Nous nous approchons à grands pas de la Journée du 420. Durant cette journée qui a lieu le 20 avril, les fumeurs de marijuana se rassemblent spontanément pour fumer et manifester pour sa légalisation. Et pour cet événement, JSUG vous a trouvé le jeu parfait ! Ce jeu est disponible depuis le 11 avril 2019 sur Steam ou sur GOG pour une quinzaine d’euros. Développé par Vile Monarch et édité par Devolver Digital, Weedcraft Inc fera sûrement parler de lui prochainement. 

Weedcraft Inc, dans la peau du fabricant

Weedcraft Inc est clairement un jeu de gestion aux mécaniques réalistes et complexes, tout en restant ludique. Dans ce jeu, vous avez deux scénarios possibles. Vous pouvez en effet choisir de jouer un botaniste dans l’âme ou un chef d’entreprise peu scrupuleux. Par conséquent, ce sera à vous de décider de votre implication légale ou non, de vous entourer de personnes fiables ou douteuses. Weedcraft Inc est un brûlot ludique qui traite de la production à la vente, en passant par la récolte de cannabis aux États-Unis face aux enjeux politiques, culturels et financiers d’un pays dont la relation avec la jolie plante verte qui sent fort est complexe et paradoxale. Mettez vos gants de jardinage et lancez-vous !

WeedCraft Inc
Dans Weedcraft Inc, il y en a pour tous les goûts et les couleurs.

Un développement au sujet sensible

En France, la loi punit toute culture, vente ou usage de stupéfiants. Cela n’est pas forcément le cas dans l’ensemble des états d’Amérique du Nord. Cependant, il faut dire que nous avons là un jeu qui traite d’un sujet sensible, même pour un pays où beaucoup d’habitants se baladent avec une arme de poing dans leur boite à gants. À noter que Vile Monarch a consulté un grand nombre d’experts de l’industrie du cannabis pour le développement du jeu comme des scientifiques spécialistes de la génétique, des experts légaux, des publicitaires, des entrepreneurs ou encore des influenceurs dans le but de refléter au plus juste l’ensemble des aspects de ce commerce en état de semi-prohibition. En outre, presque aucun de ces consultants n’a souhaité être inclus ou crédité nommément dans le jeu, en raison des conflits juridiques potentiels. Ça peut se comprendre…

weedcraft inc
Rome ne s’est pas faite en un jour, votre empire non plus !

Weedcraft Inc et ses complications médiatiques

Il est vrai que vous ne verrez pas de pubs de ce jeu sur Facebook ou Instagram. Et c’est dommage ! Cependant, même si nous pourrions aisément le classer dans notre Top 5 des jeux les plus controversés, il faut aussi savoir faire la part des choses. Et c’est là, la ligne de défense des développeurs. « Il nous est apparu clairement, pendant le développement et le marketing du jeu, que le sujet était sensible. Devolver et Vile Monarch ont dû surmonter un grande nombre d’obstacles inattendus à cause de ça, ce qui est complètement dingue en 2019 », déclare Mike Wilson, co-fondateur de Devolver Digital. Il poursuit : « Il me semble ridicule d’être confronté à des difficultés et interdictions alors que nous cherchons à promouvoir un jeu qui se veut éducatif, un jeu dans lequel on peut jouer le rôle d’un entrepreneur honnête respectant les lois, alors que nous n’avons jamais eu de problèmes à promouvoir des jeux explicitement violents. » Kacper Kwiatkowski, Game Director pour Vile Monarch ajoute même : « Devolver et nous-mêmes débutons dans les jeux de gestion, donc nous avons consulté un large panel d’experts, dont un développeur légendaire du genre qui nous a dès le départ signifié son refus de voir son nom officiellement rattaché au projet. C’était le tout premier signe de la controverse que nous allions devoir affronter par la suite avec le jeu. »

En attendant, ce jeu de gestion au sujet nouveau pourrait bien plaire aux fans du genre tout autant qu’aux fumeurs pour délirer devant leurs écrans. La team JSUG souhaite aux développeurs la plus grande réussite possible pour avoir eu l’audace de créer un jeu aussi qualitatif et peu cher que celui-ci. Chapeau l’artiste ! En plus, ça plaira à notre ami Florent dans Les Sims 4 : Eric Lafleur.


Emilie Perier-Cambyt

Geekette depuis l'enfance, les jeux vidéo m'aident à surmonter les épreuves de la vie. Ils me permettent de m'évader, ils m'aident à respirer et c'est ainsi que je trouve mon équilibre.

4 Commentaires »

  1. Ah bon ils s’étonnent d’avoir rencontré des difficultés.^^ Je dis une bêtise mais il y a 20 ans d’ici, les produits illicites ce n’étaient pas bien, condamnables et aujourd’hui, on veut tout légaliser en gros.

    Après les usa s’étonnent qu’il y ait des morts, quand n’importe qui peut avoir une arme, on est plus au temps du far west, t’imagines le nombre de personnes qui ont dû être tué pour un “oui” ou pour un “non”, ou parce que ta tête ne lui revenait pas et aujourd’hui en 2019 les armes sont toujours accessible! C’est inimaginable qu’une loi absolue ne soit pas faite, en même temps quand tu vois un idiot gouverner un pays comme les USA. On se dit la porte est ouverte à tout le monde ^^

    Un jeu de gestion qui peut être intéressant en tant que joueur car on peut se le permettre dans un jeu vidéo et après chacun prend ses responsabilités pour sa santé. Chacun fait ce qu’il veut dans la vie tant qu’on n’empiète pas sur celle des autres.
    Un jeu ludique oui, éducatif là j’en doute parce que cela va apprendre à tout à chacun de savoir doser l’eau, l’ensoleillement pour les plantes, si cela montre cela dans le jeu, ce n’est pas futé. C’est un gros risque pour eux peut-être.

    Après c’est clair on peut dire ça avec la cigarette, tout le monde y a accès et on en fait pas un plat, et c’est aussi mauvais qu’un produit illicite… où est le juste milieu là-dedans. Le mieux c’est de ne jamais rien toucher à tout ça, parce que ça n’a aucun intérêt quand on est en bonne santé.
    Puis de toute façon je suis certain que sur des chaines comme youtube etc on montre ce genre de chose alors ce n’est pas un jeu qui va faire grand chose de mal.
    Moi aussi j’ai plein d’herbe, derrière chez moi et un peu devant, au lieu de la tondre, si quelqu’un veut la fumer , je la vends mdr ^^

  2. Les jeux vidéo montrent des images manifestes de violence, de tortures, sans parler des animaux qu’on tue, de la vision sexiste de certains dévs etc. Alors pourquoi pas de la weed ? C’est pas plus dangereux que l’alcool ou les antidépresseurs de merde. Quelle hypocrisie !

    Sinon le jeu a l’air joli j’aime bien le style BD. En plus 15 € sur Steam ! On aura droit à un test ?

  3. La position de Devolver est tout à fait entendable…

    On peut sortir des jeux avec de la violence et des viols, dans une certaine mesure, mais on se retrouve plus embêtés face à la drogue.

    Le souci vient de la disparité des régulations dans le monde, si le développeur est américain, ces exploitations sont légales, en France ça pose un cas de conscience…

Laisser un commentaire