À mille lieux des jeux AAA qui font la une de l’actualité vidéoludique, il y a Adventure Time : Finn & Jake Investigations, un jeu édité par Vicious Cycle en collaboration avec Bandai Namco Entertainment et qui est sorti le 06 novembre 2015 dans l’hexagone. Si ce nouveau volet des pérégrinations des personnages imaginés par l’auteur américain Pendleton Ward ne semble pas avoir suscité le moindre intérêt en France (dommage, le titre est pourtant présent sur tous les fronts : PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360, Wii U, Nintendo 3DS et même PC !), il n’en demeure pas moins que devant leur poste de télévision, des centaines de milliers de jeunes enfants ont fini par s’amouracher du garçonnet et de son meilleur ami à poil court. Un peu à leur image, nous nous sommes laissés tenter par une petite virée sur la planète Ooo, astre atypique où bien des mystères mériteraient qu’on les résolve.

Let the fan service revolution begin

Tout d’abord, vous noterez que série d’animation US oblige, ce très sympathique Adventure Time : Finn & Jake Investigations propose les voix originales par défaut. Fort heureusement, des sous-titres en français sont bel et bien là pour faire plaisir à ceux ou celles à qui l’anglais serait susceptible de donner des urticaires. Bien que ce nouvel opus soit à même de combler les adeptes de fan service à outrance – nombreuses sont les références au dessin animé et autres connotations superflues directement inspirées de l’univers de la série diffusée sur Cartoon Networks –, nous sommes légitimement en droit de nous demander ce que ce jeu apporte de plus que ses aînés. À ce sujet, vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’Adventure Time : Finn & Jake Investigations est le premier jeu NextGen de la licence, c’est aussi le tout premier jeu Adventure Time en 3D et le tout premier jeu Aventure Time à opter pour une formule aventure à la sauce Point ‘n Click ! Eh bien oui, rien que ça ! Voilà qui devrait pleinement satisfaire les amoureux de la saga, d’autant plus que nous avons réellement eu l’impression d’être les héros de cet épisode anormalement plus long que les autres au fil de nos parties.

On s’y sent l’âme d’un enfant… enfin presque

adventure-time-finn-jake-investigations1
Les habitants de la planète Ooo auraient-ils des ennuis ?

Effectivement, l’immersion est au rendez-vous et on félicitera à cette occasion l’incroyable travail de Vicious Cycle qui est parvenu à pondre un jeu particulièrement fidèle à l’esprit de la série animée. Le joueur incarne Finn et Jake, un garçon à l’allure fière et son meilleur ami qui n’est autre qu’un chien capable de changer de taille à sa guise. Clairement inséparables, les deux compères pourront être manipulés à l’aide d’une seule et même manette. Comme dans les principaux jeux d’aventure, le duo de choc devra remplir certaines missions et enquêter autour de certains mystères extravagants. Pour ce faire, ils devront interroger les autres créatures emblématiques de la série, identifier et récolter des indices et même se frotter à quelques méchants, histoire de garder la ligne !

Les aficionados seront heureux d’apprendre que la quasi-totalité des personnages majeurs de la série sont bel et bien présents (le Roi des Glaces, Marceline, et la Princesse Chewing-gum ont répondu à l’appel); leurs voix délirantes ne vous mettront pas à l’abri d’éventuelles épidémies de fous rires ! Et puis on retrouve bien-sûr le style cartoon si particulier de la série, sorte d’empreinte indélébile qui vous donnera la drôle d’impression d’évoluer dans un monde inventé de toute pièce par une tribu d’enfants issus d’école primaire. Sauf que comme le dessin animé, Adventure Time : Finn & Jake Investigations ne sera jamais aussi puéril qu’il n’y paraît. À l’instar d’un certain South Park,  le jeu aborde des sujets très sérieux tels que ceux de l’exclusion mais le fait avec un ton léger et souvent pertinent, à tel point qu’on ne peut pas véritablement classer le titre de Vicious Cycle dans la catégorie « jeux pour enfants ». Quelque peu différent de celui de son aîné diffusé depuis 1997 sur Comedy Central, l’humour ici présent demeure assez malsain – à la limite de l’ambiguïté sexuelle avouons-le –, mais n’est jamais vulgaire, simplement un peu absurde parfois.

