The Batman : un grand cru pour le chevalier noir signé Matt Reeves

Critique de The Batman, film de Matt Reeves qui surclasse en tous points ses prédécesseurs. The Gotham Vigilante is back!

En 2019, Todd Phillips nous a offert Joker, un thriller psychologique ultra-réaliste, poignant et parfois même complètement barje. Le réalisateur et scénariste new-yorkais a su réinventer le grand méchant du comic avec brio, on attendait donc la même chose de son confrère Matt Reeves avec The Batman. La bonne nouvelle, c’est que dix ans après la fin de la trilogie de Christopher Nolan, The Batman s’érige déjà au rang de chef-d’œuvre, cette nouvelle itération se classant même parmi les meilleurs films de super-héros depuis Watchmen en 2009. Plus d’explications dans cette critique de The Batman.

The Batman : quand Matt Reeves réinvente une icône de la pop culture

Soyons honnêtes, des relectures du chevalier noir, il y en a eu en pagaille. De Tim Burton à Christopher Nolan, tous ont tenté de se singulariser. La série animée de 1992 ou encore les jeux vidéo Batman Arkham furent autant de façons d’exploiter la manne du Gotham Vigilante, si bien que les fans connaissent désormais son univers par cœur. D’entrée donc, ce que The Batman devait légitimement offrir au spectateur, c’est un effet de surprise, une espèce d’électrochoc, un sentiment de nouveauté. Le long métrage de Matt Reeves, qui nous plonge dans une ambiance folle pendant près de trois heures, remplit parfaitement sa mission : ce dernier réinvente le mythe du chevalier noir.

Colin Farrell joue le Pingouin dans The Batman
Colin Farrell, méconnaissable dans le rôle du Pingouin, aura droit à son spin-off.

Car en effet, The Batman nous fait oublier son étiquette de blockbuster, et assume son côté polar/thriller sombre. Il faut dire qu’outre son scénario qui monte crescendo et qui est porté par une mise en scène de toute beauté, The Batman se distingue de par son atmosphère poisseuse qui rappelle des films tels que Zodiac ou encore Seven. Oui, The Batman est un film qui nous plonge véritablement dans une ambiance. La preuve, les combats sont relativement peu nombreux : Matt Reeves nous épargne les interminables chorégraphies entre demi-dieux, les affrontements sont ultra-réalistes et jouent volontairement sur la physicalité du chevalier noir, il n’y a qu’une seule scène de course-poursuite, mais celle-ci est féroce, acharnée, presque bestiale. Dans The Batman, il n’y a rien d’excessif ou de forcé, et c’est l’intrigue qui est mise en avant, laquelle se déroule dans une ville de Gotham tout simplement parfaite car nocturne, pluvieuse et bouffée par la mauvaise conscience. 

Un casting exceptionnel, un film maîtrisé de bout en bout

L’ambiance, les décors, le photo-réalisme, les jeux de lumière, la musique incroyable composée par Michael Giacchino (les fans de LOST se reconnaîtront), tout est orchestré d’une main de maître dans ce film qui laissait apparaître un doute légitime avant sa sortie dans les salles obscures françaises le 02 mars 2022 : quid de Robert Pattinson dans la peau de Batman ? Eh bien nous pouvons lui tirer notre chapeau ! L’ex-suceur de sang tombeur de ces mesdames est ultra-convaincant, il incarne parfaitement le rôle du justicier vengeur, violent et dépressif, son manque d’expression manifeste donnant beaucoup de consistante à l’homme chauve-souris. En outre, je l’ai également trouvé efficace dans la peau d’un Bruce Wayne jeune et vulnérable. De quoi faire taire ces détracteurs, à n’en pas douter.

