Dragalia Lost, la toute nouvelle licence mobile de Nintendo, née d’une collaboration avec Cygames (Rage of the Bahamut, GranBlue Fantasy ou encore Shadowverse) a débarqué aux États-Unis et au Japon depuis maintenant quelques mois, mais toujours pas par chez nous. Que vaut ce Gacha-game sorti des fourneaux de la firme de Kyoto ? Et comment faire pour y jouer en France ?

Dragalia Lost : la nouvelle licence de Nintendo qui fait fureur

Dragalia Lost vous plonge dans un tout nouvel univers, le Royaume d’Alberia, habité par des dragons avec lesquels il vous faudra pactiser afin de leur emprunter leurs pouvoirs. Vous contrôlez Euden, prince du royaume, qui devra se battre pour défendre son honneur après avoir été accusé à tort de trahison contre la couronne. Dans la lignée des épisodes NDS de The Legend of Zelda, vous contrôlez directement votre personnage en utilisant l’écran tactile, deux swipes dans une direction vous permettant de faire une roulade, tandis que maintenir votre doigt sur votre personnage vous permettra de lancer une attaque chargée (on est très proche de l’attaque circulaire de Link !). Vous devrez former une équipe de quatre personnages aux talents complémentaires afin de venir à bout des donjons qui parsèment le Royaume d’Alberia. Il est possible de changer de personnage à la volée, et la notion de team-building est on ne peut plus importante puisque la composition de votre équipe peut fortement influer sur la facilité à vaincre tel ou tel donjon. En effet, à la manière d’un Pokémon, vos ennemis disposent d’un type (Eau, Vent, Feu, Lumière et Ténèbre) qui aura une influence sur les dégâts que vous causerez à l’ennemi. C’est un jeu mobile que les fans de Nintendo ne peuvent qu’apprécier.

Le jeu dispose d’une direction artistique qui n’a pas à rougir face aux productions pour consoles, dans une ambiance très Japanim-Kawaii, le tout soutenu par un doublage de l’ensemble des dialogues du jeu en Japonais. On retrouve d’ailleurs des doubleurs de renom, comme la voix officielle de Roxas de Kingdom Hearts qui double ici Euden, le personnage principal du jeu. La musique est également de très bonne facture, avec une J-Pop endiablée qui vous fera dandiner de la tête au rythme de vos coups d’épées. Bref, on a le droit à un sans-faute, même si des loot boxes sont de la partie, lesquelles permettent de gagner aléatoirement de nouveaux personnages. Nous pouvons nous réjouir que Nintendo ait décidé d’offrir la possibilité aux joueurs d’acheter des invocations avec la monnaie in-game, bien qu’il soit bien évidemment possible de passer également par un Cash-Shop. Il est donc en théorie possible de profiter du jeu sans avoir à dépenser le moindre centime.

Comment faire pour jouer à Dragalia Lost dans l’Hexagone ? 

Vous avez déjà dû remarquer que le jeu n’était pas disponible chez nous, et ne disposera à priori pas d’une sortie européenne. Certains joueurs ont déjà eu la possibilité de mettre la main sur Dragalia Lost en téléchargeant son fichier d’installation depuis des stores alternatifs, au risque de se retrouver avec une application vérolée et d’abîmer leur appareil. Heureusement, il existe une solution pour pouvoir accéder au véritable fichier depuis le PlayStore officiel : Il vous suffit de passer par un VPN.

Dragalia Lost sur smartphone
Le jeu mobile de Nintendo Dragalia Lost a connu un succès retentissant au Japon et aux USA.

Un VPN ou réseau privé virtuel est un service en ligne vous permettant de faire passer votre connexion à travers un tunnel VPN crypté vers un serveur situé à l’étranger. Pour le PlayStore, vous apparaissez donc comme si vous étiez situé aux États-Unis, et miracle, le jeu sera disponible au téléchargement ! Nous vous conseillons d’utiliser les services d’ExpressVPN qui est le meilleur fournisseur de VPN du marché. Evitez au maximum d’utiliser un VPN gratuit qui risque de chercher à se rémunérer en injectant des malwares sur les pages auxquelles vous accédez ou qui revendra vos informations personnelles à des tiers. Une fois inscrit sur un service VPN il vous suffit de vous connecter à un serveur situé aux États-Unis, de vous créer un nouveau compte sur le Playstore, d’y associer votre smartphone et de vous rendre sur la page Google Play de Dragalia Lost pour pouvoir l’installer sur votre appareil !


Je suis un gameur.com

Je suis un gameur.com, c'est un blog indépendant sur le jeu vidéo. Créé par un vrai passionné, il retrace l'actualité majeure de la scène vidéoludique et passe en revue les derniers jeux. Longue vie au jeu vidéo !

4 Commentaires »

  1. Cela fonctionne aussi avec des jeux non mobile typés uniquement pour le japon ou les usa ?
    Comme on ne sait pas avoir certains jeux, faut bien trouvé une solution ^^

    • Normalement oui, ça te permet aussi de regarder la télé étrangère en streaming, pratique pour certains sports par exemple non disponible sans payer en France.
      Je pense que ça peut débloquer certains accès en créant des comptes spécifiques sur les plateformes.

      • Je ne sais plus où j’avais été lire ça, que pour les jeux japonais et sûrement les autres, y a pas de raisons, on passe par ce genre de chose pour savoir les acheter.

  2. Dommage que l’univers de Nintendo ne m’intéresse pas plus que ça ? Mais j’avoue qu’un VPN ça peut être bien pratique pour jouer à certains jeux non dispo chez nous mais pas que ! Dans mon cas c’est très utile pour voir des matchs de foot US ou des championnats de foot un peu exotique comme en Asie par exemple.

Laisser un commentaire