Sept ans après m’être lancé dans la chasse aux trophées PSN, j’acquiers enfin mon 50ème trophée platine sur NBA Live 19. Ce 50ème trophée prestigieux éveille en moi des sentiments contradictoires : de la joie, de la fierté, l’assurance de toujours être un chasseur aguerri malgré les années qui passent, mais aussi de l’amertume et une sérieuse remise en question quant à ma pratique des jeux vidéo. Quoi qu’il en soit, Héro (belle faute d’orthographe) est à présent le trophée le plus rare de ma collection avec un taux de complétion de seulement 0,45 %. Seulement 22 joueurs l’ont obtenu dans le monde (dont le profil est, je précise, public) et je suis le seul joueur français à avoir décroché la récompense ultime. Avant moi, un certain Stephane l’a également remporté et je lui dis bravo. Ce trophée-là, je ne suis pas prêt de l’oublier, car c’est l’un des rares à m’avoir fait douter quant à ma capacité à l’obtenir.

trophée platine NBA Live 19

Ce 50ème trophée platine aura quoi qu’il arrive quelque chose de très affectif. NBA Live 19 est un jeu de simulation de basket-ball (un très bon jeu, qui plus est) et ce sport m’accompagne dans ma vie depuis toujours. Je le pratique encore aujourd’hui, il me permet de vivre des moments incroyables, parfois des moments plus difficiles car en tant que sportif je fais constamment face au doute et à l’adversité. Le basket-ball est un sport magnifique et exceptionnel que je compte bien faire découvrir à ma fille plus tard. Et NBA Live 19 m’a donné la joie de pouvoir prolonger le plaisir à travers mon téléviseur, manette en main. Mais si le platine de NBA Live 19 semble si hors de portée (et ce n’est pas un euphémisme), c’est parce que le jeu attend de vous un dévouement total, à l’image du mode Live Run, qui vous permet d’affronter des adversaires en ligne dans la peau de votre joueur, l’Élu, à 3 contre 3 ou 5 contre 5. Le problème, c’est que la progression vers le trophée Légende vivante est interminable. Pour remporter ce seul trophée et atteindre le statut Légende en Hype Live Run, j’ai dû disputer des matches en ligne à raison d’une heure par jour, chaque jour de la semaine, pendant six mois consécutifs. J’ai débuté la chasse de ce trophée spécifique le 1er mai 2019 et ne l’ai obtenu que vers le 30 octobre… Il faut que les studios de jeux vidéo arrêtent d’imposer un tel farming aux joueurs. Cela n’a aucun sens, aucun intérêt. De plus, j’ai déjà prouvé à de maintes reprises que ma patience peut venir à bout de n’importe quel trophée. En tout cas, aujourd’hui, c’est décidé : avant de m’investir dans un jeu, je regarderai systématiquement sa liste de trophées. Au moins, cela m’évitera de perdre plus de temps que je n’en ai. Surtout qu’à cause de NBA Live 19, j’ai eu l’impression de passer à côté de nombreuses choses passionnantes ! Dire que je m’étais juré de ne plus jamais vivre de pareilles purges ! Bordel !

Heureusement que j’aime le basket et que NBA Live 19 est un très bon jeu de simulation (qui devient même jouissif lorsqu’on maîtrise certaines subtilités de gameplay et que notre avatar est suffisamment étoffé niveau aptitudes et compétences), car sinon, j’aurais peut-être lâché l’affaire. Quoiqu’en réalité, je suis tellement obstiné que cela aurait été peu probable… Bref, vous l’aurez deviné, la conquête de ce 50ème trophée platine ne fut pas un franc plaisir. Et même si tout chasseur de trophées PSN qui se respecte doit forcément composer avec cette contrainte, parfois, il faut aussi savoir cibler des jeux qui ne transformeront pas notre expérience en purgatoire. Ceci, mes chers, constituera mon prochain défi.

platine NBA Live 19


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

16 Commentaires »

  1. Félicitations buddy !!

    En plus taper le 50 sur un jeu de basket c’est la classe (le 50 étant le numéro d’un joueur supra classe d’ailleurs, David Robinson, joueur que j’aimais le plus lorsque je suis suivais la NBA ado – oui, c’est passionnant comme info, je sais ^^).

