Lorsque Facebook a lancé son casque Oculus Quest en 2019, c’était déjà une petite révolution dans le monde de la VR grand public. De bien meilleure qualité que les casques assez fragiles conçus pour accueillir votre téléphone, et même bien plus qualitatif que son propre casque mobile (le désormais abandonné Oculus Go), l’Oculus Quest premier du nom était un vrai bon casque VR. Il permettait d’ailleurs de s’affranchir de la connexion filaire avec un PC, offrant une immersion unique aux usagers.

De nos jours, la VR se voit maintenant utilisée dans de nombreux secteurs — surtout en ce moment, période durant laquelle le Covid-19 empêche les rassemblements. Il existe, par exemple, un très gros marché de l’éducation en VR, mais la réalité virtuelle occupe également une place majeure dans les domaines de l’événementiel et du divertissement, comme dans le secteur de l’iGaming avec ses nombreux casinos en ligne (et leurs bonus sans dépôts attractifs) proposant des versions adaptées à la VR. On pense aussi aux militaires qui s’en servent pour s’entraîner dans des simulations de combats. Et il ne s’agit là que d’une poignée d’exemples parmi tant d’autres…

Le Quest a donc marqué les esprits, mais il avait tout de même des inconvénients. À 499 €, il était coûteux si l’on considère le nombre relativement limité de contenus dans lesquels les joueurs pouvaient piocher. Sa conception lourde à l’avant pouvait le rendre inconfortable lors de longues sessions. Et l’affichage était bon, mais pas non plus époustouflant.

La semaine dernière, Facebook a introduit l’Oculus Quest 2 durant son événement 100 % en ligne Facebook Connect. On peut d’ores et déjà vous l’annoncer sans trop nous tromper : l’Oculus Quest 2 surclasse son prédécesseur à quasiment tous les niveaux. Mais surtout, l’Oculus Quest 2 offre un système de VR tout-en-un qui promet la meilleure expérience VR possible à ce jour.

Des specs améliorées par rapport au premier Quest

Si l’on regarde sa fiche technique, le Quest 2 offre une panoplie de mises à niveau matérielles. Il dispose de 6 Go de RAM, soit un bond de 50 % par rapport au modèle précédent. La version de base du Quest 2 dispose de 64 Go de stockage, mais le modèle supérieur atteint 256 Go, ce qui est très pratique si vous prévoyez de stocker beaucoup de contenu directement sur l’appareil. Il est aussi plus confortable et léger, tout en voyant son prix chuter à 349 € pour le modèle de base, 449 € pour le modèle 256 Go.

Chaque œil a son propre affichage de 1 832 x 1920. Au lancement, les écrans ne fonctionneront qu’à un taux de rafraîchissement de 72 Hz, mais ils seront capables d’aller jusqu’à 90 Hz. La différence peut paraître mineure, mais en réalité, le rendu final est facilement perceptible, notamment en ce qui concerne la fluidité des mouvements. Pour l’instant, les utilisateurs peuvent activer la fonction 90 Hz dans les menus et les écrans d’accueil dans le cadre du mode expérimental de Facebook, mais la société affirme qu’elle en fera une fonction par défaut dans le courant de l’année.

acheter l'Oculus Quest 2 pas cher
Facebook veut frapper un grand coup avec l’Oculus Quest 2.

Les sangles ajustables qui maintiennent le casque sur le visage sont en tissu extensible, faciles à ajuster et confortables sur une courte durée de jeu. Cependant, dès que vous dépassez l’heure de jeu, le fait qu’il n’y ait pas un troisième point d’attache derrière la tête peut faire que vous sentirez le poids du casque à l’avant. Et c’est là que Facebook se la joue à la Apple en proposant un add-on nommée « Elite Strap » à 49 €, pour un plus grand confort en améliorant le système de sangles.

Les lentilles à l’intérieur peuvent être placées dans trois positions différentes, selon la proximité ou la distance à laquelle vous voulez qu’elles soient. Cette variable est appelée distance interpupillaire (DPI) et les réglages sont respectivement de 58 mm, 63 mm et 68 mm si vous êtes habitué à la terminologie. Le réglage correct dépend de la forme de votre visage. Selon Facebook, la grande majorité des utilisateurs devraient trouver l’un des trois réglages confortables.

