Hello les amis, ravi de vous retrouver après un petit moment d’absence (batifolage, voyage, mariage) ! Et vous allez bientôt voir que 2019 sera une sacrée année sur le plan personnel pour les journalistes de JSUG ! Aujourd’hui, je reviens donc avec le très attendu test de Life is Strange 2 : Épisode 3 !  Bref, après une première partie absolument géniale, et une deuxième un peu plus molle, on peut dire que l’Épisode 3 se veut déterminant. Verdict : c’est pour moi une véritable réussite et je vous dis pourquoi !

Vol au-dessus d’un nid de hippies !

Eh oui, c’est au cœur d’un camp hippie, au beau milieu de la forêt, que notre nouvelle aventure commence. Salué d’abord par une jeune fille aux seins nus (oui, oui !) en sortant de sa tente, Shawn, notre héros, décide de rejoindre les membres de la communauté autour d’un café (histoire de noyer son érection matinale). L’occasion pour nous de découvrir l’ensemble des personnages que l’on va fréquenter le temps de cette nouvelle histoire. Comme à son habitude, la franchise Life is Strange nous plonge rapidement dans une atmosphère des plus particulières dans laquelle j’avoue adorer me perdre. L’ambiance générale est encore une fois vraiment bien maîtrisée et on se sent de suite intégré à cet univers roots et nature rempli de soundscape relaxant. Ici, on retrouve les protagonistes que les deux frères avaient rencontrées lors de leur sortie « illégale » du deuxième épisode. L’une se prenant d’affection pour notre jeune ado, et l’autre se prenant d’amitié pour son petit frère. De nouveau, on peut saluer l’excellent travail qui a été fait sur la psychologie de chaque personnage propre à la série. De plus, contrairement à d’autres franchises comme The Walking Dead, les caractères de toutes ces nouvelles têtes sont toujours différents, rendant bien plus imprévisibles leurs réactions à nos choix.

Une délicieuse ambiance résolument roots.

Et si on cultivait… de la weed ?

Non, ce n’est pas encore une de mes blagues foireuses (Hey, faites pas semblant de ne pas les apprécier quand même !), ni même un Remix de la news d’Emilie sur Weedcraft Inc, mais une petite surprise que j’ai trouvée tout à fait « géniale ». Les frérots étant en cavale suite aux nombreux incidents causés par le pouvoir (mal maitrisé) du plus jeune et ayant besoin d’argent pour rejoindre leur famille restant au Mexique, c’est naturellement vers une activité « illégale » qu’ils se sont tournés. Employé par une bande de « malfrats » (ou d’agriculteurs sérieux, suivant les endroits où le cannabis est légal), vous allez donc devoir tailler de la ganja toute la journée. « Cool ! » me diront certains, mais la réalité du travail est complexe ! Il va falloir être minutieux et réussir les QTE afin que le rendement de notre héros lui permette de rester un jour de plus dans ce job. « Facile » me répondront d’autres, mais c’est sans compter sur le fait que vous êtes constamment dérangé par les sollicitations conversationnelles de vos colocs et que l’homme de main du patron vous épie sans relâche. Ne vous inquiétez pas, une fois le boulot terminé, vous aurez l’occasion de vous griller un ou deux joints !

Tailleur de weed, un boulot qui défonce !

Ambiguïté sexuelle et relation familiale…

Au cours de cet épisode, deux intrigues se superposent. La première étant évidemment la relation entre Shawn et son frère qui est toute aussi belle que délicate depuis le début de l’aventure. Daniel devenant de plus en plus fort, il est toujours difficile, aux vues des situations périlleuses dans lesquelles nous nous trouvons, de savoir doser quand utiliser ou ne pas utiliser son pouvoir télékinétique. Tantôt mignon et docile, tantôt irresponsable et colérique, notre mission de grand frère se complexifie énormément au fur et à mesure de l’histoire. À vous donc de réussir à montrer le bon exemple et à savoir recadrer le jeune avec douceur et fermeté.

Sean succombant aux charmes de Finn ! Le coquinou !

Shawn, quant à lui, a quelque chose qui grandit aussi, mais ce n’est pas son pouvoir (quoique…). En effet, l’adolescent a lui aussi droit à sa part de l’histoire. Charmé par les mots doux de sa voisine de tente et séduit par le comportement protecteur du mec qui l’a aidé à trouver un job, le cœur de notre héros balance. Sur ce point, je tiens à saluer Square Enix, le studio ainsi que les scénaristes car il est bien trop rare d’avoir des personnages à la sexualité ambiguë dans le monde du jeu vidéo. Même si on peut déplorer le pont énorme entre les deux possibilités (nudité et scène de sexe avec la fille, baiser timide et poli avec le garçon), c’est déjà un grand pas en avant qui mérite d’être souligné !

