Mais dis-moi ! On pourrait croire que ça glande, mais je viens de réaliser que c’est déjà le dixième bric-à-brac que je te propose depuis la création de la rubrique. J’ai déjà eu l’occasion de te présenter des jeux immersifs, longs, prenants, insolites, passionnants… Mais pour ce dixième opus, j’ai envie de partir sur une touche plus douce et de penser aux gens qui aiment les jeux sans vouloir leur consacrer trop de temps. Une petite demi-heure par-ci par-là, une petite parenthèse agréable qui ne demande pas trop d’implication… Ca peut aussi être ça, le jeu vidéo, et il en faut pour tout le monde !

Des jeux indé casual et sans prise de tête !

Comme toujours, je suis là pour célébrer les jeux indépendants, leur diversité et leur inventivité, et même si tu es un joueur occasionnel, tu peux trouver ton bonheur dans ce catalogue alternatif. La sélection du jour vise plutôt des petits jeux, qu’on peut terminer en quelques heures (mais qu’on peut aussi rejouer plusieurs fois pour prolonger le plaisir) et qui ont une direction artistique très reconnaissable. Des petits cocons douillets, en somme, qui ne demandent aucune surchauffe de neurones et qui te plongeront dans une atmosphère de détente et de plaisir. Ça sonne bien, non ? Alors c’est par ici que ça se passe, voici ma brochette de jeux indé casual et tout doux !


1. Assemble with Care

(PC, iPhone 2019)

Après l’excellent Monument Valley, le studio ustwo games est de retour avec ce titre bourré de charme. Le principe est simple : tu viens d’arriver dans un petit village, et tu te mets au service de tes voisins pour réparer tout un tas de choses. Le jeu alterne les phases de puzzle (qui consistent à démonter, retaper et remonter divers objets) et un petit scénario en filigrane, qui te permet de faire connaissance avec différents protagonistes et de leur apporter bien plus que des réparations matérielles.

Ce jeu ne présente que très peu de difficulté, mais il offre un moment de détente très agréable. La prise en main ne pose aucun souci particulier, il est donc tout à fait adapté pour des profils variés de joueurs. Si tu as un iPhone, tu peux même profiter de la version mobile, qui, à mon avis, fonctionne très bien pour ce type de gameplay ! Et mention spéciale à la direction artistique, les dessins me plaisent beaucoup et le rendu général est très propre, cohérent et charmant.

À voir aussi :

The Room (PC, Switch, Mobile – 2012) : un classique des escape games, avec aussi cette composante de bricolage et de manipulation d’objets.


2. Framed

(PC, Switch, Mobile – 2014)

Direction l’Australie pour ce jeu de chez Loveshack qui a raflé plusieurs prix depuis sa sortie. Ambiance film noir à l’ancienne, saxophone et agents secrets, cascades incroyables et double bluff… Ce puzzle game a l’avantage de proposer un gameplay très épuré et à la prise en main immédiate. Il s’agit en principe de réorganiser des cases de BD pour modifier l’issue de l’action. Animations fluides, touche d’humour, difficulté progressive, ce petit jeu a beaucoup d’arguments pour trouver son public. 

Les deux opus ont été regroupés en un titre, tu peux donc profiter des deux aventures à prix doux. Là aussi, le tout se boucle en quelques heures, mais certains puzzles m’ont vraiment donné du fil à retordre (au point que j’avais vraiment l’impression d’avoir testé toutes les possibilités). Le gameplay se diversifie progressivement, la narration est chouette, bref c’est un joli titre que je te recommande sans hésitation !

À voir aussi :

Filament (PC, Mac, Switch – 2020) : là aussi, direction artistique propre et difficulté progressive. Par contre, je ne suis pas allée au bout, je me suis un peu trop énervée sur certains niveaux !


3. LooK INside

(PC – 2020)

Ce jeu, c’est tout ce que j’aime, et c’est exactement ce que j’avais en tête quand j’ai choisi de te montrer des jeux indé casual. Développé par le studio français Unexpected, il est un mélange parfait entre narration, esthétique et créativité. Plus que tout, LooK INside respire la poésie, grâce aux portraits variés et touchants qu’il nous propose. Pour te présenter le concept, le jeu te plonge dans un album de famille, te proposant de reconstruire l’arbre généalogique grâce aux indices glanés à travers les pages.

On passe donc par plusieurs époques, plusieurs ambiances, et un gameplay aussi intuitif que varié. Certains puzzles sont plus costauds que les autres, mais ça t’offre l’occasion de rester un peu plus longtemps en compagnie de cette famille si attachante, et d’aborder avec eux des thèmes pas toujours faciles à traiter. Pour l’instant, seul le premier chapitre est déjà sorti, mais j’ai vraiment hâte de voir ce que la suite nous réserve !

