Infected Shelter

Infected Shelter : sortez couvert… de sang, oui, de sang !

Pierre-Yves vous présente une petite merveille, Infected Shelter, jeu indé à venir d'ici la fin de l'année 2018 !

Bon, sur Je suis un gameur.com, on offre non seulement de magnifiques cadeaux aux gars qui nous soutiennent et qui veulent voir du changement au sein de la presse vidéoludique, mais on aime aussi vous faire découvrir des titres qui passeraient inaperçus du commun des mortels, des titres comme Infected Shelter par exemple.

Infected Shelter, le petit bijou de DarkBlue Games

Il y a peu, on a reçu un petit mail de DarkBlue Games. Dans leur description, les p’tits gars de ce studio indé ont l’air aussi déjantés que nous, c’est donc naturellement qu’on a jeté un œil à leur projet, qui devrait débarquer sur nos PC durant le dernier trimestre de 2018. En gros, leurs premiers jeux étaient des jeux assez paisibles, « sans violence, ni sang », mais cette absence de libération atrabilaire (oui, ce mot existe, j’ai vérifié… deux fois…) et brutale les a poussés à le lâcher un peu pour leur prochain titre : Infected Shelter !

Dans ce jeu post-apocalyptique, le joueur se réveille dans un abri attaqué, non pas par des zombies, mais bien pire, par… des gens *musique sinistre et monumentale ! Son rôle sera alors de sortir et d’aller les sauver, parce que c’est bien. Bon, personnellement, j’en aurais profité pour me réserver le reste des vivres et du papier toilette, mais soit… passons.

Infected Shelter
Eh ben… On est face à un beau bordel !

Les développeurs présentent leur jeu comme un mix entre Castle Crusher, Rogue Legacy, Binding of Isaac et Dead Cells. Au vu du trailer du jeu, Infected Shelter sera une sorte de dungeon brawler bien nerveux et déjanté. Les niveaux seront générés aléatoirement, les combats seront ponctués d’éliminations sanglantes qu’on appréciera honteusement sans oser le dire et de la possibilité de dégoter de l’équipement bien barré. Bref, avec autant de bons titres dans leurs inspirations, on ne peut qu’attendre ce jeu de patte résolue.

Infected Shelter
C’est le personnage le plus métal que j’ai jamais vu !

PARTAGER SUR :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Publications suggérées

9 réponses

  1. C’est hyper violant, on peut couper le gars en deux, en fait de toutes les sortes sérieux ^^. On avance dans un décor comme un double dragon qui défile ou on est fixé sur une même carte et on doit tout dégommer ce qui vient à l’écran ? Ils sont deux pour réaliser ça, de ce que je vois et qu’est-ce qu’ils ont fait comme jeux avant de faire celui-ci qui est leur 4ème, tu sais ? C’est un bon défouloir déjanté, qui me plairait bien. Il faudrait qu’il sorte autre que sur steam. Sur console ça en intéresserait plus d’un, en plus on sait jouer à 4 en local. Des personnages différents qu’on incarne et qu’on a comme ennemis, plus des armes variées. Vu comme ça il a l’air pas mauvais. A bientôt atrabilou ^^

    1. Apparemment, les anciens jeux étaient des jeux beaucoup plus calmes, et ils ont eu envie de sortir de leur zone de confort. Du coup, on se retrouve avec un concentré de gore xD
      Je pense qu’une sortie console est prévue pour 2019 🙂

  2. Franchement le jeu a l’air assez joli ! C’est propre ! Je suis d’accord avec Stephane je verrai bien ce jeu sur console, si tu peux jouer à quatre en local y a moyen de s’amuser XD

Laisser un commentaire

Je suis un gameur.com utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la loi nationale en vigueur, vous êtes informés que vos données font l'objet de traitements. Pour plus d'informations, vous êtes invité à consulter les mentions légales et conditions d'utilisation du site, qui déterminent notamment quelles données sont collectées et traitées, dans quelles finalités (dont des activités de marketing et de prospection), qui en sont les destinataires et quelle est la durée de conservation. Les droits dont vous disposez ainsi que les modalités d'exercice de ceux-ci y sont également exposés.

Fermer