Durant la Paris Games Week 2018, Arnaud et Eric ont eu la chance de découvrir un tout nouveau Party Game disponible en early access et développé par le petit studio indépendant tricolore Bubble Studios. Bien évidemment, il fallait que Je suis un gameur.com creuse le sujet en profondeur pour vous, chers lecteurs ! Aujourd’hui, je vous propose donc mon test de Skelittle: A Giant Party!! sur PC. Ce petit jeu ambitieux est-il suffisamment armé pour terrasser Super Mario Party sur Nintendo Switch ?

Skelittle: A Giant Party!! Cela vous évoque quelque chose ?

Cela est fort possible, surtout si vous avez lu notre article au sujet de la Paris Games Week 2018. Lors de leur visite, Arnaud et Eric ont rencontré les membres français de Bubble Studios, développeurs indépendants à l’origine de Skelittle: A Giant Party!! D’après les rumeurs, nos deux rédacteurs apprécient le jeu et ses créateurs. Il est toujours très agréable d’établir un contact direct avec les fondateurs. Cela permet ensuite une fluidité certaine lorsque vient le temps pour nous de leur livrer nos retours concernant leur projet. Bien qu’il soit regrettable de ne pas m’avoir compté parmi les journalistes présents durant cette journée, j’ai néanmoins travaillé pour vous fournir un test de Skelittle: A Giant Party!! qui est, je l’espère, à la hauteur de l’accueil des développeurs durant le salon.

Skelittle: A Giant Party!! Un Party Game efficace !!

Entrons maintenant dans le vif du sujet dans ce test de Skelittle: A Giant Party!! Premièrement, Skelittle reprend les mécaniques fondamentales d’un Party Game qui fonctionne, à savoir une succession de mini-jeux impliquant jusqu’à quatre joueurs. Manette en main (sans oublier le légendaire verre de vin de Johanna qui va avec), dans le salon, et hop ! C’est parti pour challenger ses copains ! En local, c’est votre devoir d’être sur le podium.  Skelittle: A Giant Party !! est disponible depuis le 26 octobre en early access sur Steam. Donc en version PC. Les versions consoles sont en projet.

Eh bim, le podium !

La version actuelle vous propose donc une quinzaine de jeux ainsi qu’une fonction sandbox, un éditeur de jeux qui vous permet de construire vos propres challenges. En outre, vous pouvez incarner différentes petites bestioles sorties d’un paquet de céréales. Ces dernières s’affrontent dans un univers déjanté : une chambre d’enfants, une cuisine, un jardin etc…  Se réduire façon Fourmiz (je sais que si tu me lis, tu as vu ce film) en évitant de se faire attraper par l’aspirateur de maison, ou encore faire une course de petites voitures entourées de jouets. Voilà ce qui vous attend dans Skelittle: A Giant Party !!

La dernière survivante !

Il faut souligner également  la limite d’âge ; je pense que ce Party Game est adapté pour tous. Du plus petit au plus grand, chacun se trouvera relativement à l’aise avec la prise en main du jeu. Enfin, si vous cherchez un jeu multi-joueur en local, n’hésitez pas, son objectif premier étant qu’il soit optimisé pour passer un super moment entre amis ou en famille pour la modique somme de 9,99 €. Plus que raisonnable et à la fois, un vrai soutien pour l’industrie indépendante française du jeu vidéo. Une fois de plus, vous commencez à me connaître, toujours la première sur le devant de la scène indé !

Que valent les mini-jeux de ce Mario Party-like ? 

Pour le moment, le jeu est en early access, il y a encore peu de contenu mais assez pour partager une petite heure sympathique en bonne compagnie ! De plus, Bubble Studios travaille sur d’autres niveaux et fonctionnalités qui seront déployés plus tard. Comme vous pouvez le constater avec les différentes captures d’écran, on retrouve ici les mécaniques de base d’un Party Game. Via le menu de sélection des personnages, on choisit son futur acolyte. Une fois le personnage sélectionné, en route pour l’aventure ! La compétition va se dérouler avec un enchaînement linéaire de plusieurs mini-jeux.

Des descriptions on ne peut plus explicites !

À chaque jeu sa démonstration. Nous trouvons pour chaque étape des explications claires et précises (d’où l’accessibilité considérable). Avant le lancement de chaque mini-jeu, des descriptions s’affichent à l’écran pour vous expliquer comment utiliser les touches de votre manette ou clavier. Une optimisation plutôt fluide jusqu’à présent ! Ces indications sont bien sûr importantes pour guider les plus petits. À ce sujet, l’univers inventé par Bubble Studios dans Skelittle: A Giant Party!! est très enfantinLa course racing/joute était pour moi le niveau le plus fun du jeu. De plus, vous pouvez participer à une course en bateau de papier journal sur une rivière ou encore planter le plus de graines possibles dans votre potager avant vos adversaires. Sans oublier le coup de tampon à éviter dans une espèce d’imprimante (du moins, c’est ce que j’ai compris). Bref, tout est une question d’originalité, d’obstacles et de compétition ! Sachez d’ailleurs que de toute évidence, j’ai toujours beaucoup aimé les mini-jeux. Surtout lorsque je recevais mes démos de jeux Playstation One dans mon magazine (les fans comprennent cette référence). Premier jeu en tête : Crash Bash. Pertinent niveau mécaniques de jeu !

test de Skelittle: A Giant Party!!
Le toutou de Skelittle: A Giant Party!! est moins gentil que notre Sawyer !

