Quand mon rédac’ chef préféré m’a annoncé en début de mois qu’il voulait un Top 5 des meilleurs jeux indépendants sortis sur PC en 2019, j’avoue avoir eu un coup de pression. Les tops, c’est toujours un casse-tête, et la mission me paraissait vertigineuse ! Mais ni une ni deux, je suis tombée bravement dans un vortex démoniaque, j’ai testé des jeux, j’ai fait des listes, j’ai testé d’autres jeux, j’ai changé toutes mes listes, j’ai bu du café, j’ai fait quelques nuits blanches (c’est faux), et j’ai fini par venir à bout de cette copie infernale. Merci Eric, à charge de revanche !

J’ai décidé de restreindre un peu le périmètre, même si je ne pourrais de toute façon pas te proposer un top exhaustif (chroniqueuse chez JSUG n’est pas un job à plein temps, malheureusement !). Comme prévu, je me suis donc arrêtée aux jeux PC, ce qui exclut quelques titres très sympas comme Unknown Goose Game sur Switch ou Bad North sur mobile (tu vois, je triche déjà), mais laisse tout de même une liste de candidats astronomique.

Mon classement des meilleurs jeux indé sortis sur PC en 2019

Petite précision, tu l’auras peut-être remarqué, on n’est pas encore à la fin de l’année (toujours dispo pour donner des informations pertinentes). Donc ce top est encore moins exhaustif que prévu, et je t’offre en préambule quelques titres qui pourraient peut-être chambouler le classement : Afterparty et The Wanderer: Frankenstein’s Creature qui sont sortis le 29 et le 31 octobre, Lost Ember prévu pour le 22 novembre, Life is Strange 2 (dont le dernier épisode sort le 03 décembre) et d’autres jeux supposés débarquer avant 2020 comme The Gateway Trilogy, The Suicide of Rachel Foster ou encore Lost Words.

Sans plus de cérémonie, voilà donc mon Top 5 des meilleurs jeux indépendants sur PC de 2019 ! J’ai tâché de choisir des styles différents (même si tu ne trouveras aucun FPS, aucun jeu d’horreur et aucun jeu de stratégie pour la bonne raison que je ne serais même pas capable de les finir), et de proposer des titres qui n’avaient pas forcément été testés sur JSUG pour éviter de radoter. En espérant que tu en découvres quelques-uns !


5. Telling Lies

Cette année, on a eu droit à une belle brochette de jeux d’enquête, chacun avec ses qualités et ses défauts. J’ai eu du mal à trancher, mais finalement, c’est Telling Lies que j’ai envie de mettre à l’honneur. Il s’agit du dernier bébé de Sam Barlow, après son excellent Her Story qui avait transformé ma définition des jeux vidéo. Une enquête en FMV (full motion video, donc avec de vrais bouts de films), une brochette d’acteurs plus dingues les uns que les autres, et des dizaines de vidéos à débloquer en choisissant soigneusement ses mots-clés, voilà le menu de Telling Lies !

Comme dans Her Story, l’histoire se dévoile par bribes, et dans un ordre propre à chaque joueur. La nouveauté, c’est qu’on suit plusieurs personnages, à travers des enregistrements de webcam : on a à chaque fois accès uniquement à un côté du dialogue, à moins de trouver l’autre vidéo correspondante et de jongler entre les deux. Si j’ai hésité à le mettre dans ce top, c’est parce que le game design a de vrais problèmes. La navigation au sein des vidéos est fastidieuse sans raison apparente, l’interface aurait pu prendre un coup de jeune, et on se tape de longs passages de silence quand le personnage écoute son interlocuteur. Néanmoins, cet inconfort pourrait se régler rapidement (j’espère que les développeurs le feront un jour, il s’agit surtout de rajouter un bouton ici et là) et ce que je veux surtout souligner, c’est l’ambition de ce titre.

Parce que s’il y a bien quelque chose qu’on ne peut pas reprocher à Sam Barlow, c’est sa paresse : il était très difficile de récupérer les codes de Her Story sans tomber dans du réchauffé, et il n’a pas lésiné sur les moyens pour proposer quelque chose d’encore plus fou, d’encore mieux joué et d’encore plus fourni au niveau du contenu. Il est très rare d’avoir de vrais bons acteurs dans les FMV, et ici on est sur du premium (j’étais d’ailleurs très surprise d’y trouver Clementine de Westworld !). L’histoire change de registre (pour le pire ou pour le meilleur, ça dépend des avis, en tout cas on nous offre certains plot twists plutôt sympas), l’univers s’étoffe, bref, ce jeu repousse encore les limites de Her Story et j’y ai passé un très bon moment.

