En 2018, la Team JSUG a énormément travaillé pour atteindre les objectifs qu’elle s’était fixés. Notre principal but était de nous extirper de la blogosphère pour répandre notre aura dans l’ensemble du web. Nous pouvons dire que nous avons réussi à relever le défi. Toutefois, en 2018, la Team JSUG a dû se restructurer et optimiser ses méthodes de travail pour atteindre la performance escomptée.

Je suis un gameur.com travaille aujourd’hui comme une entreprise

À mi-chemin entre un blog et un site web, JSUG est parvenu à trouver son identité en 2018. JSUG est un web magazine, et ce format nous correspond bien puisqu’il nous permet d’être sélectifs dans le choix des actualités que nous souhaitons traiter. En nous fixant une limite de dix articles par mois, nous privilégions la qualité à la quantité, et cela se ressent clairement dans nos statistiques, qui ont quasiment doublé à tous les niveaux. Mais pour dépasser nos concurrents (selon nos estimations, JSUG a très certainement intégré le Top 40 des sites de jeux vidéo francophones les plus consultés sur internet), nous avons dû faire des choix intelligents et pertinents.

Le classement Alexa de l’AFJV datant d’avril 2018 est obsolète.

Des profils hétéroclites, une équipe soudée

La grande force de JSUG est indéniablement son équipe aujourd’hui composée de cinq journalistes aux profils différents. Si chacun a une personnalité, des centres d’intérêt et une façon de communiquer qui sont uniques, la volonté de partager autour de soi est exactement la même. Malgré le départ de Johanna, le recrutement intelligent de JSUG a porté ses fruits. Les profils choisis sont pertinents dans la mesure où les chroniqueurs de JSUG font figure d’autorité dans leur domaine. Ainsi, Emilie, Johanna et Pierre-Yves exercent tous un métier relatif aux jeux vidéo. Qu’ils soient vendeur, programmeur ou conférencier, tous revendiquent leur appartenance au jeu vidéo tout en faisant valoir leur expertise et leur professionnalisme. Les journalistes cités sont bien sûr épaulés par deux créatifs en la personne d’Arnaud et Eric, dont la polyvalence n’est plus à prouver. Petit à petit, Eric a d’ailleurs progressivement renoncé à ses fonctions de journaliste pour devenir rédacteur en chef. C’est lui qui supervise l’équipe et gère la communication avec les partenaires, entre autres.

Des méthodes de travail qui ont changé

Bandai Namco, Electronic Arts, Koch Media, Square Enix, Warner Bros., Sony, en 2019, les éditeurs, studios de développement et agences de communication ont été toujours plus nombreux à faire confiance à JSUG. Et pour cela, nous les remercions chaleureusement ! Ces structures nous ont permis de réaliser notre vocation sans avoir à payer le moindre jeu. Et c’est sans compter la collaboration avec nos partenaires grossistes, laquelle nous a permis de tester pour vous différents objets et accessoires high-tech. Mais plus JSUG grandit, plus JSUG doit s’adapter. En 2018, nous avons transformé nos méthodes de travail pour ne pas crouler sous la pression. JSUG fonctionne désormais comme n’importe quelle entreprise : nous avons un planning mensuel et des délais à respecter, des investigations à mener, des salaires à payer (les journalistes de JSUG sont tous rémunérés)… Ces changements étaient nécessaires pour suivre le rythme et pour pouvoir répondre aux attentes de nos lecteurs.

Les premiers revenus de JSUG

JSUG vous a toujours promis la plus grande sincérité, la transparence la plus totale. Si JSUG n’est pas en déficit, les rentrées d’argent du web magazine en 2018 ont été faibles et ont à peine permis de payer les frais d’hébergement du site (plus ou moins 300 € annuels) ainsi que la rémunération de ses journalistes (entre 30 € et 45 € mensuels par chroniqueur). Le modèle économique que nous avons choisi, qui est celui de l’affiliation, est pour le moment un échec. Toutefois, l’excellent positionnement de JSUG dans les pages de résultats des moteurs de recherche nous permet d’entrevoir un meilleur avenir.

  • Montant total des revenus perçus via l’affiliation (Amazon, Fnac) 68,48 € ;
  • Montant total des revenus perçus sur Youtube 196,65 € ;
  • Montant total des revenus perçus via des articles tiers 890,00 €.