À voir aussi :

Gris (PC, Mac, Switch – 2018) : encore plus poétique, avec une DA à couper le souffle, un incontournable de toute bibliothèque indé !


4. Sayonara Wild Hearts

(PC, PS4, Switch, Xbox One – 2019)

Je t’en ai déjà parlé dans nos JSUG Awards de l’année dernière pour la qualité de sa bande-son, mais il était grand temps que je te le présente plus proprement. Simogo qui rencontre Annapurna Interactive, c’est une fusion qui ne pouvait que me plaire, et le moins qu’on puisse dire c’est que je ne suis pas déçue du voyage. Pour faire simple, c’est un jeu de rythme, dans une ambiance rétro, pop et colorée, qui une fois encore propose un gameplay simple et épuré qui conviendra à beaucoup de types de joueurs.

La patte graphique de ce jeu est fabuleuse, de même que les animations coordonnées avec la musique. J’ai savouré chaque seconde de cette ambiance entre rêve et réalité, mi-sombre mi-féerique. Tu peux le finir en quelques heures, mais les amoureux de défis pourront tenter le perfect sur les différents niveaux. Et si tu aimes les musiques, tu seras évidemment tenté d’y rejouer à l’infini !


Bref, j’espère une fois encore t’avoir donné une jolie brochette de jeux indé casual qui pourraient servir de porte d’entrée pour le milieu du gaming. J’ai pris soin de rassembler des gameplay abordables et néanmoins variés, et chacun de ces titres m’a laissé une excellente impression et une envie de suivre les studios de près. En Angleterre, en Australie, en France, en Suède et partout dans le monde, les développeurs indépendants redoublent d’inventivité pour proposer des expériences de jeu uniques et loin des codes habituels, et je trouve important de les mettre en valeur dès que possible ! C’est à ton tour, j’attends tes jeux indé casual en commentaire !


Coline Métrailler

Scientifique dans l’âme et lectrice compulsive, les jeux vidéo forment un excellent moyen de combiner mes différentes passions. J’achète tous les jeux qui contiennent des animaux mignons, des meurtres mystérieux ou des bruitages à la bouche… J’espère que tu gères les grands écarts !

8 Commentaires »

  1. J’en connaissais aucun. Ils ont l’air tous bien et c’est vrai qu’ils sont jolis en plus. Assemble with care, c’est marrant comme jeu et réussi visuellement, comme les autres.

    J’ai pris Hollow Knight, le jeu complet était en promo avec tous les boss.

    Je n’en connais pas autant que toi et dans ce genre-là pas trop sauf sur amiga mais ça cela date ^^

    Sinon un tout grand jeu indépendant pour 2021 à se lécher les babines c’est un parmi tant d’autres The Last Campfire. Lui je le veux, je le veux ^^

  2. 10 bric à brac déjà ???😮 Merci pour tous ces magnifiques jeux que tu m’as permis de découvrir !!

    Sayonara Wild Hearts je l’ai découvert grâce à toi et il fait partie de mes jeux coup de coeur (acheté en version boite sur Limited Run) !

    Sinon en jeux indé je dirais Fez, Super Meat Boy et… Knights & Bikes ^^

  3. J’ai un jeu indé casual qui me vient à l’esprit et qui est très marrant avec sa possibilité de jouer à deux, c’est Stickbold, un jeu d’aventure et de dodgeball vraiment très fun !

  4. J’adore tes rubriques Bric à Brac Coline, même si ça fait mal à ma wishlist de jeux à chaque fois 😛 Je ne connaissais que de nom le 4e jeu, je t’avoue qu’ici, c’est Look Inside qui m’attire le plus, je trouve déjà le trailer très intriguant et émouvant, alors je veux bien te croire quand tu dis que c’est une aventure aussi poétique que subtile, voire surprenante aussi ! En plus le concept est vraiment sympa, et rien qu’en lisant tes mots ça amène à repenser de ce qu’on sait de sa propre famille ou de ses proches. Framed aussi a un côté très original (et lié à la littérature, forcément j’aime) que je trouve top. Merci encore pour ces belles découvertes ! De mon côté, je ne vois pas trop quel jeux indé casual je pourrai bien mentionner, à par Old Man Journey et Arise, Seasons after fall, tous trois poétiques et/ou émouvants et aux histoires implicites, qui je trouve sont de belles portes d’entrées vers le jeu vidéo… mais ils sont déjà bien connus !

    • Roooh merci ! Je suis trop contente que cette rubrique ait trouvé son public 🙂
      Je te comprends, LooK INside est vraiment assez unique, je pense qu’il a de bonnes chances de te plaire !
      Framed est chouette aussi, surtout pour ceux qui ne jouent jamais parce que son gameplay est simplissime 🙂
      Oh je n’ai pas encore fait Arise, il faudra que je remédie à ça !

Laisser un commentaire