublier que le développeur Sumo Digital et l’éditeur Sega ont également dans le viseur un certain Crash Team Racing: Nitro-Fueled, jeu que ne manquera pas de tester pour vous Pierre-Yves. Le temps de remercier Koch Media pour l’envoi d’une version éditeur, laissez-moi vous présenter mon test de Team Sonic Racing sur PlayStation 4.

Team Sonic Racing : quels modes de jeu ?

Dans ce test de Team Sonic Racing, pas de bla-bla, je vous propose d’aller tout de suite dans le vif du sujet. Le nouveau jeu de kart édité par Sega propose différents modes que tous les amateurs de jeux de course connaissent : sans surprise, l’inévitable Grand Prix (et ses quatre courses déterminantes) est disponible via le mode Partie Locale, pour le reste, on a droit à des courses rapides et à des contre-la-montre. Le deuxième mode majeur de Team Sonic Racing est bien entendu son Multijoueur (en local et en ligne), en sachant qu’on peut jouer à quatre en écran splitté. Pour finir, le troisième et dernier mode du jeu n’est autre que le mode carrière, baptisé Aventures en Équipe. Il faut savoir que la plupart des personnages et circuits sont déblocables via le mode Aventures en Équipe. Un passage par ce mode qui représente une bonne dizaine d’heures de jeu à lui tout seul est donc indispensable !

avis Team Sonic Racing
Les menus du jeu n’ont pas l’élégance d’un hérisson, mais ça passe.

Le mode Aventures en Équipe, qu’Arnaud et moi-même n’avions pas découvert à la dernière Paris Games Week, affiche une contradiction certaine : ce mode met en scène les personnages du jeu avec des dialogues à voix haute, en d’autres termes, avec de vrais doublages ; par contre, les images sont fixes ! Je trouve dommage que le mode carrière de Team Sonic Racing n’ait pas bénéficié de réelles animations et cinématiques. Mais cela n’est qu’un détail… Les dialogues eux-mêmes ne sont d’ailleurs qu’un détail, ce choix étant parfaitement assumé par les développeurs, qui nous offrent l’opportunité de passer toutes les répliques en appuyant sur . De toute façon, l’histoire du jeu est vite oubliable bien que le mode en lui-même soit bien structuré et suffisamment varié pour nous captiver jusqu’au bout. Il faut dire que ce mode met en évidence quatorze déclinaisons de courses différentes, la plupart d’entre elles étant vraiment super sympas à jouer et offrant du challenge, même en mode Normal ! C’est là le point fort de Team Sonic Racing selon moi : la diversité des épreuves brise la monotonie que l’on ressent habituellement quand on joue à un jeu de course. Enfin, découvrir les aventures de Sonic et ses amis est fortement recommandé si l’on veut remporter des crédits, lesquels permettent d’acheter de nouvelles peintures, pièces mécaniques et items de customisation pour nos jolis karts.

Sept mondes et des équipes de trois pilotes

Dans Team Sonic Racing, le joueur voyage dans sept univers différents, chaque monde proposant trois circuits à part entière. Pour vous donner une idée, Casino Park est une sorte de maelström de couleurs avec plein de bandits manchots tandis que Seaside Hill vous rappellera davantage vos dernières vacances en bord de mer (à la différence près qu’un gigantesque calmar mécanique et son pote, un orque damné, vous salueront d’une étrange manière). Sur les vingt-et-un circuits proposés, tous disposent de leur lot de raccourcis et autres lieux secrets à découvrir. Les circuits sont bien fichus, colorés, mais plus on avance, plus ils requièrent une certaine maîtrise technique. Les collectionneurs devront bien sûr penser à ramasser un maximum d’anneaux, composante fondamentale de la licence !

test du jeu vidéo Team Sonic Racing
Le mode histoire de Team Sonic Racing est composé de plusieurs chapitres et étapes.

Dans ce test de Team Sonic Racing, il me semble nécessaire de parler des équipes. Car oui, le nouveau titre de Sega est un jeu de kart en équipes ! Chaque équipe est composée de trois pilotes, chacun appartenant à une classe spécifique (vitesse, technique et puissance). Les pilotes qui ont la rapidité comme caractéristique peuvent repousser les projectiles ennemis en chronométrant leurs boosts de vitesse à la perfection. La classe technique est quant à elle plus orientée sur la maniabilité des karts et la précision de conduite. Enfin, les pilotes puissants peuvent assommer leurs adversaires ou les mettre hors circuit avec aisance, sans compter qu’ils peuvent détruire les obstacles qui se dressent sur leur route. Si dans l’ensemble, les sensations sont bien au rendez-vous (la sensation de vitesse est là, les drifts sont jouissifs), il est évident que chaque classe peut vous donner un avantage certain en fonction des situations. Au fil du temps, vous trouverez le style qui vous convient le mieux.