Quant au reste du casting, il est tout simplement incroyable : l’Homme-mystère, interprété par un Paul Dano monumental, est plus terrifiant que jamais, Colin Farrell prend vraisemblablement son pied dans le rôle du Pingouin, Zoe Kravitz joue Catwoman avec justesse et sobriété et parvient même à ajouter au film la petite pincée de romantisme qui manquait cruellement dans les précédents opus Batman. The Batman, un film à voir absolument, que l’on soit fan ou non du plus grand détective du monde !

PARTAGER SUR :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Publications suggérées

8 réponses

  1. De Tim Burton à Christopher Nolan, je les ai regardé , ils ont été tous rediffusé sur la chaine que je regarde principalement. On sent que tu l’as aimé ^^.

    Les scènes de bagarre orchestrée, dans n’importe quels films , je n’aime plus, c’est trop voyant et millimétré, que cela en devient ennuyeux. Cela devient une chorégraphie mais pas fun à regarder au fond.

    1. Salut Stephane, je te conseille vraiment de voir The Batman du coup. C’est le premier film que je suis allé voir au cinéma depuis 3 ans (vive la vie de papa et les passes sanitaires à la con). Franchement j’ai apprécié !

  2. Dans cette critique, on sent tout ton amour pour Batou ^^. Moi aussi j’affectionne beaucoup Batman c’est le super-héros le plus charismatique pour moi et qui a la psychologie la plus intéressante. Et comme toi j’ai surkiffé le film de Reeves, même si j’en parlerais surement moins bien que toi 😉

  3. Hello ! J’ai beaucoup moins apprécié cet épisode que toi. Il fait partie des films dont on ne peut nier la qualité indiscutable, mais très subjectivement, je n’ai pas réussi à rentrer dedans. C’est un peu un avis impopulaire, mais je n’ai pas été spécialement convaincue par l’intrigue, les comédiens ou le rythme du film. Je reste team Burton, côté cinéma. Enfin, je suis quand même contente que ça t’ait plu à ce point ! Je sais combien tu aimes l’univers de Batman.

    1. Argh d’accord pas de souci ! J’ai adoré les films de Tim Burton quand j’étais adolescent, mais maintenant je ne peux plus… Ça reste des références avec des acteurs de renom, mais ils ont mal vieilli… C’est un peu pareil pour les films de Joel Schumacher d’ailleurs.

      Reeves et Burton ont un point en commun cependant : ils ont tous les deux réussi à faire de Gotham un personnage à part entière de leurs films, je trouve que c’était beaucoup moins flagrant dans la trilogie de Christopher Nolan par exemple.

  4. Excellent moment au cinéma. J’ai aimé que le film ne soit pas un no brainer de cascades et de bastons. Il y a très peu de scènes d’action, elle sont toutes justifiées. C’est plutôt un film noir d’enquête et j’ai grandement apprécié.

  5. Je rattrape ta chronique avec du retard Eric ! Personnellement, même si je reconnais de belles qualités à ce Batman : la mise en scène, la photographie,le côté traumatisme qui forge Batman, le jeu d’acteur de Robert Pattinson, le fait que Gotham devienne un personnage à part entière, corrompu de toutes partes et avec cette société qui fait que la ville se construit, vit sur le crime, n’a pas d’autre alternative en fait… Je n’ai eu aucune connexion avec les personnages ni d’empathie, et je n’ai pas du tout été convaincue par l’Homme-mystère qui est pourtant un personnage que j’aime beaucoup ! Mais bon, je n’ai spécialement adhéré au premier Nolan non plus, j’aime beaucoup les Tim Burton et la série Gotham.

Laisser un commentaire

Je suis un gameur.com utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la loi nationale en vigueur, vous êtes informés que vos données font l'objet de traitements. Pour plus d'informations, vous êtes invité à consulter les mentions légales et conditions d'utilisation du site, qui déterminent notamment quelles données sont collectées et traitées, dans quelles finalités (dont des activités de marketing et de prospection), qui en sont les destinataires et quelle est la durée de conservation. Les droits dont vous disposez ainsi que les modalités d'exercice de ceux-ci y sont également exposés.

Fermer