Top 5 des meilleurs jeux indé sortis sur PC en 2022

Partons à la découverte des meilleurs jeux indé sortis en 2022 : puzzle games, jeux narratifs, jeux d'action, il y a de tout !

On ne va pas se mentir, 2022 n’a pas été de tout repos. De mon côté, j’ai été un peu trop absente de JSUG à mon goût, et j’espère sincèrement pouvoir retrouver un meilleur rythme l’année prochaine ! Pas très présente sur le site, mais pas très présente côté gaming en général non plus : j’ai passé de longs mois sans lancer un jeu (ou presque) et ça me manque beaucoup. J’ai donc craint de ne pas pouvoir te proposer le traditionnel Top 5 des jeux indé sortis sur PC en 2022, n’ayant pas pu y consacrer le même temps que les années précédentes, mais j’ai quand même réussi à identifier quelques titres dont je voulais absolument te parler, donc me voilà, pour la quatrième année consécutive, avec une sélection qui, je l’espère, te donnera des idées !

Mon classement des meilleurs jeux indé sortis sur PC en 2022

Petit rappel des critères : j’ai sélectionné des jeux de studios indépendants, sortis pour la première fois en 2022 et jouables sur PC. L’année dernière, j’avais réussi à tester tous les jeux dont je te parlais, j’avoue que cette année le temps (et l’argent, hein) n’étaient pas suffisants pour réitérer cette performance. Dans les mentions honorables, je glisse donc également des titres qui me font envie et dont j’ai entendu du bien, même si je n’ai pas eu l’occasion d’y jouer moi-même. Et même comme ça, impossible de faire une liste exhaustive, donc tu seras cordialement invité à me proposer les jeux qui auraient échappé à mon radar dans les commentaires (en sachant que j’ai toujours aussi peu d’affinité pour les FPS ou les jeux de stratégie, c’est la vie) !


5. Lost in Play

(PC, Mac, Switch – 2022)

En cinquième position de ce top des jeux indé sortis sur PC en 2022, je te présente Lost in Play, premier jeu du studio israélien Happy Juice Games. Si j’ai choisi de te parler de ce petit Point’n Click, c’est en grande partie pour la beauté de ses animations et de sa patte visuelle extrêmement soignée. Le jeu te propose un voyage dans l’imagination fertile de deux enfants (un peu à la manière de Knights and Bikes, je t’ai déjà parlé de Knights and Bikes ? Va jouer à Knights and Bikes.) et il te faudra résoudre tout un tas d’énigmes pour les ramener sains et saufs à la maison.

Si tu aimes les Point’n Click, les jeux plutôt courts et sans trop de prise de tête, alors tu pourrais tout à fait être charmé par Lost in Play comme je l’ai été. L’humour est au rendez-vous, la progression est plutôt intuitive, on peut tout à fait le faire en famille, bref, c’est une excellente surprise et je suis ravie d’y avoir joué. Et encore une fois, qu’il est joli ce jeu !

Point’n Click – mentions honorables :

  • Look INside 2 : j’avais beaucoup aimé le premier chapitre, celui-ci est sympathique aussi même s’il manque un peu de corps.
  • Strange Horticulture : un jeu d’enquête original et très chouette, pas difficile mais je recommande !
  • Whateverland j’ai à peine eu le temps de le commencer, mais ça a l’air cool !
  • Catie in Meowmeowland : un jeu tout à fait perché et improbable, pile l’absurdité qui me plaît.
  • Beholder 3 : juste entamé, dans la lignée des deux opus précédents, tout à fait sympathique pour l’instant.
  • The Case of the Golden Idol : un jeu qui me fait très envie, avec une enquête à l’ancienne !
  • Norco : j’en ai entendu énormément de bien, j’ai hâte de m’y pencher.

4. Dorfromantik

(PC, Switch – 2022)

Après être resté longtemps en accès anticipé, Dorfromantik a enfin sorti sa version finale en 2022, et si tu n’as pas encore essayé de t’amuser avec ces tuiles hexagonales, je te conseille de tenter le coup. Tu me connais, je me dirige en général vers des jeux à scénario, qui se terminent dans un délai raisonnable et qu’on peut ensuite sagement ranger dans sa bibliothèque, mais pourtant je suis tombée sous le charme de ce titre tout en détente et en réconfort.