Seul on va vite, ensemble on va loin

Sur la piste, vous devez bien sûr vous focaliser sur votre propre performance, mais pas que. En effet, Team Sonic Racing récompense le travail en équipe : plus vous roulez pour vos coéquipiers, mieux c’est ! Un de vos amis est immobile au bord de la route ? En le frôlant à pleine vitesse, vous lui donnez un gain de boost pour l’aider à redémarrer du bon pied ! Votre équipe est bonne dernière ? En suivant la traînée lumineuse laissée par le kart de votre coéquipier, vous avancez plus vite ! Honnêtement, j’ai trouvé ces fonctionnalités excellentes car elles transportent les jeux de kart traditionnels dans une nouvelle dimension. Et bien évidemment, le travail d’équipe ne s’arrête pas là puisque les pilotes peuvent s’échanger leurs différents items et boosts, lesquels sont baptisés Wisps dans le jeu. Globalement, les Supers de Team Sonic Racing sont plus jouissifs que ceux de All-Star Fruit Racing, assez variés en genres et en nombres, mais quand même très similaires à ceux de Mario Kart 8.

Critique Team Sonic Racing (PlayStation 4)
On peut bien entendu jouer en local avec trois de ses amis !

L’on notera que tous les items que l’on peut partager avec ses coéquipiers sont plus puissants que les autres. De plus, ils peuvent souvent être utilisés à de multiples reprises ! L’autre avantage de ces items, c’est qu’ils permettent de remplir une jauge répondant au doux nom de Team Ultimate. Une fois la jauge remplie, tous les membres de votre équipe peuvent déclencher un boost magistral qui les rend non seulement invincibles, mais les transforme aussi en véritables boulets de démolition, propulsant tous les pilotes rivaux hors du circuit ! Je vous rassure, ce pouvoir, aussi exceptionnel soit-il, ne dure que quelques secondes ; et il ne déséquilibre pas non plus le rapport de forces. Tant mieux on va dire !

Un jeu vidéo ne peut être parfait…

Malgré tout, Team Sonic Racing n’est pas exempt de défauts. Le premier d’entre eux, selon moi, est le casting du jeu, qui manque un peu de peps (seulement quinze personnages sont jouables, tous appartenant à l’univers de la série Sonic the Hedgehog, adieux les protagonistes de la licence Sega donc). Ensuite, il faut bien avouer que comme souvent, la VF de ce genre de jeux est tout simplement… insupportable. Le multijoueur, quant à lui, manque aussi d’un petit soupçon de quelque chose. Personnellement, je le trouve vite dispensable, sauf si vous jouez en local. Peut-être aurait-il été bon d’apporter plus de fun à l’expérience en créant un système de défis entre amis ? De plus, les baisses de framerate sont nombreuses en écran splitté. Difficile de comprendre cette étonnante inconstance…

test de Sonic Team Racing : les personnages jouables
Voici l’ensemble des personnages jouables. C’est limite !

Reste qu’avec ses 52 trophées PSN, les chasseurs auront de quoi faire avec un platine assez facile en vue (du moins, je l’espère). Nombre d’entre eux proposent du challenge, challenge renforcé par les étoiles qu’il faut récolter dans le mode Aventures en Équipe de Team Sonic Racing, qui est, je le rappelle, la vraie grande force du soft. Personnellement, je l’ai à peine entamé mais sais d’ores et déjà que j’apprécierai l’expérience. À présent, place à la vidéo-test habituelle, laquelle est complémentaire avec le test papier puisque j’y évoque des points qui ne figurent pas dans le suivant article. Let’s go!


Pour conclure ce test de Team Sonic Racing : le jeu remplit ses promesses de départ sans nous mentir. L’essence des jeux de kart estampillés Sonic a été plus ou moins bien respectée, les sensations sur le bitume sont au rendez-vous, les items sont fun et sympas à utiliser. Le côté team play est une vraie bonne chose car cela apporte quelque chose de vraiment neuf ! Et pourtant, je ne saurais trop dire pourquoi, mais je suis resté sur ma faim. Il manque quelque chose à ce Team Sonic Racing pour détrôner les meilleurs jeux de kart. Reste à savoir quoi !