Jeux d’enquête – mentions honorables :

  • Jenny LeClue Detectivu : même si le design est là aussi un peu fragile, j’ai adoré les graphismes et le scénario, et j’attends la suite avec impatience.
  • Unheard : un poil répétitif à la longue, mais le système de reconstruction auditive des événements offre une belle originalité à ce titre !
  • Tangled Tower : la suite fort sympathique de Detective Grimoire. Mention spéciale aux graphismes et à l’écriture des personnages !
  • Dry Drowning : je n’ai pas encore eu le temps de le terminer, mais les premières heures sont immersives et la DA me bluffe.

4. We Were Here Together

Il est difficile de trouver de bons jeux de coopération. Je t’en ai déjà proposé quelques-uns, et je suis toujours à l’affût des nouvelles sorties dans ce registre, surtout quand il s’agit d’aiguiser ses talents de communication et de réflexion à plusieurs. We Were Here Together (troisième volet de la franchise) nous a offert un savoureux moment de creusage de méninges et d’arrachage de cheveux.

Bien plus complexe que ses prédécesseurs (à ce qu’on m’a dit, puisque je n’ai pas encore tenté le deuxième) et d’une durée de vie honorable, ce jeu de Total Mayhem Games est une franche réussite. Les puzzles sont variés, et je crois que chacun d’entre eux nous a poussés dans nos retranchements (peut-être aussi qu’on n’est pas très malins, l’histoire ne le dit pas…). En tout cas, on a passé tout notre dimanche à essayer de nous échapper de ce château de malheur.

Par rapport à d’autres jeux de coop qui séparent clairement les rôles entre celui qui a accès au savoir et celui qui doit faire les manipulations (comme Keep Talking and Nobody Explodes, ou même le premier We Were Here), ici les deux joueurs se retrouvent plongés dans l’action et une bonne partie du temps de résolution réside dans l’appropriation des lieux, la compréhension des éléments de la pièce et l’identification des énigmes. J’aime beaucoup le fait de communiquer par talkie-walkie, avec tout ce que ça implique (devoir appuyer pour parler, relâcher le bouton pour pouvoir entendre ce que dit l’autre…) et le jeu est globalement très immersif. Très belle surprise !

Jeux de coop – mentions honorables :

  • Tick Tock : Un peu court (et plus facile, ce qui n’est pas forcément un mauvais point) mais très joli et créatif !

3. Neo Cab

Tu commences à me connaître si tu suis un peu JSUG le Merveilleux (promis je suis sobre, c’est juste que je me demande si je viendrai à bout de ce top un jour). Et pour info, avec PY on a décidé que ça se disait « Djay-Seugue » parce qu’on est des gens stylés (faut vraiment que j’arrête de raconter n’importe quoi). Bref, j’aime les jeux qui font la part belle à la narration et qui profitent des avantages de ce support pour sublimer les histoires qu’ils racontent. Et devine quoi, Neo Cab fait ça très bien selon moi !

Dans ce jeu, tu découvres la grande ville cyberpunk de Los Ojos en compagnie de Lina, qui vient emménager avec sa meilleure amie et fait partie des derniers taxis humains du coin. À la manière d’un Uber du futur, tu peux choisir tes clients sur une carte interactive, et ils te donneront  une note à la fin de leur course : il faut rester au-dessus d’un certain seuil pour ne pas se faire licencier, et certains clients ne sont accessibles que pour les chauffeurs cinq étoiles. 

En parallèle de ces choix qui te permettent de découvrir une belle brochette de personnages passionnants (avec qui il faut dialoguer, en essayant de les satisfaire pour être bien noté à la fin), Lina se retrouve embarquée dans des activités plutôt illégales à cause de sa meilleure amie, et il te faudra gérer également cet arc narratif qui sert de fil rouge à l’ensemble. Le jeu te demandera de faire des choix qui mèneront à plusieurs fins possibles, et j’avoue avoir été bien embarquée dans l’histoire.

Le petit ingrédient bonus, c’est le bracelet d’émotions qui change de couleur selon ton état d’esprit : tu le reçois en arrivant à Los Ojos, et il influence tes options de dialogue (si tu es énervée, tu ne pourras pas forcément choisir la réponse diplomatique). Certains trouveront frustrant de voir les phrases sans pouvoir les sélectionner, mais j’ai trouvé que ça rajoutait une dimension intéressante au gameplay, tout en étoffant l’univers du jeu. Bref, il est bien écrit, addictif et il a une chouette rejouabilité pour qu’on puisse rencontrer tous les clients et développer différentes amitiés, je recommande vivement !

