Je ne suis pas un dieu de l’asphalte, loin de là. Mais à vrai dire, à force de partir à la chasse aux trophées, j’ai développé l’envie de varier les plaisirs et de boucler à 100% tous les types de jeux. Ainsi, Need for Speed est le premier jeu de course que j’ai la chance de platiner et j’en suis plutôt fier compte tenu de mes très faibles aptitudes derrière un volant – je vous rassure, cela fait dix ans que j’ai mon permis. Si le jeu, en dépit de la futilité de son scénario, m’a beaucoup plu, j’ai tout de même montré mes limites durant certaines courses nécessitant du skill. Il faut dire que j’ai eu du mal à me familiariser au drift. Et je crois bien que je ne maîtrise pas non plus toutes les subtilités de la customisation de véhicule, notamment en ce qui concerne la maniabilité.  

Carte trophées je suis un gameur need for speed

Reste que le nombre 33 me plait beaucoup et je suis fier d’ajouter le trophée platine de Need for Speed à ma collection. En plus de cela, je trouve les trophées du jeu plutôt stylés ! Néanmoins, je n’ai pas fini d’arpenter les routes de Ventura Bay puisqu’un DLC est sorti récemment, ce qui signifie qu’il faudra encore que je fasse quelques efforts pour terminer le jeu à 100%. Le trophée le plus dur de Need for Speed m’attend sagement et me donne déjà des sueurs froides : BronzeSortie du Block, qui consiste à piloter l’incontrôlable Ford Mustang Hoonicorn de Ken Block, l’un des personnages phares du jeu, et de réaliser un score de drift supérieur à 350 000 points dans un temps limité. Autant le dire, je n’ai pas fini d’en baver…  

Trophées je suis un gameur


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

4 Commentaires »

    • Salut coffeequestfr ! 🙂 Eh bien écoute, oui. Je platine systématique chaque jeu que j’achète. Toutefois, je prends du temps avant de me décider d’acheter un jeu, je me renseigne beaucoup, car il faut avant tout qu’il me plaise et que je prenne du plaisir à le platiner. Comme on dit en anglais, je suis un “completionist” dans la mesure où je ne me contente pas de platiner un jeu, je fais en sorte de posséder 100% des trophées du jeu. C’est mon but ultime : avoir un taux de complétion parfait. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire car déjà il faut pouvoir acheter tous les DLC et certains jeux indépendants ont aussi des trophées buggués, ce qui rend leur platine impossible à avoir ! Chasseur de trophée, c’est une science lol

      • Tu as bien du courage 🙂 Généralement, si un jeu me déçois je n’essaye même pas de le finir, alors les succès/trophées j’en parle même pas. Au final, je m’en occupe seulement quand un jeu est un gros coup de coeur pour augmenter la durée de vie. Je ne suis pas autant sélectif que toi, j’achète beaucoup et je vends beaucoup. ^^

        Un bien beau tableau de chasse en tout cas. 😉

  1. Pourtant la maniabilité des voitures est excellente, on arrive à placer son bolide comme on veut, et même dans les passages étroits, le gameplay est au petit oignon pour ce jeu-là. Il y un trophée que je n’ai pas fait car il était trop dur. J’ y étais presque, je n’aime pas m’énerver en m’acharnant, surtout que les trophées et platine, ben cela ne représente rien, hormis du défi personnel. A mon avis ,tu ne dois pas avoir Killzone parce que je te dis pas le temps qu’il te faudrait pour le platiner, surtout en multijoueur. ; )

Laisser un commentaire