Rien ne vaut une bonne boue dégueulasse, une boisson mauvaise pour la santé et un risque de fracture important pour passer une bonne soirée. C’est ce que semble proposer le jeu que je dois tester aujourd’hui ; c’est parti pour mon test de MXGP 2020 sur PS4, qui est également disponible sur PS5, Xbox Series X et PC depuis le début de l’année ! Un grand merci au studio Milestone pour sa confiance !

Test de MXGP 2020 : en roue libre

Eric n’est pas supposé tout savoir à mon sujet… En voyant que l’on pouvait réaliser le test de MXGP 2020, notre dévoué rédacteur en chef a tout de suite pensé à moi. Après tout, ne suis-je pas le premier à me vanter lorsqu’il s’agit de moto ? Sauf que moi, le motocross, je dois vous avouer que je n’y connais strictement rien. Là où je suis un vrai pro par contre, c’est quand il s’agit de percuter des faisans à une heure du matin sur la route qui relie Liège à Aix-la-Chapelle, pour finir sur un brancard…

Bref, comme son nom ne l’indique pas pour ceux qui n’y connaissent rien, MXGP 2020 est un jeu de motocross (étonnant, pas vrai ?). Première chose à noter lorsqu’on lance le jeu, les possibilités de réglages et de personnalisation sont très poussées. Concernant le pilote, vous pouvez choisir son nom et prénom, avoir son surnom écrit en grand et rose dans le dos, et choisir sa tenue. Ensuite, il est temps de passer à la bécane : CRF 250 R, 250 SX-F, RM-Z 250, y en a vraiment pour tous les goûts !

Test de MXGP 2020
Vous voyez tous ces pilotes ? Eh bien, ils sont bien meilleurs que moi, même en très facile…

Mais ce n’est pas tout, une fois le modèle choisi, vous pouvez tout personnaliser (je pèse mes mots). Et dieu sait que j’aime personnaliser mes véhicules, comme le montrent mes tests de nombreux jeux de course comme Baldur’s Gate III ou encore TLOU II. Personnellement, j’ai opté pour une 250 R avec un pignon de couronne moyen pour la transmission finale, une réponse de freinage modulaire histoire que le freinage soit linéaire et homogène, sinon, ça part n’importe comment sur les surfaces mouillées (euh, je vous avais dit que je n’y connaissais rien en moto ?). En revanche, j’ai opté pour un style agressif pour la cartographie de l’accélérateur, allongé l’empattement pour augmenter ma stabilité et augmenté la vitesse de compression des amortisseurs de fourche.

Est-ce que tout ceci a un sens ? Aucune idée, j’ai juste chopé des mots au hasard dans les réglages possibles du jeu au cours de ce test de MXGP 2020. Personnellement, je n’ai jamais fait de motocross (juste de la moto normale) et ai été perdu dès la première partie du tutoriel, au moment où le jeu m’expliquait que pour démarrer, je devais répartir le poids du pilote, débrayer et accélérer jusqu’au rupteur pour gagner le holeshot (je ne sais pas ce que c’est, mais je me dis que ce serait assez marrant d’essayer d’écrire ce terme sur Pornhub, juste pour voir ce que ça donne [EDIT : ne le faites pas !]).

Des motos qui font vroum-vroum !

Côté gameplay, le jeu nous propose une gestion semi-automatique de la transmission et une physique standard de base, mais on peut passer en manuel et en avancé si on le souhaite. Étant donné que finir une course était pour moi un exploit, je m’en suis tenu aux premiers réglages. Même avec l’IA en « super facile » et en ayant tout fait pour être un maximum assisté dans le jeu, je n’ai jamais réussi à terminer une course au-delà de la 20e place (il y a 20 coureurs par course, à qui perd gagne, je n’ai pas mon pareil). Je n’ai jamais vraiment atteint assez de maîtrise pour prendre mes virages convenablement. Moralité : MXGP 2020 est un jeu conçu pour les aficionados du genre et ceux qui n’ont pas peur de perdre tous leurs cheveux (manque de bol, moi, il ne m’en reste plus un seul).

Voici une magnifique cascade que je ne suis jamais parvenu à faire !

Parce que non, dans MXGP 2020, vous n’avez pas besoin de collision pour tomber de votre moto, si vous gérez mal le poids de votre pilote et que vous penchez trop dans les virages, vous tombez. C’est un peu comme si dans Uncharted, Nate pouvait mourir en trébuchant dans les escaliers parce que vous n’avez pas bien gérer son pied droit et son pied gauche. Nous sommes clairement face à un jeu de simulation de motocross, ce qui peut ne pas être au goût de tout le monde.