Dans Dorfromantik, tu reçois des tuiles qui représentent différents types de terrains, et tu dois les agencer au mieux pour remplir des objectifs et augmenter ton score. Rien de bien sorcier, mais il y a un côté sérieusement addictif à ces jolis paysages qui se créent sous tes yeux, et à la satisfaction qu’on peut éprouver quand on pose la pièce parfaite. C’est tout doux, ça demande quand même un peu de réflexion, ça se marie très bien avec une écoute de podcast et c’est donc tout à fait naturellement que j’ai eu envie de lui donner une place de choix dans ce Top 5 des jeux indé de 2022 sur PC !

Puzzle games – mentions honorables :

  • Doors Paradox : sympathique puzzle qui fait penser à Cats in Time, la difficulté est modérée mais ça fait le job !
  • Escape Academy : ça fait plaisir de voir arriver de plus en plus de jeux type escape game sur PC, et celui-ci est très cool.
  • Card Shark : un jeu assez unique, qui fait appel à ta mémoire pour organiser des triches aux cartes sans te faire prendre.
  • Potion Craft : également sorti en accès anticipé en 2022, c’est un jeu très doux et original qui m’a beaucoup plu.
  • A little to the left : tout simple, satisfaisant, un jeu qui ne révolutionne rien mais qui propose de jolies idées.
  • Hohokum : je n’ai pas encore testé celui-ci, mais il me fait de l’œil !

3. Cult of the Lamb

(PC, Mac, PS5, Xbox One, Xbox Series, Switch – 2022)

En troisième position du top, voici un jeu dont tout le monde a parlé et qui m’amuse beaucoup : Cult of the Lamb, ce fameux titre dans lequel tu incarnes un agneau combattant qui tente de construire sa secte. Tu alternes pour cela les phases de donjon rogue-lite et de la gestion de village, tout en complétant différents arbres de compétence pour améliorer tes pouvoirs, ton équipement et ta capacité à soulever les foules.

Ce que j’aime dans Cult of the Lamb, c’est son humour et son côté très assumé. On te met face à des dilemmes tout à fait intéressants (pouvoir taxer de l’argent à tes fidèles sur demande, ou les payer pour qu’ils croient en toi ?), on joue à fond sur les graphismes tout mignons qui contrastent bien avec le ton très cynique, c’est vraiment une proposition décalée et savoureuse. C’est également un jeu qui te récompense beaucoup, il y a toujours quelque chose à faire, une récompense à récupérer, des améliorations à tester, et il est très difficile d’interrompre sa partie. Au point que parfois, j’ai l’impression qu’il en fait un poil trop et qu’on n’a pas toujours l’intuition de ce qu’il faut optimiser pour que la partie s’équilibre bien entre les différents gameplays, mais ça reste un super ajout au très beau catalogue de Devolver !

Jeux d’action – mentions honorables :

  • Kilta un auto-battler très sympa dont j’ai déjà eu l’occasion de te parler !
  • Mago : j’ai très vite été calmée par la difficulté de ce jeu, mais j’aime beaucoup son pixel-art.
  • Supraland Six Inches Under : pas encore pu tester la suite très attendue de Supraland, mais j’étais obligée de le mentionner ici !

2. Not for Broadcast

(PC – 2022)

Deuxième place du podium, un autre jeu qui est d’abord passé par un accès anticipé avant de sortir son dernier épisode cette année : Not for Broadcast. Ça fait très longtemps que je veux t’en parler, et je suis vraiment ravie de pouvoir le mettre à l’honneur aujourd’hui, parce qu’il incarne tout ce que j’aime dans la sphère indépendante : de l’originalité, de la passion, une expérience de jeu qui sort des codes traditionnels. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est très réussi !

Dans Not for Broadcast, tu dois gérer une chaîne de télévision d’une Angleterre dystopique (à base de régime totalitaire et de censure). Il te faudra jongler entre les différents angles de caméra pour rendre le montage dynamique, censurer les gros mots à temps, et parfois gérer des difficultés techniques imprévues pour assurer la qualité des émissions et surtout camoufler les messages qui pourraient déplaire au gouvernement. Le jeu est très drôle, tant dans son gameplay que dans les savoureuses séquences filmées. Niveau narratif, on a une masse de contenu assez impressionnante, il figure d’ailleurs dans le Guinness Book comme le jeu qui a le plus de contenu FMV, avec ses 42 heures de vidéos filmées ! Bref, c’est une vraie pépite, et j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi si tu tentes le coup.

