Après avoir quitté le soleil et les 20 degrés de ma contrée bordelaise, je suis arrivé sous la pluie et le froid à Paris. Heureusement, mon cher collaborateur Éric m’a accueilli avec un petit déj’ bien chaud pour faire le point sur la terrible journée qui nous attendait dans le cadre de la Paris Games Week 2018. Planning, communiqués de presse et documentation en main, nous nous sommes rendus à pied au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Qu’est-ce qui nous attendait sur place ? Allions-nous succomber au charme de ce salon qui figure désormais dans le Top 5 mondial des salons de jeux vidéo toutes catégories confondues ? La réponse dans ce dossier où nous vous réservons bien des surprises.

Shadow of the Tomb Raider et Metro Exodus sortent du lot

Première impression en arrivant : WOUAH ! On descend l’escalator du Hall 2 et on se retrouve face à une opulence de stands tous plus beaux les uns que les autres. Je n’avais jamais fait de salon de cette envergure et je dois dire que visuellement, c’est époustouflant. Note particulière au coin réservé à Shadow of the Tomb Raider, jeu qu’Eric a eu la chance de tester pour vous, et qui envoie du pâté avec sa magnifique reconstitution d’une entrée de tombeau, le tout étant accompagné d’une cascade d’eau active ! Metro Exodus a également eu droit à une présentation gigantesque : une statue grandeur nature de l’un des fameux monstres du jeu vous réservera un accueil des plus hostiles, à moins que vous n’acceptiez de prendre une photo à ses côtés ! On sent que les différents éditeurs se sont donnés du mal et ont redoublé de créativité pour concevoir ces univers, et on les en remercie. Bravo à eux !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Paris Games Week 2018 : notre sélection de jeux vidéo

Pour notre première participation à la Paris Games Week 2018, nous avons investi les lieux pendant huit heures. Nos organismes ont été mis à rude épreuve et autant être honnêtes, Eric et moi ne nous attendions pas à avoir aussi mal aux jambes et au bas du dos ! Huit heures, c’est long, mais c’est aussi court. Bien trop court. Surtout lorsqu’il s’agit de tester des jeux. Nous avions des impératifs car certains développeurs voulaient absolument nous rencontrer et il était bien normal que l’on accorde de la visibilité aux professionnels qui s’intéressent à JSUG. Aussi, dans la rubrique suivante, nous ne vous parlerons que des jeux vidéo que nous avons réellement pu tester (minimum 30 minutes de hands-on).


Les jeux indé à suivre de près


Preview Skelittle A Giant PartySkelittle: A Giant Party!! (PC, Switch)

Nous nous sommes tout d’abord dirigés vers la section des jeux « made in France » (super cool qu’elle soit aussi grande et fournie !) pour rencontrer les développeurs du jeu indé Skelittle: A Giant Party, lequel est sorti en accès anticipé le 26 octobre sur Steam (il est également prévu sur Switch et potentiellement sur PS4 et Xbox One). Après une petite présentation par l’une des membres de l’équipe, nous voilà manettes en mains pour découvrir le jeu. Il s’agit ici d’un titre qui se joue à plusieurs et qui consiste en une succession de mini-jeux à la Mario Party, mais en bien plus créatif et délire ! Gagner une course de bateau en papier, voler le plus d’os dans la gamelle d’un chien avant qu’il ne se réveille, éviter les agrafeuses tueuses, tant de petits délires vidéoludiques qui, je l’avoue, m’ont conquis malgré des graphismes un peu simplistes. En outre, la possibilité de créer ses propres niveaux et ses propres règles est carrément un point bonus ! Note spéciale aux deux membres du studio présentes qui se sont montrées particulièrement agréables et à l’écoute des remarques sur la version Beta. Vive les petits studios, surtout lorsqu’ils sont français !