Une panne d’inspiration graphique…

Bien entendu, Skelittle: A Giant Party!! est encore ouvert à de nombreuses mises à jour. Le jeu est en cours de construction. Cependant, l’aspect visuel est beaucoup trop simplet à mon goût ; d’ailleurs Arnaud et Eric m’avaient fait la même remarque (on est une team soudée vous avez vu ?). C’est dommage, car les décors arrières sont, pour la plupart, jolis. Mais certains détails ne m’ont pas échappé. Exemple, dans un mini-jeu où le protagoniste est attaché à une corde pour chopper des pièces en évitant des tuyaux, on ne retrouve pas une corde mais un trait noir très grossier façon vecteur Photoshop…  Sans m’éterniser dessus, les détails sur les personnages sont limités. Tout cela est fort regrettable car on constate malgré tout que l’univers créé autour des personnages est plaisant.

test de Skelittle: A Giant Party!!
Qui va se prendre la pastèque ?

Il faut reconnaître que ce n’est que le début d’une belle aventure pour ce jeu, je m’attends à ce qu’il se développe davantage. Avec plus de contenu, il pourrait gagner en puissance ! Comme expliqué plus haut, de nouveaux mini-jeux sont prévus mais je verrais bien une version narrative (légère, sans qu’elle n’ait besoin d’être trop poussée) des personnages en vedette avec peut-être une mécanique propre à chacun, une sorte d’avantage (un peu comme les dés personnalisés dans Mario Party). À noter que Bubble Studios n’en est pas à sa première création. People’s Chess fut le tout premier jeu en réalité augmenté présenté à la PGW 2017. Il faut savoir que comme beaucoup de studios indépendants, Bubble Studios propose ses services à d’autres entreprises afin de financer les jeux vidéo qu’il met au point. Pour ma part, ce choix est judicieux bien qu’il soit parfois très difficile de consacrer du temps à de tels projets lorsque les demandes croulent ! Cela explique (peut-être ?) pourquoi la partie graphique est quelque peu négligée dans Skelittle: A Giant’s Party!!


Pour conclure ce test de Skelittle: A Giant Party!!, je dirais que le jeu n’est pour le moment pas suffisamment optimisé pour faire de l’ombre à l’emblématique Mario Party. Pourquoi ? Dans un premier temps, la licence Nintendo est beaucoup trop vieille et adulée de tous pour avoir un rival direct sur le marché du jeu vidéo. Cependant, je ne peux que féliciter Bubble Studios pour sa démarche intrépide. Car malgré ses défauts, Skelittle: A Giant Party !! peut grandir rapidement. De nouveaux mini-jeux, des améliorations de gameplay et un plus grand soin apporté à l’esthétique générale du titre pourrait transformer le bébé de Bubble Studios en un sérieux concurrent indépendant ! Amis développeurs, vous avez les encouragements de JSUG.

La note de la rédaction
  • Gameplay - 6/10
    6/10
  • Originalité - 9/10
    9/10
  • Graphismes - 5.5/10
    5.5/10
  • Divertissement - 6.5/10
    6.5/10

Les plus et les moins

✔︎ Un studio français indépendant.
✔︎ Le mini-jeu de l'imprimante !
✔︎ Un projet audacieux !

✘ Les graphismes pas folichons...
✘ Peu de contenu, même pour un early access.

6.8/10


Johanna Biasinutto

Étant Game Designer, le jeu vidéo est omniprésent dans ma vie et j'en suis très heureuse ! Adepte des jeux de rôle, je suis aussi une grande cinéphile : je me perds souvent dans des contrées lointaines et fantastiques. Chaque jour est pour moi une nouvelle aventure.

9 Commentaires »

  1. J’ai joué au dernier Mario Party hier et je pense que la licence avance mais ne s’améliore pas vraiment…

    Je trouve le jeu moins fun que sur Gamecube.

    Ceci dit ça me permet de comparer le tout avec ton test. Concernant les explications avant le mini jeu, je trouve l’approche de Nintendo vraiment bonne, le fait de pouvoir essayer le jeu de manière illimitée avant d’entamer la vraie partie est vraiment plaisant !

    Skelittle est donc en early access plus ou moins (too early access ???) et devrait évoluer surtout avec l’apport énorme que peut être l’éditeur de mini jeux. Je pense qu’à terme l’ensemble des meilleuirs concepts seront reproduits et le jeu sera un formidable outil de divertissement.

