On a tous déjà entendu les reproches fréquemment émis à l’encontre des jeux vidéo : non seulement s’agit-il d’un média violent, mais en plus de cela, il rend violent. Si ce reproche semble exagéré et n’est que rarement pris au sérieux par les joueurs, il faut savoir qu’il y a bien un rapport direct entre les jeux vidéo et la violence, notamment la guerre. En effet, il est difficile de ne pas voir que le jeu vidéo est un média guerrier. Les premiers jeux vidéo ont d’ailleurs vu le jour sur des ordinateurs dont le but premier était de procéder à des simulations militaires. Qui plus est, il n’est pas rare que certains jeux d’abord destinés à l’entrainement des soldats soient adaptés pour le grand public, et inversement.

Un billet pas mal représentatif !

Cependant, à mon grand désarroi, les jeux vidéo ont également un lien plus direct avec la violence qui sévit dans le monde. Call of Duty, Medal of Honor, Battlefield, tous sont des titres dont tout le monde a déjà entendu parler et auxquels beaucoup d’entre nous ont joué. J’ai moi-même acheté quelques Call of Duty dans le temps, loin de me douter que je contribuais à rendre ce monde plus triste et plus violent.

Les jeux de guerre permettent de financer la fabrication d’armes à feu

Il y a quelques années, une polémique a éclaté aux U.S. Malheureusement, cette polémique n’a pas fait grand bruit dans nos médias francophones, la faute aux studios et lobbys puissants qui ont étouffé l’affaire. Il s’avère que les studios de développement qui créent des jeux de guerre ont des accords avec des fabricants d’armes. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des mentions de certains fabricants dans la section remerciements des crédits de jeux comme, pour ne citer que celui-là, Call of Duty.

Eh bien, ça fait pas mal d’armes à financer !

En effet, afin d’être en mesure de représenter des armes de plus en plus réalistes, les studios demandent l’autorisation pour modéliser les armes des constructeurs d’armes. Et, non contents de leur faire une pub d’enfer (aux USA, les ventes de certaines répliques et armes à feu augmentent considérablement à chaque fois qu’un Call of Duty sort), les studios versent des royalties à ces fabricants d’armes en vertu du droit de propriété intellectuelle… Eh oui, pour chaque 60 € dépensés dans un Call of Duty, une partie va directement dans les poches de fabricants et vendeurs d’armes…

Écœuré par ce que j’ai appris au gré de mes recherches, j’ai décidé d’en parler ici, sur JSUG.com. Si, par cet article, je peux atteindre certains joueurs qui ignoraient tout de cette vaste connerie, alors, j’aurai un peu rattrapé ma collaboration involontaire à la tristesse du monde. S’il vous plaît, soyez conscients de la menace que représente la vente d’armes à feu et faites tourner cet article. D’avance je vous remercie.


Sources : 

http://www.slate.fr/lien/66519/jeu-video-nouvelle-cible-marketing-industrie-armement

http://www.lefigaro.fr/jeux-video/2014/09/29/03019-20140929ARTFIG00111-le-createur-de-call-of-duty-recrute-par-l-armee-americaine.php

https://fr.basixhedge.com/blogs/news/electronic-arts-severing-ties-with-gun-manufacturers-but-not-their-guns?locale=en

https://www.eurogamer.net/articles/2013-02-01-shooters-how-video-games-fund-arms-manufacturers

https://www.reuters.com/article/us-videogames-guns/video-game-maker-drops-gun-makers-not-their-guns-idUSBRE9460U720130507

http://www.slate.com/blogs/the_slatest/2012/12/25/gun_violence_video_games_and_gun_makers_quietly_partner_in_marketing_efforts.html

https://www.slashgear.com/fact-gun-manufacturers-make-money-from-some-video-games-01267825/

https://www.theverge.com/2013/5/8/4311300/electronic-arts-distances-itself-from-gun-manufacturers

https://www.npr.org/sections/alltechconsidered/2013/04/29/179853504/a-real-world-connection-between-video-games-and-guns

http://www.news.com.au/national/nsw-act/courts-law/call-of-duty-fan-charged-over-making-guns-from-video-games-using-3d-printer/news-story/ec419c217224966799cb948dbed32483

https://momsdemandaction.org/wp-content/uploads/2013/01/Game-Over-Video-Game-Industry-Urged-to-Stop-Promoting-Guns-and-Gun-Manufacturers-.pdf

http://rsos.royalsocietypublishing.org/content/3/11/160310

https://www.theguardian.com/technology/2014/oct/22/call-of-duty-gaming-role-military-entertainment-complex

http://adamskolnick.com/who-puts-guns-in-the-movies

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/10/07/un-scenariste-de-call-of-duty-recommande-le-lavage-de-cerveau-a-l-armee-americaine_4501785_4408996.html


Pierre-Yves Houlmont

Ceinture noire d'haltérophilie en parachute et passionné par la généalogie des pommes de terre, j'ai décidé de devenir rédacteur dans le domaine du jeu vidéo ! Einstein ne nous a-t-il pas mis en garde contre les pierres ayant tendance à rouler ?

