Il y a quelques semaines, j’ai lancé Reventure, qui dormait dans ma bibliothèque Steam depuis un bail. Et à mesure que je progressais dans le jeu, j’ai réalisé qu’il utilisait la même mécanique qu’un autre jeu dont je voulais te parler depuis longtemps dans un bric-à-brac (Minit). Le thème était lancé : j’allais te faire une sélection sur les jeux indé basés sur des boucles temporelles !

Des jeux indé qui jouent avec les boucles temporelles

Si tu as aimé des films tels que l’incontournable Un jour sans fin ou le très chouette Edge of Tomorrow, tu devrais voir de quoi je parle. Et si le cinéma, c’est pas trop ton truc, tu devrais quand même avoir entendu parler de l’excellent Majora’s Mask dans la licence des Zelda ! Ce que ces titres ont en commun, c’est un scénario qui tourne en boucle, et qui te ramène sans cesse au point de départ. À toi d’apporter des variations pour en faire changer l’issue et sortir enfin de cette boucle infernale !


1. Reventure

(PC, Switch, Mobile 2019)

Commençons donc avec Reventure, puisque je l’ai déjà mentionné en intro. Dans ce jeu du studio Pixelatto à l’ambiance rétro très marquée, tu joues un villageois qui part à l’aventure pour sauver la princesse. Mais ton chemin sera, évidemment, semé d’embûches, et je te défie de réussir ta mission sans mourir. De toute façon, ce n’est pas ce que le jeu attend de toi, puisque le but est plutôt de collectionner les 100 morts possibles

La petite touche en plus, c’est que le jeu garde en mémoire tes itérations passées. Au lieu de simplement redémarrer à chaque fois, il justifie son intrigue en gardant la marque de tes passages et en créant une histoire cohérente : si tu as fini brûlé vif, tu reviendras donc rouge écrevisse, remis sur pied après des mois de soins. S’il n’y a aucun moyen de te sauver, c’est alors ton frère, ton fils ou ton cousin qui reprend la mission : du coup, ton personnage change d’aspect (ça peut être plutôt gore suivant tes dégâts), et le paysage garde également une trace de tes choix ! Le résultat, c’est un jeu ludique, très drôle et inventif, que j’ai beaucoup aimé découvrir !

À voir aussi :

Pilgrims (PC, Mac – 2019) : ce jeu aussi propose des fins multiples, avec de la combinatoire très chouette. Et puis c’est signé Amanita Design, alors on adore !

The Stanley Parable (PC, Mac – 2013) : désormais un classique, c’est un walking sim qui dénote également par son humour !


2. Stories: The Path of Destinies

(PC, Xbox One, PS4 – 2016)

Voilà un jeu signé Spearhead Games que je déterre de ma bibliothèque Steam après y avoir joué il y a plusieurs années. J’en garde un excellent souvenir, et il a tout à fait sa place ici ! Tu contrôles un renard badass du nom de Reynardo, et chaque chapitre de son aventure va t’amener à faire des choix qui changeront les événements. Pour explorer les 20 scénarios possibles, il te faudra donc profiter de sa rejouabilité !  

La direction artistique me plaît beaucoup, tant dans les graphismes que dans le souci du détail et la voix du narrateur. On a accès à nos choix précédents pour ne pas se perdre, et chaque décision débouche sur une phase d’exploration et/ou de combat. Au fil des parties, tu gardes tes améliorations d’armes et tes nouvelles compétences, ce qui contribue à casser l’aspect répétitif du gameplay. Alors bien sûr, il a ses défauts, mais je trouve l’idée de base innovante et très bien exploitée !

À voir aussi :

Omensight (PC, Mac, Xbox One, PS4, Switch – 2018) : du même studio que Stories, il est présenté comme son successeur spirituel !

Moon Hunters (PC, Mac, Xbox One, PS4, Switch – 2016) : à jouer en coop, un peu sur le même procédé de choix à rejouer pour sauver le monde ! 


3. Minit

(PC, Mac, Xbox One, PS4, Switch, Mobile 2018)

Depuis le temps que j’ai envie de te parler de Minit ! Si je dis « jeu indé basé sur des boucles temporelles », je suis obligée de le mentionner. Ce jeu, c’est tout simplement un bijou de game design. Ça démarre un peu comme un Zelda à l’ancienne, tu te réveilles, tu trouves une épée, et paf ! Tu te retrouves plongé dans un monde qui boucle toutes les minutes. Chaque seconde compte, il te faut donc être très efficace dans ton exploration et ton organisation. 