Jeux narratifs – mentions honorables :

  • Immortality : un autre FMV qui a fait du bruit cette année, par le créateur de Her Story et Telling Lies : une fois de plus, très innovant, même si j’aime moins la prise en main !
  • Letters : un petit jeu suisse très mignon qui fait penser à certaines mécaniques de Lost Words.
  • A Memoir Blue : court et atmopshérique, un joli ajout au catalogue d’Annapurna.
  • Inua: A Story of Ice and Time j’ai beaucoup aimé ce petit jeu d’Arte France qui explore les contes inuits et l’expédition Franklin.
  • Not Tonight 2 : pas encore eu le temps de faire la suite de Not Tonight, mais s’il est fidèle au premier, ça devrait être top !
  • Return to Monkey Island : encore un jeu que je n’ai pas eu l’occasion de tester à temps, mais qui a fait grand bruit en 2022.
  • Hindsight : un autre Annapurna que j’ai hâte de tester et sur lequel je lorgne depuis longtemps !
  • Citizen Sleeper : et enfin, un jeu narratif qui a beaucoup fait parler de lui et qui m’attend sagement dans ma bibliothèque.

1. Tunic

(PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Switch – 2022)

Aucune surprise dans le gagnant de ce Top 5 des jeux indé sur PC de 2022 : j’en ai déjà parlé en long et en large, et il figure aussi dans les JSUG Awards, c’est Tunic qui aura été mon coup de cœur cette année ! Je te renvoie vers les deux articles si tu veux un avis plus détaillé, je me contenterai de redire que ce jeu d’aventure est merveilleux, diablement intelligent dans sa construction et plein de surprises. J’ai adoré les énigmes, tout le mystère qui entoure ton expérience de jeu, les graphismes adorables, la difficulté surprenante, l’univers enchanteur, tous les indices qui prennent leur sens longtemps après les avoir trouvés, bref, c’est un jeu unique, soigné dans ses moindres détails, porté avec passion par son créateur Andrew Shouldice, et qui va me rester en mémoire très, très longtemps !

Jeux d’aventure – mentions honorables :

  • Lonesome Village : je l’attendais depuis longtemps, il est un peu répétitif mais le concept est sympa et l’ambiance charmante.
  • Epiphany City : très positivement surprise par ce jeu de super-héros et l’originalité de ses puzzles.
  • FAR: Changing tides encore un jeu suisse, dont j’ai déjà eu l’occasion de te parler et qui est très sympa !
  • Tinykin : adorable, divertissant, dans l’esprit des Pikmin, très bonne surprise.
  • Stray : je rêve de faire ce jeu depuis son annonce, j’ai hâte de pouvoir enfin m’y plonger !
  • Endling: Extinction is forever : j’ai entendu beaucoup de bien de celui-ci aussi, je le ferai bientôt.
  • The Spirit & the Mouse : et enfin, un autre jeu qui attend dans ma wishlist et qui s’annonce très prometteur.

C’est tout pour ce Top 5 des jeux indé sortis sur PC en 2022 ! Je constate qu’avec le moral fluctuant, j’ai eu tendance à me réfugier dans des jeux plutôt doux et légers, et ça se ressent pas mal dans cette sélection. N’hésite pas à partager avec moi tes meilleurs jeux de l’année, et de mon côté je ne manquerai pas de te reparler de ceux que j’ai prévus de faire prochainement, pour voir s’ils auraient eu une chance de détrôner mes favoris ! Il ne me reste qu’à te souhaiter une excellente année 2023, pleine de belles surprises vidéoludiques comme toujours. Merci d’avoir été au rendez-vous malgré mon manque de régularité, j’espère revenir en force cette année ! 

