Si The Order: 1886 a été perçu comme une « sublime et éphémère coquille vide » pas certains soi-disant journalistes de la presse spécialisée, il y a bel et bien un domaine où le jeu du studio Ready At Dawn ne faillit pas : celui de la musique. Contrairement à la plupart des joueurs, j’ai été personnellement marqué par l’expérience qu’il m’a été donné de découvrir en février 2015. J’irai même plus loin dans ma réflexion. Je pense que The Order: 1886 est le jeu vidéo de l’ère moderne qui possède la plus grande cohérence musicale – et je pèse mes mots. Trêve de bavardage, ensemble, plongeons justement dans l’univers acoustique de ce jeu de tir et d’action aux allures victoriennes.

Les exigences d’une réelle composition musicale

Comme je le dis souvent, il ne peut pas y avoir de très bon jeu vidéo sans une très bonne musique. Les deux vont de pair. Certains jeux sont largement supérieurs aux autres pour leur musique immersive et ô combien pertinente. Batman Arkham City, BioShock Infinite et le jeu qui nous intéresse aujourd’hui sont pour moi les meilleurs dans le genre. The Order: 1886, que beaucoup comparent à un film interactif plutôt qu’à un jeu, fait justement mieux que bon nombre de longs métrages au niveau de sa BO. Résultat de plusieurs années de travail, la musique de The Order: 1886 colle parfaitement à l’univers du jeu, qui est plutôt sinistre, voire même gothique. Le studio a fait preuve d’exigence pour dénicher la composition musicale qui serait à même de s’harmoniser avec le ton global du jeu. Car le but n’était pas d’accompagner chaque séquence à l’aide d’une bande son, non, il fallait véritablement « donner vie » au monde du jeu.

Ready At Dawn s’est donc approché de ce qui se fait de mieux en matière de composition musicale. Jason Grave (Dead Space, Tomb Raider) mais aussi Austin Wintory (Journey) ont collaboré main dans la main afin de créer la bande son ultime. C’est ainsi que The Knights Theme vit le jour, sorte d’étincelle qui permit à toute l’équipe de trouver la voie et de concevoir l’ensemble des pistes à venir.

The Order: 1886, un long périple acoustique

Ce que j’admire dans The Order: 1886, c’est que chaque morceau, et plus précisément chaque son, symbolise quelque chose. En plus d’être une immense source d’inspiration, la musique du jeu n’a aucun mal à définir les moments clés de l’histoire. On passe de l’espoir à la peur, de la tristesse à la colère, de la violence au désarroi, la BO de The Order: 1886 est évocatrice d’une certaine destiné, voire fatalité, qui peut s’abattre sur nous à tout moment. Elle a également un côté très historique et sombre qui nous rappelle que la conception musicale ne se résume pas à la simple création ; la documentation, l’investigation elles aussi comptent si on veut rester cohérent dans le récit. Dans The Order: 1886, on est pour le coup confronté à une œuvre très dramatique qui se situe dans un contexte très précis de notre histoire et c’est probablement ce qui fait son charme. Très sincèrement, rarement une BO ne m’aura autant transporté, ébahi, tétanisé dans un jeu vidéo. Je vous laisse maintenant apprécier l’album ci-dessus, qui compile l’ensemble des morceaux musicaux du jeu. À très bientôt pour de nouvelles aventures vidéoludiques !


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

4 Commentaires »

Laisser un commentaire