    • Mec, David Robinson c’est une légende ! Je crois que je suis né l’année où il a été drafté mais rien que pour sa musculature ultra-dessinée t’es obligé d’être bouche bée ! Non et puis franchement c’est l’un des meilleurs pivots de l’histoire de la NBA c’est clair et net. Tony Parker n’a jamais joué avec lui avec les Spurs non, sûrement trop jeune ?

  2. On peut obtenir sa tenue dans nba live 19, J’ai son maillot à l’amiral numéro 50

    Tout à fait et je suis non public et je serai le 3ème joueur mondiale à l’avoir platiné mais bon, cela confirme que le 1er a dû avoir une grosse astuce pour l’obtenir car en 1 mois et demi c’est totalement impossible d ‘être niveau 20 en live run sans compter qu’il y a la carrière et encore un autre mode.

    Les 6 premiers mondiaux seraient tous américains et entre eux un petit belge . Je comprends que cela peut-être une purge , ils font ça dans beaucoup de jeux , faut que les gens restent dessus.

    Heureusement j’ai pris du plaisir, ayant le niveau 25 pour l’obtenir, il faut 1.800 matchs sachant que j”ai remporté la moitié de mes matchs. Mais bon il y a plus de bons matchs que de mauvais, et vers la fin ça jouait super bien avec des tas d’alley-oop. Beaucoup de joueurs avec qui je me suis entendu directement sur le terrain sans se parler. La belle mentalité des joueurs m’a fait rester sur ce jeu, c’est ça aussi la réussite d’un jeu, et là je crois que l’amour du ballon orange à travers les joueurs du monde entier est la même.

    Le fun de jouer, de faire du beau jeu en jouant ensemble…bien sûr tous les matchs n’ont pas été roses, mais que de matchs serrés et accrochés. Je l’ai mis en standby parce que je fais d’autres jeux en ce moment mais je retournerai dessus, et malgré le niveau ultime obtenu, je continuerai à jouer dessus car on peut tabler que nba live 20 fera partie du line up de la PS5. D’ici là je dépasserai les 2.000 matchs joués.

    Je suis à 49 platines, et là j’en ai 3 sur le feu ^^

    L’erreur c’est que tu aurais dû jouer avec moi, tu l’aurais eu plus vite, j’ai gagné beaucoup de matchs d’affilées, ici en 1mois et demi j’ai fais 1.500.000 pour avoir le niveau 25.
    Quand on perd beaucoup le jeu est moins fun et c’est normale, trouver des partenaires est une purge, si tu n’as pas la chance , tu peux passer une heure a ne faire que perdre et ça m’est arrivé…heureusement pas trop souvent

    Tu es en route pour ton 51 et 52 ème platines

    • La tenue de David Robinson ? Si oui c’est cool ! Non, non, le premier l’a eu à la régulière, il a juste gagné plus de 75 % de ses matches en Live Run ! Comme tu le dis, quand tu gagnes, c’est facile et ça va plus vite ! J’ai perdu du temps parce que je suis justement tombé sur des joueurs qui faisaient n’importe quoi. Ou alors il n’y avait aucune alchimie entre eux et moi. Combien de fois je menais de plus de 20 points avec mon équipe en 5 contre 5 et à la fin du match tu te fais bêtement remonter au score (mauvaise gestion, mecs qui se déconnectent, IA à la ramasse)… Pfff… Quelque part, ce jeu m’a vraiment énervé !

      Si on avait joué ensemble on aurait fait un carnage, c’est évident. Mais depuis la naissance de Mia, tout ce que je fais est chronométré. Je n’ai quasiment plus le temps de jouer, très sincèrement. Ou alors, quand je peux, je le fais à des horaires très atypiques (de 06 heures à 07 heures du matin, par exemple). Ou bien le soir, mais pas possible de jouer avec un micro car je ne veux embêter ni ma fille, ni ma compagne. Désormais, je suis un papa gameur et je vais de plus en plus m’orienter vers des jeux solo !