« Life in plastic, it’s fantastic! »

adventure-time-finn-jake-investigations4
L’univers est vaste et comporte une multitude de richesses. 

Autre point agréable et que nous ne pouvons pas négliger : Adventure Time : Finn & Jake Investigations est une véritable réussite en termes de graphismes purs. Le tout est très agréable à l’œil et les couleurs sont chatoyantes. La texture plastique des protagonistes, des éléments du level design et plus largement des décors est du plus bel effet. Certes jouer à Adventure Time en 3D vous laissera peut-être dubitatif au premier abord, mais voir la crinière de la Princesse Chewing-gum se mouvoir à la manière d’un marshmallow rose devrait éveiller votre appétit. Cependant, soyez conscient qu’il vous faudra d’une manière ou d’une autre contenir votre envie de lui mordiller les cheveux… Graphiquement parlant, le tout est  très propre et fluide, aucun aliasing à signaler sur PS4.

Quid du son ? Ce nouvel aspect semble avoir été respecté à la lettre par Vicious Cycle. On trouvera les principaux thèmes musicaux du show à base d’ukelélé et autres instruments saturés. Toutefois, la répétition des mêmes pistes – notamment celles que vous entendrez dans l’arbre-maison, l’un des lieux phares du jeu – risquera de vous donner la migraine. Côté VO, on appréciera les doublages qui sont tout bonnement excellents. Le travail réalisé au niveau de la postsynchronisation est remarquable et les répliques des différents personnages sont nombreuses et variées !

Le Point ‘n Click dans toute sa splendeur

adventure-time-finn-jake-investigations2
Rien de tel qu’un chien contorsionniste pour grimper aux murs !

Jeu d’aventure de type Point ‘n Click, Adventure Time : Finn & Jake Investigations propose des phases de jeu appartenant à différents genres. On a ainsi droit à de l’exploration, à de l’investigation de lieux mais aussi à du combat. À bien des égards, cet opus d’Adventure Time vous rappellera le jeu d’Heroic Fantasy King’s Quest. Nombreuses sont les similitudes entre les deux titres en termes de gameplay.

Le jeu est avant tout basé sur des énigmes reposant sur un système de « troc ». Chaque mission vous offrira l’opportunité d’explorer l’univers complètement tordu d’Adventure Time et de dialoguer avec toutes sortes de personnages alambiqués. Mais vous ne devrez jamais négliger les phases d’investigation sous peine de devoir reprendre la mission de zéro. Proposées à travers des plans fixes, ces petites sessions durant lesquelles vous devrez jouer les détectives vous proposeront différentes options : regarder un élément du décor, interagir avec un objet ou parler avec un personnage. Sachez que ces actions vous aideront à avancer davantage au sein de l’enquête concernée, mais ce n’est pas tout ! Chaque objet ramassé finira dans votre inventaire et vous aidera à débloquer une situation en apparence délicate un peu plus loin durant votre aventure. La plupart du temps, il s’agira d’échanger la trouvaille en question contre un autre objet, un aveu ou une révélation surprenante. Parfois, votre réflexion sera encore davantage sollicitée. En effet, différents objets peuvent être combinés. Leur fusion permettra la création d’un item d’exception qui vous donnera toutes les clés en main pour progresser dans l’histoire. Vous noterez à ce sujet que vous pourrez admirer tous les objets découverts sur la planète Ooo dans l’arbre-maison, qui n’est autre que votre base, et qui sert accessoirement de lieu de repos.

Malheureusement, c’est certainement durant les phases d’investigation que l’on se rendra compte qu’Adventure Time : Finn & Jake Investigations ne cible pas uniquement un public d’enfants. La résolution de certaines énigmes pourrait s’avérer délicate et vous pourriez être amené à vous creuser la tête pendant des heures. Il suffit de passer à côté d’un indice ou d’un objet un peu trop dissimulé dans le décor pour que votre expérience vire au cauchemar. Si vous n’êtes pas coutumier du fait, gare à certaines énigmes tordues donc !

