Bah quoi ? De temps en temps, une image de couverture et un titre putaclic ça ne fait de mal à personne… Mais bon, rassurez-vous, dans cette news, j’ai vraiment l’intention de vous parler de choses intéressantes. Tout d’abord, comme vous le savez peut-être déjà, un nouveau jeu Need for Speed a été annoncé par Ghost Games. D’après le développeur, il sortira d’ici la fin de l’année ! Et contrairement au précédent jeu, Need for Speed Payback n’obligera pas le joueur à être toujours connecté à internet.

Encore mieux : nous aurons cette fois-ci droit à un véritable mode histoire ! Encore heureux, ai-je envie de dire (vu la pauvreté du précédent story mode)… Mais pour qu’un jeu de course fasse recette, encore faut-il qu’il propose de vraies bagnoles sexy à piloter ! Voilà justement une petite sélection des véhicules que j’attends au tournant, des véhicules 100 % japonais. Car le Japon, c’est cool ! Et les Japonaises aussi !

La Honda S2000 2007

Véhicule Need for Speed 2017Certes elle commence un peu à dater, mais j’adore les Japonaises (je parle des voitures bien sûr), donc pourquoi pas ! La Honda S2000 2007 évolue dans une catégorie bien à part et pour une roadster, elle a carrément été sous-estimée. Mais certains fins amateurs ont su voir le potentiel de cette bagnole disponible en version décapotable, si bien que son prix ne cesse de s’apprécier depuis le début des années 2010. Une Honda S2000 2007 dans Need for Speed, ça serait littéralement de la dope quoi !

La Supra de Ken Henderson

Véhicule Need for Speed 2017Quoi de mieux qu’une petite Blackie dans Need for Speed Payback sérieusement ? Après tout, cette licence a toujours su mettre en évidence des véhicules qui ont une vraie personnalité. Alors franchement, je serais ravi de voir la fameuse Toyota Supra de Ken Henderson, celle qu’il conduisait en 1994 alors que je n’avais que sept ans ! En plus, la bête est tout de même équipée d’un moteur de 1 100 CV. Autant dire que quand la Supra tape une accélération, tu l’entends grogner la coquinette ! 

La Mitsubishi Lancer Evolution 8 MR 2003 

Véhicule Need for Speed 2017Quand la Mitsubishi Lancer Evo 8 MR est entrée en scène en 2003, le constructeur avait pris le parti de changer de gamme. Qui plus est, ce fut la première fois qu’un modèle de cette série débarqua en Amérique du Nord. La Evo 8 MR, un muscle car lisse, robuste mais pas bien lourd, envoie toujours du pâté ! Alors pourquoi ne pas compter sur lui dans Need for Speed Payback ? Moi je dis oui évidemment.

La Nissan 300ZX Twin Turbo 

Véhicule japonais Need for Speed 2017La prédécesseuse de la Nissan 350Z, la Nissan 300ZX Twin Turbo, a marqué les esprits dès sa sortie au milieu des années 1990. C’est une voiture sublime, une automobile exceptionnelle comme on en produisait au bon vieux temps ! Sur le plan du design, la Nissan 300ZX Twin Turbo est un pur chef-d’œuvre. Je n’ai jamais compris pourquoi elle a été à ce point boudée… Peut-être que Need for Speed Payback pourrait lui donner une seconde chance ? Et vous, quels sont les véhicules que vous attendez ? 

En attendant la sortie du prochain jeu Need for Speed, vous pouvez utiliser mon guide des trophées pour platiner Need for Speed 2015. Il vous aidera aussi à boucler le mode Prestige ! Bon courage !


Eric Lemattre

Élevé sur la planète Delta Orionis ZK-3.0, je suis venu sur Terre pour prêcher la vérité et sauver le genre humain. Susceptible mais costaud, je rends grâce à l’inventeur de la casquette. Oui, ce couvre-chef me va comme un gant !

3 Commentaires »

  1. TIn j’suis amoureux, celle en avant-plan , avec une peau si douce, ça laisse rêveur ^^
    La Peugeot 206 dans need for speed underground 2 où c’est le premier, suis plus sûr.
    Je l’avais faite tout blanche avec une décalco d’une pieuvre bleue et des néons en dessous également teinté bleu, ça rendait vraiment bien !
    Après les voitures je suis ouvert à toutes, ce que j’aime c’est pouvoir les changer à un tel point qu’on ne reconnaît plus la marque de celle-ci. ^^

    • LOL moi les deux ^^

      J’ai bien aimé le dernier Need for Speed même si conduire de nuit à force c’était chiant. Par contre un cycle jour nuit et un vrai mode histoire ça peut grave envoyer !

Laisser un commentaire