Le sentiment du devoir accompli, voilà ce que j’ai ressenti à l’écoute de la mélodie brève et scintillante du trophée platine de Final Fantasy VII Remake, le cinquante-troisième de ma collection. J’y aurai laissé de l’énergie, à chasser ce trophée PSN bleuté, comme en témoignent les cent heures de jeu que j’affiche au compteur… Mais quel platine que celui de FF7R, l’un des meilleurs titres à être notés dans nos colonnes cette année ! Personnellement, je tiens peut-être là mon GOTY de 2020… On verra bien.

carte trophées Final Fantasy 7 Remake

Preuve de l’incroyable engouement que suscite Final Fantasy VII Remake, le trophée Maître du destin a un taux de rareté très faible (seulement 22,55 % d’après la bible des chasseurs de trophées, PSN Profiles). Le jeu, qui s’est écoulé en 3,5 millions d’exemplaires en moins de trois jours, a donc été platiné par près du quart des fans. C’est tout simplement incroyable ! Et vous pouvez me croire qu’il en faut, de la ferveur, pour venir à bout d’un tel jeu dans son intégralité, car les collectibles dans Final Fantasy VII Remake sont particulièrement nombreux, tout comme les quêtes annexes et exigences de levelling (je pense notamment à des trophées assez pénibles si l’on n’aime pas tout fouiller dans un jeu vidéo, tels que Assistant de recherches assidu, Mélomane confirmé et Super modèle).

Mais dans Final Fantasy VII Remake il y a des trophées plus difficiles à aller chercher que d’autres, le genre de récompenses qui exigent plus que de la patience et de l’abnégation. En effet, il faut faire preuve de talent, de vitesse et de synchronisation pour espérer obtenir les trophées Roi des muscles et Reine des muscles (qui demandent de gagner respectivement tous les duels de squats avec Cloud, et tous les duels de tractions avec Tifa). Il va sans dire que le véritable boss du jeu n’est pas Sephiroth, mais bien ce salopard de Juju… Vous penserez à moi lorsque vous le défierez, ce gredin ! Enfin, deux trophées or demanderont le meilleur de vous-même : Arme ultime et À l’épreuve des difficultés, où il est question de terrasser cinq Espers ultra-puissants en mode difficile dans le simulateur de la Shinra situé au chapitre 17, et de terminer le jeu en mode difficile. Bref, la fierté est grande, j’ai adoré Final Fantasy VII Remake et je suis impatient de découvrir la suite du jeu, si suite il y a.

Bibliothèque collection de trophées platine (dernier ajout : Final Fantasy VII Remake)


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

12 Commentaires »

  1. J’aime beaucoup la photo de présentation ^^. Lui, je ne le platinerai surement pas, mode difficile, ce n’est pas pour moi.Purée 100 heures, ça représente assassin’s creed Odyssey, j’avais mis 110 heures, je l’avais fait en plusieurs mois. Ayant fait pas mal de jeux indépendant, je suis monté à 62 platines, après ce sont des jeux qui demandaient d’être fait à fond sans trop d’action spécifique comme un Uncharted. Plantes vs zombies ne devraient plus tarder pour toi et Ghost of Tsushima, lui je le ferai, vu qu’il n’a pas l’air trop dur, en tout cas il n’est pas lié à la difficulté. Moi je suis un chasseur de pacotille ^^.

    Maintenant j’aimerai bien avoir sur le ps+ la trilogie des crash bandicoot comme le 4 va sortir début Octobre….

    • Ah ah ! Et moi j’aime beaucoup Tifa tout court ^^. Ça dépend vraiment, si tu aimes le jeu, peut-être tenteras-tu de le platiner ? Après c’est vrai que les jeux trop longs sont pénibles à platiner… J’avoue que je m’attaque souvent à des platines assez corsés…

  2. Un sacré tour de force que ce platine Eric ! Franchement bravo j’ai le jeu et même s’il est excellent je n’ai pas le courage de le platiner car je pense que je galèrerais bien comme il faut en mode difficile. En plus c’est vrai qu’il est long…. 😓

    • Ouais il est long… Le mode difficile ça passe si tes personnages sont tous au niveau 50 et que tu as une connaissance correcte des matérias ! Une fois le “crépuscule des dieux” acquis, tu verras que certains combats sont de la rigolade !

  3. Félicitations une fois de plus devant un tel acharnement !

    L’essentiel est que le plaisir était là !

    Je croise les doigts pour toi pour une éventuelle suite dans 15 ans !

  4. ” Il va sans dire que le véritable boss du jeu n’est pas Sephiroth, mais bien ce salopard de Juju…” Ahah, tu m’as tué ! Et tu n’as pas tort ! En tout cas, bravo pour ce platine prestigieux ! Pour l’heure, je n’ai pas du tout le courage de m’attaquer à la chasse aux robes, et surtout au mode difficile !

Laisser un commentaire