Il est loin le temps où Eric, petit blogueur anonyme, gérait tout seul son blog de jeux vidéo ! Je suis un gameur.com n’a plus rien du blog isolé d’antan. Même s’il n’est pas encore incontournable, il tend à le devenir, et la très nette progression de JSUG en 2017 en est la preuve. Après notre bilan jeux vidéo de l’année dernière représenté par la deuxième édition des JSUG Awards, nous sommes fiers de vous parler des accomplissements majeurs de l’équipe en 2017. Chez nous, pas de langue de bois !

Je suis un gameur.com : vers la professionnalisation

En 2016, l’objectif majeur de JSUG était de cesser de mettre Eric sous le feu des projecteurs, de faire de JSUG un web magazine animé par quatre journalistes et chroniqueurs aux personnalités uniques et complémentaires. Cette mission, nous estimons l’avoir mené avec succès. Mais JSUG a très vite grandi, à tel point que notre équipe est maintenant sollicitée par des éditeurs, des développeurs de jeux vidéo indépendants et des grossistes en jeux, consoles et accessoires. C’est là notre plus grande fierté : être reconnus pour ce que nous sommes, c’est-à-dire de jeunes gens passionnés, intelligents, dotés d’un fort esprit d’analyse mais aussi porte-parole d’une vérité que l’on ne trouve pas sur les gros sites de jeux vidéo (nous ne les citerons pas, vous les connaissez déjà). Nous remercions les maisons d’édition, studios de développement et agences de communication qui nous ont fait confiance en 2017 et qui nous permettent aujourd’hui de pouvoir réaliser notre vocation sans avoir à payer le moindre jeu.

Devant tant de sollicitations, il était nécessaire que JSUG s’adapte. Aujourd’hui, la team JSUG travaille et s’organise à la manière d’une vraie entreprise, a des plannings à respecter, des compte-rendus à rédiger ou à lire. Nous avons énormément travaillé pour faire grandir le site. Aujourd’hui, JSUG est bien installé dans le TOP 100 des sites de jeux vidéo francophones les plus visités. Et nous ne sommes pas peu fiers d’avoir devancé certains blogs de JV emblématiques. Ce qu’il faut comprendre, c’est que malgré ses très faibles recettes en 2017, JSUG est un blog professionnel et fonctionne comme tel.

JSUG a doublé tous ses chiffres en 2017

En 2017, JSUG a quasiment doublé tous ses chiffres. Nous désirions multiplier notre trafic par deux et c’est désormais chose faite avec quasiment 140 000 visites en 2017. Nos articles à forte valeur ajoutée sont non seulement parfaitement positionnés sur les moteurs de recherche mais raisonnent dans l’esprit d’une communauté de lecteurs qui ne cesse de grandir. Les abonnés du blog sont passés de 119 à 308. C’est pas mal. Toutefois, c’est sur YouTube que notre ascension est la plus folle. En effet, Eric est parvenu à rassembler 895 abonnés autour de sa chaîne. Il y a un an de cela, ils n’étaient que 33 à le suivre… La chaîne YouTube de Je suis un gameur.com, qui devait être à la base complémentaire avec le blog, possède aujourd’hui sa propre identité, si bien que l’on peut parler de projets séparés. Vous avez aussi été nombreux à nous suivre sur Facebook : + 352 followers sur ce seul réseau social l’année dernière. Sur Twitter, les résultats sont mitigés. Certes 1 231 abonnés nous suivent, mais l’engagement y est largement inférieur. Contrairement aux autres réseaux sociaux, la Team JSUG ne voit Twitter que comme un moyen de promotion de contenu. Et encore, à quoi Twitter sert-il véritablement ?

Les objectifs de JSUG en 2018

En 2018, JSUG souhaite renforcer sa présence sur tous les canaux. L’équipe va tout faire pour continuer à accroître son trafic. Mais surtout, c’est un lectorat plus grand que nous souhaitons sensibiliser. Malgré le nombre important de commentaires que le blog a recueilli en 2017, nous regrettons que ce soit toujours les mêmes lecteurs qui commentent nos articles. En 2018, nous ferons davantage dans le marketing offline. Il est donc possible que vous voyiez le logo de JSUG ailleurs que sur la toile. Nous nous engageons également à aller à la rencontre de nos lecteurs, notamment dans le cadre d’un show tel que la Gamescom ou la Paris Games Week. Enfin, en 2018, JSUG sera aussi présent sur la scène eSport puisque notre site sera l’organisateur officiel du Championnat de France 3on3 Freestyle. Enfin, JSUG aimerait bien remporter un prix. Après notre place de dauphin à La Nuit des Blogs, pourquoi ne pas viser la première place aux Golden Blog Awards par exemple ?

