Les AAA, c’est bien joli (et ça a souvent une plus grande visibilité dans le calendrier des sorties), mais laisse-moi te dire que sur la scène indépendante, on a aussi de jolies promesses pour la nouvelle année. Plus que jamais, je me dresse donc en fière défenseuse (défentrice ? défenseresse ? C’est quoi ces noms aléatoires qui n’ont pas de féminin ?!) de mon rayon, et je continue mon lobby (qui a sacrément bien marché puisque le jeu de l’année JSUG est indépendant, ça ne fait pas de mal de le rappeler !) pour te donner l’eau à la bouche et t’encourager à consommer plus de contenu indé en 2020 (si c’est pas une jolie résolution, ça !). C’est parti pour un Top 5 des jeux indépendants qui me font le plus envie en 2020 !

Focus sur les 5 jeux indépendants de 2020 que j’attends vivement

Je me suis concentrée ici sur les jeux qui ont déjà une sortie annoncée en 2020, histoire de ne pas créer trop de faux espoirs. Mais en bonus, je te propose en fin d’article quelques titres qui n’ont pas encore de confirmation de date, mais que j’adorerais voir débarquer en catalogue avant 2021 !


5. Le poétique : Lost Words – Beyond the Page

PC, Mac, Xbox One, Switch, PS4 – 2020

Lost Words est le premier jeu du studio indépendant Sketchbook Games, composé d’une belle brochette d’anciens développeurs AAA. Le titre est prometteur tant par sa direction artistique léchée que par son scénario signé Rhianna Pratchett (la fille de Terry Pratchett, qui a écrit une flopée de scénarios de jeux, dont Mirror’s Edge et Overlord). On dirait un mélange de Child of Light et de What Remains of Edith Finch, ce qui n’est pas pour me déplaire. Il est dans mon collimateur depuis quelques mois et j’ai hâte de voir ce que vaut ce gameplay pour le moins original !

À voir aussi : 

Emily is away <3 (PC, Mac – 2020) : la suite tant attendue des Emily is away devrait débarquer sur nos ordinateurs en été 2020, avec cette fois une simulation de Facebook. Là aussi, le scénario devrait en valoir la peine !


4. L’intrigant : The Gateway Trilogy

PC, Mac – Q1 2020

Dernier projet en date du studio Cockroach Inc., The Gateway Trilogy reprend en réalité les deux premiers opus (sortis en 2006 et 2007) et y ajoute un troisième volet inédit. Le jeu en lui-même est encore très mystérieux (la démo est sortie sur Steam, mais elle ne montre que les cinq premières minutes), mais j’ai absolument adoré leur précédent jeu, The Dream Machine, dont je te parlerai dans un futur bric-à-brac parce qu’il en vaut vraiment le coup. C’est du Point’n Click, et je suis certaine que le scénario sera barré. J’attends depuis longtemps de pouvoir à nouveau jouer à une production de Cockroach Inc., j’ai vraiment hâte qu’il sorte !


3. L’envoûtant : Way to the Woods

PC, Xbox One, Switch, PS4 – 2020

Présenté à l’E3 2019 et annoncé pour 2020, Way to the Woods est le projet d’Anthony Tan, qui a fait parler de lui en 2015 lorsqu’il a fait la une de Reddit avec les premières images du jeu et qu’il a ainsi attiré l’attention de l’éditeur Team17. Ce titre s’annonce très beau, apaisant et contemplatif, avec des influences du travail de Miyazaki et une musique à tomber à la renverse. Un incontournable de ce Top 5 des jeux indépendants de 2020 à priori, j’espère qu’il sera à la hauteur de nos attentes !

À voir aussi :

Raji: An Ancient Epic (PC, Xbox One, Switch, PS4 – Q2 2020) : un jeu d’action-aventure qui se déroule en Inde, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. L’ambiance m’intrigue beaucoup !


2. Le captivant : The Suicide of Rachel Foster

PC, Xbox One, PS4 – 19 février 2020

Encore un titre que j’attends avec impatience depuis quelque temps déjà : The Suicide of Rachel Foster, développé par One-O-One Games et édité par l’excellent Daedalic Entertainment. Une enquête dans un hôtel abandonné à la Shining, une ambiance peut-être un poil horrifique et un scénario prometteur, tout est réuni pour passer un excellent moment. La sortie est annoncée sur Steam au 19 février, attends-toi à un test par ici dès que je l’aurai terminé !