Jeux narratifs – mentions honorables :

  • Eliza : Un visual novel très intéressant sur l’intelligence artificielle, parfois trop linéaire pour moi, mais de belle qualité.
  • Sea of Solitude : Quelques lourdeurs scénaristiques, mais aussi des scènes puissantes et remuantes.
  • Draugen : Un premier opus qui promet de jolies choses pour la suite, un peu timide, mais bourré de bonnes idées !

2. Baba Is You

Vu que mon cerveau n’était pas suffisamment essoré après We Were Here Together, j’en ai remis une couche avec Baba Is You, dont j’avais entendu énormément de bien un peu partout. Et pour cause, le concept est follement original : tu contrôles Baba (est-ce que quelqu’un a déjà identifié cet animal ?), qui doit franchir les niveaux en atteignant le drapeau. Sauf que tu peux aussi modifier les règles (en déplaçant physiquement les mots) et devenir le drapeau, ou faire bouger les murs, ou faire flotter la lave, ou multiplier les clés, bref, tout est possible et ça file rapidement le vertige.

Ce qui est fantastique dans ce jeu, c’est la simplicité extrême du gameplay face à la difficulté folle des puzzles. La compréhension des mécaniques est quasi-instantanée, et pourtant les niveaux deviennent de plus en plus compliqués, au point qu’on a du mal à imaginer comment des situations si tordues peuvent être générées par des lois si basiques. L’effet secondaire de tout ça, c’est qu’on peut se sentir vraiment très bête quand on bloque depuis trente minutes sur un niveau qui ne contient que quatre règles.

Ce qui t’attend, c’est donc beaucoup de frustration, de surchauffe mentale, mais aussi de sacrés moments de satisfaction quand toutes les pièces s’imbriquent et que la solution te saute aux yeux. Ce n’est pas le genre de sentiments qui plaît à tout le monde (personnellement c’est ce que j’ai aimé dans mes études de maths et je pense que c’est particulièrement adapté aux esprits scientifiques, surtout aux programmeurs) et les moins patients risquent de ne pas dépasser le quart du jeu, mais ça n’enlève rien à la qualité de ce titre aussi épuré que sophistiqué.

Pour moi, on est sur une œuvre de très haut niveau, qui a parfaitement compris l’essence des puzzle games et accompagne le supplice du joueur avec un game design aux petits oignons. Je ne l’ai pas encore fini (et peut-être qu’il aura ma peau, qui sait), mais je ne pouvais décemment pas l’oublier dans ce Top 5 des meilleurs jeux indé, parce qu’il place la barre très haut et qu’il a tout compris !

Puzzle games – mentions honorables :

  • Felix the Reaper : Une ambiance au top et un concept étonnant, savamment exécuté. Vivement la suite !
  • Hypnospace Outlaw : J’ai hésité à le mettre sur le podium, mais je l’ai déjà encensé ici et Baba Is You méritait sa place. Un jeu dingue !
  • Pilgrims : J’aime beaucoup Amanita Design et ce titre, bien que très court, est merveilleusement exécuté.

1. Knights and Bikes

Je ne vais pas faire semblant de créer le suspense, je t’ai suffisamment bassiné avec Knights and Bikes pour que tu puisses prédire ce résultat. C’est la seule place du classement qui ne m’a causé aucun dilemme, ce jeu est mon coup de cœur de 2019, c’est un bijou d’écriture, d’ambiance et d’identité visuelle, j’ai envie d’adopter Demelza et je suis toujours aussi nostalgique en visionnant le trailer.

Je ne vais donc pas te refaire un test accéléré, je profite juste de l’occasion pour en rajouter une couche et t’encourager à ACHETER CE JEU nom d’une pipe. En solo ou en binôme, il faut que tu embarques pour l’île de Penfurzy et que tu rencontres ces personnages si attachants (pour que je puisse enfin en parler à quelqu’un !). Et je ne suis pas la seule à le dire, les retours sur Steam sont unanimes (et je fais abstraction des quelques notes mitigées des gros sites de jeux, c’est pas la première fois qu’ils boudent la sphère indé. Je fais abstraction, mais ça m’énerve profondément, soyons bien d’accord).

