Un groupe de chercheurs universitaires catalans vient de mettre au point un serious game d’un nouveau genre, EnergyCat: The House of Tomorrow, qui nous enseigne comment mieux maîtriser notre consommation d’énergie. Dans ce jeu vidéo Sims-like, les développeurs se servent des codes du jeu vidéo et de la pop culture pour nous éduquer et nous encourager à modifier nos comportements. Le grand enjeu d’EnergyCat: The House of Tomorrow, est en effet d’apprendre par le biais d’un médium qui s’est largement démocratisé. Pari réussi ? Impossible de le dire… En tout cas, l’effort est louable !

Un serious game ludo-éducatif qui a un chat pour mascotte

Apprendre aux ménages à vivre d’une manière plus respectueuse de l’environnement, tel est le défi d’EnergyCat: The House of Tomorrow, un jeu des iniateurs du projet EnerGAware, qui, en 2015 déjà, enseignait aux résidents de logements sociaux comment réaliser des économies d’énergie au sein de leur domicile. Dans EnergyCat: The House of Tomorrow toutefois, on abandonne l’idée d’un jeu de gestion au profit d’un jeu de simulation de vie, un peu à la manière des Sims. À la différence près que l’on incarne un matou vivant dans une maison personnalisable à 100 %, un moyen de montrer qu’en allégeant nos factures d’électricité, on peut investir dans du joli mobilier ou de la déco, par exemple. 

Choix d’appareils électroménagers peu énergivores, récompenses attribuées dès que l’on éteint les lumières ou ferme l’arrivée d’eau, le chat joue également le rôle de gestionnaire et de conseiller. Pas à pas, il nous guide sur notre façon de consommer, nous explique comment mieux maîtriser nos dépenses énergétiques. Toutefois, une question reste en suspens : quelles sont les réelles motivations derrière l’équipe de EnergyCat: The House of Tomorrow ? Eh bien tout simplement de mesurer l’impact qu’a le jeu sur le comportement des participants, plusieurs centaines de personnes ayant été choisies pour un crash test. Résultat : avant et après la découverte du jeu, la consommation hebdomadaire des candidats a baissé de 7 % sur les trois premiers mois, l’équivalent de la part de consommation des plaques de cuissons électriques de tout un foyer… sur un an ! EnergyCat: The House of Tomorrow, une idée pas si bête que ça, n’est-ce pas monsieur le chat ?


Joanne Salaun

Sportive quand je suis motivée, fanatique de Leonardo DiCaprio, fashionista mais pas trop car ça fait quand même mal au porte-monnaie, j’ai le bonheur d’être rédactrice pour Je suis un gameur.com et j’en suis vraiment très fière. Mince, j’ai oublié de dire « parce que je le vaux bien » !

5 Commentaires »

  1. Dommage tu l’as loupé, tu aurais dû dire : pas si bête que chat et le jeu de mots était bon à 100%. ^^
    Le problème en Belgique sur la consommation d’électricité, c’est que nous on fait attention, mais le fournisseur nous pompe allègrement sur les factures. Sur une année je consomme 1.200 euros alors qu’ils réclament 1.600 euros, ce qui fait que j’ai décidé de mettre un compteur à budget pour ne plus me faire voler. En Belgique il faut faire attention , il n’y a que des escrocs, alors qu’en France l’électricité est beaucoup moins cher. La population est plus grande mais tout de même. La consommation, je fais attention . Il y a des appareils qui mangent l’électricité, fer à repasser, les petits chauffages électriques, machine à laver(éviter de faire 1 lessive par jour), chauffe-eau ,plaque électrique en céramique.
    Il me semble que vous faites encore beaucoup d’articles, il me semblait que c’était relâche.Il faut que tu profites un peu si tu es en vacance.

    • Coucou steph j’apprécie ta démarche éco-responsable 🙂

      1 200 € sur 12 mois je trouve que ça fait beaucoup quand même (mais bon faut prendre en compte plusieurs critères : superficie, isolation, nb d’appareils électroménagers etc.). Oh mais oui tu as grave raison comment ça a pû m’échapper ?! Hi hi !

      Oui t’inquiètes Eric nous a mis au repos j’ai que deux articles à écrire ce mois-ci ça va ! 😉 Bisou

  2. Une actu très intéressante ! Qui montre que le jeu vidéo ça peut aussi être sérieux (mais ça on le savait déjà). Il me semble qu’il y a de plus en plus de jeux/applications qui ont pour objectif de sensibiliser les gens sur des sujets sérieux. Alors bien sûr le jeu dont tu parles n’aura jamais la portée des sims mais c’est déjà un début et ca montre que les gens changent petit à petit (des années folles jusqu’à 2000 on nous a tous pris pour des cons maintenant les gens commencent à se réveiller). Moins consommer (ou mieux consommer ?) c’est le grand enjeu du siècle qu’on traverse et je me régale déjà de voir de grosses multinationales être obliger de revoir leurs plans parce que les écolos/altermondialistes/politiques s’en mêlent ! France insoumise bordel de merde !!! LOL

    • Salut Bruno oui je voulais vraiment mettre l’accent sur le côté “serious game” du jeu ! Oui, les mentalités changent petit à petit (la génération de nos parents et arrière-parents a foutu une merde pas possible) c’est à nous de réparer ce bordel ! Bisou

Laisser un commentaire