Preview WE. The RevolutionWe. The Revolution (PC, Switch)

Nous avions ensuite rendez-vous avec le Head of PR & Marketing de chez Klabater, éditeur polonais du jeu We. The Revolution, prévu sur toutes les plateformes PC d’ici à la fin de l’année. Ce nouveau jeu met lui aussi à l’honneur notre beau pays puisqu’il emprunte comme contexte historique la révolution française. Nous avons eu droit à un petit brief sur la recherche historique faite par les développeurs du studio Polyslash (apparemment férus de cette époque), puis je me retrouve le clavier entre les mains. Il s’agit là d’un jeu où on incarne un juge à qui va être présenté différentes affaires. Il va devoir donner son verdict après avoir entendu les accusés et les témoins. Bien sûr, pour corser le tout, nos jugements sont bien inspectés par un procureur et par l’audience du peuple. Chaque partie se fait une opinion sur notre côté révolutionnaire au fil des affaires. Prenez plusieurs mauvais choix et c’est bel et bien votre tête que l’on tranchera sur la guillotine ! Visuellement, le jeu est magnifique. Les créateurs se sont basés sur le style des peintures effectuées à cette époque, et les ont retravaillées en mode polygone art (un subtil mélange de classicisme et de modernisme). À noter que We. The Revolution est une combinaison de plusieurs genres : jeu d’enquête, jeu stratégique au tour par tour et RPG, un jeu qui ne plaira pas à tous.


Nos recommandations AAA du salon


Preview Hitman 2Hitman 2 (PC, PS4, Xbox One)

Après le précédent rendez-vous, nous déambulions entre les stands et c’est finalement par hasard que nous nous sommes arrêtés devant celui du nouveau Hitman. Après un long moment d’attente (heureusement occupé par une discussion avec une cosplayeuse en Lara Croft plus vraie que nature), nous voilà face au jeu. Superbe visuellement, je suis tout de suite pris dans l’ambiance. Le niveau test se localise sur une course automobile, l’Agent 47 doit, comme à son habitude, traquer et tuer sa proie : un riche insupportable que l’on a tout de suite envie de liquider. L’atmosphère est aussi géniale que dans les précédents opus, et le gameplay toujours aussi jouissif. Après un moment de chassé-croisé, je m’approche enfin de la cible, déguisé en médecin et tenant dans ma main une seringue renfermant du poison et là… Boum ! Un des gars du staff me dit que mon temps est écoulé et que je dois laisser ma place !!! Noooooonnnn !!! En tout cas, l’envie d’aller plus loin est bel et bien là, le jeu m’a vraiment bien accroché ! Je pense qu’on va avoir droit à un nouveau chef-d’œuvre et j’envie Eric, qui pourra le tester en bonne et due forme d’ici peu. Verdict dans deux petites semaines !


Preview Team Sonic RacingTeam Sonic Racing (PC, PS4, Xbox One, Switch)

Après une petite pause repas délicieuse (à noter la présence de plusieurs food trucks de qualité ayant des options healthy et vegan), nous voilà repartis pour notre prochain rendez-vous avec Koch Media pour tester Team Sonic Racing, jeu de kart qui est reporté au 21 mai 2019. Grand fan de Mario Kart, j’avoue avoir toujours été frustré de ne pas posséder de consoles Nintendo rien que pour ces jeux-là (bon, ils en ont d’autres cools aussi). L’arrivée de cette imitation en mode « personnages de Sonic » attirait donc ma curiosité. Verdict après la première course ? Visuellement c’est super fluide, nerveux et bien tenu ! Les deux niveaux que nous avons pu tester étaient vraiment pas mal fichus, avec tout un tas de raccourcis et d’objets destructeurs à utiliser contre les autres. Petite particularité dans chaque course : on fait équipe avec deux autres personnages qui peuvent nous aider (dégommer nos adversaires, nous transférer des objets, invoquer un pouvoir spécial à trois). En-dehors de ça, c’est vraiment un copié-collé du dernier Mario Kart qui de prime abord semble un peu moins fun et créatif (surtout au niveau des décors et des objets à utiliser). À voir à sa sortie si cela se confirme ou si les différences entre les deux softs sont plus importantes. Cela dit, un Mario Kart-like peut aussi être une bonne alternative pour tous ceux qui, comme moi, ne sont pas chez Nintendo. Bah ouais quoi !