Nos résolutions (ou plutôt objectifs) pour 2018 :

  • Dépasser les 150 000 visites annuelles,
  • Dépasser les 2 000 abonnés sur YouTube,
  • Franchir les 1 000 abonnés sur Facebook,
  • Atteindre les 500 abonnés sur le blog.

Comment pouvez-vous aider JSUG ?

JSUG n’a pas choisi de modèle de monétisation hypocrite. JSUG est un blog professionnel qui vous propose des sujets concrets, répond à des questions concrètes, soulève des problématiques concrètes. Aussi est-il impensable pour nous de vous demander de nous verser des dons, ce système étant, à notre sens, basé sur du vent ! Par contre, si à l’issue de la lecture d’un test, vous êtes convaincu par la qualité d’un jeu, il vous suffit d’acheter ce dernier par le biais de l’un de nos liens affiliés pour contribuer au développement du site. À terme, vos achats nous permettront de payer les frais d’hébergement du site et de financer les jeux concours. Pour le moment, c’est le big boss qui vous offre vos cadeaux ! Une autre façon de nous montrer votre soutien, c’est de commenter nos articles, de les publier sur les réseaux sociaux et de nous suivre sur Facebook ou sur YouTube. Merci pour tout et faisons de 2018 une très belle année pour JSUG ! Quoi qu’il arrive, JSUG continuera à vous servir, et le fera bien.


Je suis un gameur.com

Je suis un gameur.com, c'est un blog indépendant sur le jeu vidéo. Créé par un vrai passionné, il retrace l'actualité majeure de la scène vidéoludique et passe en revue les derniers jeux. Longue vie au jeu vidéo!

20 Commentaires »

  1. Très beau bilan ! Bravo Eric tu as réussi dans ta mission. Faire de JSUG un vrai site. Quand je vous lis certes je me sens aussi bien que sur un blog car le ton de vos articles reflète votre personnalité mais on sent qu’il y a beaucoup de rigueur derrière, tout est très carré, propre. En plus, 140 000 vues dans une année, c’est le trafic d’un vrai site web, je pense que la plupart des blogs doivent attendre 5 ans avant d’atteindre ce chiffre. Donc bravo pour cette ascension et ce que vous faites pour nous !

    J’adhère carrément à vos résolutions 2018. L’idée du championnat eSport c’est formidable et si vous vous déplacez à un salon je viendrai vous voir sans l’ombre d’une hésitation. Bonne année à toute la commu JSUG !

    • Salut Bruno ! Bonne année à l’un des plus fidèles de nos lecteurs, certainement aussi l’un des plus politiquement corrects ! 😉

      S’il est vrai qu’Eric pilote le projet dans son ensemble, ce succès est celui de la Team JSUG. Sans Arnaud, Johanna et Pierre-Yves, rien de tout cela n’aurait été possible. En effet, le trafic moyen d’un blog vidéoludique à succès est de 35 000 visites annuelles. C’est du moins ce que l’on constate chez nos concurrents (encore une fois, pas de langue de bois, les autres blogs de jeux vidéo sont pour nous des concurrents). Génial, on espère te voir dans un salon en 2018 !

  2. Pas besoin de le dire, on le voit la progression ^^. Il y a une chose que je ne comprends pas c’est que sur Facebook, de temps en temps tu recules, tu étais à 556 je crois et tu repasses à 547. La grosse progression c’est sur Youtube, tu étais en dessous des 300 abonnés et tu as dépassé les 800, les gens sont plus fidèles sur Youtube. C’est chaud de rendre les gens plus fidèles sur le blog, vu que trop reste dans l’ombre et que c’est justement le contraire qu’il faut faire. Je me dis que si je pars d’ici cela risquerait de s’effondrer. Et comme j’ai dit que je serai fidèle, je reste derrière toi. Je reste camper sur mes positions et sur ce que j’ai dit, j’ai ma propre opinion sur la chose et les mauvaises langues cela me passent au-dessus. Fin bref, sujet close là-dessus. Malgré de bons journalistes, il n’en reste pas moins que surtout les articles de P-Y et de Johanna sont trop dénigrés par les lecteurs et même par certains soient disant fidèles..Arnaud lui a ses propres fidèles, même toi le grand chef n’en a pas toujours beaucoup de commentaire. Bon courage la team. je me dis dans le nombre de commentaire, il doit y en avoir un paquet de ma part donc….voilà quoi

    • Merci pour ton soutien Stéphane ! Il aurait été dommage que tu abandonnes le projet, toi qui est incontestablement le lecteur qui a posté le plus de commentaires depuis la création du site (au moins un commentaire par article, ce qui est énorme).

