Les jeux vidéo en ligne tels que les MMORPG, et plus globalement l’ensemble des jeux free-to-play, rassemblent d’immenses communautés de gameurs passionnés. Et très clairement, les jeux vidéo en réseau sont de plus en plus la cible des pirates informatiques et autres escrocs du web. Ces derniers ont activement envahi la scène des jeux en ligne multijoueurs et y représentent une menace constante. Fort heureusement pour les joueurs, en 2021, la plupart des méthodes employées par les hackers sont connues. Quant aux moyens à utiliser pour se protéger de telles agressions, ces derniers tendent à être assimilés. Dans les lignes qui suivent, vous connaîtrez les plus courants d’entre eux.

1. Renforcez vos mots de passe

L’une des erreurs les plus fréquentes, c’est que les joueurs ont tendance à toujours utiliser le même mot de passe. En effet, rares sont les joueurs qui jouent uniquement sur une plateforme, mais ces derniers ne prennent pas le soin de créer un mot de passe unique pour chaque plateforme qu’ils utilisent. Cela est compréhensible : devoir gérer une dizaine de mots de passe différents, c’est prendre le risque d’oublier la plupart d’entre eux, et c’est se confronter à des problèmes d’identification…

Reste que renforcer la sécurité de son compte est une priorité ! Trop de joueurs utilisent soit les mêmes mots de passe sur plusieurs sites ou plateformes différentes, soit des mots de passe faibles et facilement déchiffrables. Cela doit être absolument évité ! Si vous en avez la volonté, prenez l’habitude d’utiliser un gestionnaire de mots de passe, un outil qui permet non seulement de générer des mots de passe complexes, mais également de les garder en mémoire de manière sécurisée.

N’hésitez pas non plus à opter pour la double authentification quand elle est proposée sur une plateforme. Cela peut paraître parfois contraignant mais c’est aujourd’hui la seule méthode pour sécuriser au mieux vos accès, sans compter qu’elle vous permet de récupérer un compte ayant subi un hacking ! De plus, les procédés de double authentification utilisés aujourd’hui ont énormément progressé par rapport à ceux employés par le passé. Ils sont non seulement beaucoup plus rapides mais aussi très faciles d’utilisation !

2. Protégez-vous des malwares

Les malwares sont le nouveau fléau des jeux vidéo en réseau. Ces logiciels malveillants se propagent à la vitesse grand V et peuvent attaquer directement n’importe quel PC voire immobiliser plusieurs serveurs sur une même plateforme. Techniquement, il faut garder à l’esprit que des vecteurs et des liens malveillants peuvent être ajoutés sur les pages de sites web particulièrement légitimes (ceux qui proposent des astuces sur un jeu en particulier, des mods, de nouvelles cartes jouables, etc.).

Les conséquences des malwares sont nombreuses : perturbations qui affectent directement vos parties sur un jeu vidéo spécifique, dysfonctionnement de votre ordinateur, compromission des données de l’utilisateur, etc. Pour contrer cette menace, il est recommandé de toujours se connecter en ligne en étant équipé d’un antivirus correctement mis à jour, mais aussi d’utiliser un serveur VPN pour garantir la confidentialité de vos échanges. De nos jours, un grand nombre de fournisseurs de VPN proposent des abonnements entièrement gratuits. Une façon de renforcer la sécurité de votre compte sans frais !

3. Méfiez-vous du phishing

Le phishing a augmenté depuis le confinement. Le phishing a également pris de nouvelles formes et ne se limite plus aux habituels e-mails malveillants qui incitent les utilisateurs à renseigner leurs informations personnelles (données de connexion, numéro de carte bancaire, etc). Dans la sphère du jeu vidéo, le phishing adopte une forme bien précise : celle d’une fausse page de connexion, bien que les hackers puissent également s’adresser directement aux joueurs par message en leur proposant de cliquer sur un lien (je ne sais pas vous, mais en ce moment, je reçois un tas de messages de ce genre sur ma PS4 ; et c’est particulièrement pénible !).