Preview The Dark Pictures Man of Medan

The Dark Pictures Anthology: Man of Medan (PC, PS4, Xbox One)

Pour finir, nous sommes allés tester un jeu dont j’attends beaucoup : Man of Medan, par les développeurs du merveilleux Until Dawn ou encore du claustrophobique Hidden Agenda. L’organisation du stand était bonne et le nombre de consoles disponibles conséquent, si bien que nous n’avons pas énormément attendu pour tester cet intriguant nouveau jeu. L’introduction laisse à penser que le jeu sera épisodique. D’ailleurs, la démo ne nous a pas transporté au début du jeu, probablement parce que les développeurs voulaient nous montrer un moment « croustillant ». Visuellement, il est tout simplement sublime avec des animations ultra-réalistes, de superbe textures et un jeu d’éclairage complément fou. Le gameplay semble extrêmement proche de celui d’Until Dawn (objets secondaires à ramasser, déambulation angoissante, choix douloureux). J’ai vite été pris dans l’ambiance. Le ton horrifique est donné d’entrée de jeu avec une musique angoissante et des lumières faibles qui nous plongent tout droit dans une ambiance cauchemardesque. La démo était courte, mais vraiment satisfaisante. Je suis sûr que le jeu va vite entrer dans ma vidéothèque de jeux horrifiques !


Le moment frustration : Resident Evil 2 Remake !

Ensuite est venue l’heure fatidique : le test de Resident Evil 2 Remake. Je pense que dans mon Top 3 des jeux auxquels j’ai le plus joué, Resident Evil 2 est de loin le premier ! Autant vous dire que j’attends ce remake de pied ferme et avec une certaine impatience. Malheureusement pour nous, la mauvaise organisation du stand a eu raison de notre volonté. Les sessions étaient longues (environ 20 minutes de jeu), par contre, ils n’avaient prévu que six écrans… Il y avait une centaine de personnes devant nous. Je vous laisse faire le calcul du temps qu’il nous aurait fallu pour pouvoir accéder au lieu du test… Certes, nous avons tenté, mais après 1 heure et 30 minutes à attendre sans vraiment avancer, nous en avons eu marre et c’est avec regret que nous avons quitté la file. Heureusement, j’ai trouvé un spot où j’ai pu voir les chanceux qui étaient en train de tester le précieux sésame. Visuellement, c’est la claque, surtout quand on repense au jeu original sorti sur PS One. De là où je me tenais, j’ai eu l’impression qu’il était mieux fait que le remake de Resident Evil premier du nom. Le commissariat était reconstitué à la perfection avec une ambiance bien plus glauque et sombre. Le gameplay m’a semblé similaire à celui de Resident Evil 6, mais j’ai l’impression que le jeu sera moins basé sur l’action mais plus sur de la survie (comme dans l’original). Je pense que l’on va avoir droit à un bon gros hit et j’espère qu’il va réconcilier les vieux fans avec la franchise ! Ci-dessous, un petit diaporama avec quelques photos en vrac !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PGW Symphonic : une soirée musicale exceptionnelle

À 20 heures, Éric et moi avons trouvé place face à la scène du Dôme de Paris pour assister à l’édition 2018 du Paris Games Week Symphonic. L’accueil était plus que bien organisé, et chaleureux. L’auditorium est sympa et l’acoustique est vraiment parfaite, seul petit hic : l’espace des places est trop serré, surtout si comme nous vous êtes un peu grand. L’orchestre est arrivé et j’ai halluciné de voir le nombre de musiciens présents. Après une introduction très fun, la musique mythique de Castlevania se lance et on a l’impression de se prendre le mur du son en pleine face. En-dessous de l’écran géant, lequel diffuse des vidéos conçues par des fans, les musiciens s’attèlent à leur tâche : l’orchestre joue divinement bien et chaque nouveau morceau amène son lot d’émotions. Les BO de tous les jeux qui nous ont émerveillés défilent (Skyrim, Zelda, The Last of Us, BioShock). Le discours du maître de cérémonie était absolument merveilleux et sa dernière tirade « Le jeu vidéo est devenue, à notre époque, une véritable œuvre d’art » nous est restée en tête pendant le tonnerre d’applaudissement. Le concert a été incroyable, les montages projetés sur les écrans étaient parfaitement en cadence avec la musique. Je ne compte pas les nombreux frissons que j’ai eu en me replongeant dans toutes ses ambiances sonores. Note particulière à la section « jeux horrifiques » qui m’a vraiment fait prendre mon pied, notamment lorsque le morceau de Silent Hill fut joué, accompagné par un chœur en live !

Paris Games Week Symphonic 2018
Si vous avez la chance d’aller à la Paris Games Week, assurez-vous d’assister au concert !

