Je t’ai déjà parlé du fabuleux Outer Wilds dans un bric-à-brac, mais il mérite bien un deuxième article, et j’avais très envie de l’aborder sous l’angle de sa bande-son. Eh oui, ce petit bijou de Mobius Digital qui fait rêver des tas de joueurs depuis sa sortie en 2019 ne serait clairement pas aussi magique sans son ambiance sonore toute particulière. Alors saute dans ton vaisseau, on part explorer ensemble la musique de Outer Wilds !

Le rôle prépondérant de la musique dans Outer Wilds

Je vais essayer d’en dévoiler le moins possible sur ce jeu d’exploration, parce qu’il s’apprécie d’autant plus si on s’y plonge sans information préalable. Mais pour tout de même te situer l’ambiance, on est dans un genre de système solaire, qu’on peut parcourir en long et en large avec son vaisseau, et tout est construit sur une boucle temporelle qui te ramène au point de départ après 22 minutes. Au fur et à mesure de tes découvertes, tu vas commencer à comprendre les lois qui régissent les différentes planètes, le fonctionnement de certains objets et certaines matières, et surtout ce qui menace cet écosystème et comment essayer de le protéger.

La narration a une importance cruciale, mais il est très difficile de faire coïncider une trame narrative cohérente avec cette idée de liberté totale du joueur, qui peut observer ce qu’il veut quand il veut et qui aura parfois besoin d’être aiguillé pour ne pas trop se disperser. Et là, la musique devient un excellent moyen de communication pour donner des indices sans être trop insistant. Par exemple, tu pourras parfois trouver des feux de camp : ils te permettent de rencontrer d’autres explorateurs qui t’aident dans ta progression, et tu les trouveras grâce à la musique qu’ils jouent. Mieux encore, ils ont chacun un instrument différent mais ils jouent le même air, et de manière parfaitement synchronisée !

Mais la musique de Outer Wilds peut aussi t’aider de manière plus subtile : le jeu est souvent silencieux, et l’apparition d’une ambiance sonore peut t’indiquer que tu es dans une zone importante, ou sur le point de tomber sur un indice crucial. De la même manière, chaque fin de boucle temporelle est marquée par la même musique, « End Times » : quand les premières notes s’installent, tu sais ce qui t’attend et il ne te reste plus qu’à l’affronter. Ce morceau me fout les poils à chaque fois !

Et puis, il y a évidemment les musiques d’ambiance, à l’image de « Dark Bramble » qui renforce la sensation d’étouffement et d’angoisse que tu ressens forcément quand tu te plonges dans cette planète cauchemardesque. Des mélodies éthérées, des sons planants, qui se marient un peu trop bien avec le brouillard omniprésent et le danger qui rôde. Le travail du compositeur, Andrew Prahlow, est tout simplement fabuleux, la même musique peut prendre des accents heureux ou nostalgiques selon notre état d’esprit et notre avancement dans l’histoire, et l’ensemble de la bande-son offre une merveilleuse cohérence d’atmosphère et de couleur.

Bref, la musique de Outer Wilds est une vraie pépite qui s’adapte à chaque situation : parfaitement calée sur les actions du joueur, elle sert parfois à l’aider, parfois à renforcer son sentiment de solitude, ou au contraire à lui réchauffer le cœur quand la mission semble insurmontable. Parce que ce jeu, c’est avant tout un jeu d’émotions, une aventure si vibrante qu’elle t’embarque corps et âme et te prend par la main à travers les joies, les peines, les peurs, la solitude, l’abattement, l’espoir. C’est un jeu qui va me rester longtemps en mémoire, qui me fera un pincement au cœur à chaque fois que je tombe sur un extrait ou une musique. Si son univers te fascine autant que moi, je t’encourage à aller voir le Making-of et l’incroyable speedrun commenté par les développeurs. Et si tu n’y as pas joué, n’attends plus s’il te plaît !


4 Commentaires »

  1. Justement j’hésite à la prendre, je ne sais pas si je vais l’aimer ou pas. Clairement il a beaucoup de succès auprès des joueurs.Combien de temps as-tu passé dessus pour le finir ? Le jeu a une fin ?

Laisser un commentaire