Vous le savez tous, quand il s’agit de jeux qui donnent des frissons, je ne peux me retenir de foncer ! (Retenez moiiiiiiiiii !) C’est pour cette raison que je me suis empressé de rédiger le test de Get Even, savamment développé par le studio The Farm 51. Je tiens d’ailleurs à remercier Bandai Namco de nous avoir envoyé une version éditeur. La bande annonce psychédélique et les brèves descriptions du jeu sont venus titiller le fan de film d’angoisse et de scénarios barrés que je suis. (Dérangé, moi ? Nooooooon… Quoique… Mais qui êtes-vous madame ?). Trêve de folie, passons au test de Get Even !

Le test de Get Even rédigé par un gars complètement fou

Autant le dire d’entrée de jeu, Get Even brille par de nombreux aspects… et pêche par plein d’autres. On commence par quoi ? Le positif ou le négatif ? Hmmm…. Débutons ce test par ce que j’ai aimé, et par « aimé » je veux dire complètement adoré ! En effet, le jeu est vraiment unique en son genre, et je pense que c’est l’une de ses plus grandes forces. Ce qui me vient à l’esprit en premier c’est son scénario, écrit d’une main de maître. Même si j’avoue que les première minutes étaient difficiles à appréhender, je me suis vite retrouvé pris dans l’histoire digne d’un grand polar. Le plot ? On est dans le subconscient d’un homme, piégé par une personne à l’aide d’une sorte de machine connectée à son cerveau, l’obligeant à revivre des souvenirs afin d’en apprendre plus sur le comment du pourquoi d’un événement tragique. Au programme : une histoire de kidnapping qui tourne au désastre, des trahisons dans tous les sens, des rebondissements constants… On sent bien tout le beau travail d’écriture effectué dans le but de faire vivre au joueur une aventure dont il se souviendra, c’est-à-dire torturée.

Une entrée en la matière… comment dire… bien ficelée ?

Le deuxième point marquant, c’est la bande son. Un excellent travail a été réalisé sur l’ambiance sonore, venant rapidement nous plonger dans cet univers de folie et de drame. Le choix des musiques tantôt épiques, tantôt complètement décalées (trop cool la musique Pop à la Britney dans le cimetière !) renforce les différentes émotions ressenties par notre personnage et recipro facto par le joueur. Comme pour un bon film, la musique occupe une place majeure dans l’atmosphère et beaucoup de jeux vidéo ont négligé ce point là pendant des années. Félicitations les gars pour cette orchestration car c’est toujours mieux quand la musique est bonne (BONNE, BONNE !!! Quand elle ne triche paaaaaaas !).

De l’originalité en veux-tu ? Eh bien en voilà mon vieux !

En dernier, comme énoncé plus haut, je pense que le troisième gros point fort du jeu c’est son originalité. Inspiré par la grande variété de jeux à succès de ces derniers mois, le parti pris sur Get Even est d’en faire un grand mélange. On a donc le droit à une aventure mélangeant des phases d’énigmes à la Resident Evil, d’infiltration à la Metal Gear, de passages narratifs comme dans Firewatch, et des choix transformant le cours de l’histoire comme dans les jeux Telltales. Un cocktail détonnant où chaque joueur peut y trouver son compte, une recette qui marche peu importe vos aspirations.

La vérité est au bout du couloir… De préférence avec un flingue à la main.

Passons maintenant aux points négatifs. Je dirais, histoire de contre-balancer mon dernier argument, que même si j’ai apprécié la diversité du jeu, certaines phases sont vraiment bien moins réussies que d’autres. Notamment tous les moments d’infiltration, qui ne sont vraiment pas très bien faits mais aussi la jouabilité qui laisse à désirer, à tel point que les trois quart du temps j’étais obligé de passer en mode bourrin tellement j’étais agacé de recommencer mainte et mainte fois. De plus, pour les phases d’action, notre personnage dispose d’une arme bien particulière : le Corner Gun. C’est un fusil qui permet de faire des tirs à 90°, pratique lorsque l’on se cache derrière un mur, du moins en théorie… Le gameplay n’étant tellement pas au point que se servir de cette arme relève d’un vrai défi !

Pratique tout ce qu’on peut faire avec un portable de nos jours !

Get Even est-il vraiment un jeu horrifique ? Réflechissez !

