Quatre jeux indépendants pour les amateurs de photographie !

Des jeux indé qui mettent en scène la photographie comme élément central de leur gameplay. Il y en a pour tous les goûts !

Eh mais, ce ne serait pas le retour des bric-à-brac ? Je n’ose pas calculer le temps qui s’est écoulé depuis le dernier. Mais la bonne résolution de 2024, c’est de renflouer cette chronique, d’autant que la pile de jeux dont j’aimerais parler ici ne cesse d’augmenter, et que je vais bientôt me retrouver ensevelie dessous… Donc avant que la situation n’échappe totalement à mon contrôle, voilà un nouvel opus tout droit sorti du four, et cette fois je t’emmène voir des jeux indé sur la photographie !

Des jeux indé qui jouent avec la photographie

Je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi, mais j’adore les jeux qui intègrent un système de photographie. Ça remonte peut-être à mes jeunes années, quand je passais un temps infini sur Forestia à photographier des animaux sans avancer d’un poil dans l’histoire… En tout cas, qu’il s’agisse d’un élément principal de gameplay ou d’un petit accessoire servant à satisfaire nos instincts de collectionneurs, je suis toujours ravie quand je découvre un appareil photo dans mon équipement de jeu. Alors aujourd’hui, je te propose une sélection de jeux indé qui plairont aux amateurs de photographie !


1. TOEM

(PC, Xbox Series, PS5, Switch – 2021)

Et on commence tout de suite avec le charmant TOEM, qui annonce la couleur dès le logo. Développé par les Suédois de Something We Made, ce jeu en noir et blanc représente tout ce que j’aime dans le catalogue indépendant. Une identité visuelle marquée et agréable, un côté réconfortant et très cosy, une écriture sensible avec plein de personnages attachants, et un gameplay original centré sur la prise de photos et l’exploration. Si tu as quelques heures devant toi, je t’encourage à découvrir ce titre qui tient toutes ses promesses !


2. NUTS

(PC, Mac, Switch, Mobile – 2021)

On pousse d’un cran le curseur du conceptuel avec NUTS, lui aussi pur produit de la scène indépendante. L’idée de départ est très simple : tu dois camper dans la forêt pour surveiller des écureuils et retracer leurs déplacements. On s’imprègne de la beauté de ces décors chromatiques, on fait quelques placements stratégiques de caméra, on attend la nuit pour observer le comportement de ces charmantes bestioles et… petit à petit, on met le nez dans un drôle de mystère. Je refuse d’en dire plus parce que c’est un jeu court qui mérite qu’on le découvre avec un regard neuf, mais c’est une proposition ludique très intéressante ! Et j’avoue, techniquement, c’est des caméras et pas des appareils photo, pardon pour ce petit écart… Mais j’avais trop envie de mentionner NUTS ! Et puis, me laisser intimider par ce genre de détail technique m’a finalement semblé assez superflu.

À voir aussi :

Flutter away : un autre jeu d’observation de la nature. Un peu court mais charmant !


3. Alba: A Wildlife Adventure

(PC, Xbox Series, PS5, Switch – 2020)

Autre jeu indé de photographie qu’il serait bien dommage de ne pas mentionner ici : Alba, ses musiques entraînantes et son univers coloré. Le concept est plus classique, mais très joliment exécuté. On accompagne une jeune fille qui tente de sauver son île de la pollution et de l’industrialisation, à sa petite échelle. C’est là aussi très doux, on se balade, on explore, on tente de capturer (en photo, bien sûr !) toutes les espèces animales de l’île, on rallie les habitants à notre cause. Après Monument Valley et Assemble With Care, le studio ustwo games nous propose un beau titre plein de douceur comme on les aime.

À voir aussi :

Dordogne : j’ai adoré l’esthétique à l’aquarelle, mais je suis moins emballée par la progression de l’histoire et la fin du jeu. Il vaut le coup pour l’atmosphère, cela dit !

Season: A letter to the future : excellent jeu où l’appareil photo sert de mémoire d’un temps presque révolu. Poétique, magnifique, à faire !


4. Viewfinder

(PC, PS5 – 2023)

Et je termine cette sélection de jeux indé sur la photographie avec une approche très différente des trois autres. Dans Viewfinder, premier jeu de Sad Owl Studios, ton appareil photo sert cette fois à t’ouvrir des chemins, en répliquant en 3D une image capturée sur papier. Difficile à décrire, mais très agréable à prendre en main, ce titre te fera quelques nœuds au cerveau en déclinant son concept dans plein de directions astucieuses. Le seul bémol que je lui trouve, c’est le scénario un peu incompréhensible (et peut-être superflu), mais si tu as aimé Superliminal ou Maquette, laisse-toi tenter par celui-ci !


Alors, est-ce que ces propositions t’ont donné envie de partir à l’aventure, appareil photo autour du cou, à la recherche d’espèces menacées ou de merveilles de la nature ? Les appareils photo dans les jeux vidéo nous permettent, comme dans la vie réelle, d’immortaliser nos plus beaux instants vidéoludiques ! J’ai maintenant hâte de découvrir tes différentes propositions dans l’espace commentaire et de débattre avec toi !