En 2018, JSUG a vendu quelques articles sponsorisés à des sociétés désireuses de communiquer autour de leurs produits. Si vous ne vous en êtes pas rendus compte, cela signifie que nous avons bien fait notre travail et que lesdits articles entraient parfaitement dans notre ligne éditoriale. Malgré les nombreuses sollicitations, JSUG ne choisit que des sociétés qui vendent des produits entrant dans sa thématique ou qui ont développé la même image que la sienne. Voici un exemple d’article invité publié sur Je suis un gameur.com

Comment pouvez-vous nous aider ?

Si vous souhaitez aider JSUG à l’avenir, vous avez plusieurs solutions : soit acheter n’importe quel produit sur Amazon ou autre en passant par nos liens affiliés (nous touchons une commission de 5 % sur la vente de l’article), soit visionner une publicité via notre lien uTip. Cette plateforme qui met en avant les petits créateurs de contenus nous permet de gagner 0,05 € par visionnage.

En 2018, JSUG a battu de nouveaux records

En 2018, JSUG a quasiment doublé tous ses chiffres. Nous avions à cœur de multiplier notre trafic par deux et c’est désormais chose faite avec plus de 230 000 visites (contre 130 000 en 2017). Nos articles à forte valeur ajoutée sont non seulement parfaitement positionnés sur les moteurs de recherche mais ils font aussi l’objet d’un véritable travail de recherche et d’investigation. N’oubliez pas que JSUG est à l’origine de plusieurs scoops marquants (The Avengers Project, le nouveau jeu de Rocksteady etc.). Les gros sites et influenceurs en ont certes parlé aussi, mais ils l’ont fait bien après nous. De plus, en 2019, JSUG aura l’exclusivité sur certains jeux tels que The Suicide of Rachel Foster.

Fin 2018, en raison d’un engagement risible, JSUG a cessé toute activité sur Twitter, se repliant dès lors sur Facebook, bien plus efficace en matière de visibilité (JSUG peut compter sur une fan base de 730 abonnés). En ce qui concerne le webzine, il réunit aujourd’hui 469 abonnés. Toutefois, nous regrettons le fait qu’à peine 2 % d’entre eux soient actifs sur le site. Nous regrettons également que quelques lecteurs historiques aient déserté JSUG en 2018. En espérant les revoir un jour… La progression la plus marquante, toutefois, on la trouve sur la chaîne YouTube. Certes cette dernière a développé sa propre identité et peut aujourd’hui être dissociée du web magazine (bien que les vidéos tests représentent un bon complément aux tests écrits), mais Eric a largement atteint ses objectifs, lui qui réunit aujourd’hui plus de 3 600 abonnés au lieu des 2 000 qu’il visait début 2018.

L’engagement écologique de JSUG

JSUG compte dans ses rangs quelques activistes. Nous vivons dans un monde qui s’auto-détruit. Chacun doit avoir conscience des conséquences de ses actes. JSUG est très impliqué sur le plan écologique. Nous mesurons systématiquement les émissions de CO2 générées par notre site web. Et pour compenser, nous nous assurons que des arbres soient plantés dans des régions du monde atteintes par la déforestation. Par exemple, ces six derniers mois, JSUG a planté quatre arbres de type Vitellaria Paradoxa dans le cadre du projet de reforestation Dassa, au Burkina Faso.

Les objectifs de JSUG en 2019

En 2019, JSUG souhaite renforcer sa présence sur tous les canaux. L’équipe va tout faire pour continuer à accroître son trafic. Pour ce faire, nous devons fidéliser nos nouveaux lecteurs tout en continuant à défendre nos valeurs (des jeux concours qui récompensent les abonnés méritants). En outre, il n’est pas exclu que nous investissions dans de nouveaux outils en 2019.

JSUG se soucie de la consommation d’énergie de son site web.

Nous souhaitons également nous rendre dans un salon tous ensemble pour partir à la rencontre de nos lecteurs. En raison de chamboulements dans la vie personnelle de certains de nos journalistes, nous n’irons probablement pas à la Gamescom et à la Paris Games Week en 2019. À la place, nous privilégierons probablement une destination plus « centrale », bien que de plus petite ampleur. Par ailleurs, si les Golden Blog Awards arrivent à renaître de leurs cendres, nous ne manquerons pas l’occasion de nous présenter, avec une première place dans le viseur.