Ensuite, je trouve qu’au travers des teasers diffusés avant sa sortie, Get Even semblait être une sorte de jeu à thématique horrifique. On nous montrait un univers angoissant, et je m’attendais à avoir quelques jump-scares. Seulement, à ce niveau là, je dois dire que c’est une grosse déception. Le jeu ne fait pas du tout peur, l’ambiance n’est pas oppressante et le côté « thriller » mis en avant n’est absolument pas adapté (snif). On est vraiment plus sur une sorte d’enquête à travers des souvenirs, certains pouvant être distordus mais rien de comparable à un survival horror. La preuve en est qu’on est dès le départ suréquipé d’armes, et que le peu d’ennemis qu’on croise (notamment dans la partie de l’asile) sont d’une nullité incroyable. Aucune raison de stresser quand on tombe sur un adversaire donc !

Ah, vous tombez bien, j’avais envie d’un p’tit thé ! C’est vous Alice ?

Pour finir, je dirais que plusieurs petits détails viennent un peu entacher le jeu. Les graphismes par exemple qui sont « corrects » mais pas ouffissimes (du travail sur les décors, les ombres et les lumières aurait été le bienvenu), de plus, ils ont ajouté des images réelles de personnes (en photographie) qui viennent encore plus faire remarquer le côté un peu lisse de l’environnement. Aussi, même si l’histoire est intéressante et bien écrite, il y a, à mon sens, pas mal de longueurs. J’avoue avoir décroché par moments devant des scènes interminables de dialogues et je ne vous parle pas des souvenirs revisités dont on doit se retaper les cinématiques sans pouvoir les avancer… Petit hors sujet : Get Even est dispo à un prix défiant toute concurrence sur le site de notre partenaire CDKeys.com.

On croirait pourtant à un survival-horror ! Un vrai de vrai bon sang !

Bilan : ce jeu est-il fait pour vous ? Oui, car sa variété lui permet de plaire à tout type de joueurs, qui y trouveront leur compte à un moment ou à un autre. La complexité de l’histoire et ses rebondissements en font également un vrai atout et nous permet de vivre une belle expérience vidéoludique. Il est juste un peu dommage que certaine phases de jeu soient moins bien réussies que d’autres. En bref, je dirai que Get Even est un bon jeu mais il aurait pu être excellentissime si certains points n’avaient pas été négligés. À vous de vous faire votre propre opinion les amis ! 

La note de la rédaction
  • Gameplay - 7/10
    7/10
  • Durée de vie - 7/10
    7/10
  • Graphismes - 5/10
    5/10
  • Scénario - 9/10
    9/10

Les plus et les moins

✔︎ Un scénario très bien écrit !
✔︎ Un mélange de genres unique !
✔︎ La bande son absolument jouissive !

✘ Les graphismes trop lisses...
✘ Certaines phases de jeu mal développées.
✘ Des passages cinématiques un peu barbants.

7.0/10

 


Arnaud Troupenat

Gameur depuis 20 ans, j’ai exercé ma passion sur tous types de supports ! Jeux de combat, d’aventure, de survival horror et de plateforme, je suis un amoureux incontestable du jeu vidéo dans son ensemble.

13 Commentaires »

  1. Super ça m’intéressait de voir un avis sur ce jeu-là, c’est vrai que le teaser montrait une certaine ambiance dans le jeu. Disons que si tu es un joueur qui touche à tout et qui ne fait pas la fine bouche, on peut y aller, dans l’autre cas, le joueur passera son chemin, disons qu’il n’est pas trop cher, beaucoup de jeux commence à être à 30euros .D’où ma question fatale, combien de temps t’a-t-il fallu pour en arriver au bout ?
    Je suis tombé par hasard dessus hier sur ma ps4, Hellblade : Senua’s Sacrifice, la vidéo que l’on voit me parait assé énorme pour un jeu qui sort début août pour également 30euros ,on ne connaît absolument rien du jeu, ou c’est moi mais aucune information sur ce jeu et pourtant ce sont ceux qui auraient fait Heavenly Sword en 2007, d’ailleurs l’héroïne est encore une femme avec du charisme, le jeu vu en vidéo dégage quelque chose de très bon.

    • Salut, et bien j’ai mit environ 10 heures à le finir ce qui est pas mal pour un jeu indé, surtout qu’il y a une rejouabilité intéressante vis à vis des actions et des choix que tu fais au cours du jeu.

      Hellblade : Senua’s Sacrifice, a l’air d’être une petite bombe niveau ambiance et visuellement c’est clair, je pense qu’on aura des informations dessus courant Juillet ! Peut être même un ptit test à venir 😉

      • Merci, je vais le prendre, je préfères toujours demander parce que la durée de vie parfois est tellement courte. Et puis vu son prix ça va ^^
        Pour Hellblade , je serais curieux de savoir ce que vaut ce jeu… ; )

  2. J’avais repéré ce jeu qui me semblait très prometteur, mais je suis déçue qu’il ne fasse pas peur du tout vu ce que tu dis :/ C’est dommage car le teaser mettait l’eau à la bouche ! Néanmoins je me le procurerais tout de même, j’aime soutenir les studios indépendants lorsqu’il y a de l’originalité !