PGW 2018 : l’heure du verdict final

Notre avis sur la Paris Game Week ? C’est vraiment un super évènement. On en prend plein la vue, de nombreux jeux sont présentés en exclu, les développeurs indépendants sont vraiment super cools et on sent leur amour pour leur travail. Niveau emplacement, orientation et logistique, c’est pas trop mal, même si c’est toujours un peu compliqué dans des évènements aussi gros de retrouver son chemin. Par ailleurs, de nombreuses personnes se permettent de jeter leurs détritus au sol malgré la présence de poubelles de tri placées partout (pas cool les gars !). Mais il ne faut pas se voiler la face, la Paris Games Week est un salon un peu frustrant car il y a beaucoup trop de monde, les studios ne prévoient quasiment jamais assez de consoles pour tester, résultat, pour jouer à n’importe quel jeu, il faut bien attendre une heure (minimum) et vu le nombre de jeux à tester c’est assez lourd par moment ! Files d’attente mal agencées, bruit constant (les stands PlayStation et Xbox se livrent une vraie guerre sonore), je pense que couvrir l’intégralité du salon doit rendre vraiment dingue. S’il souhaite se démarquer davantage, ce salon doit organiser une journée complète pour les pros (pas seulement une soirée) afin que nous puissions tester plus de jeux dans une ambiance plus calme. La Paris Games Week est donc un évènement avec ses qualités et ses défauts. Je pense qu’il vaut le détour si vous habitez sur Paris, mais ce n’est sûrement pas le cas si, comme nous, vous venez de loin. Sans rancune !


Arnaud Troupenat

Gameur depuis 20 ans, j'ai exercé ma passion sur tous types de supports ! Jeux de combat, d’aventure, de survival horror et de plateforme, je suis un amoureux incontestable du jeu vidéo dans son ensemble.

14 Commentaires »

  1. Excellent sur toute la ligne ! Des dossiers comme ça, on en redemande (la vidéo est géniale aussi, c’est sympa de vous voir autrement vous avez l’air super potes). Il faut reconnaître que JSUG s’intéresse aux jeux indé depuis toujours, vous devez je pense continuer ainsi car il y a souvent de belles petites pépites qui sont noyées sous tous les gros jeux. Les deux que vous avez retenus ont l’air très sympas. J’aime bien le concept de Skelittle, c’est un jeu auquel je pourrais jouer avec ma fille. We The Revolution est plus particulier, mais faut avouer que le style artistique est splendide.

    En ce qui concerne les AAA, j’attends impatiemment Hitman 2. J’aurais aimé avoir votre avis sur Metro Exodus aussi. Mais vous n’étiez que deux et ne pouviez pas tout faire en 7-8 heures ça se comprend. J’espère que Sonic Team Racing sera à la hauteur à la sortie car comme l’a montré Eric précédemment All Star Fruit Racing c’était pas suffisant pour rivaliser avec Mario Kart. Man of Medan, on sent la patte d’Until Dawn. Même épisodique, ça restera un bon jeu.

    J’adore le style d’écriture d’Arnaud, super chouette à lire. C’est rare de le voir dans cet exercice. Il y a une belle complicité entre vous. C’est pour ça qu’on aime JSUG. Je comprends la frustration d’Arnaud concernant RE2. Mais en tant que professionnel et passionné, il a eu le réflexe de fouiner un peu, et de ne pas rester sur un échec. Je dis bravo. Sympa le concert je ne savais même pas qu’il y en avait un !

  2. Merci Bruno pour ton message et tes gentils mots. Oui, les jeux indé c’est vraiment notre came, souvent je me dis que les gros développeurs devraient s’en inspirer car ils auraient des choses à apprendre. C’est cool de lire que l’amitié entre les membres de l’équipe se ressent, car avant toute chose on est vraiment des super potes qui partagent le même amour et la même passion pour les jeux vidéos 🙂

  3. Mdr je viens juste de terminer de regarder les 2 films avec The punisher, quel beau T-shirt jeune homme ! ^^
    Le mur Tomb raider, ça doit coûter une blinde, avoir ça chez soi, niveau décoration, les stands n’ont pas l’air d’être de la merde, ils ont mis le paquet.

    Métro exodus, c’est donc le 3ème épisode, comme j’ai fait les deux premiers, après ils ont sorti la compile avec les deux réunis, je demande parce qu’avec les remasters etcetera, à la fin je m’y perds un peu.