    Concernant la patte graphique, les personnages sont vraiment flippants, le chara design est vraiment décalé et le côté mignon des décors est à l’opposé de celui des personnages (de mon point de vue). Cela se justifie peut être ou se justifiera du point de vue narration.

    Il n’y a pas de phase type jeu de l’oie donc, on enchaine juste les mini jeux, certains y trouveront leur compte, les phases de plateau de Mario Party étant parfois assez longues et sortent certains joueurs de l’ambiance.

    Coté prix c’est vraiment raisonnable, un très bon point pour un jeu amené à évoluer.

    Je fais un retour sur la partie prix de l’article. On parle d’une somme modique et non pas maudite.
    Cette phrase est d’ailleurs bizarrement découpée, je pense qu’il y a un point en trop après la somme.

    L’article est plaisant et plein de références pour les gens d’une certaine génération !

    Bonne fin d’année à toute l’équipe de JSUG !

  2. Je trouve que l’esthétique du jeu est plus faite pour les enfants que les adultes, rien que les personnages des squelettes. C’est un univers plutôt enfantin. Le prix du jeu n’est pas cher, c’est bien, comme ça même si au final les personnes le trouveraient moyen, ils se diront pour 10euros, ce n’est pas très grave. Cela encourage les joueurs à l’essayer, ce qui est déjà un bon point. C’est bien fait de voir la manette et les boutons qu’on doit presser avant chaque mini- jeux, c’est propre et utile. Après il faut vraiment développer les mini-jeux, l’un après l’autre avec de bonnes idées.

    Une poêle géante sur une plaque céramique avec de la pâte à crêpes, il faut la traverser sur un morceau de beurre, sinon la spatule t’écrasera avant de te faire sauter en l’air avec la crêpe. Ou alors on allume une micro-onde, celui qui résiste le plus longtemps en se mettant dans le bon condiment , et arriver à survivre sans exploser dans la micro-onde .Ou escalader le frigo jusqu’au réfrigérateur, 4 échelles, on doit grimper, seuls les aliments sont déchainés à l’intérieur du frigo(on ne sait pas ce qu’il peut se passer dans un frigo tant qu’on a pas vécu dedans) et ils essaient de vous faire tomber en bas de l’échelle, celui qui atteind la section des glaçons gagne un esquimau. Ok on a dit de bonnes idées ^^
    Et le coup de la scie circulaire, on en parle pas? non d’accord alors ^^

    Je doit la faire celle-là comme le studio c’est Bubble et comment va Bobble ?
    Les moins de 30 ans ne peuvent pas connaitre Hihihi(rire DEMONIAQUE- mais avec modération) ^^

    • LOL il est fou ce mec… N’empêche tes idées sont très bonnes ! Si les dévs passent par là ils pourraient s’en inspirer ! Pourquoi pas un parcours labyrinthique dans l’antre d’un hérisson ? Tu devrais aller piocher dans ses stocks de glands pour l’hiver sans te faire bouffer par le rongeur ! Bon après, c’est qu’une idée, sûrement naze en plus ! LOL. Tu as vu la newsletter ? Va y avoir le Quizz de Noël. Je vais me donner à fond cette fois, surtout que je commence à regarder les vidéos d’Eric maintenant, faudra que je crée un compte Youtube aussi !

    • Hello Stephane !

      Déjà merci pour ton commentaire fort pertinent et pour tes idées, je les transmets à l’équipe, il y a personnellement pas mal d’idées que j’aime bien dans ce que tu donnes, mais je crois qu’on aurait des petits soucis à rester “tout publics” si on les faisait ahah !

      Encore une fois merci, et Bobble va bien, toujours aussi mignon !

      • Il ne faut pas faire attention à mes idées, c’est dû va vite. Tant mieux alors parce que si Bubble n’était plus avec Bobble ça m’aurait attristé. ^^

        Une idée plus simple. Vous faites un plan d’eau, chaque personnage est sur un rondin de bois et on doit l’habiller, ou mettre des objets loufoques et ludiques avec un certain poids, sachant que chaque chose pèse un poids différent, le tout dans un chrono, bien stressant, le but est celui qui ne coule pas. C’est un peu plus dans l’esprit, sinon dans une version gore, j’ai une autre idée mais elle sera moins sympathique ^^… Ou encore sur une couche de verglas comment on est bientôt à Noël. Ou tronçonner un arbre à toute vapeur avec différents matériaux et un arbre avec différentes sexions colorées, genre plus dur à couper si tu n’as pas pris la bon ustensile, éventuellement un arbre qui te mettrait des bâtons dans les roues, qui réagirait à certaines erreurs produites par le joueur.

        Au moins c’est franchement super que ceux qui sont aux manettes du jeu répondent

Laisser un commentaire