Les manettes offrent désormais une meilleure zone de repos pour votre pouce afin que vous n’appuyez pas accidentellement sur des boutons lorsque vous vous agitez sauvagement. Les piles AA qui alimentent les manettes durent désormais jusqu’à quatre fois plus longtemps que dans le Quest premier du nom. Dans certains cas, vous pouvez même abandonner complètement les manettes et laisser le casque tracker vos mains grâce à son système de caméras orientées vers l’extérieur, vous permettant de naviguer dans les menus avec des pincements et des gestes.

Le Quest 2 désormais le seul casque VR disponible chez Oculus

avis Oculus Quest 2
Forcément, l’Oculus Quest 2 vous empêche de montrer votre joli visage.

En fait, l’entreprise fait entièrement confiance au Quest 2 car c’est le seul casque VR qu’elle proposera dorénavant à la vente (jusqu’à écoulement des stocks du Rift S). Au cours de l’année dernière, Facebook a travaillé avec acharnement pour faire du Quest un remplacement viable du Go et du Rift.

Pour convaincre les utilisateurs du Rift, l’Oculus Link, qui permet de connecter son Quest à un ordinateur via un simple câble USB, a fait du Quest une alternative très viable au Rift, qui fonctionnait pourtant lui aussi très bien pour la VR sur PC. Le Quest 2, si l’est utilisé en même temps qu’un PC puissant, peut faire tourner des titres haut de gamme tout en bénéficiant de la puissance de traitement et de la puissance graphique de son support connecté.

Cependant, même sans être connecté à un PC, le Quest 2 reste puissant avec son CPU Snapdragon XR2. Finalement, il s’agit probablement du meilleur casque VR autonome voire même du meilleur casque VR pour PC, dépassant assez largement les capacités techniques de son ainé, pourtant performant.

Une flopée de jeux déjà disponibles et de nombreux autres titres prévus

Bien sûr, avec toutes ses améliorations, le Quest 2 ne servirait pas à grand-chose si la vitrine de jeux disponibles n’était pas intéressante. Et c’est loin d’être le cas, le catalogue actuel est maintenant rempli de jeux de qualité, le dernier en date étant bien sur le nouveau Half-Life Alyx, une véritable pépite qui a comblé les fans de la première heure comme les nouveaux arrivants.

jeux Oculus Quest 2
L’Oculus Quest 2 bénéficie de jeux spécialement conçus pour la VR.

De nombreux développeurs de jeux vidéo — et notamment des gros studios AAA —, comprennent l’enjeu du marché de la VR. Prochainement, on peut ainsi s’attendre à voir Jurassic World Aftermath par Oculus Studios, Population One, un Battle Royale spécialement construit pour la VR qui s’annonce prometteur, ainsi que Medal of Honor: Above and Beyond, titre édité par Electronic Arts. Sont également au programme un nouveau jeu Star Wars inspiré de la sage Vader Immortal, sans oublier qu’Ubisoft portera ses jeux Assassin’s Creed et Splinter Cell exprès pour la VR.

L’accès à la VR n’a jamais été aussi excitant et aussi abordable avec ce nouvel Oculus Quest 2. Le casque est déjà en rupture de stock dans certains pays, alors qu’il n’est encore qu’en précommande !


Je suis un gameur.com

Je suis un gameur.com, c'est un blog indépendant sur le jeu vidéo. Créé par un vrai passionné, il retrace l'actualité majeure de la scène vidéoludique et passe en revue les derniers jeux. Longue vie au jeu vidéo !

4 Commentaires »

  1. Cela deviendra de plus en plus intéressant au fil du temps. Splinter cell , il s’y prête, vu que sam fisher a le même sur sa tête. Il ressorte un medal of honor pour la VR. Dommage qu’ils n’en font plus, j’aimais bien ce jeu avant call of duty, je ne jouais qu’à cette série. Pour le moment , ce n’est toujours pas mon kiff la VR. En faite quand tu joues à un jeu de voiture ou de moto, c’est de la VR quasi, on a la vue dans le casque et cela se rapproche en un sens sans avoir un casque VR sur le visage.

  2. Je n’y connais pas grand chose en VR j’avoue que c’est une technologie qui ne m’intéresse pas. Par contre l’Oculus Quest 2 semble avoir de très bons retours ! Facebook marque un point.

  3. Les prix baissent avec le temps mais je trouve que cela reste encore assez onéreux.

    Je ne sais pas si l’Oculus et la VR en général remportent un franc succès, mais peut être qu’à force la VR deviendra un standard pour le jeu et les médias en général.

    C’est bien de voir que la technologie se développe et n’est pas remisée, cf les google glass et autre caméra kinect.

Laisser un commentaire