    Ce jeu je l’avais repéré We. The Revolution, justement pour son visuel, qui change de l’ordinaire, après il faudra voir ce que le jeu propose mis bout à bout.

    Hitman 2, ayant pris le précédant, à un moment donné , je pendrais le second. Là on peut dire que c’est un jeu à l’ancienne, car il est vraiment revenu en arrière, s’infiltrer, se déguiser. Ils avaient dit qu’ils allaient faire quelque chose de plus… je ne sais plus trop quoi justement, en se séparant de square Enix, car I.O ne pouvait pas faire ce qu’il voulait exactement dans hitman, ce qui engendrait que le second volet allait être plus…ben je ne sais pas quoi ^^. De toute façon on va le voir en long et en large. Déjà le premier tu avais du solo mais tu pouvais jouer connecter ou pas. Il y avait des choses à faire en ligne, ce qui était un petit plus pour allonger le jeu, ben qui peut se faire vite ou pas, cela dépend de sa façon de jouer.

    Le jeu de karting, il est dépassé Mario Kart, MODNATION RACERS est supérieur, faut juste maîtriser la glisse, bon c’est sur Playstation 3, tu peux customiser ton perso, ton karting, tu peux envoyer valdinguer tes adversaires comme dans un Mario Kart avec d’autres ingrédients et le plus un éditeur de circuit intégré et facile d’utilisation. Même le solo est attachant. Tout être humain aimant un jeu de karting comme Mario Kart et ne pas toucher à modnation racers n’est pas un être humain. Demandez à Émilie qui bosse dans un magasin de jeu, et qui connaît surement ce titre, même si elle est Microsoft.
    Il y a deux perles sur PS3 Puppeteer et Modnation racers. Si vous avez des enfants mettez-les devant ces deux jeux, et regardez leur réaction.

    The Dark Picture Anthology: Man of Medan, là c’est intéressant, parce que until dawn c’est vraiment un bon jeu que trop de gens ont descendu comme si c’était juste un jeu de quantic, c’est vrai en un sens, mais le scénario est génial, surtout quand on connaît la fin du jeu. Ils arrivent à prendre le joueur par la main et te laisser tout seul et gloups, franchement ce jeu avec une liberté totale il ferait jeu égal avec un silent hill, ou resident evil. Alors lui il sera à surveiller !

    Forcément resident evil 2, ça ne m’étonne pas. Ce n’est pas ça, cela fait 2.000 ans qu’on leur demande d’avoir un resident evil à l’ancienne avec les graphismes de maintenant et resident evil 2, ben lui il s’en approche, un nouveau visuel mêlé à un jeu aux mécaniques anciennes . Pas difficile de comprendre que resident evil 2 va être le jeu qui va péter les records de vente en 2019. Si avec ça les Japonais n’ont toujours pas compris quelle direction prendre pour resident evil 8, c’est qu’ils sont vraiment ni pon ni mauvais, fallait que je la place ^^.

    Pourtant je l’ai ,et pour moi le meilleur des resident evil à la base c’est lui, mais là quand tu vois le jeu, quand nous ayant déjà fait le jeu et que nous on sait que le jeu est excellent, on a encore plus envie que les autres, quand tu vois les effets apportés au jeu…c’est juste bave, et d’ailleurs tu as spyro qui a été refait et qui à l’époque ne me plaisait pas et qui là me donne vraiment envie, d’autant plus que je n’ai pas touché à la série par manque d’intérêt. Il y a des jeux Sega qui sont refaits mais totalement à neuf sans dénaturer le jeu .Et pour moi, je trouve ça intéressant quand le jeu est refait en restant sur ses bases, à l’encontre tu as Shenmue 1 et 2 qui eux, ben sont justes quasiment remis dans leur jus sans avoir refait quoi que ce soit, j’ai été hypé de le prendre au début, mais sachant qu’ils n’ont pas fait grand chose, ma hype est redescendue direct et je verrai bien plus tard. Un peu dommage quand on peut faire revivre un ancien jeu et lui donner un second souffle, et je crains le pire pour le 3, je sent un titre moyen.