Une fois le phishing mené à bien, le joueur est susceptible de perdre ses identifiants de connexion, ses informations bancaires peuvent être détournées, enfin, son identité peut carrément être usurpée. Vous l’aurez compris, face au phishing, les joueurs doivent faire preuve de la plus grande des prudences. Soyez toujours en alerte lorsqu’on vous demande de cliquer sur un lien ou de saisir des informations vous concernant. En outre, pour renforcer la sécurité de votre compte, assurez-vous de placer les emails malveillants dans les spams, ça fera un risque en moins !

4. Prenez garde aux transactions malhonnêtes

Les jeux free-to-play reposent de plus en plus sur un modèle économique qui a fait ses preuves pour les développeurs et éditeurs : les microtransactions. L’achat optionnel de produits cosmétiques ou de bonus in-game s’avère particulièrement lucratif. Et cela, les escrocs l’ont bien compris. 

Rappelez-vous que les hackers peuvent très facilement utiliser l’achat ou l’échange d’objets rares ou précieux relatifs à un jeu vidéo spécifique pour appâter les joueurs. Après tout, de tels objets sont aujourd’hui échangeables contre d’autres objets, des devises voire même de l’argent réel ou de la crypto-monnaie. Pour les pirates informatiques, extraire les données bancaires des joueurs en prétextant proposer un tel service est simple comme bonjour. De plus, ils ont également tendance à détourner les fonds que les joueurs leur ont reversés vers des comptes qui sont difficilement accessibles, y compris par les autorités (les e-wallets comme Skrill et Neteller par exemple).

Aussi, ne soyez pas aveuglé par la possibilité de faire l’affaire du siècle sur votre jeu préféré ! Les méthodes décrites plus haut sont de plus en plus utilisées, et les victimes des hackers sont elles aussi légion. Pour éviter de tomber dans de tels pièges, il est recommandé de ne jamais faire de transactions à chaud ou sur un coup de tête. En outre, lorsque vous devez effectuer le règlement d’une somme conséquente, il est toujours recommandé de passer par des plateformes officielles et sécurisées.


Je suis un gameur.com

Je suis un gameur.com, c'est un blog indépendant sur le jeu vidéo. Créé par un vrai passionné, il retrace l'actualité majeure de la scène vidéoludique et passe en revue les derniers jeux. Longue vie au jeu vidéo !

3 Commentaires »

  1. Sur mon ordinateur, j’ai déjà eu mon compte hacker et 4 mois après j’ai encore été hacker, comme si la personne s’était acharnée à me re-pirater, je lui ai mis un mot de passe en béton, plus jamais eu de problème. Maintenant mon ordi est vide de tout, ils peuvent faire ce qu’ils veulent je n’ai plus rien d’important dedans, tout est sur clé usb.

    Encore heureux , je n’ai pas ça sur ps4 comme toi. Comme quoi j’ai bien fait de tout fermer sur ma console. J’ai tout bloqué. Du temps de la ps3, j’avais trop de demande d’ami, plus des messages d’insulte de joueurs quand on est meilleur qu’eux…. de là j’ai viré beaucoup de monde.Je me souviens sur ps3 ,j’avais 100 messages par jour, il me fallait 1h30 avant de pouvoir jouer à un jeu, et c’est pas une blague. j J’ai même eu des français sur killzone, au micro qui m’insultaient de rage et pas des enfants, des adultes, parce que j’étais plus fort qu’eux, une haine mais tu ne savais même pas si tu devais rire ou avoir peur, et un membre de mon clan était là, il a halluciné de rire quand la personne crachait son venin.

    Un bon sujet, ce sont les “rageux” sur les jeux vidéo, avoir une haine gratuite en soi ,comme certains êtres humains l’ont, ça fait peur, on peut même assimiler ça au harcèlement scolaire, là aussi ça peut être de la haine gratuite.

  2. Excellent article, très informatif ! Sur le web les escrocs sont partout c’est hallucinant le nombre de mails à la con que je reçois…

    Sinon comme Monsieur Belette je confirme pour le phishing sur PS4. Moi en général on me demande de cliquer sur des liens vers des sites X ou bien d’acheter des jeux à prix défiant toute concurrence…

Laisser un commentaire