Quel honneur pour moi d’écrire ma toute première chronique Les Tops & Flops ! Quand Eric m’avait parlé de cette chronique au début, je trouvais ça super et je peux vous assurer que les idées ont rapidement fusé dans ma tête ! Mais maintenant que j’ai retrouvé mes esprits, je vais pouvoir partager avec vous mes cinq plus grandes attentes en matière de jeux d’horreur en 2016… et 2017. Bon, j’avoue, j’ai un petit peu triché mais le boss ne m’en voudra pas. Cette liste est bien-sûr non-exhaustive, c’est-à-dire que de nouveaux jeux toujours plus terrifiants pourraient très bien venir la compléter dans un avenir proche. En tout cas, de l’horreur, il y en aura pour tous les goûts dans les mois à venir !

5. We Happy Few (PC, Xbox One)

Sorti en early access en juillet 2016, We Happy Few est un jeu d’horreur édité par le très bon studio Compulsion Games. Je nourris beaucoup d’espoir autour de ce jeu proposant un concept inédit et où il sera tout bonnement question de survie. Dans We Happy Few, on incarne un voyageur qui débarque à Wellington Wells, une ville tourmentée par son violent passé. Les habitants de la cité anglaise avalent une pilule tous les matins pour oublier l’effroi mais notre héros n’a aucune envie de les imiter. Malheureusement pour lui, il aurait mieux fait de se plier à ces exigences… Ce qui me plaît beaucoup aussi dans We Happy Few, c’est qu’on ressent les influences de Doctor Who, BioShock, V pour Vendetta, bref, des chefs-d’oeuvre qui ne laissent carrément pas insensible. Je n’ai qu’une hâte : plonger dans cet univers dystopique et rétro-futuriste (eh, trop la classe, je viens d’inventer un nouveau mot !).

4. Through the Woods (PC)

Il est toujours en cours de développement, on ne sait pas quand il sortira, mais le jeu vidéo du studio nordique Antagonist a je trouve beaucoup de gueule, du moins c’est l’impression que j’ai eu en regardant sa bande annonce de lancement. Sans être très gore, j’imagine que Through the Woods sera oppressant. On jouera dans la peau d’une mère à la recherche de son petit garçon disparu. Beaucoup influencé par la mythologie scandinave, ce jeu aura pour thème majeur celui de la vengeance puisque la maman veut mettre fin aux jours de celui qui a kidnappé son enfant, un certain Old Erik.

3. Kodoku (PS Vita, PS4)

Celui-là sortira probablement en 2017 mais sa réalisation artistique est tellement particulière que je n’ai pas pu m’empêcher de le mentionner dans ce Top 5 des jeux d’horreur les plus attendus. Réalisé par le studio indépendant Carnivore, Kodoku sera exclusif aux consoles de Sony. Il tire ses sources du folklore japonais et a l’air de s’appuyer sur une ambiance assez particulière, le genre de truc qu’on ne voit pas tous les jours. Malheureusement, on ne sait pas grand chose au sujet de Kodoku mais à force de patience nous finirons bien par obtenir des réponses.

2. Outlast II (PC, Xbox One, PS4)

Outlast fait partie des jeux d’horreur parmi les plus terrifiants auxquels j’ai joué. Outlast II le sera apparemment encore plus. Ce n’est pas moi qui l’invente. Ce sont les développeurs qui l’ont dit. Et je veux bien les croire. Outlast II se tiendra dans le même contexte que dans le premier opus. La seule différence majeure, c’est qu’on incarnera un homme dénommé Blake qui part à la recherche de sa femme suite au crash de leur hélicoptère. Comme vous vous en doutez, il va finir par atterrir dans un drôle de village présidé par une secte très malsaine.

1. Allison Road (PC)

Allison Road ! Je l’attends avec impatience celui-là ! Et je sens qu’il va bien me faire flipper ! Les vrais amateurs de jeux d’horreur étaient tous attristés suite au retrait de P.T. mais il semblerait que nous venons de trouver son digne successeur. Vu comme cela, difficile de dire si Allison Road s’apparente à un Silent Hills, par contre, ce que l’on sait, c’est que sa bande annonce simple mais efficace fout carrément les jetons. Personnellement, la maison parfaitement équipée mais en apparence inhabitée que l’on y voit ne présage rien de bon. Des choses atroces nous y attendent et je sens que je vais faire des cauchemars dès la sortie du jeu !