9 Commentaires »

  1. Je n’étais pas au courant de cette pratique… même si elle paraît logique du fait du droit de la propriété industrielle. Je ne comprend pas pourquoi ce n’est pas indiqué sur la boite, on indique bien que fumer tue… alors pk ne pas le dire.
    Merci pour cet article qui j’espère pourra faire diminuer les ventes de Call of… cette licence beaucoup trop médiatisée donne vraiment une mauvaise image du JV.

    En ce qui me concerne je n’ai jamais acheté un Call Of ou Battlefield, le fait de revivre des tragédies infligés à des être humains ne m’amuse pas et ne me détend pas… Les soldats des grands conflits (première et deuxième guerre mondiales) étaient envoyés de force.
    En revanche je peux tout à fait comprendre que dans des univers irréaliste cela soit amusant, comme Destiny par exemple.

    • Eh bien, c’est vrai que le lien entre les deux aurait dû m’apparaitre plus tôt… Par contre, je ne trouve pas logique que les studios versent de l’argent aux fabricants d’armes, étant donné que cela leur fait une pub de dingue ! C’est une sorte de placement produit en somme.

      Personnellement, j’aime bien les FPS, mais le lien un peu trop prononcé entre ces deux industries m’a passablement refroidi…

  2. Très étonné que cette actu ne suscite pas plus de réactions… Soit les gens ne l’ont pas vu, soit ce sont des hypocrites ou des lâches, au choix. Ça devient quand même grave là…. Le pire c’est qu’il doit y avoir plein de gamins immatures qui achètent des Call of Duty (PEGI 16 quand même) dans le dos de leurs parents (ou avec leur accord, ce qui est encore pire). C’est en effet un placement de produit pour le coup vu que y a une relation commerciale directe entre les fabricants d’armes et les éditeurs de jeux vidéo/studios. Que faut-il de plus pour faire réagir les gens ? Ah ben rien en fait, car de nos jours ils sont insensibles, égocentriques et surtout DÉBILES. Je suis très inquiet pour mes enfants. J’ai peur de savoir dans quel monde ils vivront…..

    • Nous avons quelques réactions sur facebook, mais ce ne sont pas les réactions escomptées -_-‘.
      Entre ceux qui ne nous croient pas et ceux qui sont fiers de financer les fabricants d’armes, je suis dépité…

      Bref, je suis content de voir qu’il reste des gens indignés ! Merci pour ton commentaire, Bruno 🙂

  3. C’est logique, c’est vrai que les armes portent leur nom réel et ressemblent à l’identique, c’est comme tout jeu. Du principe que tu as l’autorisation de reproduire, tu dois forcément verser une compensation.
    Mais c’est vrai que cela ne fait pas tilt dans la tête. Puis de toute façon c’est qu’on le veut bien. Si un être humain est suffisamment con pour prendre une arme et tuer un autre être humain. La guerre c’est qu’on le veut bien. Si chaque être humain réfléchissait un peu, armée, police n’aurait plus lieu d’exister. Le jour où les hommes comprendront que c’est en partageant et en étant tous solidaire, qu’un jour vivre sur la terre sera meilleur. Ce n’est pas près d’arriver. On a tout pour être heureux, mais l’être humain est une personne égoïste. Je ne comprendrai jamais comme on peut se permettre de retirer la vie de quelqu’un en appuyant sur la détente. Je ne voudrais jamais en arriver-là. J’imagine à quel point on ne sait plus vivre normalement et encore moins dormir. Certains diront qu’ils n’ont pas le choix, et pourtour si tu as toujours le choix d’y réfléchir. Même pendant la guerre tous les Allemands n’étaient pas mauvais. J’ai refusé de faire mon service militaire, obligatoire et je n’y ai jamais été ^^.
    Une arme à feu, c’est se sentir puissant, à mains nues là tu n’as plus personne.
    Une époque à laquelle je n’aurais jamais voulu vivre c’est au temps du western(far west). Pour ça je suis content de pas être né à cette époque.

  4. Ah mon bon Stephane, comme tu as raison.
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, un système basé sur la collaboration serait bien plus bénéfique que la compétition si sacrée pour notre monde moderne…
    J’espère que l’Homme le comprendra un jour, bien que parfois, j’en doute…

    • Je suis certain que cela n’arrivera jamais. L’être humain mettra fin à sa propre espèce, c’est ce dont je suis sûr.
      Tu verras un jour ma phrase fera le tour de la galaxie ^^

  5. Eh bien, je me doutais que Call of Duty et autres joyeusetés n’avaient pas que des effets bénéfiques, mais j’étais loin de savoir cela. Je te remercie pour cet article. En France, on est moins impactés (quoique, au vu de certains faits divers…), mais le nombre de fusillades aux USA ne va pas en s’améliorant, notamment dans les écoles. Je ne pense pas que le jeu vidéo rende violent, mais, comme tout média, certains jeux ne devraient pas être mis dans toutes les mains… Enfin, moi qui détestais les jeux de guerre et les FPS (plus à cause du gameplay que par principe), me voilà un argument supplémentaire !

    • Eh bien, c’est-à-dire qu’ici, il y une corrélation directe entre les ventes d’armes et les sorties de jeux du genre. Difficile de le nier.
      En outre, on note également des positions pro-militaristes plus marquées parmi les joueurs qui sont confrontés à ce genre de jeux. Bref, il y aurait de quoi faire un dossier bien long aussi sur ce sujet !

Laisser un commentaire