À voir aussi :

Twelve Minutes (PC, Xbox One – 2020) : un thriller édité par Annapurna Interactive (dont le catalogue est fabuleux) et fonctionnant sur un système de boucle temporelle, je signe directement !


1. L’improbable : Best Friend Forever

PC, Switch – 14 février 2020

Et là tu te dis que ça y est, j’ai pété un plomb. L’ère de Nintendogs est loin derrière nous, et il y a beaucoup trop de rose et de paillettes pour que ce titre soit pris au sérieux. Mais voilà, je suis terriblement intriguée par ce jeu. Outre le fait que j’aime beaucoup les chiens et que les graphismes sont mignons comme tout, le trailer a quelques vrais moments de malaise qui laissent entendre que ce jeu pourrait bien être moins innocent que prévu. Entre le cynisme du narrateur et le “All praise the Obelisk” qui se balade dans le bandeau d’informations, ma curiosité est piquée au vif ! (Et si je me plante, ce sera quand même un jeu très mignon).


Les sorties hypothétiques de 2020

Parmi les jeux qui n’ont pas encore de date de sortie officielle, mais qui sont en développement depuis suffisamment longtemps pour qu’on puisse espérer une bonne nouvelle en 2020, j’ai relevé les titres suivants :

  • Tunic : ce jeu est probablement le plus vieux de ma liste de souhaits sur Steam. Une ambiance à la Zelda avec un petit renard, développé par Finji (Lost in the Woods), ça sent très, très bon !
  • Sable : j‘ai craqué pour ses graphismes insolites et son côté introspectif. Il devrait sortir en 2020, mais j’attends des informations plus concrètes avant de crier victoire !
  • Mineko’s Night Market : encore un peu de mignon pour la route, avec ce charmant jeu inspiré de Animal Crossing. La date est sans cesse repoussée, espérons qu’il est toujours sur la bonne voie.
  • Hollow Knight 2 : je n’ai toujours pas joué au premier opus, mais je sais que Team Cherry travaille d’arrache-pied pour offrir un second volet d’aussi bonne qualité. 
  • El Hijo : là aussi, c’est l’ambiance qui me donne envie d’essayer ce beau jeu d’infiltration à la western-spaghetti. Tout comme Sable, il devrait sortir cette année mais c’est encore sans garantie.
  • Super Meat Boy Forever : je n’ai pas la patience pour ces jeux de plateforme nerveux et épileptiques, mais les deux premiers volets ont une excellente réputation, et je connais plus d’un fan de la franchise qui attend cet opus avec impatience !

Alors, est-ce que j’ai réussi à te donner envie d’essayer un de ces fabuleux titres ? Pour l’instant, je croise les doigts pour qu’ils sortent tous dans l’année, mais je ne manquerai pas d’en parler ici si c’est le cas. Et si de ton côté tu as aussi fait quelques repérages que tu veux ajouter à ce Top 5 des jeux indépendants pour 2020, ma liste de souhaits n’est jamais assez longue !


Coline Métrailler

Scientifique dans l’âme et lectrice compulsive, les jeux vidéo forment un excellent moyen de combiner mes différentes passions. J’achète tous les jeux qui contiennent des animaux mignons, des meurtres mystérieux ou des bruitages à la bouche… J’espère que tu gères les grands écarts !

19 Commentaires »

  1. Ils ont l’air bien Lost Words – Beyond the Page et Way to the Woods. Super Meat Boy , j’ai joué, si je me souviens il avait été offert sur le PS+ peut-être bien de la Playstation 3, comme je les prenais tous, c’est comme ça que malgré ma PS4, je retournais les télécharger sur ma Ps3, que j’ai une petite flopée de jeux indépendants. On avait eu chariot aussi sur PS3 qui était vraiment sympa, que je n’ai pas encore terminé.C’est dommage que maintenant c’est souvent des AAA sur le Ps+, j’aimais bien pouvoir tester bons ou mauvais des jeux indépendant. Rarement eu des mauvais jeux indépendant sur le PS+.

