Quand mes amis du site Power Rangers Réunification m’ont parlé du nouveau comic Mighty Morphin Power Rangers : Ranger Vert – Année Un, je n’ai pas cherché midi à quatorze heures. C’est très logiquement que j’ai sauté sur l’occasion ! Même si je ne suis pas un big fan des Power Rangers, le fait que j’ai adoré le film sorti en 2017 a largement pesé dans la balance. Même si la bande dessinée publiée par Glénat Comics en partenariat avec Saban Brands semble plutôt s’adresser aux initiés, ce fut un régal pour moi de la découvrir. Vous n’êtes pas d’humeur à lire ? Ça ne fait rien, j’ai réalisé une vidéo qui résume mes pensées sur le Tome 1 de Mighty Morphin Power Rangers : Ranger Vert – Année Un.

Les débuts de Tommy Oliver à Angel Grove

Dans Mighty Morphin Power Rangers : Ranger Vert – Année Un, l’histoire est centrée sur le personnage de Tommy Oliver, un protagoniste récurrent de la série Power Rangers. Initialement introduit comme un méchant (Tommy Oliver fut capturé par la sorcière Rita Repulsa qui l’ensorcela et le contraignit à se battre sous ses ordres), le Ranger Vert tente ici de s’intégrer dans sa nouvelle équipe. Mais la tâche s’annonce rude : Tommy Oliver a du mal à se faire à l’autorité du leader des Rangers, le Ranger Rouge Jason Lee Scott, sans compter que Repulsa tente toujours de manipuler son esprit… Voilà grosso modo le synopsis de la bande dessinée, qui est très prenante et qui s’appuie sur une narration très aboutie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Écrite par Kyle Higgins et dessinée par Hendry Prasetya, la BD Mighty Morphin Power Rangers : Ranger Vert – Année Un fait plaisir aux yeux. Les dessins sont sublimes, les couleurs chatoyantes ! On trouve aussi des couvertures inédites de toute beauté réalisées par différents artistes provenant des quatre coins du monde. Doté d’une couverture rigide et composé d’une centaine de pages, ce comic est une aubaine, notamment vu son prix (moins de 10 € sur le site de la Fnac) ! Vivement que le Tome 2 sorte !

Eric Lemattre

Photographe et cinéaste amateur d'origine mauricienne (je suis très fier de ma double nationalité), je suis journaliste de métier et fondateur de Je suis un gameur.com. En fait, plus complet que moi sur le marché, y'a pas.

7 Commentaires »

  1. On aurait pu croire un produit au rabais à première vue, mais les dessins sont vraiment aboutis ! Je reste sur le cul. Par contre, le choix d’en faire un récit qui s’intègre dans la première série tv, c’est se couper des nouveaux venus sur la franchise avec le dernier film. En gros ce n’est clairement pas la priorité si on n’est pas fan de la première heure…

    • Oui, tu vois juste. Surtout que dans ce premier tome, la confrontation entre le Ranger Vert et les autres Rangers est simplement sous-entendue… Dans ce comic, il a déjà intégré l’équipe de Zordon. C’est sûr que quand tu ne connais pas bien l’histoire tu es un petit peu perdu… Mais bon les dessins sont tellement beaux ! Moi j’adore !

  2. Il faut dire que les illustrations et la qualité des dessins en BD sont plutôt bonnes dans l’ensemble, beaucoup de talent chez toutes ces personnes! Power rangers : ranger vert -Année Un, je me laisserai tenter. J’aime lire, j’adore ça, un livre c’est comme un tableau que l’on peut parcourir le temps d’une histoire et que l’on peut garder chez soi…pas besoin d’avoir des millions pour posséder une œuvre d’art. Il a l’air épais le bouquin ^^
    Par contre le Power Rangers vert, j’ai une impression d’avoir déjà vu cette tête Mdr
    Le prochain livre c’est du costaud!!
    Ne sautes pas par la fenêtre, ça n’en vaut pas le coup,(quelques fois que tu voudrais faire une mise en scène fracassante pour le prochain ouvrage.
    Bon boulot ; )

    • Salut Steph ! Eh oui le Ranger Vert, en vrai, il est marron et il porte une casquette ah ah ! Passe un bon week-end l’ami ! Tu as sûrement reçu ton Little Nightmares Six Edition à cette heure-ci ! Amuse-toi bien !

      • Tu sais on te dit pas ça pour te chouchouter, mais tu as une belle voix, tu es beau, je te verrai bien sous une rubrique à la TV dans certaines émissions qui passent, quand on voit certains glands qui sont là-dedans, c’est à se dire qu’on n’engage vraiment que des cons, qui ne lisent parfois pas leur sujet.
        Tu dois lancer ta propre émission TV d’1h sur les jeux vidéo, livres, voyages avec les chroniqueurs autour de toi.
        Tu crées ton propre talk-show, c’est un peu ce que tu fais déjà de manière plus dispersée. Pas évident vu que tu travailles déjà + le travail en dehors de ton métier, cela fait déjà beaucoup. le nom de la boite JSUG Prod mdr…
        à bientôt

Laisser un commentaire