On pensait que les paris en ligne sur l’eSport étaient réservés aux opérateurs spécialisés tels que Betway, sponsor officiel de l’équipe du Paris Saint-Germain… Mais c’était sans compter le dépôt d’un brevet pour le moins étrange en provenance de Sony. En effet, le constructeur nippon semble avoir imaginé tout un écosystème autour des paris sur l’eSport : les joueurs PS5 seront peut-être bientôt en mesure de miser de l’argent fictif ou réel sur des compétitions eSport diffusées en direct ! Vous noterez d’ailleurs que cette nouvelle tombe quelques mois après le rachat de l’EVO par Sony.

Sony dépose un brevet prévoyant des paris eSport sur PS5

Un brevet très particulier a été déposé dans le plus grand des secrets par Sony. Ce dernier repose sur un concept plus ou moins inédit : miser sur des compétitions eSport depuis une PS5 ! En France, parier de l’argent sur des matchs de football, de basket-ball, de tennis ou de rugby, cela est possible depuis juin 2010, date qui correspond à l’ouverture du marché iGaming à la concurrence, à l’époque régulé par l’ARJEL (aujourd’hui ANJ). Mais il semblerait que Sony souhaite aujourd’hui surfer sur la vague des paris sur l’eSport, un secteur qui a le vent en poupe mais qui, dans l’Hexagone, est réservé à des opérateurs titulaires d’une licence tels que Betway.fr.

Il faut donc comprendre que Sony, toujours à la recherche de plus de profit, désire aujourd’hui se lancer dans les paris sportifs. À l’aide de leur console PS5, les gameurs pourraient donc miser sur des matchs eSport en temps réel, à l’aide de cotes ajustées. L’idée est claire : inciter les spectateurs toujours plus friands d’eSport à parier leur argent en regardant des pseudo-champions s’affronter (oui, vous devriez savoir ce que je pense de l’eSport depuis le temps…).

paris eSport Betway.fr
Le bookmaker Betway est sponsor officiel de l’équipe eSport du Paris Saint-Germain.

Rachat de l’EVO : la stratégie mûrement réfléchie de Sony

En rachetant l’EVO, l’un des plus importants tournois de jeux vidéo de combat de la planète, Sony montre qu’il n’a rien laissé au hasard. Le brevet mis au point par Michael Chow, ingénieur en machine learning de Sony, permettra très certainement aux joueurs de placer leurs mises sur les matchs de l’EVO, du moins dans un premier temps. 

Malgré tout, le système n’est pas prêt de voir le jour avant un bon moment. En effet, chaque pays a adopté des lois précises et plus ou moins différentes en ce qui concerne les jeux de hasard. Ainsi, les paris sur l’eSport ne sont pas encore autorisés partout. Et les seules ambitions démesurées de Sony ne suffiront pas à modifier le cadre réglementaire des pays encore réfractaires à l’idée de proposer des paris sur l’eSport dans leur territoire. 

Rappelons que sur le vieux continent la législation européenne exige de chaque état membre qu’il régule, comme il l’entend, les jeux d’argent et de hasard. Aussi certains pays peuvent-ils autoriser les paris sportifs en ligne, et d’autres non. En 2020, les revenus mondiaux totaux pour l’eSport ont atteint 1,1 milliard de dollars, et c’est en Chine que se situe le plus gros marché dédié au sport électronique.


2 Commentaires »

  1. Les paris , c’est de l’arnaque, j’imagine facilement que c’est truqué comme dans le sport. Quand tu vois l’histoire en France, en handball, il y a quelques années d’ici, les femmes des joueurs allaient miser dans plusieurs établissement de forte somme et eux ils ont perdu le match exprès, quelque chose du genre. Dans tous les paris, il faut toujours miser sur celui qui ne gagnera pas, tu peux être certain que si quelqu’un mise une somme astronomique dessus, tu as toute les chances de gagner.

    Enfin en F1, tu ne risques pas de voir Mick schumacher au volant d’une Haas remporter un grand prix, là tu peux te dire que c’est truqué de chez truqué.

    Sacrée Ps5 , elle se tape des records dans tous les sens, pour ma part, c’est surtout celui de la connerie.

    Je me dis que Sony à faire ce qu’ils ont fait avec la console, ils ont dû perdre de l’argent, là ils sont obligé de balancer des jeux sur le Ps+ , comme y a pas grand chose comme jeux sur Ps5, Les premiers jeux offerts , ce sont des jeux sortis du moule directement. Je pense que ça ne doit pas leur plaire des masses.

    En même temps je ne comprend pas une entreprise qui brasse des milliards , être dirigée par un simplet.

  2. Décidément ils ne savent pas quoi inventer avec leur PS5… Ça devient risible… Ils feraient mieux de faire du réassort parce que pour le moment la console elle est introuvable 🤣

Laisser un commentaire