J’ai toujours trouvé difficile de dénicher de bons jeux de coopération à deux. Beaucoup de titres multijoueurs sont axés sur la compétition (ce qui peut ruiner des amitiés, comme tout le monde le sait) ou sur des mécaniques de party games (ce qui fonctionne encore mieux avec des groupes plus grands), et il est dangereux pour un studio de se positionner sur un jeu conçu exclusivement pour deux joueurs, puisque cela va évidemment réduire le nombre d’acheteurs potentiels.

Des jeux vidéo en coop locale pour un tandem de choc !

Et pourtant, certains développeurs indés relèvent ce défi et proposent des aventures inédites, étonnantes et rendues originales par un gameplay pensé pour des duos : puisque le jeu n’a pas besoin d’être accessible à un joueur seul, toutes les mécaniques peuvent être construites dans un but de coopération, et les énigmes n’en sont que plus savoureuses ! Aujourd’hui, je te propose donc un coup de projecteur sur certains de ces titres, pour saluer la démarche des studios et t’offrir quelques heures de fun avec le binôme de ton choix. Voici les meilleurs jeux vidéo en coop locale de ma sélection !


1. Keep Talking and Nobody Explodes

(PC, Mac, PS4, Mobile, Xbox One, Switch, VR – 2015)

Je commence avec un classique, un jeu de Steel Crate Games dont tu as très certainement entendu parler mais qui est suffisamment original pour que j’en remette une couche. Il peut se jouer à plus de deux personnes, mais je pense que la configuration idéale reste une personne qui manipule la bombe, et une qui feuillette le mode d’emploi. Tu l’as compris, on est sur une vraie coopération qui fait appel à différentes facultés : l’un devra décrire les modules à désamorcer, les symboles, les couleurs et les lumières, tandis que l’autre épluchera un guide papier (ou PDF) pour trouver la notice appropriée et donner les instructions nécessaires à la désactivation de la bombe. Le tout, bien entendu, rythmé par un compte à rebours impitoyable.

J’aime beaucoup l’approche de ce jeu, qui sort du cadre vidéoludique traditionnel et offre des niveaux de difficulté variés pour plaire à un large public. Je ne te cache pas que les dernières missions demandent une connaissance parfaite du mode d’emploi (et que je ne l’ai donc jamais terminé), mais la marge de progression est tout à fait agréable, et la dose de stress provoque des situations vraiment comiques. À faire en étant bien réveillé et idéal pour découvrir la façon de réfléchir de ses proches !

À voir aussi :

Pit People (PC, Xbox One – 2017) : différent dans la mécanique mais tout aussi drôle, rendez-vous sur le test de Pierre-Yves pour découvrir ce titre déjanté !


2. Tick Tock: A Tale for Two

(PC, Mobile – 2019)

Un petit jeu très sympa signé Other Tales Interactive, qui vient tout juste de sortir et dont l’approche m’a immédiatement intéressée. Il nécessite deux supports complémentaires (ordinateur, mobile ou tablette), et chacun des joueurs aura des informations permettant à l’autre de faire avancer sa moitié d’histoire. L’ambiance est chouette, articulée autour de contes scandinaves, et la difficulté s’adapte tout à fait à une utilisation en famille. 

Certains puzzles font preuve d’une jolie inventivité, et j’aime tout particulièrement la mécanique qui ne nécessite pas de jouer en réseau (on choisit simplement quel joueur on incarne, et tout se fait par communication orale). Le tout se termine en moins de 2 heures, ce qui est un peu court (d’autant qu’on doit acheter deux copies du jeu pour pouvoir l’essayer) mais la démarche est chouette, et j’espère trouver d’autres titres de ce genre dans les prochains mois ! 

À voir aussi :

39 days to Mars (PC, Mac – 2018) : je ne l’ai pas encore testé, mais les graphismes sont très sympas et l’écran partagé promet un gameplay intéressant !


