Morbid: The Lords of Ire sur PS5, un Souls-like sombre et sanglant

Notre test de Morbid: The Lords of Ire sur PS5, un Souls-like qui nous plonge dans un monde particulièrement sinistre !

Après avoir passé de supers moments sur Stellar Blade, j’avais encore envie de jouer à un jeu mettant en scène une héroïne badass qui est prête à dégommer des hordes d’ennemis acharnés. J’ai donc eu l’incroyable opportunité de me plonger dans un autre univers particulièrement sombre et troublant le 23 mai 2024, date qui correspond à la sortie de Morbid: The Lords of Ire. Développé par Still Running et édité par Merge Games, ce jeu d’action-aventure en vue à la troisième personne est la suite de Morbid: The Seven Acolytes. Fait-il mieux ou moins bien que son prédécesseur ? Je réponds à cette question dans mon test de Morbid: The Lords of Ire sur PS5, lequel a été rendu possible grâce à Maximum Entertainment. Nous remercions chaleureusement notre partenaire !

Test de Morbid: The Lords of Ire, court mais captivant

Dans ce nouvel opus, vous incarnez une guerrière, Striver, qui s’aventure dans un monde imprégné de peur et de souffrance pour terrasser les Acolytes, des seigneurs possédés par les Ghalars. L’histoire est minimaliste mais efficace, laissant place à l’univers riche et sombre du jeu. L’atmosphère est oppressante dès le début, avec des environnements gothiques et des créatures effrayantes qui renforcent le sentiment de désolation et de danger omniprésent. Même si j’aurais souhaité un peu plus de travail sur l’introduction, j’avoue qu’au final, l’histoire a ce qu’il faut pour nous tenir en haleine sans partir dans des cinématiques qui durent des heures, comme le font beaucoup de jeux du genre…

Détente au coin du feu avant la bataille !

Et côté manette, qu’est-ce que ça donne ?

Manette en main, le gameplay de Morbid: The Lords of Ire est exigeant mais gratifiant, s’inscrivant parfaitement dans la tradition des Souls-like. Les combats sont dynamiques et stratégiques, avec chaque ennemi possédant deux barres de vie : l’une pour les HP et l’autre pour l’équilibre. Réduire l’équilibre de votre adversaire le rend vulnérable à des attaques fatales. Les attaques furtives sont une option séduisante, surtout pour ceux qui, comme moi, apprécient l’infiltration. Cependant, le cœur du jeu repose sur l’esquive et la mobilité. Effectivement, vous devrez tôt ou tard apprendre à lire les mouvements de vos ennemis et à esquiver au bon moment pour survivre dans ce monde impitoyable.

Striver, une guerrière qui n’a pas froid aux yeux… ni ailleurs !

La mort fait partie intégrante de l’expérience. Mourir signifie revenir au dernier point de sauvegarde, avec tous les ennemis réapparus. Toutefois, vous ne perdez ni vos armes ni votre expérience, ce qui atténue quelque peu la frustration. Une chose que j’ai trouvée agréable pendant mon test de Morbid: The Lords of Ire sur PS5, c’est que notre coefficient d’augmentation de l’XP, qui influence notre consommation d’endurance, se réinitialise une fois que l’on meurt, ce qui ajoute une touche de stratégie intéressante à notre progression.

Préparez-vous à des affrontements bien nerveux !

Les autels, disséminés partout dans le monde, servent de points de régénération et de personnalisation. Vous pouvez y méditer pour récupérer de la santé, changer et modifier vos armes avec des runes, et vous téléporter vers un hub central. Ce hub, le Hall des Héros, abrite des PNJs utiles pour améliorer votre équipement. De plus, ces derniers peuvent également vous confier des quêtes supplémentaires ! De quoi faire durer le plaisir.

Les Fleurs du mal a trouvé son jeu vidéo

Les graphismes de Morbid: The Lords of Ire sont corrects sans être spectaculaires, mais ils servent bien l’ambiance du jeu. L’esthétique sombre et sanglante est en parfaite adéquation avec le ton qu’ont souhaité retranscrire les développeurs. Les environnements sont détaillés et souvent macabres, avec du sang et des viscères à profusion, créant une atmosphère dérangeante et oppressante. Chaque coup porté à un ennemi se traduit par des gerbes de sang, accentuant le côté gore et viscéral du jeu de Still Running.

L’ensemble visuel est propre mais un peu vide.

Les menus sont simples et fonctionnels, mais manquent un peu de finition. Cela dit, ils remplissent leur rôle sans détourner l’attention de l’action principale. La bande sonore est un autre point fort indéniable, ajoutant une intensité palpable aux combats et renforçant l’atmosphère générale du jeu. Les morceaux qui accompagnent les combats de boss sont d’ailleurs particulièrement réussis, rendant ces affrontements encore plus épiques.


Pour conclure ce test de Morbid: The Lords of Ire sur PS5, je dirais qu’il ne s’agit pas du meilleur Souls-Like disponible sur le marché, mais ce jeu développé par une petite équipe offre une expérience solide et engageante pour les amateurs du genre. L’aventure est riche en défis et en moments intenses, avec des combats satisfaisants et un univers captivant. Le manque de diversité des armes est peut-être regrettable, mais le jeu parvient tout de même à se démarquer par son atmosphère unique et son gameplay fluide. À un prix abordable, c’est un choix judicieux pour ceux qui cherchent à se plonger dans un monde sombre et impitoyable. Sur ce, bon jeu, et que le sang coule à flots !

La note de la rédaction
  • Gameplay - 7/10
    7/10
  • Durée de vie - 6/10
    6/10
  • Graphismes - 4/10
    4/10
  • Scénario - 6/10
    6/10

Les plus et les moins

✔︎ Un prix très abordable !
✔︎ Le gameplay évolutif.
✔︎ Du sang, du sang, du sang !

✘ Les graphismes sont un peu désuets.
✘ L'histoire, un peu trop simpliste.

5.8/10

PARTAGER SUR :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Publications suggérées

4 réponses

  1. En effet le sang a l’air de bien gicler dans la vidéo 😅 Pauvre dame je sais pas dans quoi elle se mêle avec toutes ces horreurs à affronter 😅

    Merci pour ce test Arnaud, j’ai l’impression que les souls sont très à la mode en ce moment !

  2. Le jeu est dur ? On voit dans le petit trailer qu’il y a pas mal d’ennemis, parfois en même temps à part les boss…

Laisser un commentaire

Je suis un gameur.com utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la loi nationale en vigueur, vous êtes informés que vos données font l'objet de traitements. Pour plus d'informations, vous êtes invité à consulter les mentions légales et conditions d'utilisation du site, qui déterminent notamment quelles données sont collectées et traitées, dans quelles finalités (dont des activités de marketing et de prospection), qui en sont les destinataires et quelle est la durée de conservation. Les droits dont vous disposez ainsi que les modalités d'exercice de ceux-ci y sont également exposés.

Fermer