      Cela dit, je pense qu’il est normal que certains lecteurs se sentent plus proches d’un journaliste en particulier (ce qui ne veut pas dire qu’ils dénigrent les autres). D’ailleurs, cette segmentation fait partie de la stratégie de JSUG : souvent, en tant que lecteur, quand tu visites un blog tenu par une seule personne, tu finis par t’ennuyer, même si les sujets abordés sont intéressants et variés. Sur JSUG, les lecteurs peuvent s’identifier au journaliste qu’ils aiment le plus car nous avons tous une plume, un style et une manière de traiter les choses uniques.

      Johanna n’est pas tant dénigré que cela, bien au contraire. Son dernier article a été beaucoup commenté, comme Joanne en son temps. Je pense que le fait que Johanna soit une fille aide, car ce n’est pas courant d’avoir une journaliste au sein d’une équipe telle que la nôtre. Quant à P-Y, il a un humour bien à lui qui plaît à certains, et ne plaît pas à d’autres.

      Les articles d’Eric, notamment les tests, s’adressent souvent à un public ciblé, en général des hommes âgés entre 16 ans et 35 ans qui aiment le sport, la testostérone et les jolies filles LOL. Pas étonnant que son contenu soit boudé par moment. Merci pour tout Stéphane bonne année 2018 à toi !

    • Coucou petite Ellie ! Toute l’équipe te fait un gros bisou et espère te revoir en 2018, comme Arnaud et Eric ont eu le bonheur de le faire dans cette terrasse en bord de Seine par une belle journée ensoleillée. Mais attention aux trottoirs ! 😉

  3. Excellente année à toute la team JSUG !! Ainsi qu’à ses lecteurs !
    Je vous souhaite d’atteindre ces objectifs.
    Félicitations pour cette année 2017 et peut être que 2018 sera l’occasion de se croiser durant un événement ? à Lyon ? Grenoble ? Clermont-Fd ?

    • Cher Alex, c’est avec joie que nous te souhaitons une belle année 2018 ! Merci pour ton activité constante sur le blog et sur les réseaux sociaux. L’un des membres de l’équipe résidant à Lyon, un meet-up dans le Rhône-Alpes est tout à fait envisageable ! À bientôt l’ami !

  4. Félicitations pour cette année, en vous souhaitant que 2018 poutre encore plus.
    Je ne vous ai personnellement découvert que tout récemment, mais je compte bien me fidéliser. ^^

    • Et c’est avec la plus grande des joies que nous t’accueillons au sein de la communauté JSUG ! De plus, avoir un abonné répondant au doux nom de “Donnie Jeep” (verlanisation de “Johnny Depp” LOL ?) c’est tout simplement la classe. En tout cas, le quinquagénaire originaire de Owensboro, dans le Kentucky, ne peut sûrement pas se targuer de posséder un si bel avatar. Mais que vois-je en arrière plan ? Oui, c’est une plage australienne !

      • C’est plaisir de venir en ces lieux (promis, je me suis essuyé les pieds avant d’entrer et je n’ai pas ramené de sable, qui comme tout fan de Star Wars le sait est “coarse and rough and irritating and it gets everywhere”)^^.
        Quant à mon pseudo, ça remonte à loin, d’une soirée étudiante arrosée (pléonasme) où une jeune demoiselle guillerette (euphémisme) avait confondu verres de contact avec verres de vodka, et donc moi-même avec l’ami Johnny. Et comme je ressemble autant au type que Francis Lalanne à La Joconde (quoique nous ayons tous et toute le poil brun), je lui ai balancé une réplique à base de “t’es sûre que c’est pas plutôt Donnie Jeep ?”. Et comme la connerie reste longtemps, le pseudo est resté.
        Voilà, c’était la super anecdote vachement intéressante en direct de l’Australie des Landes.

        PS : Owensboro, Kentucky, c’est quand même pas mal. Ça sonne comme le titre d’un film indé US.

  5. Je vous souhaite une très bonne année ! Votre ascension est le fruit d’un dur labeur et je vous souhaite qu’elle continue. En tout cas, vous pouvez continuer à compter sur moi, comme les années précédentes. 😀

  6. Je vous lis en sous-marin depuis un moment, mais je profite de cet article pour vous dire que j’aime beaucoup votre style et votre authenticité ! Et évidemment la passion qui vous anime. Bonne année, excellente continuation et évolution pour le site, et au plaisir de vous lire 🙂

Laisser un commentaire