La note de la rédaction
  • Gameplay - 8/10
    8/10
  • Durée de vie - 6/10
    6/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Scénario - 4/10
    4/10

Les plus et les moins

✔︎ Le team play au cœur du gameplay !

✔︎ Le multijoueur en écran splitté.

✔︎ Beaucoup d'épreuves différentes !

✔︎ Du challenge, même en mode Normal.

✘ Un scénario très simpliste...
✘ Pas suffisamment de personnages.
✘ Des baisses de framerate en multi.

6.5/10

 


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

8 Commentaires »

  1. C’est le seul jeu sonic version karting que j’ai eu, c’est justement Sonic & Sega All-Stars Racing sur xbox360. C’est vrai que, uniquement les personnages du “monde” de sonic, avec tous les autres de la emblème de sega, cela marque le manque de diversité dans le titre. La customisation dans un jeu de karting maintenant c’est devenu un minimum, le plaisir de pouvoir faire sa monture est devenu essentiel et même le personnage devrait être obligatoire. Bonne note pour son prix malgré tout, au moins si on n’aime pas, on est moins déçu. La coop en team , une très bonne idée, c’est un plus pour un jeu de karting.

    Ah je vois Crash Team Racing: nitro Fueled, et justement celui-ci j’aimerais bien avoir un avis dessus, parce que j’ai vu deux versions du jeu, une avec des bonus : crash team Racing Nitro Fueled – Nitros Oxide Edition.

    • Oui, tu résumes bien le truc. Avec le recul, je pense quand même que je l’ai noté un poil trop bas. Mais tout test reste subjectif, même si tu fais tout ton possible pour être un maximum objectif. Franchement, Team Sonic Racing est un bon jeu.

      Concernant Crash Team Racing: Nitro Fueled, tu auras droit à un test ne t’inquiètes pas. L’édition Nitros Oxide est quand même pas donnée (près de 60 €). Après, en effet, tu as de nombreux bonus digitaux.

      Si tu précommandes le jeu, tu reçois :

      – Un thème “Ligne de Départ” inédit ;
      – Les avatars de Crash et Coco ;
      – Un objet bonus dans le jeu.

      Et dans tous les cas, tu as :

      – Nitros Oxide comme personnage jouable ;
      – L’aéroglisseur d’Oxide jouable (son kart) ;
      – Un skin de personnage pour Oxide ;
      – Un skin de personnage pour Crash (Crash des étoiles) ;
      – Un skin de personnage pour Coco (Coco des étoiles) ;
      – Un skin de personnage pour Cortex (Cortex des étoiles) ;
      – Du contenu numérique supplémentaire.

  2. Le jeu à l’air un ton en dessous du all stars racing transformed visuellement et peut être dans le fun, mais apporte de la nouveauté avec le système d’équipe.

    En tout cas le prix est hyper attractif, contrairement à Fruit Racing il y a quelque temps !

    • Bien résumé ! Clairement, le jeu est très sympa en multi-local, et encore plus quand tu joues avec tes potes en ligne contre d’autres adversaires connectés. Le prix du jeu est attractif en effet ! All-Star Fruit Racing est soldé à présent, faudra que je pense à acheter la version boîte d’ailleurs XD

  3. Ça a l’air d’être un bon jeu, mais sans plus… C’est pas un jeu qui marquera les annales en tout cas. Dommage, Arnaud m’avait bien mis l’eau à la bouche avec son test de Sonic Mania Plus ! Les jeux avec écran splitté se font rares… Et en multi local aussi ! Je suis impatient de lire le test de P-Y le mois prochain du coup !

  4. En temps normal, j’aurais cédé. Mais je dois admettre que ton test – excellent, cela soit dit en passant – me laisse mitigée. Je trouve notamment le casting bien mince. Et puis surtout, il tombe bien mal : je ne compte pas prendre deux jeux de karting, en quelques mois. J’attends le remake de CTR avec impatience !

    • En effet, le défaut principal du jeu est le casting ! D’ailleurs, SEGA n’a pas pour projet de sortir d’autres personnages en DLC il me semble. Je me demande ce que nous offrira le remake de Crash Team Racing par rapport à l’original ! J’espère que l’objectif derrière ce titre ne se limite pas à combler les nostalgiques du début des années 2000 !

Laisser un commentaire