Très chers lecteurs de JSUG.com,

Ce mois de juin est théâtre d’un grand moment, d’un moment historique ! Moi, Pierre-Yves Houlmont, duc de mon appartement mansardé de 42m² en location, ai décidé de lancer mon propre site Web dédié à notre loisir favori ! Notre très cher Eric international m’a gentiment proposé de publier un petit article pour vous faire part de la naissance de mon propre site personnel à moi de moi-même : THSgaming.com ! Rassurez-vous, cela ne signifie nullement que je quitte JSUG.com. J’y suis, j’y reste, je n’ai pas l’intention de libérer ma place au sein de cette équipe que j’affectionne tant.

Un projet projeté

Cela faisait longtemps que j’avais envie de me lancer dans l’aventure trépidante et terriblement dispendieuse (en tout cas pour un étudiant) d’un site Web. Aujourd’hui, c’est chose faite, et je compte développer THSgaming.com jusqu’à devenir une multinationale peu scrupuleuse, pour ensuite racheter Sony, Microsoft et PESMARÍN, une entreprise de fruits de mer (il faut savoir varier ses activités).

Sur THSgaming.com, vous trouverez du classique (news, tests, dossiers), mais aussi du moins classique dans la rubrique « vulgamisation ». Pour ceux qui l’ignorent, j’affectionne particulièrement les game studies et conduis actuellement des recherches sur les traductions de jeux vidéo pour mon mémoire (et possiblement un doctorat). J’ai donc décidé de mettre à contribution les connaissances que j’ai accumulées sur le sujet afin de faire de la vulgarisation scientifique à propos d’un domaine encore trop méconnu. Le tout sera saupoudré de mon humour toujours aussi scandaleux, histoire de rendre les analyses freudiennes de God of War un peu plus digestes. Le site est encore loin d’être parfait, j’ai d’autres projets de développement, mais chaque chose en son temps.

Archibald le spartiate !

Je veux liker pour ceux

Cela fait à peine quelques jours que THSgaming.com a vu le jour, et je prends déjà conscience du travail titanesque qui s’annonce. Le chemin sera long avant d’avoir assez d’envergure pour que les développeurs me confient clés Steam, clés de voiture, femmes et enfants. En effet, un site/blog n’est rien sans lecteur, sans sa communauté. J’ai pu également remarquer comment quelques likes sur une publication Facebook pouvaient augmenter significativement les visites sur le site (3 likes ont multiplié par 3 le nombre de vues sur une journée, de 12 à 36 !), ne parlons même pas des partages. Bref, c’est incroyable.

Pour vous rendre sur le site, rien de plus simple ! Suivez donc ce lien : thsgaming.com. THSgaming.com dispose également d’une page facebook que je vous invite à liker, partager ou contempler sans modération afin de voir en direct les derniers articles en date : c’est par ici ! Archibald et moi vous attendons avec impatience ! Nous envisageons également d’ouvrir un Twitter prochainement.

Encore merci à Eric qui me permet non seulement de faire un peu de pub pour THSgaming.com, mais surtout qui me permet de m’épanouir en tant que rédacteur au sein d’une équipe sensationnelle.

À bientôt sur JSUG.com et THSgaming.com, et n’hésitez pas à laisser des commentaires, j’ambitionne une belle communauté active !


Pierre-Yves Houlmont

Ceinture noire d’haltérophilie en parachute et passionné par la généalogie des pommes de terre, j’ai décidé de devenir rédacteur dans le domaine du jeu vidéo ! Einstein ne nous a-t-il pas mis en garde contre les pierres ayant tendance à rouler ?

7 Commentaires »

  1. Bon courage à toi ! C’est une chose à laquelle je pense depuis quelques temps avec deux potes, mais le temps que cela prend…
    En tout cas bravo, j’ai commencé à visiter ton site et il y a du contenu intéressant sur des jeux peu connus !
    J’attends avec impatience ton dossier d’analyses freudiennes de God of War !

    • Merci !
      Franchement, c’est une expérience enrichissante.
      Pour Freud, je dois encore lire quelques articles et un bouquin sur Freud-même, histoire de bien connaitre le bonhomme et d’être sûr d’être à niveau sur le sujet. ^^

  2. Si tu deviens une multinationale, tu peux m’engager alors……^^
    Ce que je trouve dommage, c’est qu’en Belgique pourquoi ne pas concurrencer JVC, c’est un site français, pourquoi n’aurait -on pas un grand site sur les jeux vidéo mais made in .be(dont je serai le chef ultime, je vous mènerais par le fouet OU pas). C’est ce que j’ai toujours pensé et ambitionner dans mes rêves les plus farfelus. Après il faut démarcher des annonceurs etc…, là je ne m’y connais pas du tout, Tout ce que je me souviens c’est que ceux qui ont fondé JVC, sont parti en croisade avant que cela ne devienne ce qu’il il est , qu’on aime ou pas, il est la référence hélas! Pourtant c’était le début d’internet dans nos foyers, il n’y avait pas de like et compagnie, donc je me dis qu’il ne faut pas forcément passer par-là, avoir de la notoriété pour pouvoir percer. Tout ce star système d’internet, c’est de la daube même si on doit la prendre en compte, tout cela va s’effondrer à un moment ou un autre.Ici on a une personne dont c’est le métier, qui connaît bien ce milieu c’est Éric, lui il pourrait facilement écrire un sujet là-dessus avec les avenants et les aboutissants. La seule chose facile à faire c’est d’avoir de la pub l’espace d’un instant à la télévision belge, pour cela je sais qui contacter. C’est juste un truc qui donnerait un coup de boost mais pour cela il faut déjà reposer sur une base solide comme JSUG.
    Tout belge que nous sommes, un site de jeux vidéo .be, ça le ferait quand même.

    • Haha, si je fais fortune, je saurai où trouver du personnel alors !
      Le problème, c’est que l’environnement Internet a beaucoup changé. Les likes permettent d’atteindre plus de personnes, mais pas forcément de fédérer une communauté.
      Pour faire concurrence à JV.com, cela nécessite des moyens. Ils se sont lancés au bon moment, et ont aujourd’hui une équipe énorme et des moyens tout aussi énormes.
      L’information est un domaine où des multinationales détiennent le monopole, ce qui les rend difficile à concurrencer.
      Mon rêve ultime serait de créer un magazine, mais pour ça, il faut de sacrés moyens !

Laisser un commentaire