Un système de combat un brin bancal ?

adventure-time-finn-jake-investigations3
Les combats sont faciles à prendre en main mais sans aucun challenge.

De temps à autre, nos deux héros devront prendre part à des combats contre des ennemis aléatoires venus de nulle part. Pour le coup un peu à côté de la plaque, ces scénettes se lanceront automatiquement une fois que vous mettrez les pieds dans une zone spécifique de la map. Si nous avons évoqué plus haut le caractère ardu de certaines énigmes, les phases de combat très Beat’em all proposées dans Adventure Time : Finn & Jake Investigations ne vous poseront jamais de problème particulier. Réellement, les combats sont d’une facilité déconcertante : il suffirait presque de « bourriner » pour se défaire de ses adversaires quand bien même quatre capacités peuvent être débloquées grâce à la touche multidirectionnelle de la manette. Cela est le meilleur moyen pour rendre notre ami Jake totalement invincible ! Quant à Finn, ce dernier sera amené à changer d’épée au cours de l’histoire. En appuyant sur rond, vous activerez un pouvoir spécial tel qu’une pluie de joyaux se déversant sur l’ennemi ou un éclair détruisant tout sur son passage. Au final, au vu du manque de challenge proposé par les phases de combat, on ne regrettera pas leur faible nombre.

Ah ben t’as pas sauvegardé mon bonhomme !

Malgré ses défauts d’équilibrage, le jeu de Vicious Cycle comprend un contenu assez consistant. En effet, pas moins de cinq enquêtes spécifiques demanderont toute l’attention des joueurs et toutes se dérouleront dans des zones singulières de la planète Ooo. Comptez une bonne dizaine d’heures pour venir à bout de l’histoire, à moins que l’impossibilité de sauvegarder manuellement votre progression ne finisse par vous offusquer – et parallèlement à vous faire perdre un temps précieux. Il faut dire que les sauvegardes automatiques ne sont pas aussi nombreuses qu’on pourrait l’espérer et qu’elles sont aussi excessivement éloignées les unes des autres. C’est bien dommage, surtout lorsque cela nous oblige à venir à bout du même niveau deux à trois fois dans une même journée. Autre ombre au tableau : la quasi-totale absence de rejouabilité bien qu’un DLC semble être prévu dans l’avenir !


Certes Adventure Time : Finn & Jake investigations n’est pas le plus grand jeu du siècle mais son esprit décalé, son humour à profusion et la grande qualité de ses doublages en font un titre très plaisant. Petit vent de fraîcheur dans un marché du jeu vidéo souvent saturé par la répétition des mêmes styles et genres, la dernière création du studio Vicious Circle développé par Bandai Namco remplit son office, à savoir proposer une réadaptation convaincante des aventures de Finn et Jake en jeu vidéo. Les textures en 3D, la bande-son fidèle à l’esprit de la série et l’omniprésence de ses personnages forts contribuent clairement à ce succès. Néanmoins, on sera déçu de constater que la difficulté du jeu n’est pas suffisamment équilibrée (il existe par exemple un fossé gigantesque entre certaines scènes d’investigation et les phases de combat en règle générale). Quant à la rejouabilité, cette dernière est nulle, et c’est bien dommage ! 

La note de la rédaction
  • Gameplay - 7/10
    7/10
  • Durée de vie - 7/10
    7/10
  • Graphismes - 7.5/10
    7.5/10
  • Scénario - 7.5/10
    7.5/10

Les plus et les moins

✔︎ Des graphismes colorés et chatoyants !
✔︎ Un univers aussi déjanté que la série !
✔︎ Les personnages toujours aussi loufoques.
✔︎ Tout y est : combat, exploration et énigmes.
✔︎ Une durée de vie globalement satisfaisante.

✘ Des énigmes vraiment tirées par les cheveux !
✘ Les points de sauvegarde, pas assez nombreux.

7.3/10

 


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

2 Commentaires »

Laisser un commentaire