Unravel est un vrai petit bijou. Je vous ai d’ailleurs proposé le test de ce jeu disponible sur PS4, Xbox One et PC il y a moins d’un mois. Je l’avais précommandé sans l’ombre d’une hésitation suite à son annonce officielle à l’E3 en juin 2015. Et je n’ai absolument pas regretté mon achat. Si vous ne vous êtes pas encore laissé tenter par les aventures de Yarny, je vous recommande vivement de le faire. L’expérience en vaut littéralement la chandelle. Hier, je suis parvenu à obtenir le trophée platine d’Unravel. C’est déjà mon trente-quatrième trophée de la sorte et grâce au petit symbole de la pelote de laine je passe désormais au niveau 16.

Carte des trophées d'Unravel (PS4)

Je me souviendrai donc inévitablement du platine d’Unravel. Toutefois, bien que le jeu soit très charmant et émouvant, l’expérience en tant que chasseur de trophées n’a pas été réjouissante en ce qui me concerne. Si le trophée le mieux coté du jeu est seulement « rare » avec un taux d’obtention de 15,55% tous pays confondus, j’ai eu bien du mal à terminer les niveaux sans mourir. Précision, sang-froid et persévérance furent de rigueur et étonnamment, je me suis pris à m’énerver tout seul à bien des reprises. Peut-être suis-je trop vieux pour partir à la quête aux trophées désormais ? Bref, le trophée platine d’Unravel est pénible à avoir et je souhaite bonne chance à tous ceux qui essaieront de le décrocher dans un futur proche.

Bibliothèque des trophées platine de Je suis un gameur.com


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

Laisser un commentaire