Voilà, c’est déjà la fin de cette chronique Les Tops & Flops. J’espère que vous l’avez apprécié et comme toujours, n’hésitez pas à me faire part de vos avis en laissant un petit commentaire !


Joanne Salaun

Sportive quand je suis motivée, fanatique de Leonardo DiCaprio, fashionista mais pas trop car ça fait quand même mal au porte-monnaie, j'ai le bonheur d'être rédactrice pour Je suis un gameur.com et j'en suis vraiment très fière. Mince, j’ai oublié de dire « parce que je le vaux bien » !

12 Commentaires »

  1. J’attends avec grande impatience We Happy Few ! Le scénario rappelle un peu Bioshock et j’adore le côté année 50/60 !
    Outlast II, euuuh NO WAY ! Je n’ai pas réussi à faire le 1er, trop violent pour moi ! (et pourtant j’ai fais Amnesia donc je pensais être rodée!)
    Je croyais qu’Allison Road devait être annulé, bonne nouvelle alors si il sort quand même !

    • LOL tu sais je fais ma maline mais quand j’ai joué à Outlast j’ai bien failli me faire pipi dessus…. C’est vraiment le pire des jeux auxquels j’ai joué c’est fou on dirait pas comme ça mais il est vraiment flippant !!! Oui Allison Road a été relancé ! Eric m’a vaguement dit que tu étais la soeur jumelle d’Elizabeth dans BioShock ! Je peux comprendre car BioShock c’est la vie !

      • Mais oui Outlast c’est une horreur ce jeu ! :O Comment tu as fais !! J’ai même pas attendu de me faire courser pour la première fois que je l’ai abandonné xD J’arrivais pas à avancer tellement j’avais les pétoches ! Le jeu a bien réussi son but : traumatiser dès les premières minutes !

        Mouhaha j’ai été percée à jour je crois ! :p J’ai comme une légère obsession et un certain culte pour Elizabeth xD Mon entourage n’en peux plus haha !

  2. J’attends aussi Outlast 2 avec impatience, même si le premier m’a aussi traumatisé alors que je ne l’ai même pas fini haha.
    La scène du cochon avec une tète humaine dans le trailer de Kodoku, me fait penser au film “Le Voyage de Chihiro”, le moment où ses parents se transforment en cochons.

  3. J’ai bien adhèré à la démo de Outlast 2 de bons moments de frissons et un univers tjr aussi glauque ! Ça annonce du bon pour la suite… Alison Road donne envie aussi mais que sur Pc dommage. Merci or l’article !

  4. Through the woods a l’air absolument magique, à tous points de vue… Comme pour Happy Few et Allyson Road, je n’avais entendu parler d’aucun des trois mais chacun m’enthousiasme à plus ou moins forte dose. Le stylisme de “We Happy Few” me fait beaucoup penser à l’univers d’Edward aux mains d’argent, de Burton : des habitants qui se ressemblent tous et qui se cachent derrière un bon gros masque d’hypocrisie. Mais bon, là, c’est moi qui extrapole le tout 😀

    Concernant Outlast, le premier m’a traumatisé et les gameplays que j’ai visionnés du deuxième (parce que j’aime me faire du mal, je crois) n’ont pas arrangé la chose. Cela dit, ce ne sont que des relents du vieux traumatisme initial datant de Resident Evil 4 (celui avec Leon et la fille du président, c’est bien le 4, hein ? J’ai un doute, d’un coup). Les pécores avec un accent de pays de l’Est, définitivement, je peux pas. Je peux plus.

  5. Je me rends compte que je n’avais pas commenté alors que j’avais vu cet article quasiment dès sa sortie !
    Alison Road est vraiment tentant, mais il ne sortira que courant de cette année !
    D’ailleurs, tu as vu que d’autres jeux assez sympatoche dans le genre survival horror ou jeu en équipe sont déjà sorties ou vont sortir. Alors pour les noms, y’a Vendredi 13. C’est assez comique ^^. Mon cousin a beaucoup joué à Dead by Daylight.
    Y’a Agony en survival horror qui s’annonce excitant !
    Mais alors le must pour moi, c’est sans aucun doute ce petit jeu indépendant, que j’attends avec impatience !
    Tient, je te met le lien ici, en espérant que ça passe !
    http://www.lastyearthegame.com/
    Un jeu d’équipe en 5 contre 1, dans le même principe que Dead by Daylight mais dans des environnements plus crédules, ça me botte tellement ! xD
    Des bisous Joanne !

Laisser un commentaire