Au passage, notre fidèle abonné Gilles m’a fait découvrir que Knights and Bikes était déjà dérivé en romans, et qu’il allait faire l’objet d’une adaptation TV. Je suis donc aux anges, et il est fort probable que je trouve le moyen d’en reparler par ici un jour ! Bref, relis mon test si tu hésites encore, achète ce jeu, prends en plein les yeux et les oreilles et reviens me voir pour qu’on en discute ! Pour le moment, j’ai converti Eric et Bruno54. Qui sera le prochain ou la prochaine ?

Jeux d’exploration – mentions honorables :

  • Supraland : Excellente qualité aussi, je t’en ai déjà fait les louanges et j’en garde un super souvenir.
  • Eastshade : Pareil, je te l’ai déjà présenté et j’en remets une couche, une belle parenthèse onirique avec une superbe bande-son en bonus.
  • Sole : Plus méditatif, ce titre propose un magnifique voyage apaisant et immersif.

Comme tu auras pu le constater, j’ai bien triché en te proposant non pas un Top 5 des meilleurs jeux indépendants de 2019, mais bien une vingtaine de jeux qui m’ont enchantée cette année ! J’espère t’en avoir fait découvrir certains, t’en avoir rappelé d’autres, et surtout t’avoir donné envie de tout découvrir. Et toi, quel est ton podium des sorties indépendantes cette année ? J’ai hâte de le savoir !


Coline Métrailler

Scientifique dans l’âme et lectrice compulsive, les jeux vidéo forment un excellent moyen de combiner mes différentes passions. J’achète tous les jeux qui contiennent des animaux mignons, des meurtres mystérieux ou des bruitages à la bouche… J’espère que tu gères les grands écarts !

14 Commentaires »

  1. Un excellent top qui donne envie de découvrir certains titre (oui, t’inquiète, j’ai Knights and Bikes en ligne de mire ^^). T’as effectivement pas lésiné sur les jeux à tester et, franchement, félicitations.

    Comme toi, Afterparty et The Wanderer sont dans ma liste, et puis on espère que Rachel Foster va débarquer bientôt (d’après le twitter du dev, ça se rapproche).

    De ce top, parmi les jeux que j’ai fait, Neo Cab est mon chouchou. Superbe écriture, DA et ost qui accrochent et puis le fait qu’ils te fassent vivre quelque chose qu’on voit rarement dans le jv (je vais pas spoiler) m’a vraiment touché.

    • Merci à toiii Gilles !! 🙂

      Afterparty et The Wanderer sont dans ma liste grâce à toi, donc je ne suis pas étonnée 😉 J’espère qu’on aura rapidement des news de Rachel Foster !

      Oui, trop contente que tu aies aimé Neo Cab, c’est encore un vif souvenir pour moi 🙂

  2. Sacré classement avec de belles suggestions. Merci Coline je trouve vraiment que JSUG a encore plus gagné en qualité grâce à toi !

    Je l’ai dit à Eric en MP mais perso j’ai succombé à l’envie de jouer à Knight and Bikes. Perso il fait partie de mon top 3 des jeux de l’année. C’est un jeu rafraichissant, avec une direction artistique magnifique et la musique est vraiment cool si on aime tout ce qui est rock folk. En plus il est bien optimisé sur PS4 et pas cher.

    Perso comme tu le sais les jeux indé c’est pas trop ma came mais ça c’était avant que je lise tes articles. Grâce à toi j’ai l’impression de redécouvrir le JV. Le prochain dans ma liste sera Neo Cab je pense. Merci encore pour tout ce que vous faites je souhaite beaucoup de succés à JSUG et je trouve que vous n’en avez pas assez 😢

    • Oh là là mais merciii Bruno, je sais plus où me mettre ^^

      TROP RAVIE que tu aies aimé Knights and Bikes, tu peux pas savoir !!

      Et hyper, hyper fière que tu commences à t’intéresser aux jeux indé en traînant par ici, c’est une énorme victoire pour moi 🙂 Tes mots touchent toute l’équipe, merci d’être aussi fidèle au poste 🙂

  3. Sacré coline,ton amour pour les belles découvertes sur tes jeux indépendants se fait sentir. Ce n’est peut-être pas un compliment mais tu me ressembles beaucoup. Quand tu aimes un titre , il faut que tous le monde le sache, chez moi c’est pareil mdr…bon sauf que moi personne ne m’écoute mais bon tant pis

    Tu fais aussi des listes , moi la mienne elle est encore remplie, j’ai marque Knights and Bikes, je te promets que je le ferai. Ici j’en suis seulement a Lego dc super-vilains qu’Arnaud a testé l’année passée.