    Je vois que tu as du boulot pour 2020….Et sinon tu as repris mon Snake, Zelda,Rayman et Mario, de ta visite du musée…n’oublies pas de me les apporter. CHuuuut

    • Ils ont effectivement l’air très sympa ! Jamais testé Chariot, je vais jeter un oeil 🙂

      Oui c’est clair que les abonnements c’est un bon moyen de découvrir de chouettes jeux pas très connus !

      Haha c’était un peu compliqué de les mettre dans la valise malheureusement 😀

  2. Lost words me fait effectivement beaucoup penser à Child of Light par son graphisme. Rien que pour ça, je risque de craquer, mais en plus avec le côté poétique c’est encore plus certain ! (comment je fais avec tous ces jeux indé que tu nous fais découvrir ? la liste des envies commence à être longue… :p) Way to the woods a l’air très agréable aussi. The suicide of Rachel Foster est d’ores et déjà sur ma liste, tout comme Twelve minutes. Tes découvertes sont toujours hyper intéressantes !

  3. Merci Coline ! En 2019 grâce à toi j’ai découvert de super titres indé, eh bien en 2020 je compte bien continuer à suivre tes recommandations. Pour moi ça sera Lost Words et Rachel Foster de sûr ! ?

  4. C’est tentant mais seront-ils sur support physique ? parce que malheureusement l’indé c’est en démat, alors certes cela permet à de petits studios d’émerger mais le démat… trés peu pour moi.

    • C’est vrai que les indé partent rarement sur du physique, c’est déjà difficile de se faire connaître alors le démat offre quand même beaucoup plus d’options pour se propager à travers les pays.

      Concernant ces jeux-là, aucune idée (mais je partirais plutôt du principe que non) !

  5. Toujours aussi chouettes tes “tops”. Il faut parier que je vais me laisser tenter par plusieurs jeux de la liste. La licence devient probablement trop connue pour en faire la publicité, mais personnellement, j’attends avec impatience Little Nightmares 2 ♥

  6. Oh mais j’avais totalement oublié pour Lost Words – Beyond the Page alors que le trailer m’avait bien hypé. Très curieux de voir ce que Pratchett va faire sur le format indé, elle qui avec Tomb Raider avait plus ou moins sous-entendu que dans le AAA la créativité niveau écriture était pas top.

    Sinon, Rachel Foster arrive bientôt, et ça ne peut que me réjouir, tellement là encore le projet me hype depuis que le jeu a été annoncé (annonce que j’ai découverte grâce à JSUG, rendons à César ce qu’a récupéré Marc Antoine, et je ne parle pas d’Elizabeth Taylor).

    En indé, j’aime découvrir au hasard des jeux, mes comme je sais que Coline t’es toujours en train de fureter, avoir ce type d’articles est un atout (en plus d’un plaisir de lecture) non négligeable.

    Tu as parlé brièvement d’Emily is away 3. Big attente pour ma part tant j’aime ce que je fait Kyle Seeley.

    Et puis la plus grande est évidemment Impostor Factory, le nouveau jeu de Freebird Games prévu pour décembre prochain. C’est peu dire que Kan Gao est pour moi un être à chérir dans la création tant ses histoires sont merveilleuses. Et si vous, qui tombez sur mon commentaire, n’avaient pas fait To The Moon et Finding Paradise, foncez (le second est mon goty 2017 et dans mon top 10 de la décennie).

    • Oui hein, le trailer de Lost Words est vraiment sympa !

      Haha oui ça, je suis effectivement toujours en train de fureter (et d’acheter beaucoup trop de jeux improbables). Je sais que tu attends de pied ferme Emily is Away, j’ai d’ailleurs pensé à toi en le mettant dans la liste !

      C’est vraaaai, j’avais oublié Impostor Factory ! J’espère qu’il sera effectivement prêt pour décembre, sinon je le mettrai dans le Top 5 des attentes 2021 😉

  7. Pour les fans de support physique il y a “kentucky route zero: tv edition” qui est précommandalble jusqu’au 1er mai sur Iam8bit sur ps4 et switch, j’ai trop hâte de le recevoir !

Laisser un commentaire