Un pouvoir grandissant… et inquiétant.

Weed, sexe et hippies, voilà de quoi en séduire plus d’un dans un seul épisode ! Mais au-delà de ces thématiques, Life is Strange 2 est encore une fois extrêmement bien maîtrisé, les univers sont toujours aussi enivrants et la psychologie des personnages toujours aussi bien développée. En terminant l’Épisode 2, j’avoue avoir eu un peu peur que l’histoire ne prenne un détour trop confortable, mais mes craintes ont volé en éclat avec ce coup de maître ! Sachant que dans cette saison, chaque épisode emmène une nouvelle ambiance et de nouveaux personnages, il me tarde vraiment de savoir ce que nous réserve l’avant-dernier épisode ! Réponse très bientôt…

La note de la rédaction
  • Gameplay - 10/10
    10/10
  • Durée de vie - 10/10
    10/10
  • Graphismes - 7/10
    7/10
  • Scénario - 10/10
    10/10

Les plus et les moins

✔︎ Une nouvelle aventure avec sa propre ambiance.
✔︎ Des personnages super attachants !
✔︎ Une histoire plus adulte et toujours bien menée.
✔︎ Les nibards de la demoiselle !

✘ Pourquoi pas du sexe explicitement homosexuel ?

9.3/10

 


Arnaud Troupenat

Gameur depuis 20 ans, j'ai exercé ma passion sur tous types de supports ! Jeux de combat, d’aventure, de survival horror et de plateforme, je suis un amoureux incontestable du jeu vidéo dans son ensemble.

7 Commentaires »

  1. Dans before the storm,, il y avait aussi un baisé entre fille, sans rien d’autre. Bien que cet épisode ne valait pas la qualité de life is strange premier du nom.
    J’attends que le jeu sorte en version complète pour prendre le 2, il a l’air pas mal, des épisodes bien différents de ce que je te lis, donc 5 épisodes. Fin d’année ou début 2020 il fera sa sortie en boite peut-être…
    Puis man of medan commence à faire parler de lui, tu vas avoir du pain sur le planché ^^

    • Effectivement, mais c’est tellement rare d’avoir une scène comme ça avec deux hommes (surtout avec un perso principal) qu’il était important de le souligner !

      Honnêtement, je trouve ce deuxième opus ni moins bon ni meilleur que l’original. J’apprécie énormément qu’ils aient pris des risques et fait quelque chose de différent !

      Oui, tu as raison pour la version physique ! J’espère qu’ils vont sortir une belle édition 🙂

      PS : Vivement Man of Medan ^^

  2. Si c’est toi qui t’es marié je te dis félicitations Arnaud ! L’autre nouvel événement c’est surement le permis moto de P-Y XD.

    Je te rassure je compte toujours l’acheter ce Life is Strange 2, en fait moi aussi j’attends une version complète, au format boîte si possible. Merci pour ton suivi très rigoureux en tout cas. Chui pas sûr que tous les sites fassent la même chose…

    Après Joanne, la news d’Emilie et maintenant toi qui parle de weed je pense que JSUG a le potentiel pour se lancer dans ce commerce très lucratif 😂

    • Merci beaucoup 🙂

      Ouais, il vaut le coup et j’avoue être un peu frustré de devoir attendre chaque nouvel épisode… J’aurais aimé les avoir tous d’un coup.

      Au sujet de la weed, je répondrais : 🙈 🙉 🙊

  3. Le format de sortie épisodique crée un manque et donc un besoin, une envie de voir la suite.

    La sortie d’une édition complète sera évidemment la bienvenue pour les impatients, reste à voir quel format est économiquement le plus intéressant.

    Les thèmes abordés par cet épisode sont assez délicats et il est donc important de souligner la prise de risque.

    • C’est vrai que c’est toujours frustrant de finir un épisode et de lire : “À suivre”. XD

      Effectivement, c’est bien qu’ils traitent de ces sujets et ça donne un côté plus “adulte” à l’histoire générale.

      J’apprécie beaucoup quand les studios vont là où on les attend pas, surtout quand il y a un bon message derrière !

  4. Autant pour la “première saison” j’avais tout joué à la suite (1 épisode par jour pendant 5 jours pour faire du binge play), autant là j’apprécie faire les épisodes au fil de leur parution. Ça colle je trouve très bien avec le côté road trip des deux frangins. On sent bien le temps qui s’écoule et la progression de l’aventure de cette façon.

    Bon, par contre ce cliffhanger de de dinguo qui m’a mis à genoux, “salauds” de Dontnod !! ^^

Laisser un commentaire