Nos résolutions (ou plutôt objectifs) pour 2019 :

  • Dépasser les 300 000 visites annuelles ;
  • Dépasser les 6 000 abonnés sur YouTube ;
  • Franchir les 1 000 abonnés sur Facebook ;
  • Atteindre les 500 abonnés sur le web magazine. 

Soyez-en sûrs, JSUG continuera à vous servir, et le fera bien, avec passion, dévouement et sincérité.


Je suis un gameur.com

Je suis un gameur.com, c'est un blog indépendant sur le jeu vidéo. Créé par un vrai passionné, il retrace l'actualité majeure de la scène vidéoludique et passe en revue les derniers jeux. Longue vie au jeu vidéo!

21 Commentaires »

  1. En voilà un bilan bien détaillé et transparent. Ça fait plaisir de voir l’évolution en 2018 et, encore plus, que cette évolution est couronnée de succès. En espérant que 2019 sera encore meilleure.
    J’en profite pour souhaiter une bonne année à toute l’équipe ainsi que celles et ceux qui passent lire les articles, commenter et échanger.
    Et je suis très content d’apprendre que vous aurez des exclus sur The Suicide of Rachel Foster, j’avoue que pour l’instant on a peu d’infos et pourtant je traque la team de dev via les réseaux sociaux (j’étais pas loin de les contacter par mail tellement leur jeu me fait grave envie).

    • Hello Gilles ! Merci à toi pour avoir soutenu JSUG sans faille en 2018 ! Nous te retournons nos vœux pour 2019. On espère notamment que la santé te sourira. Oui, JSUG aura des exclus à partir de maintenant. Et nous savons à quel point The Suicide of Rachel Foster te fait envie. Pas de date de sortie précise pour le moment. Mais l’éditeur nous a assuré qu’il était prévu pour le premier trimestre. La patience fait vivre 🙂

  2. Un bel exemple de transparence (que tous ces sites et youtubeurs de merde prennent exemple, sauf toi Eric bien sûr ^^). Vous avez beaucoup travaillé les ami et vous avez le succès que vous méritez. Perso, je pense que vous méritez encore plus ! Je vous soutiendrai toujours. Au delà de votre expertise, de la qualité de votre plume et de vos analyses toujours au top, c’est l’ambiance de JSUG qui m’attire, et les valeurs que vous défendez. Donc merci. Je vous soutiendrai via utip du coup, et je continuerai à passer par vos liens quand je ferai des achats sur Amazon ! Papi Bruno toujours là pour JSUG XD

  3. Les arbres, ce sont les poumons de notre vie, quand j’achète des BD dans les livres, c’est indiqué que cela provient d’arbre je ne sais plus trop quoi, des arbres qu’on plante exprès pour ça maintenant, et la qualité du papier est excellente en plus.

    Sur Youtube, vite monté à 2.000 et bien au-delà de ce que tu pensais, mais bon, il faut dire que tu as remanié certaines vidéos. Montant total des revenus perçus via des articles tiers ➜ 890,00, faut continuer cela paie bien, faut voir le nombre qu’il a fallu, ah non je n’avais rien vu, ce que je vois c’est que j’avais mis un big commentaire, dommage que vous ne soyez pas payé aux mots et aux commentaires, vous seriez riche avec moi ^^

    Si les éditeurs et Cie viennent vers vous, c’est de bon augure. Quand je joue à Tomb raider, je me souviens en commentaire avoir dit que ce qui manquait à ce jeu, c’était de l’eau, savoir nager comme dans le 1er et là je vois que le jeu il y en a partout, dites donc on ne serait pas venu lire mes coms chez eidos, il est plus réalisé comme dans les premiers, grimpette, découverte, nage et beaucoup moins cueillette aux champignons.

    J’aime bien le terme web magazine, ça correspond bien, la seule chose c’est vrai un petit mot des habitués sur les articles, même une petite phrase, faut attirer les éditeurs, eux ils ont besoin de cela. Je ne vais pas créer 20.000 pseudos, quoi que j’y avais pensé.