      Tu n’es pas le seul belge à avoir platiné le jeu, j’en ai trouvé un autre, il me semble qu’il l’a fait quelques mois après sa sortie ! Décidément, ces Belges nous étonneront toujours XD

      • Oui le numéro 50 des spurs, Robinson a joué 1 ou 2 ans logiquement avec,Tony Parker . Mais ça tu peux twiiter Tipi; il te répondra, c’est un mec ultra cool, il ne se prend pas pour une star. ET Tony Parker, il est né en Belgique. ^^

  3. J’ai eu la chance de jouer avec deux formidables partenaires, Eric et Stephane.

    On aurait pu dominer le monde mais avec ma joueuse de poche qui ne rentrait pas un shoot… Ceci dit en créant des personnages plus équilibrés à d’autres postes, on prend tout de suite beaucoup de plaisir !

    Il faudrait qu’on s’organise des sessions pour jouer maintenant sans pression !

    Je n’aurai certainement jamais le platine mais que ce jeu a été et restera bon !

    Encore bravo à nos deux légendes, vous êtes un peu mes Shawn Kemp et Gary Payton, je resterai Detlef Schrempf.

    • Mdr tu es bon joueur aussi, c’est toi qui m’as appris a déclencher mes tirs à 2Pts dans le bon tempo. Et Eric qui m’as dit comment faire pour un trophée qu’il fallait avoir sur le buzzer. Plus jouer ensemble c’est clair, j’ai vu il n’y a pas très longtemps Eric plus fort qu’au début et là y a moyen de faire de belles choses, et j’ai la pratique des alley-oop à distance et de près, j’en ai tellement fait en live run avec des joueurs que je ne connaissais pas, on fait des paniers de malade, vraiment comme en NBA. Deux , trois matchs par mois et en faire un clip ce serait sympa. Le seul hic c’est que vos persos sont un petit peu trop petit car le miens est déjà trop petit quand il faut sauter pour attraper la balle au centre mais bon après les vôtres sont plus rapides, ce qui est utilise pour dynamiter la défense

    • On aurait pu, même avec ta joueuse ! Faut juste avoir des compétences or ! Franchement, mon perso avait : Tirs à 3 points depuis le corner, Tirs à 2 points et un truc relatif aux dribbles (le défenseur avait moins de temps pour réagir) et avec ça j’ai fait un massacre. Une fois que tu t’habitues à la jauge de shoot tes tirs rentrent souvent dans le vert. Dis-toi qu’une fois j’ai même inscrit un shoot au buzzer depuis le milieu de terrain (et contesté en plus) ! En fait, faut jouer à ce jeu comme tu joues au basket : chercher le décalage, bien te démarquer, créer de la distance par rapport au défenseur ! Le platine est compliqué à obtenir, c’est sûr… Dis-moi, tu as mangé de la soupe pour être aussi grand que Detlef Schrempf ou quoi ??? XD

  4. Ce qui est certain c’est que tu suscites l’admiration ! Y a deux choses qui font, selon moi, que tes exploits de chasseurs de trophées méritent le respect : d’une, tu t’attaques souvent à des platines difficiles (la preuve ils sont souvent ultra-rare). Et de deux, tu n’as pas beaucoup de temps pour le faire (il y a JSUG mais tu bosses aussi à côté et puis surtout tu as un enfant maintenant). Donc c’est carrément dingue !! Je le sais car moi je n’ai tout simplement plus le temps pour les trophées. Donc bravo franchement.

    • En fait y a pas vraiment de secret… Je suis juste bien organisé et très patient. Mais bon, je reste complètement largué ! J’ai sept jeux à platiner (impossible à faire sur une année), sans compter tous ceux auxquels je n’ai pas encore pu jouer. Franchement l’arrivée de la PS5 c’est pas une bonne nouvelle pour moi XD. Mais merci Bruno !

  5. Je tiens à te féliciter pour ton 50e platine, Eric ! Surtout que celui-ci, comme tu le dis, a demandé de l’investissement et même du dévouement ! J’imagine qu’elle pouvait être ta lassitude après six mois ! Bravo !

    • Merci Flo ! Oui c’est souvent comme ça en ce moment… Je m’attaque trop souvent à des jeux longs et difficiles. Et du coup le plaisir n’y est plus vraiment (même si je suis extrêmement fier de ce platine au vu des stats) !

Laisser un commentaire