PARTAGER SUR :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Publications suggérées

8 réponses

  1. Monkey island est probablement à l’époque de l’amiga le meilleur point & click jamais réalisé, histoire de pirate. Avec beaucoup de choix de dialogue et des conséquences. On peut dire que c’était un Hit ou un AAA
    Je l’ai encore , tu veux que je te fasse une copie des disquettes ? mdr

    Comment ça c’est quoi une disquette ? J’ai même une partie du jeu Hugo délire que Karen Cheryl présentait. Comment ça c’est quoi Hugo délire et Karen Cheryl…Franchement vous n’avez pas de goût. Snif…^^ par contre le jeu est en 14 disquettes.

    Endling je l’ai vu aussi , qu’il était en boite et j’ai regardé sur youtube, on dirige un renard apparement et cela raconte une histoire, ça n’a pas l’air mauvais.

    Comme je l’avais déjà marqué, Young Souls, deux enfants, qui vont devoir combattre des gobblins, c’est typé univers dofus, ouvrir des portes et tapé tapé tapé, ce n’est pas mauvais.

    Alors Signalis, survival horror, qui n’a pas l’air horreur, c’est vraiment un jeu de type amiga, en tout cas référence, après j’ai juste vu qu’il était en boite aussi et très peu regardé pour l’instant, je ne peux pas juger de sa valeur.

    Pour une fois Star wars jedi fallen order, qu’on a eu sur le Ps+, même si on est pas un fan , comme moi de cet univers, le jeu est franchement une belle surprise et très fun à parcourir. Ce n’est pas un jeu irréprochable mais pas mauvais, en générale je les trouve très moyen et chiant mais ici pas du tout.

    1. Oui, j’ai fait les premiers Monkey Island (quand ils ont été remasterisés), j’ai hâte de faire celui-là ! 🙂

      Endling a l’air sympa oui, je pense que je vais le tester. Survival horror pour Signalis, ça me donne pas forcément envie haha ! Mais j’ai entendu beaucoup de bien de Star Wars Jedi: Fallen Order, décidément !

  2. Toujours top ma chère Coline ! Merci pour ce récap que je garde en réserve pour y puiser de temps en temps et Bonne Année ! Avec le Lapin d’Eau de l’année lunaire, tout va s’apaiser en principe … Bisouxxx de MiJo

  3. Comme toujours Coline, c’est un vrai plaisir de découvrir tes ressentis et partages sur les jeux indépendants ! Tu trouves toujours des petites perles, inédites ou peu connues, et ça fait plaisir de sortir des sentiers battus !

    Personnellement, je n’ai fait que A Memoir Blue (très joli, mais oublié vite) et le second opus de FAR, que j’ai en revanche beaucoup aimé pour son côté chill et apaisant, à un moment où j’en avais grandement besoin.

    Tu donnes très envie de découvrir Not for Broadcast et Immortality notamment, je connais peu le genre FMV et c’est l’occasion, avec des titres qui ne semblent pas des nanars.. ^^

    Merci pour ce bel article et ces pépites !

    1. Ohh merci infiniment pour ces compliments ! Oui, A Memoir Blue m’est vite sorti de l’esprit aussi, et je te rejoins pour le côté très apaisant de FAR 🙂

      Pour Not for Broadcast, je te le recommande les yeux fermés ! Dans la trilogie de Sam Barlow, je pense que mon préféré est Her Story, mais Immortality a un côté assez hypnotique aussi. Tu me diras si tu tentes !

  4. Merci pour cette sélection de jeux indé incroyable Coline ! En effet, on va avoir de quoi faire ^^

    Not for broadcast m’intrigue beaucoup ainsi que le nouveau Supraland.

    Pour ma part j’ai beaucoup apprécié Stray, Sifu et Neon White !

    1. Merci Bruno !! Je n’étais pas sûre d’y arriver cette année, je suis trop contente que la sélection plaise 🙂 Ouiiii il faut absolument que je fasse Stray, et j’ai entendu beaucoup de bien des deux autres !

Laisser un commentaire

Je suis un gameur.com utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site web, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la loi nationale en vigueur, vous êtes informés que vos données font l'objet de traitements. Pour plus d'informations, vous êtes invité à consulter les mentions légales et conditions d'utilisation du site, qui déterminent notamment quelles données sont collectées et traitées, dans quelles finalités (dont des activités de marketing et de prospection), qui en sont les destinataires et quelle est la durée de conservation. Les droits dont vous disposez ainsi que les modalités d'exercice de ceux-ci y sont également exposés.

Fermer