PARTAGER SUR :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Publications suggérées

12 réponses

  1. Je l’avais mentionné parce que je crois que c’est le dernier ou l’avant dernier jeux que j’ai platiné.

    Je n’avais jamais joué à ce genre de jeu et comme il était offert dans le cadre du Playstation+ essential, j’y ai touché et j’ai bien aimé le jeu, au point ,comme il était facile, de le platiner, il s’y prêtait bien. J’ai allié les deux ^^

  2. Coucou Coline ! Super ce sujet d’article 👍 Ça m’avait manqué les bric à brac 😉

    Perso, comme jeux qui utilisent un appareil photo je pense aux jeux Project Zero, au premier Life is Strange… Mais ce ne sont pas des jeux indé 😛 Certains Zelda aussi !

    1. Oh merci ! Je vais essayer d’en refaire un peu plus cette année 🙂 Oui Life is Strange forcément ! Et les derniers Zelda, indeed. Dans les gros jeux, il y en a un tas qui intègrent cette mécanique (et je trouve ça tellement cool) !

  3. Coucou Coline,

    ils ont l’air super mimi tous ces jeux ^^

    ouai le bric à brac avec une vue originale c’est vraiment appréciable.

    L’utilisation de l’appareil photo dans les jeux, c’est souvent du bonus, rarement un vrai gameplay intégré au jeu.

    Ca me fait penser (me rappeler même) à Beyond good and evil, vu qu’on incarnait une reporter ^^

    C’est vrai que le Zelda utilisent souvant ça comme feature.

    Y a pokemon snap (jeu mobile) qui va sortir avec ce principe de reporter pokemon il me semble

    1. Ehhh pardon de voir ton commentaire aussi tard ! On a quelques soucis avec les notifs en ce moment.

      Oui c’est vrai que c’est rarement le coeur du gameplay ! Mais même quand c’est accessoire, ça me met en joie 🙂

      1. Hahaha, en même temps tu as mis moins de temps à répondre à mon commentaire que moi à commenter ton article XD

        Il faut absolument que je te parle d’un jeu découvert sur le gamepas: Jusant du studio DON’T NOD (qui sortent de leur style plutot narratif).

        Joli coup de cœur.

        Petit jeu à l’ambiance calme et poétique avec un gameplay puzzle/réflexion basé sur l’escalade (au sens premier) d’une immense tour.

        Le style de jeu où tu démarres sans rien savoir de ce que tu fais ici, avec un hero muet mais pas inexpressif (un petit coté Tunic par exemple pour ces 2 aspect).

        1. Ouiiiii il faut absolument que je reprenne ce jeu ! Je l’ai aussi testé dans le gamepass, dans ma période de repérages frénétiques pour le top 5 annuel. Et puis ensuite je me suis éparpillée, je l’ai pas repris, et depuis que je me suis offert un ROG Ally je vais très peu sur le gamepass… Pas malin, parce qu’il n’est pas long et que j’avais vraiment envie d’aller au bout. Je vais m’y remettre ! Merci pour la piqûre de rappel 😀

          1. J’etais quasi sûr que tu l’avais déjà visu ^^

            Raaaa ouai trop bien la ROG.

            Tu sais s’ils vont sortir une full démat comme la série S ?

            1. ouh aucune idée de ce qu’ils ont prévu pour la ROG ! Pour augmenter les perf tu dis ? Ou le stockage ?

              En tout cas pour mon usage, comme j’ai accès à ma bibli steam et que j’ai pas besoin de stocker beaucoup de jeux en simultané, c’est vraiment le top. Et l’écran est petit, donc tu peux facilement faire tourner des plus gros jeux sans que ça souffre trop ! (par contre la batterie est pas dingue, mais c’est un problème récurrent des consoles portables.. Je joue dans mon canap’, donc pas de problème :D)

              1. Je veux dire avec moins de perf/stockage pour être moins chère car juste plus orienté démat pour jouer en cloud 😉

                Comme la série S

                Mais bon, j’avoue être tenté aussi, le jeu nomade (même dans la canapé lol) me convient mieux aussi. Pour ça que j’ai pris beaucoup de jeux sur switch, même s’ils étaient sur le gamepass (mais au moins ça permet de tester).

                Pi avec un appareil nomade … on peut plus facilement prendre des photos héhé (ça c’est pour ramener au sujet vu qu’on s’est un peu écarté ^^’)

                1. Ah oui, bonne question ! Bon pour le coup, le rog ally c’est un vrai petit ordinateur compact, ça peut servir à plein d’autres choses (même si c’est évidemment axé gaming). En tout cas moi je suis ravie de cette acquisition, et je l’utilise quasi quotidiennement donc c’était un bon investissement ! La switch est top aussi, mais c’est vrai que j’ai surtout une bibli Steam qui déborde dans tous les sens…

                  Haha oui, joli retour au sujet de départ !

Laisser un commentaire

Je suis un gameur.com utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la loi nationale en vigueur, vous êtes informés que vos données font l'objet de traitements. Pour plus d'informations, vous êtes invité à consulter les mentions légales et conditions d'utilisation du site, qui déterminent notamment quelles données sont collectées et traitées, dans quelles finalités (dont des activités de marketing et de prospection), qui en sont les destinataires et quelle est la durée de conservation. Les droits dont vous disposez ainsi que les modalités d'exercice de ceux-ci y sont également exposés.

Fermer