Dernièrement, je n’ai pas été très présent sur JSUG.com. Pourquoi ? Eh bien… J’ai été assez gravement malade, mais tout va bien maintenant, je vais beaucoup mieux, ma vie n’est plus en danger. Enfin… C’est ce que je croyais, jusqu’à devoir m’essayer au roguelite du jour… C’est parti pour un petit test de Gods Will Fall ! Merci à Clever Beans et notre partenaire Koch Media pour l’opportunité qui nous a été offerte de découvrir ce jeu ! Enfin, je crois…

Test de Gods Will Fall : dieux prêtés pour un rendu… pas ouf

Les dieux ont créé le monde que les hommes ont l’honneur de fouler, mais ce sont des êtres tyranniques, qui dominent l’humanité d’une main de fer. Les dieux sont de plus en plus exigeants, et ça, bah… l’humanité, elle est pas d’accord. Après tout, on leur donne une main, ils prennent le bras… C’est pas cool quoi ! Du coup, les hommes décident d’envoyer dix-mille soldats par bateau pour marafler la tronche des dieux. Les dieux, pas ouf ravis de cette initiative, leur envoient des vagues et coulent l’armada. Seuls huit survivront au voyage.

Test de Gods Will Fall
Les boss sont assez reconnaissables, pareil pour leurs patterns.

C’est donc avec huit guerriers au lieu de dix-mille que j’entame ce test de Gods will Fall. Si ça, c’est pas de l’optimisme… Bref, il s’agit d’un roguelite, et roguelite oblige, vos huit guerriers ont des capacités et des armes aléatoires. Si, de base, j’aime beaucoup ce principe, ici, je trouve que c’est assez mal géré. En effet, dans la plupart des roguelites, il est toujours possible de rattraper des personnages un peu faiblards, ou qui ont des skills pas très convaincants. Ici, il arrive de devoir relancer quasi-directement une partie en découvrant ce que le jeu nous offre… Ajoutez à cela que certains de vos personnages ont peur de certains dieux et obtiennent des debuffs sauvages, et parfois, vous avez juste envie de torturer votre équipe vous-même.

Quand le game te play pas forcément

Durant ce test de Gods Will Fall, mon expérience a été marquée par de multiples changements d’avis. Certaines idées me paraissaient particulièrement bien trouvées, comme l’organisation de la map. En effet, ici, vous avez accès à tous les donjons dès le départ, tous présentant des niveaux de difficulté différents, mais impossible de savoir à quel point un endroit est difficile avant de s’y aventurer. Ainsi, vous devez les tenter les uns après les autres sans savoir si vous avez la puissance ou l’expérience nécessaire. Cette manière de faire a le mérite de mettre en avant un côté exploration marqué.

Test de Gods Will Fall
Les niveaux s’articulent souvent verticalement.

Cependant, si on combine ça avec l’idée de l’équipe aléatoirement aussi compétente que des CRS à un poste de GRH, cela provoque pas mal de frustration. Pareil pour les armes. Dans ce jeu, chaque personnage maîtrise un type d’arme particulier : les armes lourdes, qui font des dégâts mais sont lentes, les armes légères, qui sont rapides mais moins puissantes, ou la lance, qui permet de frapper de plutôt loin.

Chacune de ces armes dispose de coups puissants et légers propres, mais plutôt limités en termes de variété. Il est également possible d’esquiver et de parer, ce qui demande une bonne connaissance des patterns des ennemis, et une bonne maîtrise du timing. Enfin, à force de tataner des trucmuches (sans déconner, la moitié du temps, je sais pas sur quoi je tape), on remplit une jauge permettant de crier et de récupérer de la vie. Il est également possible de trouver des objets au fur et à mesure de l’aventure permettant de mieux s’équiper ou d’obtenir des buffs temporaires.

Test de Gods Will Fall
Les trucmuches ont parfois un style chelou.

Cependant, même si tout cela donne l’impression d’un gameplay varié, je dois avouer que ce test de Gods Will Fall ne m’a pas convaincu. De fait, les combos sont toujours les mêmes, les objets aussi, bref, le jeu devient très vite répétitif. Seuls les boss apportent un semblant de changement, mais ça, c’est quand vous parvenez auxdits boss. Car le jeu est dur, très dur ! J’ai eu la même impression que lors de mon test d’Ancestors : l’univers, que dis-je, la vie, ne veut pas de moi. À force d’errer dans le jeu, j’étais moi-même devenu un trucmuche. 

Le principe du roguelite est, selon moi, de pousser le joueur à s’adapter et d’amener de la variété dans un gameplay relativement simple. Dead Cells est un exemple particulièrement parlant. Les armes s’utilisent toutes de manières différentes, et c’est plutôt du côté du joueur que se joue l’optimisation. En effet, c’est réellement le joueur qui choisit ses armes en fonction de ses préférences, et non en fonction d’une qualité intrinsèque de l’objet. Il est toujours possible pour le joueur de se débrouiller avec ce qu’il a : il peut compenser certaines faiblesses d’une arme par le skill. Dans Gods Will Fall, parfois, on commence, et on sait que c’est foutu…  Et cette impression que c’est foutu a un peu trop jalonné mon expérience de jeu…


Ce test de Gods Will Fall n’est pas une complète catastrophe, le jeu est plutôt joli et a une drôle d’esthétique, mais sa répétitivité, sa difficulté et son côté frustrant ne m’ont pas donné l’envie de persévérer. Au contraire, lorsque je me suis rendu compte que j’avais assez de matos à vous présenter dans ce test, j’étais plutôt soulagé. Bref, sur ce, je vais me faire du banana bread.

La note de la rédaction
  • Graphismes - 7/10
    7/10
  • Bande-son - 6/10
    6/10
  • Gameplay - 5/10
    5/10
  • Scénario - 5/10
    5/10

Les plus et les moins

✔︎ De bonnes idées ponctuelles !
✔︎ Une map relativement bien pensée.

✘ Beaucoup trop répétitif.
✘ Frustrant au possible !
✘ Trop d'aléatoire à mon goût...

5.8/10

 


4 Commentaires »

  1. En même temps Dead cells à l’air d’être une perle. Je l’aurais bien pris mais j’ai peur de la difficulté et il a beaucoup de Dlc. Encore un jeu qui me tenterait bien mais bon….ravis que tu ailles mieux P-Y

    • Pour Dead Cells, la difficulté est bien là, mais je trouve que le plaisir de jouer est vachement présent. J’ai jamais eu l’impression que le jeu était injuste. Du coup, je fais des parties de temps en temps, sans me mettre la pression =)

  2. Je crois que je suis pas fait pour jouer aux roguelites…

    J’en ai assez chié sur les jeux NES en étant petit, j’aspire à plus de tranquillité maintenant !

Laisser un commentaire