3. Ibb & obb

(PC, Mac, PS3 – 2013)

Côté plateforme, on a aussi des titres sympathiques en coopération. J’ai choisi de te montrer ibb & obb, développé par Sparpweed, pour son univers, la qualité de ses énigmes et le fait qu’il soit vraiment pensé pour deux joueurs (l’idéal étant de partager un écran, pour pouvoir facilement échanger et trouver ensemble la meilleure stratégie). Le jeu tourne autour de la gravité, avec deux créatures qui se baladent dans un double univers inversé. 

Le système de jeu est ingénieux, et va te demander pas mal de réflexion au fur et à mesure de ta progression. J’ai beaucoup aimé ce mélange de frustration et d’apaisement, et le rôle de chacun des joueurs est très équilibré. Note que c’est le premier jeu du studio néerlandais, qui a depuis sorti un deuxième titre, Chalo Chalo, lui aussi multijoueur (mais que je n’ai pas encore testé).

À voir aussi :

Pode (Switch, PS4 – 2018) : dans le même esprit très doux, il offre une difficulté plus réduite mais des graphismes soignés. 

Oniri Islands (Tablette – 2018) : un jeu suisse qui fonctionne avec des figurines connectées, parfait pour les familles !

Unravel Two (PC, Switch, Xbox One, PS4 – 2018) : un système de coop qui fonctionne bien, de belles images, un régal !


4. A Way Out

(PC, PS4, Xbox One – 2018)

Et enfin, dans un autre genre encore, on trouve des jeux narratifs qui se marient très bien à des expériences en duo ! Dans A Way Out, on dirige deux prisonniers qui s’entraident pour organiser leur évasion. Il est impossible d’y jouer seul, mais on peut choisir entre une coopération locale (en split screen) et en ligne.  C’est le premier jeu du studio Hazelight, composé de la plupart des créateurs du fameux Brothers : a Tale of Two Sons, et il montre déjà une identité très marquée.

Le scénario m’a bien plu, les personnages ont des personnalités fortes et les actions à mener par les deux joueurs sont très complémentaires. J’ai peut-être regretté une difficulté trop limitée, mais ça permet de mettre d’avantage l’accent sur l’histoire, et je considère ça comme un parti pris. L’image est belle, on alterne entre des phases d’exploration et des moments d’action plus intenses, les doublages sont crédibles, bref ce jeu est une belle surprise et j’ai déjà hâte de découvrir leur prochain titre !

À voir aussi :

Brothers : A Tale of Two Sons (PC, PS3, PS4, Xbox One, Mobile) : un univers enchanteur et un classique indé qu’on ne présente plus.


Comme dans mon premier bric-à-brac, j’essaie de te proposer des styles variés, toujours avec une casquette indé : plateforme, puzzle, narration, les jeux en duo se déclinent à l’infini et j’espère qu’il en sortira de plus en plus ! J’aurais pu t’en citer beaucoup d’autres (le Top des Jeux de la Saint-Valentin peut te donner des idées). Évidemment, j’attends aussi tes suggestions !


Coline Métrailler

Scientifique dans l’âme et lectrice compulsive, les jeux vidéo forment un excellent moyen de combiner mes différentes passions. J’achète tous les jeux qui contiennent des animaux mignons, des meurtres mystérieux ou des bruitages à la bouche… J’espère que tu gères les grands écarts !

10 Commentaires »

  1. Keep Talking and Nobody Explodes, je ne connaissais pas, faut dire que je n’avais pas de PS4 à cette époque, mais c’est marrant comme jeu.

    Ibb & obb je me souviens ,j’avais bien aimé, je crois que c’est la démo que j’ai dû faire, ou alors j’ai le jeu ^^

    Unravel two , je l’ai mais pas encore joué avec pour le moment et A Way Out, lui je l’avais remarqué, en plus le jeu pas très cher si je me souviens.

    Dans mon cas mes jeux vidéo, avant , je les faisais tous à deux , même quand ils étaient solo, je partageais mon temps de jeu avec un ami, on faisait tout à deux et c’était bien pratique, lorsqu’on calait dans un jeu, si l’un n’avait pas d’idée c’est l’autre qui les avaient, et cela permettait de ne jamais trop coincer dans un jeu.

