Comme bien d’autres, j’ai été conquis par le remake de Final Fantasy VII sorti plus tôt cette année. C’est devenu une habitude chez moi : du moment que j’adore un jeu, je me débrouille pour acquérir un ou plusieurs de ses objets dérivés, et comme vous le savez depuis le temps, j’adore les artbooks ! C’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers Final Fantasy VII Remake: World Preview, un ouvrage de 132 pages publié par Square Enix Books, qui n’est d’ailleurs pas sans nous rappeler le fameux World Guide de NieR: Automata (c’est le même genre de bouquin). Sauf que, voilà, l’artbook de Final Fantasy VII Remake est beaucoup moins bien… Pourquoi donc ? La réponse dans cette critique.

Critique de Final Fantasy VII Remake World Preview : la déception…

Disponible sur Amazon au tarif de 20 euros et des poussières, l’ouvrage dont je vous parle aujourd’hui n’est pas un artbook du jeu à proprement parler. En effet, il s’agit uniquement d’une introduction à l’univers de Final Fantasy VII Remake qui se contente du minimum syndical. Contrairement au Monde de Cyberpunk 2077, qui nous offre une approche très romancée et qui est riche en contenu inédit, le format de Final Fantasy VII Remake: World Preview n’a absolument rien d’original… Très franchement, ayant fait le jeu avant d’avoir lu le bouquin, je ne peux pas dire que j’ai appris grand chose en feuilletant le World Preview de Final Fantasy VII Remake. C’est dommage car j’attendais beaucoup de cet artbook…

livre artbook Final Fantasy VII Remake
L’artbook de Final Fantasy VII Remake est composé de pages rigides et d’une très belle couverture.

Dédicacé par Tetsuya Nomura (réalisateur et responsable de tout ce qui est art conceptuel) et Yoshinori Kitase (producteur du jeu), le livre illustré de Final Fantasy VII Remake est composé de trois chapitres et d’une rétrospective qui permet de découvrir l’évolution qu’a connu Final Fantasy VII ainsi que le bond magistral opéré via son remake. En ce qui concerne les trois chapitres, ils mettent en évidence les différents personnages du jeu, ses lieux emblématiques et les mécaniques de gameplay (matérias, invocations, améliorations des armes, mini-jeux, etc). Si le contenu peut sembler en apparence dense et intéressant, il n’offre aucune surprise si vous avez déjà pris part aux aventures de Cloud et ses ami(e)s.

Un artbook décevant qui ressemble à un kit média…

Ma plus grande déception avec cet artbook, c’est que les illustrations et concept arts sont déjà connus de toutes et tous. En effet, le bouquin n’est qu’un vulgaire condensé du plan marketing du jeu. Moi qui espérais me rincer l’œil en douce devant la sublime plastique de Tifa, je peux vous assurer que le chapitre qui lui est dédié m’a laissé un goût amer… Bref, si vous comptiez sur le World Preview pour acquérir un bon artbook de Final Fantasy VII Remake, laissez-moi vous dire que cet ouvrage ne mérite pas que vous dépensiez votre argent pour lui. Mais soyez-en sûrs, je ne renonce pas encore à Tifa ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


9 Commentaires »

  1. J’allais le dire Tifa quelle déception ^^ pour toi. A quand ta vitrine avec toutes tes affaires : artbook, statuettes ? , et interdiction de mettre kékette dans la vitrine…pauvre chat quel surnom désastreux pour elle ^^

    • Salut Steph ! Oui quelle déception, ça tu l’as dit 😭…

      Malheureusement ce n’est pas pour maintenant je suis toujours obligé de ranger mes affaires JV dans des cartons en attendant que nous soyons propriétaires d’une maison plus grande (ce n’est pas prêt d’arriver car ma compagne a perdu son boulot à cause de ce bon vieux covid…).

  2. La neige sur le site ! ❤

    C’est désolant de voir que l’artbook de FF7 Remake soit finalement décevant. Il y a toujours tant à découvrir avec les concept art, les story board… là ça fait plus penser aux livres officiels (presque de soluce) qui accompagnaient les jeux vidéo fut un temps. C’est bien dommage !

Laisser un commentaire