On pourrait penser que tu vas rester bloqué autour de ta maison, mais tu peux en réalité trouver d’autres lits qui te permettront de te réveiller à d’autres endroits de la map ! À toi d’être malin, donc, pour te placer dans un rayon raisonnable des actions que tu dois effectuer pour avancer. C’est un jeu plutôt court (avec toutefois la présence d’un New Game +) mais qui vaut vraiment le coup pour son originalité et l’intelligence de sa construction !


4. Outer Wilds

(PC, Xbox One 2019)

Je suis en pleine partie de Outer Wilds, que je voulais attaquer avant de te faire ce bric-à-brac puisqu’il me semblait tout à fait approprié pour le thème. Eh bien c’est un sacré jeu, c’est le moins qu’on puisse dire (une fois de plus, Annapurna Interactive frappe fort !). À bord de ton vaisseau, tu pars explorer l’espace qui t’entoure, dans le but d’empêcher la destruction de ta planète. Je n’ai pas envie d’en dire beaucoup plus parce que c’est un titre qui prône la découverte, chacun à son rythme

Ce que je peux te dire, par contre, c’est que les graphismes et l’ambiance sonore sont fabuleux. J’y joue en prenant mon temps, pour ne rien rater du spectacle, et je pense que je m’en souviendrai longtemps. Je te recommande d’ailleurs vivement la vidéo de Razkuten sur ce jeu (les sous-titres sont disponibles en français si tu préfères, donc aucune excuse !), il parle extrêmement bien de cette ode au lâcher prise et à la contemplation. Vraiment, joue à Outer Wilds !


Je suis partie sur un thème pointu pour ce nouveau bric-à-brac, mais si tu as toi aussi des jeux indé basés sur les boucles temporelles, je serais très curieuse que tu les partages ici ! C’est un procédé qui me plaît beaucoup et qui demande beaucoup d’inventivité au niveau du gameplay. Dans les prochaines sorties, j’ai déjà Twelve Minutes dans mon collimateur, il était dans mes attentes pour 2020 et je croise encore les doigts pour qu’il débarque par surprise à Noël !


Coline Métrailler

Scientifique dans l’âme et lectrice compulsive, les jeux vidéo forment un excellent moyen de combiner mes différentes passions. J’achète tous les jeux qui contiennent des animaux mignons, des meurtres mystérieux ou des bruitages à la bouche… J’espère que tu gères les grands écarts !

6 Commentaires »

  1. J’ai fait Stories : the path of destinies. il était sur le ps+, il y a quelques années, et comme souvent je les teste pour voir ce que ça vaut. Lui, j’ai accroché, j’ai fait pas mal de trophée dessus. Par contre je ne savais pas qu’il avait une suite “Omensight”. Faudra que je regarde ça de plus près.

    Je pense que Don’t Starve, fin quoi que non mdr c’est un cycle de 24h où tu dois accomplir ta popote pour toi survivre, le temps est en rapport, tu as des grosses méchantes bêtes qui te veulent du mal. J’ai jamais joué à ce jeu, il m’a toujours tenté.

    • Oui j’ai beaucoup aimé Stories aussi ! Et je n’ai pas encore testé Omensight non plus, je ne crois pas que ce soit une suite directe mais ça joue probablement sur les mêmes mécaniques 🙂

      J’entends beaucoup parler de Don’t Starve, il faudra que je teste une fois même si je suis pas très friande de survival 🙂

  2. Hmmm malheureusement il n’y a pas de jeu indé qui me vient en tête… Par contre avec des boucles temporelles y a un gros jeu qui va sortir : Deathloop.

    En gros, tu incarnes un mec qui est enfermé dans une boucle temporelle. Pour en sortir, il doit abattre huit cibles précises en un jour.

    Tu dois donc appréhender les routines de chacune des cibles et connaître les spécificités du monde pour remplir ton objectif à temps.

  3. C’est une jolie découverte sur un thème pointu ! J’aime beaucoup les boucles temporelles, quand c’est bien utilisé, surtout dans les films. Minit a quand même l’air hyper costaud dans le genre, je crois que je m’énerverais dessus au bout de 5 minutes ! J’attends aussi Twelve minutes avec beaucoup de curiosité. Après, évidemment, le premier Life is strange utilise à son compte les boucles temporelles, et certains jeux en font une part du scénario (Oxenfree, Blair Witch), mais c’est loin d’être vraiment le concept même comme tu le décris là.

    • Oui, je t’avoue que j’étais étonnée de trouver autant de titres sur un thème aussi spécifique, au début je ne pensais même pas pouvoir en réunir quatre 🙂

      Haha je craignais Minit aussi, mais franchement il est très fluide au final ! Et c’est vrai qu’il y a cette idée dans Life is Strange, nouille je suis !

Laisser un commentaire