Cette chronique littéraire est un article invité écrit par Jub du blog Power Rangers Réunification !


Avouons-le nous, quand nous voyons de beaux et gros titres de crossover comme celui là, nous en avons l’eau à la bouche, une certaine saveur de souvenirs d’enfance nous revient brusquement ! Qui étant enfant n’a pas créé sa propre « dream team », mêlant par exemple Spiderman, Batman, les BeetleBorgs et les Power Rangers face à un démoniaque et gigantesque Action Man ? Eh bien on peut désormais retrouver l’une de ces formations de rêve dont certains d’entre vous ont toujours rêvé sous la forme d’un comic intitulé Power Rangers vs. Justice League. Mais pour parler correctement de ce partenariat entre les maisons d’édition DC Comics et BOOM! Studios, revenons un peu dans le passé…

Power Rangers vs. Justice League : un bref historique

Critique du comic Power Rangers vs. Justice League
Voir Superman et Batman coopérer avec les Power Rangers, ça fait forcément quelque chose !

Plus besoin de présenter DC Comics, acteur majeur de la bande dessiné américaine depuis les années 1930, avec dans son éventail des personnages iconiques de la pop-culture tels que Batman, Superman, Flash… et la fameuse Justice League créée en 1960 par Gardner Fox (scénariste) et Mike Sekowsky (dessinateur). Les légendaires justiciers de chez DC Comics ont d’ores et déjà connus moult aventures.

Par contre, Power Rangers est loin d’avoir un passif comparable. La série TV qui a pris place sur les ondes américaines en août 1993 disposait à ses débuts de sa propre version papier publiée avec le soutien de l’éditeur Marvel. À l’époque, les Rangers ont même eu le droit à un crossover avec une autre production Saban : Power Rangers Turbo vs. Beetle Borgs Metalix. Depuis la fin des années 90, les équipes de Rangers défilant, ces dernières n’ont eu droit qu’à quelques parutions à droite à gauche, lesquelles sont restées anonymes pour la grande majorité. Heureusement, Saban a repris le flambeau !

En effet, dès 2010, Saban Brands s’est mise à redorer le blason de la franchise par des génériques mais aussi des procédés scénaristiques similaires à ceux qui ont fait la genèse de la saga, l’envie étant de positionner les Rangers sur le même piédestal que les héros de chez DC ou Marvel. Le programme pour enfant à été repris en main avec davantage de scènes américaines, les collectionneurs peuvent dorénavant compter sur des produits dérivés avec un fort éventail rétro, quant au blockbuster de nos héros multicolores prévu pour le 05 avril 2017 dans l’Hexagone, il fait déjà saliver bon nombre de fans !

Un comic-book qui fait de l’ombre à DC et Marvel

Afin de rivaliser en tous points avec les grands Marvel et DC, il ne manquait plus qu’un comic-book à la hauteur. Saban s’est donc tourné vers l’éditeur BOOM! Studios pour poser ses Rangers sur le papier. La jeune maison d’édition californienne à donc paru en janvier 2016 le #0 de Power Rangers, et vu le franc succès de ce volet, nous avons désormais le droit à une sortie kiosque chaque mois outre-Atlantique.

Critique du comic Power Rangers vs. Justice League

Le comic se base certes sur les personnages de la série originale et initialement sur l’histoire de celle-ci, mais ce qui est très plaisant, c’est qu’il parvient à créer au fur et à mesure ses propres arcs narratifs tout en introduisant de tous nouveaux personnages qui ne manquent vraiment pas de charisme. Fort de l’engouement autour des Rangers dans les kiosques, une saga en 6 numéros relatant l’histoire inédite de la première rose après son départ a même vu le jour (et cocorico, l’histoire se déroule en France !).

Un savant mélange des genres signé Tom Taylor

BOOM! Studios avait déjà noué des liens entre deux franchises que tout oppose : la Planète des Singes et Green Lantern, et l’avait d’ailleurs fait avec brio. Aussi, l’idée de se faire rencontrer la Ligue des Justiciers et les Power Rangers fut inévitable. Le 11 janvier 2016, le premier des six numéros retraçant cette rencontre inattendue fit son apparition dans les kiosques américains. Pour encourager les deux équipes disposant de leurs propres univers à se côtoyer, il fallait un élément déclencheur, une menace d’une grande ampleur qui amène l’une des équipes à se rendre dans le monde de l’autre… Et c’est Lord Zedd, l’un, si ce n’est le méchant le plus emblématique de Power Rangers, qui vient semer la zizanie.

Critique du comic Power Rangers vs. Justice League

L’Histoire de Tom Taylor est assez simple mais très efficace, la mise en abîme permet aux néophytes de se plonger aisément dans l’histoire sans être pompeuse, et les quelques cases venant du futur dans les premières pages nous tiennent en haleine pour les prochains numéros. Les dessins de Stephen Byrne sont comme l’histoire, c’est à dire très fluides, le design des personnages (Justice League comme Power Rangers) est bien respecté. La teinte quelque peu sombre voire même « apocalyptique » utilisée par l’auteur nous immerge dans une histoire peu conventionnelle mais profondément dramatique !

À l’heure ou ces mots sont écrits, deux des six numéros sont déjà sortis et cette collaboration semble, comme le renouveau de Power Rangers, bien partie pour tenir ses promesses. Vous pouvez vous procurer Power Rangers vs. Justice League en anglais au format Kindle ou en import papier via de nombreux sites marchands comme Amazon. Bonne lecture à tous, et que le pouvoir vous protège !


Power Rangers Réunification !

Power Rangers Réunification ! Retenez bien le nom de ce site spécialiste de l’univers des Power Rangers ! Actus, chroniques, revues de jeux et figurines, toutes les raisons sont bonnes pour rejoindre la belle communauté Power Rangers Réunification ! À très bientôt et que le pouvoir vous protège !

4 Commentaires »

  1. Super intéressant ce crossover je me laisserai peut-être tenter surtout que j’adorais les Power Rangers quand j’étais petite ! Merci de cette belle découverte ! Power Rangers Réunification va avoir une nouvelle fans je sens 😉

  2. Pour le moment il n’existe que en anglais, ce que tu vois en pré-co sur amazone c’est la version relié (en anglais) mais tu dois aussi pouvoir y trouver les 2 premiers numéros en format numérique, si tu veux du papier, soit il faut passer en boutique spécialisée, soit passer par d’autre site, perso j’ai déjà commander sur archonia.com, le délais est long, mais j’ai eu mes comics tout de même.

Laisser un commentaire