    J’en fais des jeux indépendants, ceux du ps+ qu’on a eu sur PS4 et PS3, il y en avait quelques-uns , J’avais commencé chariot, adoré guacamelee, d’ailleurs faut que je prenne le numéro 2, j’ai fais Trine 2 aussi etc mon dernier car il était en promo à moins de 5euros, c’est guns, gore and cannoli, c’est juste des armes,des zombies en graphisme BD , une histoire banale mais un beau petit jeu qui dure entre 4 et 5 heures mais on prend sa manette et on s’amuse directement et il date de 2015 mais il a encore de la gueule et lui aussi je prendrai le numéro 2 .Ah et aussi Rocketbirds: Hardboiled Chicken encore un jeu que du pan pan mais avec des poulets armés jusqu’aux dents et moi je m’amuse comme un ptit fou sur des jeux comme ça, en plus le 2 tu peux customiser ton perso en récoltant les items dans le jeu.

    Et j’arrête parce que je pourrais encore continuer longtemps comme ça. ^^

    • Haha c’est vrai que j’ai envie que le monde entier joue à Knights and Bikes 😉 Pas sûre que les gens m’écoutent beaucoup, mais ça coûte rien d’essayer !

      Guacamelee est dans ma liste depuis un bail, je le tenterai un jour ! Et je vais jeter un oeil à Guns, Gore and Cannoli ! Merci pour tous les conseils 🙂

  4. Très bon top.

    Baba Is You est juste merveilleux, intelligent et exceptionnel! Le genre de jeux que j’aimerai voir plus souvent.

    Petit hors sujet mais on reste dans le domaine de l’independant. Si certains aiment les jeux de stratégie(4x)//Rogue médievale Mythologique Fantastique, je vous encourage et je vous conseille vivement a jeter un coup d’oeil aux jeux d’un petit studio Suédois: Illwinter Game Design

  5. Eh bien ! Merci pour ce top, ça donne des envies et des idées. Je suis encore novice dans le paysage indépendant, mais je m’y intéresse de plus en plus. Je ne pense pas avoir testé beaucoup de jeux indés 2019, mais récemment, j’ai bien aimé Concrete Genie. Votre test n’était pas très élogieux. Il est vrai que les contrôles sont durs à prendre en mains. En tout cas, de ce que j’en ai vu sur PS4. Actuellement, je suis sur North of the Spirit qui est juste adorable 😀

  6. Encore un article passionnant et riche de ta part en découvertes ! Tu parles avec passion de tous ces jeux indépendants, autant avec leurs qualités que leurs défauts ! J’attends aussi The suicide of Rachel Foster, avec impatience, ou de tester Life is strange 2. Après, je l’avoue, je joue rarement sur PC, mais certains des jeux que tu cites sont aussi sur PS4 donc ça me va ! Je n’ai pas encore testé Sea of solitude. Mais je me note Neo Cab, qui, avec son côté cyberpunk, m’intrigue et Eastshade est tellement beau et me fait de l’oeil, à condition que mon pc portable soit assez puissant pour y jouer. J’ai lu ta critique de Knighs and Bikes avec plaisir, et c’est vrai que le jeu a l’air dingue, mais j’avoue que je ne supporte pas du tout la musique du trailer donc je vais passer mon tour ^^” (je crois que c’est la chanson principale du jeu). Ne m’en veux pas trop !

    • Merci beaucouuup Hauntya ! Oui, la plupart de ces jeux sont multi-plateformes, c’est l’avantage !

      J’ai vraiment hâte de tester the Suicide of Rachel Foster, j’espère que je vais aimer ! Et je te conseille vivement Eastshade, l’ambiance m’a beaucoup plu. Pareil pour Neo Cab, l’écriture est top 🙂

      Haha je comprends pour Knights and Bikes, la musique est un peu clivante 😀 Mais je te rassure, on ne l’entend qu’une fois dans le jeu je crois ! En tout cas, s’il te branche quand même, ne te laisse pas dissuader pour si peu huhuuu

  7. Beaucoup de pépites à découvrir dans ce top !

    Beaucoup de suspense pour knights and bikes en effet !!!!

    Ceci dit pour info Untitled Goose Game est dispo sur PC sur la plateforme Epic Games si tu veux y jouer.

Laisser un commentaire