    Il y a une chose qui m’intrigue, qui est malade , j’ai l’impression qu’une personne dans le team a quelque chose d’assez grave, je dirai bien P-Y parce qu’il avait l’air pâle sur ces vidéos.^

    Facebook, faudrait trouver une idée pour attirer plus, mais quoi…, tu as fais des sondages, c’est une idée mais il faudrait encore trouver quelque chose, que les gens accrochent… je sais une vidéo, comme dans le Muppets show avec Éric qui prépare un gâteau, qui en met partout et Sawyer qui joue dans la pâte à crêpes, voilà une préparation de crêpe pour la Chandeleur. ^^

    Merci pour tout et bonne année 2019 à JSUG !!!!

    • Salut Steph ! Merci pour toutes ces suggestions ! L’ascension sur YouTube on la doit à un jeu en particulier : Les Sims 4. C’est très difficile de réunir une audience. Et c’est encore plus difficile de créer de l’engagement avec cette audience (likes, commentaires etc.). Or, on pourra critiquer autant que l’on veut Les Sims, ce qui est certain, c’est que la communauté Les Sims est une communauté fidèle. Aujourd’hui, elle est le moteur de la chaîne YouTube, c’est pour ça qu’Eric ne pourra jamais s’en passer. Cela ne signifie pas qu’il ne fera que du contenu sur Les Sims toutefois…

      Non, hors de question que tu t’embêtes à créer plusieurs comptes ! Les abonnés viendront avec le temps. Oui, on aime bien le terme web magazine également. Ça nous correspond bien.

      Il y a eu du chamboulement dans la vie de nombreux chroniqueurs de JSUG. Eric, Johanna et Pierre-Yves sont concernés… Mais aucun problème de santé à signaler, ce qui est une bonne chose !

      • Bonne année à vous également ! Je ne m’attendais pas aux encouragements pour la BD, ça fait plaisir merci 😀
        Pour la collab’ n’hésitez pas à proposer, ça peut tout aussi bien se faire de site à site que moi à titre personnel pour un article, un débat ou autre chose 😉

  4. Cela fait plaisir de voir comment Je suis un gameur.com a évolué et grandi. J’espère que la progression en sera encore plus belle l’an prochain, pour vos projets et vos envies. J’apprécie toujours autant le site et ses articles, et même si je ne commente pas toujours, je prends grand plaisir à vous lire. Et c’est appréciable de savoir comment vous fonctionnez, avec autant de transparence et en voyant vos engagements.Bravo à vous, et bonne année 2019 à l’équipe !

    • Hauntya, merci d’avoir “hanté” JSUG en 2018 XD. En parlant de ton pseudo, cela a-t-il un rapport ? On s’est toujours posés la question ! Ça sera dur de faire aussi bien qu’en 2018 mais on va essayer de redoubler d’efforts ! Ce n’est pas grave si tu ne commentes pas toujours, nous connaissons ta valeur en tant que lectrice. Belle année à toi !

      • Ahaha, joli jeux de mots ! Hauntya est le nom d’un personnage dans un ancien roman que j’avais débuté, et jamais fini. Et il est effectivement imaginé à partir du verbe “Haunt”, donc bien vu ! 🙂 Je suis sûre que 2019 sera aussi une belle année pour vous !

  5. Félicitations à tout l’équipe, les efforts payent toujours (même si c’est un peu long au goût de certain). Vous le méritez amplement, vous articles sont géniaux. Continuer sur cette lancée ! Vous avez le soutient de toute l’équipe de P2R et que 2019 vous apportent encore plein, plein de belles choses !!!!!
    -Steffie-

  6. C’est une évolution en flèche et naturellement, vous la méritez. Merci pour votre investissement et pour cet article qui est aussi transparent qu’intéressant. C’est passionnant de découvrir un peu l’envers du décor.

  7. Gros travail en 2018 qui ouvre de bonne perspectives pour 2019 !

    Je n’ai pas pu résister à l’envie de demander qui est la nouvelle recrue Suisse ?

    Coline apparait désormais dans la liste des chroniqueurs du site, alors bienvenue à elle !

  8. JSUG était déjà un blog différent des autres à son lancement et je suis très heureux de voir que vous pesez maintenant dans le “game”. C’est amplement mérité donc félicitations à toi Eric et à ton équipe que je connais moins pour le travail effectué. Je vous souhaite une année 2019 dans la même lancée ! 🙂

Laisser un commentaire