    • Si tu veux je peux venir pendant la nuit chez toi, je coûte pas cher, je peux te faire avoir peur. Sur une année cela peut te rentabiliser vu le cout d’un jeu vidéo, vu que tu es déçue quand cela ne fait pas peur Mdr. Il y Evil within 2, le 1er démarrait à cent à l’heure, la tête à l’envers, bientôt tu vas pouvoir frissonner à plein régime 🙂

      • Haha après si le jeu ne fait pas peur mais que le scénario tue ça ne me gêne pas du tout ! XD Je viens de finir le premier Evil Within, j’ai vraiment adoré et j’attends le 2 avec impatience oui!! Mais ce que j’attends surtout le plus c’est le prochain jeu du studio Frictional Games même si ce n’est pas pour tout de suite vu qu’ils sont entrain de bosser dessus haha

  3. Top ton test Arnaud! Toujours écrit avec humour et folie ha ha!!! Ce jeu me fait de l’oeil depuis longtemps quand j’ai vu que tu allais le tester via la newsletter je trépignais (???) d’impatience!!! Je suis pas décue pârce que ca me dérange pas que le jeu fasse pas peur si l’histoire, la musique sont au top c’est déja génial surtout vu le prix sur cdkeys.com. Au fait j’hallucine par rapport aux tarifs pratiqués par cdkeys.com (que je connaissais pas du tout au passage). Du coup je vais commandé le jeu chez eux j’espère que tout se passera bien! De toute façon au pire je sais que je peux vous faire confiance. D’ailleurs je pense que tout ce qui manquait à JSUG c’est un vrai partenaire unique qui propose des tarifs inférieurs par rapport aux grandes enseignes. Amazon et fnac c’est trop impersonnel ca colle pas vraiment a votre image donc voilà bravo je suis grave contente pour vous et encore merci pour le test de get even!!!!

    • Hello Jane, merci pour ces gentils mots, je suis content aussi d’être sorti de l’hôpital psychiatrique et d’avoir pu tester ce jeu XD Franchement niveau scénario, musique et ambiance tu seras pas déçue, c’est vraiment ses gros points fort ! N’hésite pas à me dire ce que tu en a pensé quand tu l’auras fini 😉

  4. Bonjour Jane, je suis l’un des responsables du site CD Keys. La commande des clés CD pour les jeux sur CD Keys s’effectue de la manière suivante:

    1) Ajoutez le produit numérique que vous souhaitez dans votre panier.
    2) Entrez vos informations et payez avec Paypal ou avec votre carte de crédit / de débit (via la validation des achats).
    3) Recevez un appel téléphonique ou un sms avec votre code de vérification à 4 chiffres (gratuit).
    4) Entrez le code de vérification à 4 chiffres sur notre site.
    5) Recevez votre clé CD / votre Code Produit sur votre compte et / ou sur votre adresse mail.
    6) Téléchargez la plateforme Steam
    7) Activez le téléchargement de votre jeux sur la plateforme Steam (ici dans le cas de Get Even) (sur le menu ‘Jeux—>Activer un produit sur Steam—->Ajouter votre code produit que vous recevrez de la part de CD Keys).

    Si vous avez besoin d’assistance, n’hésitez pas à me contacter à mon adresse: karim@cdkeys.com

  5. Globalement de ton avis également. J’ai pu le tester dés le mois dernier malgré son report (je l’avais précommandé, du coup il s’était installé sur la ps4 avant son report), et j’ai pu le faire dans tous les sens, car je l’aimais, je voulais l’adorer, mais des choses me dérangeaient et je voulais comprendre pourquoi.

    Au final, je pense penser un peu comme toi, le jeu ne fait pas si peur que ça, et certaines phases de gameplay ne sont pas bien pensées du tout. L’infiltration je me suis parfois planté bêtement, j’ai souvent fait le gros bourrin également malgré les paroles de Red en fond qui me disait que je ne savais faire que tirer 😀 Du coup, surtout dans la seconde partie du jeu, il y a certains moments où j’ai un peu décroché (notamment le passage dans la forêt, qui m’a même énervé par moment).

    Par contre les graphismes ne m’ont pas dérangés, j’ai trouvé que ça avait une patte artistique assez à part et j’ai adhéré.

    Bon test en tout cas pour ce jeu dont peu de monde parle.

Laisser un commentaire