    Je vois aussi les lego DC super vilains, lui aussi je vais le prendre, bo même si c’est toujours la même chose les lego, j’aime quand même car l’univers et les perso changent, une ou deux fois par an, ce n’est pas dérangeant ces jeux-là, avant ce sera les invincibles

    .
    C’est vrai que ce serait meilleur de faire une journée sans public et juste laisser les pros et semi-pro accéder aux bornes, parce qu’attendre comme dans les parcs d’attractions, ce n’est pas ce qui a de plus géniale, où tu passes devant tout le monde comme je faisais avec un ami, Bo ça rouspète un peu, bo beaucoup mais on s’en fout ^^. Et après Eric voudrait aller à l’ E3, t’imagines le truc, le nombre de gens aux usa, ce n’est pas une heure que tu vas attendre là-bas, et autant dire que si tu as mal aux jambes ici, là-bas il te faudra une trottinette électrique. Mince Lara Croft en personne, et ben moi en tout cas je serai reparti avec, s’il y a une chose qu’on pouvait emmener c’était elle ^^

  4. Merci de ce commentaires très complet !

    Ouais je l’ai trouvé cool ce tshirt, j’attendais une bonne occasion de le sortir ^^

    Franchement, We. The revolution a l’air d’être très complet et y’a une grande marge de progression avec plusieurs phases de jeu. Je suis sûr qu’il est intéressant !

    Hitman oui à l’air dans l’esprit initial de la franchise, ça va être vraiment cool. La démo m’a grave donné envie d’aller plus loin.

    Pour Mario Kart, j’avoue que c’est plus un attachement nostalgique et émotionnel… tant de moments passés avec mes potes dessus à délirer mais oui y’a des jeux qui l’ont surpassé depuis. Sonic peut être cool à avoir en seconde main à moitié prix 😉

    Man of Medan, c’est clair que ça va être une bombe. Il me tarde tellement sa sortie !!!

    Pour resident evil 2, j’aurais pas dit mieux ! Heureusement la franchise à l’air d’être repartie sur une bonne voie !

    Lego DC villain, je suis en train de le tester, je vais sortir ma critique bientôt 🙂

    Pour Lara… qui a dit qu’on était pas parti avec ? ^^

  5. Ohh vous êtes allés à la PGW c’est trop cool ! Vous avez pris de belles photos désolé pour mon absence je suis très occupée ces derniers temps continuez votre excellent travail !

  6. Comment ça il fait froid et moche à Paris? 😛

    Metro Exodus je l’attends teeeeellement ! Eric, tu sais mon amour pour la franchise et les livres 🙂 !

    Quel dommage pour RE 2 ! Mais bon, je ne vois pas trop l’intérêt de faire 3h de queue pour tester un jeu qui de toute façon sort dans 3 mois ! Je comprends que vous ayez laissé tomber même si c’est dommage ! Pareil, c’est un des jeux que j’attends le plus. Les premières images sont à couper le souffle (et c’est là qu’on voit à quel point Evil Within est son petit frère!) !

    Un article au top comme d’habitude ! Bisous à toute l’équipe !

  7. Wow, à la lecture de cet (j’ai l’impression de me répéter à chaque fois ^^) excellent article, je regrette d’autant plus de pas avoir pu venir à la PGW. J’aurais kiffé traîner avec vous.
    We. The Revolution était totalement passé sous mon radar ; ça a l’air bien intriguant.
    Et puis, évidemment, là où je râle vraiment c’est pour le concert JV.
    Maintenant, me reste plus qu’à aller mater votre vidéo, pour voir et ressentir l’ambiance en live.

  8. Bienvenue au club des joueurs frustrés par la démo d’Hitman 2 qui a touché à sa fin au moment de s’attaquer à la cible haha ! Je suis sûr qu’ils le font exprès les saligauds !
    Très chouette compte rendu en tout cas. Dommage que je ne vous y ai pas croisés, j’en aurais profité pour discuter avec vous un moment.

    • Ah ah, oui le club des frustrés d’Hitman 2 s’agrandit ! Bon… Personnellement, au moment où on m’a dit de stopper ma partie, un flic en caleçon me courrait après dans les coulisses… J’étais donc loin du but XD. Je suis sûr qu’Arnaud appréciera ton commentaire. Oui la prochaine fois faut qu’on se voit 😉

      • De mon côté j’étais en train de me faire latter la gueule par un flic qui m’a interrompu dans mon assassinat au sniper. On peut monter un sous-club anti-flics dans le club des joueurs frustrés ! 😂

Laisser un commentaire