    C’est vrai que des jeux , juste avec un partenaire, c’est sympa, vu que même si tu n’as pas d’ami, avec la connexion tu sais en avoir un par procuration , fin si sa connexion est bonne ^^, ça c’est autre chose, après cela reste comme tout autres jeux, des jeux de niche. Il y avait pas un épisode de Zelda où on savait jouer à 4 chacun sur sa portable, c’était une bonne idée.

    • Keep Talking est vraiment cool ! Et cool si tu avais déjà repéré les autres, j’espère qu’ils te plairont 🙂

      Oui je comprends, même les jeux solo peuvent être chouettes à faire à deux, ça m’arrive aussi !

      Il y a eu plusieurs jeux Zelda en coop oui, il y avait par ex Four Swords sur GBA, et plus récemment Triforce Heroes que j’ai trouvé bien chouette à 3 !

  2. Merci pour ton article ! Je trouve aussi qu’il est de plus en plus difficile de trouver des jeux de coopération, en local. Les studios misent tout sur les modes en ligne et c’est d’une tristesse. Je découvre pas mal de jeux, mais j’ai fait A way out ( et Brothers), et j’ai beaucoup apprécié l’expérience! Et puis il est très appréciable de n’avoir à acheter A way out qu’en un seul exemplaire, pour y jouer à deux (en ligne comme en local). Ca me paraît être le minimum syndical pour un jeu qui ne propose pas de mode 1 joueur. Rien à voir, mais j’avais acheté Splatoon 2 pour jouer à plusieurs, et je me suis rendue compte qu’il fallait – pour jouer en local – deux switch et deux jeux. Je l’ai aussitôt revendu. C’est ma faute, je me suis pas assez renseigné après avoir lu qu’on pouvait jouer avec des amis ” à proximité” sur la boîte, mais vive l’arnaque ^^” !

    • Oui j’ai constaté ça aussi… C’est vrai que j’aurais pu parler du fait que A way out ne s’achète qu’une fois, c’est cool de leur part !

      Ah c’est sympa l’interprétation de Splatoon de la “proximité” 😉 Tu m’étonnes que tu étais déçue… Quelle blague. Alors que la switch est une console parfaite pour le multijoueur local !

  3. Bel article pour nous faire découvrir des jeux en coop locale ! C’est vrai qu’il en manque…Je connaissais de nom Keep Talking. De ta sélection, c’est sans doute Tick Tock qui me paraît le plus intriguant, en plus, avec les univers scandinaves, ça dépayse tout en offrant des choses inhabituelles. Ibb et obb a l’air très mignon aussi, ça me fait penser, avec ces deux personnages qui évoluent en parallèle, au jeu Degrees of Separation dont on voyait beaucoup la pub pour la dernière Saint-Valentin, avec deux personnages qui s’entraident, l’un dans un monde de glace, l’autre de feu, une frontière au milieu de l’écran les séparant. J’avais testé la démo de Unravel Two, je trouvais ça adorable aussi, très poétique et très beau à la fois ! Et j’ai testé A way out, certes, un peu court, mais vraiment très bien pensé et avec une bonne narration !

    • L’ambiance de Tick Tock est très sympa ! Je pense qu’il aurait pu être poussé plus loin mais c’est un petit studio, et la proposition qu’ils font est déjà chouette. Oui, j’avais vu passer Degrees of Separation mais je dois dire qu’il ne m’attirait pas plus que ça (peur qu’il soit trop classique peut-être ? Et pas hyper emballée par les graphismes). Unravel Two, pour l’instant je ne capte pas grand chose à l’histoire mais la mécanique et les graphismes sont top ! Et je te rejoins sur A Way Out, il faudrait que ce genre de jeux se multiplie pour offrir une plus belle sélection plus approfondie 🙂

  4. La plupart des jeux de sports sont aussi une alternative pas mal pour pouvoir jouer à deux !

    Borderlands en splitté est très sympa aussi, avec la sortie du 3 prochainement ça peut le faire !

Laisser un commentaire