À ce stade, vous l’aurez compris, je ne suis pas le cœur de cible de ce genre de jeu, qui s’adresse à un public de passionnés uniquement. Si vous êtes un joueur lambda souhaitant s’adonner à un jeu de course sans prise de tête, MXGP 2020 n’est pas fait pour vous. J’ai essayé de fouiner sur d’autres sites moins bons que JSUG pour voir si les fans du genre appréciaient, mais j’ai juste trouvé l’avis d’un joueur sur JVC qui disait que l’un des plus du jeu, c’était qu’il était facile à prendre en main… C’est le bordel chez moi maintenant, il y a des morceaux de mon ego qui traînent un peu partout…


Pour conclure ce test de MXGP 2020, je ne saurais dire si ce jeu est bien ou non, mais au vu de tous les réglages possibles et de la gestion nécessaire du point de vue du poids du pilote, des virages, etc. je dirais que ça doit être pas mal pour les aficionados des canassons de cross (je crois que c’est du jargon, mais je ne suis pas sûr, désolé d’avance les fans de motocross).

La note de la rédaction
  • Gameplay - 7/10
    7/10
  • Bande-son - 6/10
    6/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Jouabilité en tant que néophyte - 4/10
    4/10

Les plus et les moins

✔︎ Une bonne simulation pour les aficionados ?
✔︎ Des graphismes plutôt intéressants.

✘ (Beaucoup) trop compliqué pour les néophytes !

6.3/10

 


Pierre-Yves Houlmont

Ceinture noire d'haltérophilie en parachute et passionné par la généalogie des pommes de terre, j'ai décidé de devenir rédacteur dans le domaine du jeu vidéo ! Einstein ne nous a-t-il pas mis en garde contre les pierres ayant tendance à rouler ?

3 Commentaires »

  1. Aie aie aie P-Y zéro pointé pour une fois, ton test n’est pas bon du tout. J’achète de temps en temps ce genre de jeu. Un holeshot, c’est être en tête à la sortie du premier virage (enfin dans le 1er tournant).
    Si tu es dernier, c’est simplement que tu dois enrôler les bosses ou sauter en lançant ta moto en avant avec un coup de rein. Pour quelqu’un qui débute, je peux comprendre que ce n’est pas facile à prendre en main parce qu’ils ont incorporé la physique du pilote et de la moto, il faut avoir un pouce habile pour enchaîner les hoops et autres bosses mais on y arrive vite au niveau facile.

    Après ce n’est pas obligatoire de faire des réglages, on sait gagner sans. Maintenant les terrains sont corrects, les motos aussi, il est meilleur que ce qu’on faisait avant. Maintenant il y a un concurrent Monster energy supercross, lui c’est en salle, typé moto cross américain.

    On va pas savoir s’il est meilleur que le 2019 maintenant alors qu’il est sur ps5. Emilie vient aider P-Y, il est dans la boue jusqu’au cou ^^. Ah ben celle-là, elle était facile.

    Tu ne peux pas te permettre par rapport à Milestone de rendre une copie comme ça, ce n’est pas pro du tout. Je ne suis pas pour me prendre plus grand que toi, tu es bien plus intelligent que moi mais ici ça fait déjà deux fois que tu ne connais pas un titre.

    En plus tu es belge sérieux, on a eu les plus grands champions de motocross. On a été et on est peut-être encore plus fort que les américains.

    Je ne connais pas cet individu mdr

    Tu es grave P-Y, tu es unique tu sais toi ^^

  2. Roooh moi je le trouve sympa ce test ! Je me marre toujours quand je te lis et au delà du JV ce qui me plait sur JSUG c’est la qualité de votre écriture à tous.

    Alors c’est vrai que ton test est pas particulièrement « complet » (peut-être que tu aurais pu expliquer en quoi consistent les courses, les commandes etc.) mais d’un côté tu assumes le fait que tu es néophyte. Et tu dis très bien que ce jeu a peu de chance de leur plaire. Donc pour moi la mission est remplie.

    Ce qui est difficile c’est que vous pouvez pas plaire à tout le monde. Mais ce jeu est ultra niché donc à mon avis c’est quand même bien de le faire découvrir à un max de personnes !

  3. Mais quel test exceptionnel ! Le passage sur le Holeshot m’a tué !

    On ne se fera pas une idée précise sur le jeu mais on aura bien rigolé et c’est là l’essentiel !

Laisser un commentaire